Notez des films
Mon AlloCiné
    Ne réveillez pas un flic qui dort
    note moyenne
    2,1
    151 notes dont 31 critiques
    répartition des 31 critiques par note
    2 critiques
    3 critiques
    2 critiques
    6 critiques
    13 critiques
    5 critiques
    Votre avis sur Ne réveillez pas un flic qui dort ?

    31 critiques spectateurs

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 941 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    1,5
    Publiée le 12 janvier 2016
    Delon dans un nouveau Pinheiro ! Clairement moins bien que Parole de flic, un film qui tient, un peu tristement, sur sa violence graphique. En effet ce film est surement l’un des plus violents de la carrière de Delon, typique des polars sanglants des années 80, Pinheiro pouvant en la matière être rapproché de son homologue bien plus prestigieux : Walter Hill. Donc il faut s’attendre à du sang, des meurtres violents, des trucs parfois un peu limites d’ailleurs en matière de ridicule (les pinces). Derrière cela Pinheiro se contente de reprendre en plus dynamique mais en bien moins travaillé son Parole de flic. Il a dû se dire qu’il tenait un truc efficace après le succès de ce film, et il nous ressort donc une intrigue très proche. On a de l’action certes, des meurtres aussi, pas inefficace, mais pour le reste… Les personnages sont caricaturaux, sans relief, tout est assez prévisible, le final a été un peu pompé sur un célèbre film avec Belmondo, et puis entre deux meurtres on se demande qu’est-ce qui meuble ? Une enquête improbable (Delon devine tout super-vite), des meurtriers toujours aux bons endroits, bref, c’est incohérent et très caricatural. Pinheiro orchestre cependant assez bien sa mise en scène encore une fois, mais sur la forme aussi on le sent bien moins au point que dans Parole de flic. On le sent plus mécanique, plus soucieux de la grandiloquence que de ses acteurs, et l’intimisme de certaines scènes de Parole de flic a ici complètement disparu. L’ambiance est aussi moins prenante, moins travaillée, on s’échappe de l’atmosphère « polar noir » pour un style qui pourra paraitre parfois étonnement rétro, style polar des années 70. Musicalement rien de notable. Le casting repose sur un Delon minimaliste, du surement à son personnage plus que faible en terme de relief, et son charisme ne peut pas tout faire. Serrault est un méchant correct, mais clairement archi-caricatural et peu crédible à cause de son personnage. Les seconds rôles en revanche tire leur épingle du jeu, principalement Patrick Catalifo, et un surprenant Féodor Atkine qui l’espace de quelques minutes parvient à rester à l’esprit. Globalement Ne réveillez pas un flic qui dort se veut une série B violente, roublarde, sorte de Parole de flic en plus grandiloquent, en plus violent. Je crois malheureusement que Pinheiro a un peu oublié que la force de Parole de flic résidait dans ses personnages. Pas tellement dans le reste. Une curiosité, mais pas un grand film. 1.5
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5218 abonnés Lire ses 10 421 critiques

    1,5
    Publiée le 26 avril 2014
    Que voilà du polar à la française rigolard qui se prend bien au sèrieux! Après un premier quart d'heure de meurtres violents nècessaire à mettre l'histoire en place, il faut bien avouer que ce film bâclè de Josè Pinheiro fonctionne...mais en roue libre! On se croirait chez Michel Caputo ou Jean-Pierre Desagnat, pire encore dans un tèlèfilm allemand sur M6 avec l’accord parental! En commissaire, Alain Delon (producteur, scènariste et acteur) fait du Alain Delon et piètine dans son interprètation! Avec dans les seconds rôles, Serge Reggiani, Xavier Deluc (hèroïque dans sa connerie), Bernard Farcy ( « la torture par espèrance » ) et même Olivier Marchal...D'après le roman de Frèdèric H. Fajardie, les cadavres tombent comme des mouches dont un mort bon pour le Musèe Grèvin et une vraie boucherie dans les Buttes-Chaumont où l’on tire sur femmes et enfants! Dialogues faussement hilarants, à tel point que, par instant, Michel Audiard, ne les aurait pas reniès : « Pas d'ironie mec, les 4L Marcel, c'est vachement smart ! » . En revanche, tous les mots de Michel Serrault sonnent justes : « C'est du dèsordre, ils vendent du desordre, des cris, de la crasse, de la vulgaritè, des parasites ! » . Sans Serrault "Ne rèveillez pas un flic qui dort" serait nul et inconsistant...
    rogertg2
    rogertg2

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 762 critiques

    2,5
    Publiée le 29 octobre 2007
    Un film avec beaucoup de clichés et d'invraisemblances(bien que le fond est possible) mais qui captive jusqu'au bout même si on se doute de la conclusion. Tous les acteurs sont excellents.
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 3 092 critiques

    2,0
    Publiée le 13 juin 2011
    On reste sans voix quand on voit le résultat de la réunion de deux si grands acteurs. Le réalisateur était-il à la hauteur ?
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 14 mai 2008
    Du sous inpecteur Harry.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    1,0
    Publiée le 21 avril 2009
    Presque drôle tellement c'est ridicule. Le scénario est peu crédible, mais why not. Les acteurs sont en revanche complètement décalés. Excusez-moi mais le gendarme qui pleure à chaudes larmes après s'être pris un claque, je n'y crois pas une seule seconde. Ce sont des militaires bordel, pas des enfants de chœur. J'aurais pu vous citer une trentaine d'autres passages tout aussi ridicules. On sent que c'est faux. L'histoire est par ailleurs peu intéressante à suivre. Le héros subit les événements plus qu'autre chose.
    chucknorris66
    chucknorris66

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 89 critiques

    5,0
    Publiée le 20 mars 2008
    Un polar français à l'américaine, comme il s'en faisait beaucoup dans les années 80. Ce genre enclin à une esthétique clipeste et à la violence décomplèxée portait la mention de "néo-polar" dont le meilleur exemple reste encore aujourd'hui "La Balance" avec Richard Berry. Ici, nous avons affaire à un sous-sous-sous "Magnum Force" (qui n'était déjà pastrès brillant". Serrault en flic facho est la plus grosse caricature de néo-nazi de tout les temps, à en faire trembler le militant le plus extrémiste. Son jeu genre "je cabotine comme un malade déjà que mon rôle est pas très subtil" nous fait de suite penser à sa prestation dans "La Cage aux Folles". Il joue le chef d'une milice recrutant parmi les membres de notre police nationale parce-que le juge, ce con, refout tous les criminels en libertés. Et vas-y que j'te les castres, que j'te les dégomme à coup d'arbalètes ou de bazookas. Bref, à côté, les autres acteurs font pâles figures. Le seul a pouvoir par moment rivaliser, c'est notre gloire nationale Alain Delon, dans la peau d'un commissaire qu'on aurait il est vrai mieux fait de laisser au pieu. Alain Delon vit à St-Cloud parce-que c'est un winner, Alain Delon se tape un mannequin parce-que c'est un sex-symbol, Alain Delon localise les méchants au bout de deux minutes parce_que c'est Alain Delon bordel de merde !!! Finallement, au fil de rebondissements tellement téléphonés que z'ont du avoir des promotions chez France Télécom, Delon bute tous les méchants (dont Serrault, qu'il abat froidement, alors qu'il est contre la justice expéditive, bonjour la morale du machin) et gagne(putain on aurait jamais cru !!!). Et c'est fini. Donc, après avoir pleuré de rire pendant 1h30, je peux vous affirmer que nous aussi en France, on peut tourner des gros nanars dignes d'un "Invasion USA. Aller, 4 étoiles pour m'avoir fait hurler de rire Messieurs Delon et SERRAULT.
    replica51
    replica51

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 134 critiques

    2,5
    Publiée le 23 novembre 2008
    Un film qui se laisse voir mais les scènes d'action sont un peu bâclées. On sent le manque de moyens. Dommage car l'histoire elle-même est prenante.
    calamarboiteux
    calamarboiteux

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 440 critiques

    1,0
    Publiée le 22 septembre 2007
    L’histoire d’une police gangrénée par l’extrême droite, au sein de laquelle prolifèrent des commandos qui font justice en assassinant les truands. Bien entendu il y aura un policier intègre pour venir à bout de cette organisation intitulée maladroitement « fidélité police ». Sur une thématique proche, avec cependant des imbrications famille - métier ici absentes, Pinheiro avait assez bien réussi « parole de flic ». Cette fois l’échec est patent, et plusieurs facteurs y concourent, à commencer par le scénario : faute de choisir entre premier et second degré l’histoire est selon les moments grotesque, invraisemblable, ou ennuyeuse. On ne peut croire un instant à cette conspiration si généralisée et si bêtement meurtrière. Puis les personnages, trop typés, manichéens, dans la peau desquels les acteurs ont du mal à entrer : Delon n’est presque jamais naturel, et Serrault en fait trop. Enfin le montage, qui manque de rythme. Restent de nombreuses bonnes idées de détails, et quelques séquences réussies ; pas suffisant pour sauver l’ensemble. Un flic qu’en effet, on n’aurait mieux fait de ne pas réveiller.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 1934 abonnés Lire ses 5 627 critiques

    1,5
    Publiée le 24 juillet 2010
    Un polar assez outrancier qui débute bien et qui bénéficie d'un beau casting mais au bout d'un certain temps on se rend compte que c'est plutôt moyen. Le final est peu réussi ; Delon est égal à lui-même (pour moi cela veut signifier excellent) et Michel Serrault est très bon dans la peau du "méchant".
    Mr_Marceau
    Mr_Marceau

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 207 critiques

    1,0
    Publiée le 16 avril 2007
    Aux USA, ils ont Chuck Norris et en France il y a Alain Delon ! Le film est bourré de clichés ne servant qu'à "sublimer" la grande star Delon dans son rôle devenu classique de flic honnête mais dont il vaut mieux s'abstenir de l'énnerver. Serrault joue probablement le plus mauvais rôle de sa vie en le surjouant d'une façon tellement grotesque que ça en devient même incroyable ! A voir quand même au moins une fois pour se rendre compte que des films pareils existent...
    vd45
    vd45

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 244 critiques

    5,0
    Publiée le 7 juin 2009
    Le scénario est un peu semblable à celui de MAGNUM FORCE, le deuxième volet de l'inspecteur Harry. C'est un peu tiré par les cheveux mais c'est efficace. En effet, les scènes d'action et de violence ne manquent pas et Michel Serrault est terrible en leader sadique. Dans le style polar français des années 80, je n'ai pas vu plus violent !
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 344 abonnés Lire ses 3 087 critiques

    2,0
    Publiée le 23 août 2014
    Bon, au départ, un aveu peu glorieux : j'ai confondu J. Pinheiro avec J. Giovanni et je m'attendais donc à un film pas trop mal avec une thématique bien traitée. Au lieu de ça, un bon gros bidon de lessive ultra-violent à la gloire de Delon Le Melon qui se la raconte tout le long du film, qui expose sa belle gueule, aligne les bons mots, pécho des mannequins et flingue à tout va. La mise en scène est très télévisuelle et le scénario empile les invraisemblances tandis que les personnages sont grossièrement dépeints. Même si ça fait toujours plaisir de revoir quelques tronches connues à leurs débuts (X. Deluc, P. Catalifo, B. Farcy) et que M. Serrault régale en flic extrémiste, ça reste un divertissement très bas de gamme, ni bien fichu et encore moins fun. A voir au 2nd degré pour en apprécier tous les délices kitschs et too much !
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 3 avril 2014
    un bon polar avec un bon duo d'acteurs mais moins réussit que parole de flic malgré tout. on ne boude pas son plaisir pour antan.
    dougray
    dougray

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 1 904 critiques

    2,0
    Publiée le 26 juillet 2010
    Un excellent casting avec le strict Alain Delon (dans le type de rôle qu’il affectionnait tant dans les années 80), Michel Serrault dans un rôle surprenant (et qui frise parfois le cabotinage), le trop rare Patrick Catalifo, Raymond Gérôme et sa voix inimitable mais aussi Serge Reggiani, Bernard Farcy, Xavier Deluc, Olivier Marchal… L’idée de départ est originale (un groupuscule de flics qui se débarrasse des truands qui passe entre les mailles de la justice) mais la mise en scène sans génie de José Pinheiro et les dérives limites facho du scénariste Delon desservent le propos (on se croirait dans un film de Charles Bronson époque "Justicier"). Et puis, Alain Delon en redresseur de torts tout puissant, j’ai toujours eu du mal… En bref, un film comme l’acteur nous a trop servi (mais pourquoi s'est il gâché dans ce type de productions après avoir tourné avec les plus grands ?) mais qui ravira ses fans irréductibles.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top