Mon compte
    Matrix Reloaded
    note moyenne
    3,6
    43276 notes dont 1123 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 1123 critiques par note
    272 critiques
    285 critiques
    152 critiques
    179 critiques
    190 critiques
    45 critiques
    Votre avis sur Matrix Reloaded ?

    1123 critiques spectateurs

    Victor D
    Victor D

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 397 critiques

    4,0
    Publiée le 29 décembre 2013
    Une suite du mythique Matrix, film commercial ou plus-valu à l'histoire ? Pour moi, ce "Reloaded" fait parti de la deuxième catégorie, car celui-ci comme le troisième nous expliquent le fonctionnement de la matrice et accentuent les propos philosophiques (réel ou virtuel, la liberté et le choix). Le scénario du film est vraiment trop linéaire, il fait un peu trop jeux vidéo. Quant au scénario globale de la saga, dans cet épisode, est trop épisodique mais avec de grandes scènes (avec l'Oracle, ou avec l'Architecte). Mais le gros plus, c'est que ce film est bourré d'action, bien plus que dans le premier, avec des chorégraphies et une réalisation encore plus incroyables que dans le premier. Bref, au niveau du précédant.
    Marc Taton (Belgique)
    Marc Taton (Belgique)

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 479 critiques

    2,5
    Publiée le 23 décembre 2013
    Un deuxième opus de la trilogie décevant, certes il est bien réalisé mais on ne peut que le comparer au premier volet qui est en qualité scénaristique 10 crans au dessus de ce 'reloaded" qui s'avère être sans véritable surprise et qui perd le côté philosophique qui faisait tout le charme de l'original, pour se limiter à des scènes d'actions et beaucoup d'effets spéciaux forcément moins surprenants que la première fois.
    P~❥
    P~❥

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 262 critiques

    5,0
    Publiée le 24 décembre 2013
    La trilogie Matrix donne un nouveau tournant à la science fiction! On adore et on en redemande! Le deuxième opus est un régal!
    kal-el 02
    kal-el 02

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 843 critiques

    4,0
    Publiée le 17 décembre 2013
    Matrix reloaded , le deuxième opus de la trilogie matrix est certes moin bien que sont prédécesseur mais il est toujours aussi spectaculaire , des scènes d'action explosifs , des séquences époustouflantes et des moments de cinéma pur pour s'en régaler à satiété .néo ,morpheus et Trinity , ils sont de retour dans ce deuxième volet de cette trilogie . De nouveaux alliés les rejoignent dans leurs lutte contre les ennemis clonés . De retour les wachowski élargissent leurs vision de la matrice a un spectacle sensationnel et époustouflant et façonnent tout les fans de science-fiction et d'action .
    the_fan_of_inception
    the_fan_of_inception

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 582 critiques

    2,5
    Publiée le 2 décembre 2013
    Si le premier "Matrix" était une véritable claque visuelle inattendue, au concept philosophique fort, cette inévitable suite nommé "Reloaded" a coûté deux fois plus cher (125 millions de $) mais a aussi rapporté deux fois plus (750 millions) que son prédécesseur. Malheureusement, la qualité n'est pas à la hauteur du premier: ici, les frères Wachovski élaborent un scénario beaucoup trop complexe à savoir remonter aux origines et rencontrer le créateur de la découle ainsi un film de 2h30 (!) à certains moments (trop) long, qui se perd dans des discussions métaphysiques pompeuses seulement égrainées par quelques scènes d'actions bien sympathiques en milieu de film (celle sur l'autoroute dure 26 minutes !) avant de retomber dans les méandres de la philosphie de la matrice. Un opus en demi-teinte dont les acteurs ne relèvent pas le niveau tant certains relèvent de l'inutilité la plus patente (le perso de Lambert Wilson est horrible) et les scènes non plus. On aurait dû en rester au premier...
    Stéphane D
    Stéphane D

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 684 critiques

    3,5
    Publiée le 16 décembre 2018
    Quand il ne reste plus rien à dire, on fait plus de pyrotechnie, plus de personnages secondaires et des décors plus grands. Mais l'histoire piétine et même les effets spéciaux ne sont pas toujours irréprochables (Neo en images de synthèse loupé). Très décevant donc mais avec une base pareille, il reste des effluves de l'univers créé par le 1er et quelques trouvailles. De toutes façons, on la voulait cette suite!
    Sebi Spilbeurg
    Sebi Spilbeurg

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 005 critiques

    3,0
    Publiée le 24 novembre 2013
    Suite sans surprise (dans le sens où on l’attendait, vu le succès du premier opus) de Matrix qui, rappelons, fut une véritable révolution dans le domaine de la science-fiction. Et tout bonnement dans le monde du cinéma ! Suite donc qui reprend les aventures virtuelles de ce cher Néo, qui tente de sauver une humanité prisonnière et trompée par les machines. Et là se pose aussitôt cette question : que peut bien nous offrir de nouveau un opus qui poursuit les grandes avancées d’un premier épisode. Vous allez voir que Matrix Reloaded, via budget bien plus consistant (63 millions de dollars contre 150 millions), se laisse parasiter par énaristiquement parlant, Matrix Reloaded ne reprend pas aussitôt après le premier film. On sent dès le début que le temps a passé (ça peut bien être des heures, des mois ou même des années). Comme si Néo et son équipe entrait et sortait de la Matrice pour trouver une solution à la fin de la guerre (entre humains et machines). Et que cette suite reprend là où la solution semble pointer le bout de son nez. Cette dernière : trouver la source de la Matrice. Point ! Rien qu’avec ça, on sent que les Wachowski veulent priviligier l’action, qui trouve ici une place bien plus importante. Et pour cause, pendant 2 bonnes heures, Matrix Reloaded n’est que ça : des rencontres entre personnages qui finissent après une tonne de blabla en baston style jeu vidéo. À croire qu’il n’y a que ça qui a été retenu de Matrix premier du ment, de bonnes séquences d’action, ça ne se refuse pas ! Encore faut-il qu’elles aient un sens ! Et le gros problème de Matrix Reloaded, c’est que ces scènes-là retirent toute la complexité de l’univers mise en scène par les Wachowski. Un univers qui devient, du coup, le théâtre de combats souvent interminable (celui entre Néo et une armée d’agents Smith traîne excessivement en longueur), et qui nous propose de nouveaux personnages sans charisme, servant plus de figurants qu’autre chose (n’étant jamais exploités comme ceux du premier film) tels que Niobe, le Mâitre des Clés, les Jumeaux, Séraphin, le commandant Lock ou encore Perséphone. Ce sont des protagonistes qui apparaissent d’un coup et disparaissent de la même manière du scénario, ni plus ni histoire vide ? Quand on voit l’inutilité de certaines séquences (la « boum » et la scène d’amour entre Néo et Trinity), on pourrait le croire ! Mais les Wachowski creuse encore plus le concept de leur Matrice, et notamment le rôle de Néo en tant qu’Élu. Tout un pan de l’univers de Matrix qui prend de l’ampleur et qui fait preuve du travaille qui a été effectué sur l’histoire. Seulement voilà, un problème se présente : la trop grande complexité des révélations qui nous sont faites lors des dernières minutes. Trop de paroles philosophiques qui nous sont lâchées en masse comme ça, sans que l’on soit préparé à cause de la tonne d’action décérébrée assimilée depuis le début. Alors que parsemer ici et là quelques détails, quelques indices à cette révélation auraient sans doute été préférable à sa compréhension. Et surtout à la réussite de cette suite !Donc, du côté du scénario, Matrix Reloaded ne se montre malheureusement pas à la hauteur. Un énorme défaut qui est tout de même rattrapé par le budget du film, il faut bien le dire, merveilleusement exploité. Car si le film arbore bien trop d’action, elle n’est pas pour autant loupée ! Si le premier film nous avait offert des effets spéciaux révolutionnaires (dont le fameux bullet time où la caméra tourne autour du personnage de Néo évitant les balles, et tout cela au ralenti), ici, ils dépassent encore certaines limites. Dont celle de voir un combat qui met en scène un même personnage (l’agent Smith) multiplié par cent. Une multitude de clones qui donnent le tournis (avec la mise en scène virevoltante des Wachowski) et qui permet d’atténuer la longueur de la scène. Confirmant du coup une très grande efficacité qui tient en haleine qui s’intensifie à chaque minute qui défile. Jusqu’à une séquence de course-poursuite qui démarre dans un grand hall pour finir sur une autoroute, où certains passages font preuve de trouvailles techniques. Faisant de cette séquence l’une des plus spectaculaires que l’ont ait vues durant cette décennie (2000 – 2010). Devant un tel déballage d’adrénaline mérité qui conserve en tout point l’ambiance du premier film, on ne peut qu’apprécier Matrix Reloaded malgré ses dé pour résumer l’inégalité du film, vous pouvez se reporter à son casting. Distribution qui reprend Keanu Reeves, Carrie-Anne Moss, Laurence Fishburne et Hugo Weaving, toujours aussi à l’aise dans la peau de leur personnage respectif (Néo, Trinity, Morpheus et l’agent Smith). Mais comme je le disais, le scénario ne laisse pas de place aux nouveaux arrivants. Faisant de Jada Pinkett Smith (Niobe), Harry Lennix (Lock), Sing Ngai (Séraphin) ou encore de Helmut Balkaitis (l’Architecte) de simples acteurs n’ayant que quelques minutes d’apparitions. Pour certains, ils n’ont pas le temps d’exploiter un charisme assuré (comme Sing Ngai), d’autres n’en ont carrément pas (Monica Bellucci pour le rôle de Perséphone). Néanmoins, parmi les nouveaux venus, un seul est à saluer. Lambert Wilson (interprète du Mérovingien), qui possède un charme fou. Aussi inoubliable que les personnages principaux du premier film, c’est pour dire ! De ce fait, on aurait aimé qu’il ait bien plus de place dans l’histoire et que celui-ci soit développé.En attendant de voir ce que donne Matrix Revolutions (qui suit le second opus à l’instar de Retour vers le Futur III et Pirates des Caraïbes : Jusqu’au Bout du Monde), Matrix Reloaded perdure le plaisir que l’on a à suivre les aventures messianiques de Néo, même si elles ne se présentent pas de la meilleure des façons. Faisant de cet opus bien plus un blockbuster hollywoodien qui exploite le filon de base plutôt qu’un Matrix. Une suite certes nettement inférieure à son prédécesseur mais qui se révèle être de taille pour ne pas entacher le plaisir que l’on a à se divertir.
    sabgrt
    sabgrt

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 23 critiques

    1,0
    Publiée le 24 novembre 2013
    Deja que le premier ne m avait pas plus c le coup de grace.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 182 abonnés Lire ses 2 158 critiques

    1,5
    Publiée le 21 novembre 2013
    Visuellement impeccable même dix ans après sa sortie avec notamment des scènes d'action absolument époustouflantes mais ici, non seulement la réflexion philosophique ne marche plus trop mais en plus la mise en scène, pleine de connotations érotiques, a clairement oublié le fameux bullet-time et autres petites ficelles qui fonctionnaient génialement dans le premier opus. L'intrigue est tantôt brouillonne et excessivement alambiquée, tantôt creuse et sans fond. Et puis, c'est long, pas lent puisque assez rythmé mais chaque scène, même les séquences de combat, sont trop longues et tout devient ennuyeux. Une grosse déception après un chef d'œuvre de science-fiction en première partie.
    EricDebarnot
    EricDebarnot

    Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 1 262 critiques

    1,5
    Publiée le 20 novembre 2013
    Si revoir "Matrix" il y a quelques mois s'était déjà avéré une expérience un peu décevante, il était facile d'imaginer l'effet que nous ferait désormais ce "Matrix Reloaded", qui avait déjà été jugé complètement raté à l'époque de sa sortie. La syntaxe "video game" travaillée par les Wachowski pouvait encore intriguer à l'époque, elle est aujourd'hui complètement épuisée, sans même parler de l'ennui que génèrent désormais les interminables scènes d'action digitales, sans aucune crédibilité ni aucune émotion. Aujourd'hui, on a tendance plutôt à regarder "Matrix Reloaded" au second degré, pour rire franchement des moments profondément ridicules qui se succèdent : la rave "primitive" et frénétique (!?) à Zion, les combats mécaniques contre le "virus" Agent Smith qui se multiplie sans fin, la prestation désopilante de Lambert Wilson et Monica Bellucci en Français forcément décadents, etc. etc. Le film aligne ainsi sans aucune honte des perles homériques, sans oublier entre temps de nous ennuyer avec ces fameux dialogues forcément abscons, mais absolument sans aucun sens, qui plombaient déjà le premier film de la... umf! trilogie. On en oublierait presque les Wachowski avaient pourtant une (1 !) bonne idée dans leur scénario, celle la programmation de la rébellion comme élément essentiel au fonctionnement de la machine d'oppression, soit la graine d'une réflexion politique qui aurait pu - ailleurs - mener à quelque chose d'intéressant.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 18 novembre 2013
    Suite sans surprise (dans le sens où on l’attendait, vu le succès du premier opus) de Matrix qui, rappelons, fut une véritable révolution dans le domaine de la science-fiction. Et tout bonnement dans le monde du cinéma ! Suite donc qui reprend les aventures virtuelles de ce cher Néo, qui tente de sauver une humanité prisonnière et trompée par les machines. Et là se pose aussitôt cette question : que peut bien nous offrir de nouveau un opus qui poursuit les grandes avancées d’un premier épisode. Vous allez voir que Matrix Reloaded, via budget bien plus consistant (63 millions de dollars contre 150 millions), se laisse parasiter par Hollywood.

    Scénaristiquement parlant, Matrix Reloaded ne reprend pas aussitôt après le premier film. On sent dès le début que le temps a passé (ça peut bien être des heures, des mois ou même des années). Comme si Néo et son équipe entrait et sortait de la Matrice pour trouver une solution à la fin de la guerre (entre humains et machines). Et que cette suite reprend là où la solution semble pointer le bout de son nez. Cette dernière : trouver la source de la Matrice. Point ! Rien qu’avec ça, on sent que les Wachowski veulent priviligier l’action, qui trouve ici une place bien plus importante. Et pour cause, pendant 2 bonnes heures, Matrix Reloaded n’est que ça : des rencontres entre personnages qui finissent après une tonne de blabla en baston style jeu vidéo. À croire qu’il n’y a que ça qui a été retenu de Matrix premier du nom.

    Finalement, de bonnes séquences d’action, ça ne se refuse pas ! Encore faut-il qu’elles aient un sens ! Et le gros problème de Matrix Reloaded, c’est que ces scènes-là retirent toute la complexité de l’univers mise en scène par les Wachowski. Un univers qui devient, du coup, le théâtre de combats souvent interminable (celui entre Néo et une armée d’agents Smith traîne excessivement en longueur), et qui nous propose de nouveaux personnages sans charisme, servant plus de figurants qu’autre chose (n’étant jamais exploités comme ceux du premier film) tels que Niobe, le Mâitre des Clés, les Jumeaux, Séraphin, le commandant Lock ou encore Perséphone. Ce sont des protagonistes qui apparaissent d’un coup et disparaissent de la même manière du scénario, ni plus ni moins.

    Une histoire vide ? Quand on voit l’inutilité de certaines séquences (la « boum » et la scène d’amour entre Néo et Trinity), on pourrait le croire ! Mais les Wachowski creuse encore plus le concept de leur Matrice, et notamment le rôle de Néo en tant qu’Élu. Tout un pan de l’univers de Matrix qui prend de l’ampleur et qui fait preuve du travaille qui a été effectué sur l’histoire. Seulement voilà, un problème se présente : la trop grande complexité des révélations qui nous sont faites lors des dernières minutes. Trop de paroles philosophiques qui nous sont lâchées en masse comme ça, sans que l’on soit préparé à cause de la tonne d’action décérébrée assimilée depuis le début. Alors que parsemer ici et là quelques détails, quelques indices à cette révélation auraient sans doute été préférable à sa compréhension. Et surtout à la réussite de cette suite !

    Donc, du côté du scénario, Matrix Reloaded ne se montre malheureusement pas à la hauteur. Un énorme défaut qui est tout de même rattrapé par le budget du film, il faut bien le dire, merveilleusement exploité. Car si le film arbore bien trop d’action, elle n’est pas pour autant loupée ! Si le premier film nous avait offert des effets spéciaux révolutionnaires (dont le fameux bullet time où la caméra tourne autour du personnage de Néo évitant les balles, et tout cela au ralenti), ici, ils dépassent encore certaines limites. Dont celle de voir un combat qui met en scène un même personnage (l’agent Smith) multiplié par cent. Une multitude de clones qui donnent le tournis (avec la mise en scène virevoltante des Wachowski) et qui permet d’atténuer la longueur de la scène. Confirmant du coup une très grande efficacité qui tient en haleine qui s’intensifie à chaque minute qui défile. Jusqu’à une séquence de course-poursuite qui démarre dans un grand hall pour finir sur une autoroute, où certains passages font preuve de trouvailles techniques. Faisant de cette séquence l’une des plus spectaculaires que l’ont ait vues durant cette décennie (2000 – 2010). Devant un tel déballage d’adrénaline mérité qui conserve en tout point l’ambiance du premier film, on ne peut qu’apprécier Matrix Reloaded malgré ses défauts.

    Et pour résumer l’inégalité du film, vous pouvez se reporter à son casting. Distribution qui reprend Keanu Reeves, Carrie-Anne Moss, Laurence Fishburne et Hugo Weaving, toujours aussi à l’aise dans la peau de leur personnage respectif (Néo, Trinity, Morpheus et l’agent Smith). Mais comme je le disais, le scénario ne laisse pas de place aux nouveaux arrivants. Faisant de Jada Pinkett Smith (Niobe), Harry Lennix (Lock), Sing Ngai (Séraphin) ou encore de Helmut Balkaitis (l’Architecte) de simples acteurs n’ayant que quelques minutes d’apparitions. Pour certains, ils n’ont pas le temps d’exploiter un charisme assuré (comme Sing Ngai), d’autres n’en ont carrément pas (Monica Bellucci pour le rôle de Perséphone). Néanmoins, parmi les nouveaux venus, un seul est à saluer. Lambert Wilson (interprète du Mérovingien), qui possède un charme fou. Aussi inoubliable que les personnages principaux du premier film, c’est pour dire ! De ce fait, on aurait aimé qu’il ait bien plus de place dans l’histoire et que celui-ci soit développé.

    En attendant de voir ce que donne Matrix Revolutions (qui suit le second opus à l’instar de Retour vers le Futur III et Pirates des Caraïbes : Jusqu’au Bout du Monde), Matrix Reloaded perdure le plaisir que l’on a à suivre les aventures messianiques de Néo, même si elles ne se présentent pas de la meilleure des façons. Faisant de cet opus bien plus un blockbuster hollywoodien qui exploite le filon de base plutôt qu’un Matrix. Une suite certes nettement inférieure à son prédécesseur mais qui se révèle être de taille pour ne pas entacher le plaisir que l’on a à se divertir.
    David R
    David R

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 215 critiques

    5,0
    Publiée le 18 novembre 2013
    Peut-être pas aussi réussi que le premier , en même tant , difficile de faire mieux mais le spectacle nous laisse bouche-bée. Les scènes d'action sont tout aussi impressionnantes les unes que les autres. Une trilogie révolutionnaire .
    Chuck Carrey
    Chuck Carrey

    Suivre son activité 238 abonnés Lire ses 576 critiques

    3,5
    Publiée le 8 mars 2015
    « Matrix » est un chef d’œuvre qui révolutionna la SF et qui connu un immense succès. Sans surprise, sort 4 ans plus tard une suite intitulée « Matrix Reloaded ». Forcément, la question du « comment faire mieux » se posa. Le premier film était très complet, alliant un scénario original et très bien écrit avec des scènes d'action spectaculaires incluant des effets spéciaux jusqu'alors jamais vus. Cette suite était à la fois extrêmement attendue et redoutée. Les Wachowski avaient accompli un tel prodige que l'on doutait qu'ils puissent faire mieux. Et nos doutes étaient fondés. Avant de rentrer dans les détails, on peut déjà dire que cette suite est un bon film mais qui est légèrement décevant comparé à son prédécesseur. L'action y est certes encore plus poussée, mais le scénario est quant à lui bien moins approfondi. Commençons par parler de l'action. Fort du succès du premier film, les Wachowski ont bénéficié pour cette suite d'un budget bien plus conséquent (2 fois plus élevé) qui leur a permit de voir les choses en très grand. Et cela se ressent dans chacune des scènes d'action du film, certaines étant littéralement exceptionnelles. On peut citer par exemple celles de l'autoroute et du combat entre Neo et les dizaines d'agents. Chacune de ces scènes est très spectaculaire avec des effets spéciaux excellents qui ont plutôt bien vieillis même si certains donnent une allure de jeux vidéos. Les combats à mains nues y sont lisibles, comme dans le premier film, et c'est le cas de toute l'action en générale. Les Wachowski ne veulent pas nous en faire perdre une miette et c'est tant mieux. Visuellement, le film est donc très bon, offrant un divertissement de très haute qualité. C'est lorsqu'on aborde le côté scénaristique du film que cela se gâte un peu. L'histoire de la matrice est évidemment développée et elle n'est pas la seule. On découvre de nouveaux personnages comme le Mérovingien qui est joué par un Lambert Wilson grossier mais drôle. La relation Neo/Trinity est approfondie, ils forment un beau couple que même la mort ne semble pouvoir séparer. Cependant, il faut bien se rendre à l'évidence, le scénario de cette suite est moins bien écrit que le premier film. L'action prend très clairement le pas sur le reste, empêchant de développer une vraie bonne intrigue. Dans cet opus, Neo est à la recherche de l'Architecte et les péripéties qui y mènent sont assez légères, chacune étant marquée par au moins une grosse scène d'action. Alors oui, c'est très divertissant et sympa à suivre mais cela manque tout de même en profondeur. Pour rappel, le premier film traitait tout de même de question quasi-philosophique, forçant le spectateur à se demander ce qui définissait la vie. Ici, tout cela est abandonné, même la critique de l'Intelligence Artificielle perd en intérêt, pour à la place valorisé le spectaculaire. A force de trop vouloir en faire pour impressionner le public comme ils avaient réussi à le faire en 1999, les Wachowski en oubli l'essentiel et préfèrent se concentrer sur des scènes d'action indéniablement exceptionnelles au détriment d'une histoire largement moins complète que celle du premier volet.
    90
    90

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 777 critiques

    2,5
    Publiée le 9 novembre 2013
    Pfffff que dire, que dire ? Même si j'avais pas trouvé le premier opus extraordinaire il faut quand même avouer qu'il a un bon scenario, certaines choses étaient déjà vu mais d'autres étaient original, le tout était donc agréable a suivre ce qui fait de Matrix un bon film de SF. Mais malheureusement ce n'est pas le cas de ce Matrix reloaded. Déjà l'histoire n'est plus intéressante a suivre, c'est du gros n'importe quoi et ça part dans tout les sens, c'est juste chiant et inintéressant au possible. Et c'est long, mon Dieu que c'est long, les dialogues sont d'une platitude juste époustouflante et les scènes d'actions, même si elles sont plus nombreuses que dans le premier, sont pour certaines tout aussi longue, c'est interminable puis elles sont accompagnées d'effets spéciaux pas toujours réussi. Les seul bon cotés des scènes d'actions c'est les chorégraphies, le spectacle et la mise en scène mais c'est tout ! Ce Matrix n'est vraiment pas une réussite.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 831 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    4,0
    Publiée le 8 février 2015
    Amoindrissant quelque peu la teneur philosophique du concept de lien entre les mondes virtuel er réalité au profit de scènes d’action toujours plus spectaculaires, Matrix reloaded n’en reste pas un film au scénario malicieux et un divertissement à couper le souffle. Les enjeux de l’intrigue, qui ont été revus à la hausse en apportant une menace imminente sur la ville de Zion, donne au récit une dimension épique qui se couple harmonieusement aux aventures de Néo dans la matrice dont les tenants et aboutissants ne sont pas forcément explicites. Garantissant la dimension métaphorique de la trilogie, les propos que lui tiennent tour à tour l’Oracle et l’Architecte posent toutefois les bases d’une réflexion profonde sur la place du libre-arbitre dans un destin préétabli tandis que l’Agent Smith représente une nouvelle forme de fragilisation du bien-fondé de notre monde. Les apports au casting, à commencer par l’apparition surprenante de Lambert Wilson, et ses hilarantes répliques bilingues, ainsi que le travail toujours plus poussé sur l’esthétique numérique permettent à cette suite tant attendue de s’inscrire dans la droite lignée de cette petite perle de science-fiction que nous avaient servie les frères Wachowski en 1999.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top