Mon compte
    Le Ravissement
    Note moyenne
    4,0
    1484 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Le Ravissement ?

    161 critiques spectateurs

    5
    40 critiques
    4
    60 critiques
    3
    40 critiques
    2
    13 critiques
    1
    5 critiques
    0
    3 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    VOSTTL
    VOSTTL

    78 abonnés 1 841 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 21 juillet 2024
    Deux définitions pour ravissement :
    1 - « Fait d'être ravi transporté au ciel - sentiment de bonheur ou de plaisir extrême »
    2 - « Action de ravir, d'enlever de force ».

    Je suis comme convaincu que la réalisatrice Iris Kaltenbäck a joué sciemment sur l’ambiguïté de son titre.
    Ainsi, aussi étrange que cela puisse paraître, j’ai comme le sentiment désagréable que la réalisatrice parvient à éviter que le spectateur déteste véritablement Lydia.
    Autre sentiment : il ne me semble pas qu’Iris Kaltenbäck porte un jugement sur le comportement répréhensible de Lydia.
    Ainsi, on n’a pas affaire à une psychopathe genre « La main sur le berceau » ! J’exagère un peu.
    J’exagère à peine tant le récit est malaisant, tant c’est une variation sur une insidieuse intrusion.
    Le jeu de Hafsia Herzi - bien dirigée - est réussi car elle arrive à jouer sur les deux définitions du mot ravissement : exaltée et ravisseuse.
    A voir.
    GéDéon
    GéDéon

    68 abonnés 476 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 21 juillet 2024
    Au-delà de l’incroyable fait divers que relate le premier long-métrage de la réalisatrice Iris Kaltenbäck, ce film, sorti en 2023, possède une vraie singularité d’écriture. A l’instar de son titre, dont le double sens joue sur l’ambivalence, ce drame interpelle sans arrêt sur les motivations ayant conduit cette jeune femme (Hafsia Herzi) à avoir subtilisé un bébé pour renouer avec un ancien amant (Alexis Manenti). La narration de cette duperie, effectuée à travers la voix off du malheureux faux père, offre une lecture distanciée malaisante. C’est glacial, sans empathie, mais terriblement bouleversant. Bref, un regard vertigineux sur le sens de la paternité et la transgression morale.
    Thierry Delarue
    Thierry Delarue

    63 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 11 juillet 2024
    Alors qu'elle évolue dans un univers professionnel qui apporte jour et lumière en donnant naissance aux enfants. Elle est le lien, l'espoir, en tant que sage femme qui accouche de la plus forte des unions celle d'une maman à son bébé. Alors pourquoi Lydia sombre dans le mensonge et commet l'irréparable. Son amie devient à son tour une de ces chanceuses mères à qui elle donne un vie nouvelle chaque jour. Lydia se se sent abandonnée, tout l'amour incarné par l'enfant, est celui qu'on lui prend. Une note de 3.5 sur 5, pour cette bouleversante histoire, d'amitié, d'amour, loin d'être un fait divers.
    christophe D10
    christophe D10

    11 abonnés 555 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 11 juillet 2024
    Et un film de plus aux critiques ultra positives qui se révèle être très décevant.
    C’est assez lent et ennuyeux et la voix off est assez pénible et difficile à comprendre jusqu’à la fin.
    Un nouveau film français très surcoté…
    munier rachel
    munier rachel

    1 critique Suivre son activité

    0,5
    Publiée le 9 juillet 2024
    Bonjour,
    La musique d'intro plagie "le parrain",
    la lecture du test de grossesse plagi "Friends", le récit plagi "Cesar et Rosalie" et je n'en suis qu'à 10 minutes de visionnage!!
    Et on ne comprend pas les dialogues!!
    Désolée.
    Nathan C.
    Nathan C.

    18 abonnés 32 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 24 juin 2024
    Comment le manque d'amour peut mener à la folie ? Avec une maitrîse rare lors d'un premier film, la réalisatrice impose au spectateur le plus beau des spectales. Celui de l'humain déséspéré, incapable de tenir sa raison façe à l'impossible réalité. Les émotions sont intenses, on est bouleversé au même titre que nos certitudes, on en ressort profondément touché. Une pépite.
    selenie
    selenie

    5 775 abonnés 6 091 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 14 juin 2024
    On s'interroge alors sur deux points : comment Salomé ne peut-elle pas voir que son amie n'est pas heureuse ?! Est-ce que Nina n'est pas bien justement parce que son métier lui renvoie un bonheur qui ne lui semble pas accessible ?! Evidemment Nina/Herzi prend un petit coup au moral quand la grossesse de Salomé/Meurisse arrive alors qu'au même moment Nina confond amour et coup d'un soir. Cette partie est intelligente et plein d'acuité sur les rapports entre les gens au jour d'aujourd'hui, mais aussi sur la solitude, la maternité, l'amitié sans que ce soit appuyé ou un peu lourd. C'est plutôt traité de façon subtil même si on ne comprend pas le choix de la voix Off qui gâche un peu cette sensation, en effet Milos/Manenti commente des événements dont il n'est pas témoin ou qu'il soit impossible qu'il puisse savoir les tenants et aboutissants. La voix Off, s'il devait en avoir une, aurait dû être celle de Nina tout simplement. Néanmoins, les thématiques sont très actuels, les sujets intéressants et le scénario prenant car émotionnellement ne peut laisser indifférent avec en prime un joli casting dont un joli duo/portrait de femmes.
    Site : Selenie.fr
    AlphaWolf
    AlphaWolf

    72 abonnés 810 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 12 mai 2024
    La poésie qui se dégage de ce drame, tant sur le fond que la forme, accapare l'intérêt dès les premiers instants. Le scénario se déroule sans accroc et de façon assez implacable, mais ne parvient que partiellement à retranscrire toute la dimension psychologique qui entoure les deux personnages principaux et qui justifie leurs actions.
    Gauthier Aubé
    Gauthier Aubé

    10 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 5 mai 2024
    Au final, je ne savais pas quelle note mettre car le film a atteins son objectif en me questionnant ! Mais, même si je l’ai trouvé très bien réalisé je n’ai pas réussi à rentrer pleinement dedans...
    evariste75
    evariste75

    134 abonnés 139 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 17 avril 2024
    J'ai bien aimé Hafsia Herzi, scénario intéressant...

    Ce film est peut-être un peu longuet...

    Néanmoins, pas beaucoup de bons acteurs...
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    2 921 abonnés 3 962 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 6 avril 2024
    Le Ravissement est l'un des meilleurs films de 2023 parce qu'il parvient à faire quelque chose d'extrêmement rare : créer de l'empathie sincère pour quelqu'un que l'on trouverait profondément monstrueux si on la rencontrait dans la vraie vie.
    On suit la vie de Lydia en voix off, la voit se séparer de son mec, errer sans but et finir par rencontrer un chauffeur de bus dont elle s'éprend mais qui s'en fout un peu d'elle. On comprend que le narrateur de cette histoire est le chauffeur et il mentionne assez tôt dans le film un procès... Lydia sera jugée pour ses actions, mais lesquelles ? (le titre donne un indice)

    Parce qu'on la présente au début comme une fille certes un peu paumée mais n'ayant pas particulièrement de raisons de se retrouver devant la justice et petit à petit on comprend, on voit des choses qui se dessinent, notamment lors de l'accouchement de sa meilleure amie. Elle tient absolument à accoucher elle-même son amie sans intervention d'un gynécologue alors que ça se présente mal et que tout le monde fait pression pour qu'elle appelle à l'aide. La séquence est glaçante, le bébé sort, on est soulagé et puis on voit après quelques secondes qu'il ne pleure pas... Angoisse totale. Le spectateur est tétanisé.

    Tout se met en place et on comprend que Lydia n'est pas la sage-femme parfaite et dévouée qu'on imaginait et elle semble s'attacher beaucoup trop à un bébé, tout en s'en servant pour reconquérir ce fameux chauffeur/narrateur en lui faisant croire que c'est le leur par un concours de circonstances.
    La grande tristesse de cette histoire c'est qu'elle a eu mille fois l'occasion de dire la vérité et l'intention de le faire, mais on voit que le mec s'intéresse de plus en plus à elle à cause de cet enfant et que ça la bloque, ça l'empêche d'arrêter de mentir.

    C'est une histoire profondément tragique, avec de purs moments de grâce. Le choix des musiques est génial (on a quelques morceaux de La Femme qui sont géniaux) et superbement mis en valeur dans le film. Et puis on a cette fin, limite bressonienne, absolument parfaite...

    Que dire de Hafsia Herzi ? parfaite elle aussi, je ne sais pas si une autre actrice aurait réussi à être aussi touchante et troublante. Sublime. Elle est ce monstre à visage humain dans toute son ambigüité et ses paradoxes.

    C'est un grand film.
    Thibe
    Thibe

    36 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 18 mars 2024
    Très bonne surprise, le scénario est bien ficelé, crédible, franchement je ne m'y attendais pas mais on se fait vite prendre par ce film. Les jeux d' acteurs sont sobres, c'est bien joué, tous très sensibles dans l'incarnation de leurs personnages. Bon moment.
    pavillon-amiral
    pavillon-amiral

    7 abonnés 12 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 18 mars 2024
    Un premier long intense, émouvant et captivant. Porté par une Hafsia Herzi subjuguante d'ambiguïté, au visage insondable, le film est touché par une grâce qui illumine l'image, la musique et tous les interprètes (Alexis Manenti est surprenant !)
    Blankovitch
    Blankovitch

    39 abonnés 209 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 17 mars 2024
    Un personnage central complexe et secret. Une réalisation prenante. Un film original qui laisse une bonne part d'interprétation au spectateur.
    Redzing
    Redzing

    1 001 abonnés 4 365 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 15 mars 2024
    Déprimée à la suite d'une rupture, Lydia est une sage femme qui s'enferme dans son travail. Jusqu'au jour où elle commet l'impensable, de manière irréfléchie. Elle va "emprunter" le bébé de sa meilleure amie pour faire croire à un amant de passage que celui-ci est papa...
    Un pitch apparemment tiré d'un fait divers (!), qui aurait pu donner lieu à une comédie ou à un thriller sordide. Au lieu de ça, on est plutôt dans un drame assez ardu.
    La première moitié est un peu longue. Alourdie par une voix off pas forcément nécessaire, tandis que la protagoniste est assez antipathique (bien que Hafsia Herzi soit adéquate dans le rôle). Mais c'est réalisé avec délicatesse, et je souligne notamment les parents qui ont accepté de filmer leur accouchement pour meubler un long-métrage de fiction !
    Néanmoins ça s'enflamme dans la seconde moitié, à mesure que la spirale de mensonges spontanés s'emballe pour aboutir à un inévitable mur. Et là c'est très bien dosé, et l'on ne peut s'empêcher d'avoir de l'empathie pour les personnages tournant autour de Lydia. Son amant innocent devenu papa aimant, qui n'a aucune idée qu'il va finir par se prendre la vérité dans la figure. Et les "vrais" parents, qui ne mesurent pas que leur confiance est largement abusée.
    Un sujet intéressant, pour un film qui prend tout de même aux tripes.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top