Mon compte
    L'Or de MacKenna
    note moyenne
    2,6
    66 notes dont 17 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 17 critiques par note
    3 critiques
    3 critiques
    3 critiques
    5 critiques
    1 critique
    2 critiques
    Votre avis sur L'Or de MacKenna ?

    17 critiques spectateurs

    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3816 abonnés Lire ses 7 395 critiques

    2,0
    Publiée le 22 octobre 2012
    RTL9 semblant faire un concours de bêtise avec Arte, j'ai donc dû subir « L'Or de MacKenna » avec une chanson composée par Quincy Jones doublée de la plus abominable des façons en français, la chaîne câblée il est vrai peu aidée par une équipe de doubleurs fous ayant affublé Omar Sharif d'un insupportable accent mexicain : la très, très grande classe. Pour le reste, j'avoue avoir un petit problème avec Jack Lee Thompson. Si l'on excepte bien sûr « Les Canons de Navarone », voilà un réalisateur dont le talent me paraît bien limité, comme en témoignera également « Les Nerfs à vif », dont la réputation m'étonne toujours autant. Ici, le camarade Jack se surpasse même par moments : je ne me remets notamment pas de ce découpage ahurissant et même parfois surréaliste, comme si un énorme rocher était tombé sur la salle de montage du studio. De plus, dans ce genre de récits consacrés à une chasse au trésor, il vous faut un scénario très costaud : celui-ci est juste correct, avec toutefois quelques moments forts. Pour autant, tout n'est pas à jeter : l'interprétation, à défaut d'être grandiose, est potable, et le rythme plutôt soutenu, si bien que ces 120 minutes passent relativement vite. De plus, Lee Thompson a l'intelligence d'éviter le manichéisme total, à l'image de la relation parfois intrigante entre MacKenna et Colorado, ou encore de cet étrange personnage d'indienne, jouée par la somptueuse Julie Newmar. L'apparition durant un bon quart d'heure de diverses vedettes (probablement l'un des meilleurs moments du film) et un final légèrement fauché mais plutôt efficace finissent de rendre l'entreprise vaguement acceptable, sans pour autant effacer les insuffisances profondes d'un western par ailleurs peu mémorable... Une curiosité donc, parfois prenante, mais somme toute assez anecdotique.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2743 abonnés Lire ses 5 804 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Beau casting pour un western pas tout à fait réussi. Grand spectacle et bonne histoire sont rendez-vous pourtant il manque à L'Or de McKenna un je-ne-sais-quoi pour être totalement prenant. Quincy Jones compose la BO assez plaisante et Johnny Hallyday chante la chanson du générique (pour la VF). La scène finale est pas mal et le sort réservé au méchant est inattendu car peu courant dans les westerns.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2820 abonnés Lire ses 5 286 critiques

    3,0
    Publiée le 28 janvier 2012
    Un western mystique où la petite ruée vers l'or apache par plusieurs individus plus ou moins recommandable. Un casting 4 étoiles pour un western au scénario assez dense mais qui pêche par un classicisme étonnant pour un film de 69 ; année également des chefs d'oeuvre comme "Il était une fois dans l'ouest" ou "La horde sauvage"... L'histoire est bien foutue avec des rebondissements qui arrivent au bon moment. Cependant les décors en image de synthèse et fond d'écran en lieu et place de paysage naturel gâche clairement le plaisir des yeux. La fin "catastrophe" est un peu trop longue. Ce western reste moyen car on dirait un western des années 40 qui tente d'être en avance sur son temps ; malheureusement c'est un film de 1969. Sympa sans plus.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 5 janvier 2015
    De très grands acteurs notamment Gregory Peck très grand lui aussi. Ce western est agréable avec un belle musique de Quincy Jones bien interprétée dans la version française par Johnny Halliday.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1959 abonnés Lire ses 4 730 critiques

    1,0
    Publiée le 29 août 2010
    A la poursuite de l'or qui vous endors... Un sacré casting, dont la brève apparition à l'écran d'Elli Wallach, au bout du compte cette histoire d'or est longue, si longue pour un film de deux heures et dix minutes. On tourne en rond et en rond, jusqu'au moment de l'endroit ou apparemment se trouverait l'or. Un des seuls moments d'ailleurs qui est fort sympathique, il y à un coté mystique, cela donne un genre de western avec un zest ambiance Indiana Jones, puis bien avant, la scène ou la belle indienne nue tente de noyer par jalousie une femme. Musique de Quincy Jones et générique de début chanter par Johnny Hallyday. Les effets spéciaux du film on plus trop de charme non plus.
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 600 critiques

    5,0
    Publiée le 22 août 2010
    Un Western superbement filmé au milieu du grand Canyon par Jack Lee Thompson !!! La carrière du réalisateur est partagé en deux commençant par des chefs d'oeuvres et aprés des nanars, ce film est dans les meilleurs et meme, enfin je crois, Steven Spielberg s'en inspirera pour "Indiana Jones et la dernière croisade". Un shérif et un bandit sont en lutte pour découvrir un lieu contenant de l'or. Course poursuites, trahisons, cela fait tourner les tetes dans ce mélange Indiens et Américains. Du grand spectacle auquel on assiste, l'introduction musicale en VF de Johnny Halliday, des décors somptueux, des scènes d'actions époustouflantes, on prend son pied.Gregory Peck est impeccable face à Omar Sharif, grand acteur caméléon pouvant jouer toute nationalité et etre crédible. Des guest-stars comme Telly Savalas, Lee J. Cobb ou Eli Wallach completent le casting. Bon, la fin avec les rochers et le sol qui s'écroulent sont un peu énorme mais dans sa globalité, c'est un excellent Western.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 12 novembre 2012
    Jack Lee Thomson est réputé pour avoir réalisé un certain nombre de films d'aventures et d'action plutôt réussis. "L'or de MacKenna" fait partie du lot. Pour ce faire, il a réuni une brochette d'acteurs qui ont eu leur heure de gloire dans le cinéma américain. Omar Sharif est particulièrement convaincant dans le rôle de Colorado, le chef de bande, tantôt méchant et sardonique, tantôt menteur et manipulateur. Gregory Peck est fidèle à ses nombreux rôles d'homme intègre et déterminé. Eli Wallach ne surprend personne dans son personnage de bandit rusé. On peut ajouter Anthony Quayle (Les Canons de Navarone, Opération Crossbow), en vieil anglais ou Telly Savalas (Sergent Tibbs), ou encore Raymond Massey dans un rôle de prédicateur dont il a l'habitude et tout à fait le profil, ou bien Lee J. Cobb en journaliste. Mais la surprise vient surtout de la présence du grand et inoubliable Edward G. Robinson (Guerre au crime, Le souffle de la violence…), dans le rôle très secondaire de l'aveugle. La scène de la traversée du canyon sur un pont de corde est assez impressionnante au début et offre un regard fascinant sur le paysage alentour. Celle du radeau dans les rapides est également incroyable. La scène finale du tremblement de terre est inédite dans un western et plutôt bien filmée dans le célèbre et impressionnant canyon de Chelly, à Spider Rock au parc national de l'Arizona. Le réalisateur nous livre un film intéressant sans qu'on puisse le qualifier de chef-d'œuvre mais tous les ingrédients sont réunis pour en faire un bon western : bandits, indiens, soldats et des décors naturels somptueux. A noter la superbe image du sarcoramphe roi (vautour pape) au tout début du film, un des plus beaux rapaces d'Amérique.
    mistermyster
    mistermyster

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 650 critiques

    3,5
    Publiée le 1 décembre 2013
    Western luxueux, magistralement interprété par ses protagonistes et aidé par une compagnie de stars sous exploité à mon avis. Il en reste pas moins d’un très beau western, au suspens et à la tension toujours au sommet. La légende de l’or des apaches qui attise la convoitise, la faiblesse des hommes et des femmes, l’ombre de la cupidité, les rêves les plus fous guidés par la richesse des uns et le tourment, la torture que s’infligent les autres. On peut tout de même regretter une fin si théâtrale, force d’effets spéciaux pas très bien au point en ce temps, l’idée était louable, mais comme les héros de ce film, le metteur en scène a voulu pêcher de vouloir trop…mais heureusement cela ne retire rien au film qui dès les premières images se placent dans un style de haute volée.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6888 abonnés Lire ses 10 887 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juin 2014
    il y a un millier d'annèes, dans le sud ouest de l'Amèrique du Nord, il existait une lègende qui parlait d'une vallèe ètroite gardèe par les Dieux Apaches et contenant une fabuleuse quantitè d'or! Tant que les Apaches garderait son emplacement secret et ne toucheraient pas à l'or, ils resteraient forts et puissants! Telle ètait la lègende de "Mackenna's Gold". Plus que jamais dans ce magnifique western de Jack Lee Thompson, la quête de l'or est l'obsession des aventuriers, qu'ils soient bons ou mauvais, fascinès par le mètal jaune! On a tant mèdit sur certains films de ce metteur en scène qu'il est bon de remettre à sa juste place cet excellent western au final particulièrement impressionnant où un groupe d'hommes se perd dans un canyon, à la recherche d'un trèsor! Jack Lee Thompson installe ses camèras Cinèmascope dans les paysages grandioses de l'Arizona et de l'Utah où tout semble possible pour Gregory Peck et Omar Sharif! En 123 minutes chrono, "Mackenna's Gold" nous projette au coeur même du mythe et de l'action, avec des paysages tellement beaux et fascinants, qu'on en a le souffle coupè! La tension monte lentement, jusqu'à ce moment inoubliable du canyon de Chelly où le soleil donne l'emplacement de l'or! Impossible pour ces aventuriers et ces hors-la-loi sans scrupule de ne pas provoquer au spectateur le frisson de la grande aventure! Voici peut-être l'un des plus beaux films de Jack Lee Thompson (à ranger à côtè de « Cape Fear ») et l'un des plus beaux westerns qui soient sur le plan visuel, avec la musique surprenante de Quincy Jones, thème musical repris stupidement par Johnny Hallyday dans sa version française (le seul point noir). Un grand western...
    Tedy
    Tedy

    Suivre son activité 157 abonnés Lire ses 2 480 critiques

    0,5
    Publiée le 22 août 2008
    Tout est à ch** dans ce western qui rebutera même les plus fervents admirateurs du genre.
    Wagnar
    Wagnar

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 1 363 critiques

    2,0
    Publiée le 6 janvier 2019
    Cette idée de scénario basé sur une chasse au trésor est bonne tout comme celle de réunir Omar Shariff et Gregory Peck dans le casting. Mais le film ne trouve jamais son rythme et ne décolle jamais. On s'ennuie sérieusement sans compter des effets de montage ratés.
    JohanJett
    JohanJett

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 209 critiques

    2,0
    Publiée le 12 avril 2014
    Un western atypique mis en scène par un réalisateur qui a fait plus de déchets que de réussites,car a son actif, il a réalisé deux très bons films,'Les Canons de Navaronne" et Cape Fear" les deux sont joués avec son acteur fétiche ,Gregory Peck.

    Mackenna's Gold ne fait pas partis de ceux que j'aime,la mise en scène est un peu bizarroïde,on a l'impression que le cinéaste pour filmer ce film à du prendre de la cock,car c'est mal fait.

    Les acteurs sont en roue libre pas un seul est vraiment intéressant, seul Peck arrive à tirer son jeu d'épingle dans le rôle de Mackenna.

    Ce film lorgne plus sur le fantastique,la montagne cachée par un passage étroit était une bonne idée,mais la mise en scène de Thomson est hachurée et très mal construite.

    Omar Sharif dont celui ci est son unique et dernier western dans le rôle d'un bandidos mexicain associé avec une bande d'apache rénégat joue très mal les méchants dans un western,il est mieux dans les personnages les plus intimiste dans sa filmographie comme "Doctor Jivago".

    C'est dommage de voir tout ses acteurs comme le grand Edward G. Robinson en chercheur d'or aveugle se perdre dans un film assez médiocre,et un Elli Wallach qui joue toujours les mauvais dans le western depuis Les Sept Mercenaire,lui qui vient de l'Actors Studio c'est senti très mal à l'aise.

    La version française est une catastrophe,la chanson par Jean-Philippe Smet est hachurée de parole mauvaise,et qu'il n'ont aucun sens,mieux vaut entendre l'original de Quincy Jones
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 281 abonnés Lire ses 9 821 critiques

    0,5
    Publiée le 11 juin 2021
    Gregory Peck est Mackenna un ancien joueur qui s'est installé comme marshall dans une petite ville du désert. La rumeur d'une vallée perdue des Apaches regorgeant d'or provoque une ruée vers l'or qui mobilise les meilleurs et les pires éléments de la ville. Son ennemi juré Omar Sharif est le chef de file responsable de l'enlèvement de la fille du juge local et de Mackenna après que ce dernier ait détruit l'unique carte de la vallée. Seul l'excellent Sharif est capable de faire quelque chose de vraiment mémorable ou intéressant avec son personnage et c'est un peu exagéré puisque le personnage lui-même est si typique. Peck est bien n'a rien du feu ou de la passion qui a alimenté sa meilleure performance dans d'autres western. La pauvre Julie Newmar est coincée dans le rôle d'une femme Apache maléfique muette et maquillée en brun. Un autre aspect étrange est la façon dont il évoque consciemment Lawrence d'Arabie de Lean un bien meilleur film. Les plans de paysages sont fantastiques mais les plans de Sharif chevauchant dans le désert ont un air de déjà vu. Et ce n'est pas une coïncidence si Anthony Quayle apparaît mais je m'attendais à ce que Peter O'toole ou Alec Guinness fasse une apparition vers la fin. L'histoire est plutôt terne et prévisible la réalisation est fade et impersonnelle. Il s'agit simplement d'un western fonctionnel du genre de ceux qui ont malheureusement tué ce genre...
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 5 mars 2014
    "Les canons de Navarone", du même réalisateur reste le meilleur film tourné sur les opérations commando, ce, en dépit de la séquence d'introduction : l’atterrissage d'un Lancaster en feu, complétement foirée par une équipe de "j'en foutre", chargée de la réalisation de ces effets spéciaux. Le reste du film était un chef-d’œuvre. C'est pour cette raison que je suis certain que Jack Lee Thomson n'a pu y travailler seul. "L'or de McKena" en est la preuve indéniable. Un casting de rêve, des moyens colossaux, des décors somptueux pour un western médiocre pratiquement insignifiant. La nullité des SFX est intolérable en 1969, le montage est psychédélique et des acteurs compétents semblent se chercher. Non franchement une masse de talent inestimable a été gâchée dans ce film au fort potentiel.
    Aboleth
    Aboleth

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 216 critiques

    5,0
    Publiée le 13 mars 2010
    Pour moi, c'est un film culte. Cet or m'avait fasciné quand j'était petit et je me disais que plus tard j'irai creuser sous les tonnes de rochers éboulés pour le reprendre.
    J'aime beaucoup le personnage de Colorado, Omar le campe vraiment bien et j'aime bien ces vieux effets spéciaux en carton et sur-impression, à chaque fois, je retourne en enfance.
    Ca vaut bien 4 étoiles.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top