Notez des films
Mon AlloCiné
    La femme du boulanger
    note moyenne
    3,7
    624 notes dont 34 critiques
    répartition des 34 critiques par note
    12 critiques
    14 critiques
    4 critiques
    3 critiques
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur La femme du boulanger ?

    34 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5843 abonnés Lire ses 10 605 critiques

    4,5
    Publiée le 3 août 2020
    L'une des oeuvres les plus parfaites et les plus rèussies de Marcel Pagnol qui n'est jamais dèpourvu de ce style incomparable! On y voit durant plus de 2h les habitants d'un petit village de Haute Provence partir à la recherche de la volage jeune femme d'un brave et sympathique boulanger que la douleur accable, et qui n'en fait plus son pain si apprèciè par le peuple [...] C'est du grand cinèma français! Raimu est au sommet de son art, bien que lui et Pagnol aient eu des rapports plutôt orageux, faits de petites brouilles et de grandes rèconciliations! Ginette Leclerc et Raimu constituent un couple d'une vèritè confondante, à travers les difficultès même de leurs rapports...dècidèment! Personne n'oubliera la cuite de Raimu et, surtout, le retour de la chatte Pomponette dans les dernières minutes du film! Et puis rarement les seconds rôles (Vattier, Charpin, Merle dit le Papet...) ont eu ici une place aussi essentielle! Un must d'avant-guerre, d'après le roman admirable de Giono, qui a le poids du « vècu » , au même titre que "Manon des Sources" version 1952...
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 987 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    3,5
    Publiée le 4 mars 2012
    'La Femme du boulanger' est un bon film français injustement peu connu ! C'est vrai qu'il est un peu trop long (et pourtant il se passe pas énormément de choses en deux heures), mais le scénario est vraiment touchant ainsi que l'interprétation des acteurs. Raimu est épatant dans ce rôle ! C'est vraiment incompréhensible que ce film soit aussi peu reconnu car il avait tout se qui faut pour devenir un grand classique du Cinéma !
    yannick R.
    yannick R.

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 962 critiques

    5,0
    Publiée le 1 octobre 2012
    "La femme du boulanger" est certainement un des meilleurs films de Marcel Pagnol, tant celui-ci a réussi a conjuguer de nombreuses émotions et sentiments parfois opposés. Drôle, pathétique, dramatique, un classique du cinéma des années 30, avec les excellents Raimu et Charpin, compères de la trilogie marseillaise.
    Gourmetdefilms
    Gourmetdefilms

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 657 critiques

    2,5
    Publiée le 24 janvier 2010
    Raimu + Charpin + Pagnol = une belle recette et un régal pour les amateurs du genre. J'ai bien aimé et c'est un bon film, mais je suis désolé de dire que ce n'est pas leur meilleur et qu'il a quelques mauvais points. 1. Je le trouve un peu long d'autant plus qu'une des cause de sa longueur sont des personnages qui philosophent beaucoup, à l'image du marquis aux moeurs légères qui ne s'arrêtent plus de faire la morale. 2. A force, avec l'excentricité de certaines scènes et certains villageois on tombe vraiment dans l'irréel ce qui je trouve ne colle pas avec le style du film. Ces 2 choses nous empêche de nous immerger dans le film. Et je rajoute la 3ème grande chose, qui sont les propos racistes dans la scène de la fin à cause desquels j'enlève encore une corne, euh pardon une étoile.
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 331 abonnés Lire ses 2 526 critiques

    3,0
    Publiée le 20 octobre 2013
    Loin de moi l’idée d’accabler Marcel Pagnol que je considère autant comme écrivain que comme cinéaste. Simplement, ce film qui se veut comique ne me convient pas. Le sujet est grave, la douleur profonde et la fin m'insupporte; comparer Aurélie à une chatte en chaleur qui ne rentre qu’à cause du froid et de la faim, tout cela devant l’’’ irresponsable’’ qui n’en peut, mais pleure, c’est plus que je ne peux accepter quand je pense à tout ce que nous devons aux femmes. En dehors de cela ce film passe constamment du sublime (discussion ente Tonin et Barnabé devant Casimir sur les ombres et le potager) au ridicule (Aurélie rallumant la flamme devant un homme qui ne l’a jamais vu nue) sans qu’on ait l’impression d’une volonté réelle de Pagnol. La lourdeur des propos arrive même par moments à abîmer la mise en scène. Le jeu formidable de tous les acteurs, Raimu en tête, la manière de filmer les petits groupes, tout cela n’est pas en cause; c’est pour moi une affaire de mauvais choix dans les dialogues. Les groupes sans Raimu constituent ce qu’il y a de mieux, quelques séquences nous ravissent et quelques réflexions nous font éclater de rire. Bref, il y a à boire et à manger, il est juste dommage que Pagnol ait voulu tant en dire alors qu’il sait en montrer comme la séquence du curé sur les épaules de l’instituteur le prouvent. A voir évidemment, mais avec un certain recul du temps.
    hyrule
    hyrule

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 480 critiques

    3,0
    Publiée le 18 juillet 2011
    J'hésitais entre deux et trois étoiles mais je ne vais en mettre que deux car le film se fait bien vieux et ça se voit, et il est un peu trop long pour ce qu'il a à raconter, le scénario étant un peu simple. D'un autre côté, on finit tout de même par être absorbé par le film et on a rien à dire sur le jeu d'acteur...
    Housecoat
    Housecoat

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 365 critiques

    4,0
    Publiée le 22 décembre 2017
    Marcel Pagnol insuffle à un film au fond pourtant assez malsain un poétisme euphorisant et une direction d'acteurs joviale. La situation pourtant privée d'une femme quittant le foyer devient aux oreilles des habitants d'un petit village une affaire d'état, plus de pain à consommer et une injure aux mœurs à corriger. Il était facile de déraper vers une voie polémique mais Pagnol s'en tient à ses personnages pour communiquer une joie de vivre presque inébranlable à travers son boulanger incarné avec l'une des prestations les plus géniales de l'histoire de la dramaturgie par Raimu. La compassion et la charité sont les maîtres mots de la philosophie de cette situation pour autant qu'on la considère avec les désirs les plus humains et chaleureux que l'on a. Une œuvre majeure qui réchauffe le cœur.
    Severine S
    Severine S

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 133 critiques

    4,5
    Publiée le 17 mai 2013
    Un chef d'oeuvre..Raimu ou Aimable le boulanger au grand coeur si dévoué mais marié a une jeune femme fort belle bien que maquillée un peu trop et regardant de près les hommes,semble heureux de son métier et de sa femme quil n'a en réalité pas le temps de regarder,ou qu'il ne voit pas car il est trop préoccupé a faire son pain..Cette Aurélie s'ennuie et va voir en un jeune berger,Dominique fort séduisant par ailleurs une occasion de tromper son ennui et son manque affectif..c'est ainsi qu'elle s'échappe avec lui..le boulanger cocu,qui n'y croit pas se rend pourtant bien vite compte que sa femme l'a laissée..s'ensuit une série de scènes cocasses et dramatiques comme la scène ou Aimable se met a se saouler et chante et ou il va dans la cave..Jusqua ce qu'enfin les villageois décident devant sa détresse et determination a ramener sa femme a la raison et a la maison avec la scène culte et inoubliable de Pomponette le chat qui revient pour boire son lait,comme la femme Aurélie revient au logis et que Aimable sermonne,engueulant en réalité sa femme infidèle..scène forte en émotions et que la cinéphile que je suis considère comme l'une des scènes les plus poignantes du cinéma francais..Ce film tout en mettant en scène un pauvre boulanger cocu,dépeint aussi de façon très réaliste la mentalité des villageois qui a la fois le plaignent mais rigolent aussi de sa situation..le trouvant pathétique!!cest quand meme cruel par moments car aucun ne se met a la place d'Aimable jusqua ce que celui ci songe au pire..une peinture a la fois tendre ,cocasse et cruelle des moeurs villageoises des années 30 a la Pagnolesque.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 4 juin 2014
    Un autre super grand rôle pour notre tant regretté Raimu, réalisé par le géant du cinéma et littérature Provençale qu'était Marcel Pagnol. Dans la femme du boulanger, celui-ci nouvellement arriver dans le village, reprends la boulangerie de l'ancien propriétaire, il est marié à une très belle et jeune femme, et lorsque le jour où celle-ci le quitte pour un jeune berger. Après l'avoir découvert, il décide de faire la grève de la boulangerie au grand désappointement des villageois et toute une série de situations cocasses interviennent, je n'en dis pas plus car c'est surtout à voir et entendre qui font toute la différence entre un commentaire et la vision du film, et rend finit par rendre le film plaisant à visionner du très grand Raimu à découvrir ou à redécouvrir, j'ai adoré et je le note 5 étoiles sur 5.
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 3 127 critiques

    1,0
    Publiée le 16 février 2013
    Un film qui a mal vieilli PLV : à réserver à ceux qui cherchent à se ressourcer
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 285 abonnés Lire ses 3 635 critiques

    4,0
    Publiée le 16 janvier 2018
    « Que votre berger soit parti avec son cheval et que ma femme soit partie le même jour voir sa mère c’est une coïncidence....... » Pagnol est remarquable dans ses dialogues. C’est le franc-parler mais surtout la poésie et la finesse des émotions. Le texte est superbe tout autant que le film. Et je reprendrais le terme d’un critique au-dessus pour désigner Raimu en « cocu magnifique » sans oublier la célèbre tirade finale de « pomponette ». Vraiment beau.
    zhurricane
    zhurricane

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 335 critiques

    5,0
    Publiée le 10 mai 2017
    Ce film est une adaptation libre de Jean le bleu de Giono réalisé par Pagnol. Pour moi ce film est une des meilleures comédies de tout les temps. C'est bien simple les dialogues sont ciselés et percutants, porté par un Raimu qui vie littéralement son personnage de mari trompé,il est tout à la fois attendrissant et hilarant. . L'humour est assez noir, on rigole du début à la fin, avec un bon niveau d'énergie, et quel monologue final à double sens sur la "chatte de gouttière". Et en plus de ça, il faut que les décors soient champêtres. Il y a pas à dire il savait aussi faire des films dans les années 30.
    azibaza
    azibaza

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 74 critiques

    4,0
    Publiée le 7 mai 2009
    Mon cher Jules, Ils t'ont tout piqué. Consciemment ou pas. Une de tes expressions a été reprise par Michel Colucci, Dieu ait son âme! et une autre par Michel Serrault, Dieu a son âme! Maintenant, à part un Depardieu, un Cassel (le fils) on ne joue plus comme ça. Ce n'est ni dommage, ni tant mieux, c'est ainsi. Cela dit, dans ta démesure tu beaucoup plus sobre qu'on aurait pu le croire. Tu es juste EXPRESSIF! Ya un encore acteur qui, quoique plus jeune et cantonné dans les seconds rôles au cinéma, qui ose jouer, c'est Guillaume Galienne. Le film "La femme du boulanger" ne tient que sur ta prestation. Sans doute l'une des plus énooorme (oui, on cause comme ça de nos jours) du cinéma mondial. Le scénario? Il tient sur un timbre poste. A cause de toi, Ginette Leclerc est transparente. Charpin et les deux Robert Vattier et Bassac, quoique excellents sont renvoyés au statut de faire valoir. Faire un film de cette qualité en 1938 est un exploit mais, en même temps, si l'on compare à "La grande illusion", c'est un peu léger. Ça fait rien, Merci, Jules.
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 209 critiques

    5,0
    Publiée le 9 mars 2018
    Le génialissime Raimu est absolument truculent dans ce grand classique de Marcel Pagnol inspiré de Jean Giono. Son interprétation de mari cocu, d'une tendresse et d'une drôlerie absolues, compte parmi les pépites du 7ème art français. Tourné dans le sud si cher à l'auteur de Marius, le film donne lieu à de nombreuses séquences délicieuses, parfois à mourir de rire. Les dialogues sont succulents et quel plaisir d'entendre l'accent marseillais si chantant dans la bouche d'acteurs de premier rang.
    Julien J
    Julien J

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 119 critiques

    5,0
    Publiée le 15 décembre 2015
    Superbe film (encore une fois) de Marcel Pagnol. Un Raimu au sommet de son art, touchant, attachant et même marrant. Quelle dommage ci vous ne l'avez vu!!!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top