Notez des films
Mon AlloCiné
    Croix de fer
    note moyenne
    3,9
    763 notes dont 117 critiques
    répartition des 117 critiques par note
    46 critiques
    45 critiques
    14 critiques
    7 critiques
    4 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Croix de fer ?

    117 critiques spectateurs

    RamiValak
    RamiValak

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 186 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juillet 2020
    Probablement le meilleur film pour commencer Peckinpah, on y retrouve évidemment ses types de personnages, tout le monde est plus ou moins mauvais, mais au milieu de tout ça, se trouve James Coburn, qui incarne pour le coup un vrai type vertueux, la zone de gris est bien moins présente que dans d'autres films de son auteur, du moins chez le personnage principal. Outre cette, selon moi, excellente porte d'entrée à son auteur, Croix de fer est un film de guerre vraiment grandiose, les scènes d'affrontements sont extrêmement impressionnantes, c'est difficile à croire qu'avec un budget si petit (six millions de dollars) ils puissent faire une si belle reconstitution. L'action est vraiment généreuse, mais elle n'empiète pas trop sur la narration, le tout est bien dosé. Une scène durant la période de convalescence de Coburn m'a profondément marqué, où ce dernier a des hallucinations, qui est une leçon incroyable de montage, et la désorientation du personnage nous est transmis en quelques instants. En somme un excellent film, brillant de bout en bout, et son point de vue sur la guerre est assez inédit, peu d'américains ont osé à ce point passer de l'autre côté, et représenter les soldats allemands comme de simples soldats. Le fait qu'ils parlent tous anglais désoriente légèrement au début, mais ça ajoute presque un propos méta sur leur ressemblance en tous points avec des soldats américains.
    Dominique D.
    Dominique D.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 105 critiques

    4,0
    Publiée le 21 février 2020
    Un éblouissant film de guerre avec des épisodes violents à la limite du soutenable. Passions et affrontement des protagonistes allemands. Psychologie fouillée et acteurs criants de vérité. C'est le meilleur film de guerre que j'aie jamais vu !
    Edoumoun
    Edoumoun

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    4,0
    Publiée le 23 décembre 2019
    Tres bon film de guerre, extrêmement bien réalisé avec un grand James Coburn. Conseillé à tous les amateurs du genre et des films de cette époque
    Eric A.
    Eric A.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 3 octobre 2019
    Doit on encore se battre quand on ne croit ni à la justesse de la cause, ni aux chefs à la tête du pays, ni à l'honneur déjà perdu? Peckinpah signe le film de guerre le plus désesperant de tout les temps ; A montrer dans les écoles pour arracher toute envie de gloire à notre jeunesse. Dans ce film rien n"est montré de positif : la guerre dégrade les hommes. Même le sergent Steiner interprété par un immense james Coburn, héros du film ne fait qu'essayer de survivre alors qu'il ne croit plus à rien. Et pourtant il continu a se battre à la recherche de la mort. Il sait qu'il n"a plus de futur. Le meilleur film de guerre , le plus salutairement péssimiste.
    Mathieu B.
    Mathieu B.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 633 critiques

    3,0
    Publiée le 10 février 2019
    Un film de guerre « à l’ancienne » (il date de 1978) pas inintéressant car il nous immerge dans la débâcle de la Wermacht sur le front russe. L’histoire oppose un aristocrate qui veut absolument obtenir la croix de fer, plus haute distinction militaire allemande, quitte à s’approprier les exploits d’autres soldats defunts. Il se heurte à un soldat aguerri qui, sans rechercher l’honneur et juste en faisant son boulot de soldat, obtient la croix de fer. Ces deux soldats vont s’opposer tout au long du film. Beaucoup de longueurs mais un James Coburn qui est excellent.
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 303 abonnés Lire ses 1 416 critiques

    3,5
    Publiée le 30 avril 2018
    Le cinéma de Sam Peckinpah a toujours été misanthrope : les hommes sont insauvables et la guerre devient alors pour le cinéaste le terrain idéal pour les mettre en scène. Le film intéresse moins par l'opposition entre d'un côté le soldat désabusé qui fait la guerre par défaut et de l'autre l'officier lâche et prêt à tout pour recevoir la fameuse croix de fer que par la puissance d'une mise en scène qui donne à voir comme rarement au cinéma la violence des champs de bataille (corps écrasés, saleté des corps, etc) tout en stylisant ses scènes d'action, toutes au ralenti. "Croix de fer" est d'ailleurs moins à l'aise dans la caractérisation des personnages – les moments plus narratifs sont d'ailleurs les temps faibles du film – que dans la création de purs moments de bravoure, comme l'attaque sauvage et dérangeante des femmes soviétiques. Épouser la folie de ses personnages, comme lors du passage de Steiner (James Coburn) à l'hôpital, et s'en distancier est le double mouvement opéré par Peckinpah, qui finit même par se désintéresser de leur destin dans un final à moitié filmé. Ce geste radical est aussi fascinant que limite puisqu'il signale de manière définitive l'absence de contrôle des hommes sur une guerre qui de toute manière les anéantira en même temps qu'il est cinématographiquement démissionnaire – la musique pour enfants écrasant l'image de personnages envoyés à la boucherie représente sans aucun doute le rire désabusé d'un cinéaste qui atteint ici un point de non-retour en précipitant son générique de fin. Inégal mais passionnant, un film-choc d'un réalisateur important.
    Wagnar
    Wagnar

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 363 critiques

    4,5
    Publiée le 6 août 2017
    Malgré quelques longueurs, Croix de Fer demeure un film majeur à la fois du genre et de la filmographie de Sam Peckinpah. Le cinéaste ne s’attache pas à l’aspect historique mais cherche à mettre en scène la violence, les massacres, le mensonge, la couardise, l’appétit de pouvoir et d’honneur. Il parvient bien à mettre en évidence la difficulté à garder de l’humanité au fond de soi dans de telles situations extrêmes. Les scènes de combat sont très réussis et il n'y a nulle trace de manichéisme. À noter aussi la solide interprétation de James Coburn incarnant un caporal rebelle qui malgré sa haine de l’uniforme reste malgré tout au sein de l’armée, son unique famille
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 194 abonnés Lire ses 3 537 critiques

    4,5
    Publiée le 19 avril 2017
    Un film assez unique, tout d'abord car il montre la seconde guerre mondiale du point de vue des soldats allemands coincés sur le front de l'est. Le film montre des soldats que l'on pourrait finalement retrouver dans le camps d'en face, se battant juste pour sauver leur peau, sombrant peu à peu dans la folie alors que leur quotidien est la mort. Le film montre aussi le côté chair à canon du soldat de base qui ne semble être la que pour satisfaire la soif de gloire de ses supérieurs. On ne voit pratiquement chez aucun d'eux d'aspect idéologique par rapport au régime nazi mais plus envers leur pays. C'est un aspect que l'on a rarement vu au cinéma et un point de vue très intéressant. Les scènes de batailles n'ont pas trop mal vieillies et on retrouve la maîtrise de Peckinpah qui montre la violence crûment. Un film à voir absolument.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 647 abonnés Lire ses 3 740 critiques

    4,5
    Publiée le 6 janvier 2016
    Probablement l'un des meilleurs films de guerre (avec "Au-delà de la gloire" de Fuller et "A l'Ouest rien de nouveau" de Milestone). On en prend plein la gueule et certaines scènes restent longtemps fixées dans la mémoire. spoiler: (la revue à l'hôpital militaire, la cabane des femmes) Le film nous montre une galerie de personnages dont la plupart sont complètement démotivés mais qui se battent quand même parce que un moment donné rien ne peut arrêter la machine sinon la supériorité de l'adversaire. La violence est omniprésente… mais paradoxalement l'humanisme aussi. James Coburn est parfait. La fin est plaisante mais sans doute un peu caricaturale.
    trinitron
    trinitron

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 296 critiques

    5,0
    Publiée le 17 janvier 2016
    Un must, un des trois ou 4 films qu'ils faut avoir vu sur la seconde guerre mondiale. Pas du tout dans l'esprit hollywoodien des films actuels. blood and guts !
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 298 abonnés Lire ses 3 482 critiques

    3,5
    Publiée le 27 octobre 2015
    Même si un coup de vieux est à noter sur la réalisation, la photographie et le jeu d'acteurs pour la plupart des personnages, on a ici un pamphlet anti-guerre très acéré et qui prend la dimension psychologique du conflit, et cela côté allemand. Intéressant, libre et dur.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 28 décembre 2015
    Quand je pende aux films de guerre, je pense que ce sont des films qui ne peuvent pas me surprendre. On a presque tout dit sur la guerre au cinéma, on l'a très rarement glorifiée (et heureusement tiens !). Mais là je tombe sur un film comme je n'en avais jamais vu : Croix de fer. Déjà c'est sacrément intéressant et intelligent de prendre comme héros des allemands, et c'est tellement bien fait qu'au final on s'attache à eux (même si le fait qu'ils ne soient pas des fanatiques d'Hitler aide). Et derrière cela il y a plusieurs thèmes assez intéressants qui sont brassés : les traumatismes de guerre, bien sûr, mais aussi le besoin de la guerre, le pacifisme assez paradoxal des soldats, les magouilles des officiers, les exécutions sommaires, le viol... Le film est très riche. Autre chose qui frappe, c'est le réalisme des combats : tout le long du film on a un vrai barouf sonore, lors des combats on est largué : c'est bruyant, ça tue, c'est une boucherie, c'est laid et sale. Je me demande comment on a pu dire un jour que Peckinpah glorifiait la violence tant tout est fait pour nous en écœurer. Ah oui, et il ne faut pas zapper l'excellente performance de James Coburn. Malgré tous ces bons points, je trouve que le film subit quelques longueurs (pas bien importantes non plus). Mon premier Peckinpah et clairement un film qui marque.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1632 abonnés Lire ses 3 731 critiques

    3,5
    Publiée le 23 octobre 2015
    Déçu... Alors je continue Peckinpah après avoir beaucoup aimé Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia, mais là j'ai plus de mal... Et ceci tout simplement parce que les films de guerre c'est pas réellement mon truc, c'est sans doute le seul genre de film qui ne m'émoustille pas (j'en aime certains... mais il faut qu'il y ait autre chose à se mettre sous la dent). Et vu que je ne suis pas ultra fan de la mise en scène de Peckinpah, ce film passe plus difficilement. Alors il y a un bien une chose que j'aime chez Peckinpah c'est son écriture, le ton désabusé qu'il peut avoir. Et j'aime le film pour ça, par contre dès qu'il y a des attaques, des assauts, ça ne m'intéresse plus. Un comble, moi qui aime l'action. La première scène après le générique servant d'introduction in media res, où la troupe de de Coburn attaque des russes j'ai trouvé ça juste illisible, j'ai rien capté. Sans doute que ce chaos est voulu. Et je comprends pourquoi. Sauf que là je m'ennuie, ça ne m'intéresse pas (à tort sans doute). Après dès qu'on est dans la magouille pour obtenir la croix de fer, qu'on est dans les conflits entre officiers, qu'on parle de la franche camaraderie dans les compagnies, ben je trouve ça vraiment bien. La lâcheté ordinaire, l'ambition démesurée... Et puis il faut bien dire que le personnage de Coburn est excellent, et très bien interprété, ça aide pas mal. Faire un film avec des héros de guerre du côté allemand je trouve ça quand même vraiment intéressant comme parti pris et vraiment osé. Alors la nuance c'est que Coburn n'est pas un fanatique d'Hitler, mais quand même, réussir à faire apprécier des soldats allemands, avoir envie qu'ils s'en sortent, c'est pas le truc que l'on voit tous les jours... Et quelque part ça colle plutôt bien avec le propos du film vis-à-vis de la lâcheté de certains officiers, le soldat lui est le même dans tous les camps, ou presque, il obéit. Il y a également un petit constat social avec les différents types de recrues, selon qu'elles viennent de l'aristocratie, du peuple ou du partie. Un film assez riche et donc intéressant... même si comme dit, les batailles je ne les comprends pas et elles m'ennuient un peu.
    MickJagger
    MickJagger

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 110 critiques

    3,5
    Publiée le 12 septembre 2015
    L'action se déroule en Russie, en 1943 après la bataille de Stalingrad, les troupes allemandes vont entamer leur retraite. Le caporal Steiner et ses hommes remplissent parfaitement leur rôle de section d'investigation et n'hésitent pas à revêtir des uniformes russes pour mieux surprendre l'ennemi. Tout juste rentré de mission, Steiner s'oppose aux ordres donnés par son nouveau commandant, le lieutenant Stransky, un aristocrate prussien qui vient de rejoindre le front russe. Cette très haute décoration militaire de l'armée allemande n'est attribuée que pour des actes héroïques en temps de guerre. Steiner l'a obtenu pour sa bravoure, Stransky la convoite pour son rang ... La structuration de Croix de Fer s'apparent à celle de La Horde Sauvage. Le rôle du chef de bande est ici tenu par un James Coburn omniprésent, et tout aussi charismatique que William Holden. L'amitié entre les hommes a seule valeur incontournable de l'humanité. Sam Peckinpah poursuit sa démonstration des seules valeurs qui soint défendables, s'en donne à coeur-joie pour décrire ce décor de guerre reconstituée. Explosions, fusillades, combats au corps à corps sont filmés sous toutes les coutures pour nous plonger dans l'horreur guerrière. Mais le plus important ce sont les caractères esquissés avec subtilité par le réalisateur. Ce dernier est un expert pour distiller une tension dans des scènes savamment composées. Sa mise en scène est réfléchie et bien plus penser que ne le laisse croire les nombreux moments d'action.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1215 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juillet 2015
    Budget serré, tournage qui faillit être interrompu, "Croix de fer" ressemble à un nouveau chemin de croix pour Sam Peckinpah, déjà habitué à certains problèmes lors de la réalisation de ses films. Ici, il nous amène du côté allemand en 1943, sur le front Russe. C'est l'une des rares (mais tout de même pas la seule) fois où le cinéma américain s'aventure du côté de l'ennemi pour nous montrer un film de guerre qui prend aux tripes et qui décrit la réalité du front avec réalisme et violence. Face au sergent Steiner, baroudeur méprisant les nazis et les officiers mais faisant son devoir se trouve le capitaine Stransky, aristocrate prussien prêt à tout pour avoir la Croix de Fer mais qui n'est qu'un lâche. La confrontation de deux idéaux dans ce contexte violent où les Allemands envisageaient la défaite est passionnant et ne manque pas de donner à ce film une certaine beauté mélancolique malgré toute la violence qu'il recèle. Parmi ce casting impressionnant (Maximilian Schell, James Mason, David Warner), on retiendra surtout James Coburn, dont la gueule buriné fatiguée n'est pas prêt de se laisser oublier.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top