Mon AlloCiné
    La Guerre des boutons
    note moyenne
    3,9
    11281 notes dont 148 critiques
    répartition des 148 critiques par note
    51 critiques
    60 critiques
    21 critiques
    8 critiques
    6 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur La Guerre des boutons ?

    148 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 28 janvier 2014
    un vrai petit chef d'oeuvre ce film ce film , histoire de bandes rivales à coup d'épées de bois de lance pierre et d'arrachages de boutons , un film bourré d'idées , quand tu vois les deux autres merde de version des années 2000 c'est un véritable plaisir de revoir et revoir ce film qu'ils prennent de la graine les jeuens d'aujourd'hui avec leur statut d'enfant roi leur iphone de merde et leur génération gatée pourrie
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 28 janvier 2014
    un vrai petit chef d'oeuvre ce film ce film , histoire de bandes rivales à coup d'épées de bois de lance pierre et d'arrachages de boutons , un film bourré d'idées , quand tu vois les deux autres merde de version des années 2000 c'est un véritable plaisir de revoir et revoir ce film qu'ils prennent de la graine les jeuens d'aujourd'hui avec leur statut d'enfant roi leur iphone de merde et leur génération gatée pourrie
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 347 abonnés Lire ses 978 critiques

    3,0
    Publiée le 8 août 2017
    " La guerre des boutons " sympathique comédie de Yves Robert .

    C'est l'histoire de deux bandes de gamins de deux villages voisins ( Longeverne et Velrans ) qui se livre une guerre sans merci depuis des années . Jusqu'au jour où la guerre monte d'un cran quand la bande de Longverne mener par le grand Lebrac fait prisonnier un gosse du clan adverse . Pour l'humilier on lui enlève tout les boutons de ses vêtements . Cette nouvelle technique d'humiliation remporte alors un francs succès et les deux camps n'hésitent plus à l'employer . Les boutons volés à l'adversaire deviennent alors leur trésor de guerre ...

    Le réalisateur Yves Robert signe en 1962 , avec " La guerre des boutons " , une sympathique comédie devenu un classique du cinéma français qui connaîtra un immense succès populaire . Le réalisateur Yves Robert alors au début de sa carrière en tant que réalisateur ( qui avait mis en scéne quelques années plus tôt son 1er film " ni vu , ni connu " avec louis de funès plutôt bien accueillit par le public ) verra sa carrière vraiment décoller grâce à l'immense succès de " La guerre des boutons " qui lui permettra de réaliser par la suite une pléiade de comédie et films devenu cultes ( Alexandre le bienheureux , le grand blond avec une chaussure noire , le retour du grand blond , un éléphant sa trompe énormément , on ira tous au paradis , la gloire de mon père , le château de ma mère ...) . " La guerre des boutons " est l'adaptation d'un roman de Louis Pergaud . C'est la seconde adaptation du roman à voir le jour sur grand écran , le roman ayant déjà été adapter au cinéma en 1936 sous le nom de " La guerre des gosses " . D'autres adaptations du roman verront également le jour nottament une adaptation britannique sortit en 1995 sous le titre " la guerre des boutons , ça recommence " puis en 2011 deux autres adaptations verront le jour sous le nom de " la guerre des boutons " réalisé par Yann Samuel et de " la nouvelle guerre des boutons " réalisé par Christophe Baratier ( réalisateur des choristes ) mais tout ça c'est une autre histoire . Revenons en à ce qui nous intéresse à savoir cette adaptation signé Yves Robert sortit en 1962 , la plus célébre et la plus populaire , qui s'avère vraiment sympathique . L'histoire est sympa et assez originale avec deux bandes de gamins rivales qui vont se livrer une guerre sans merci ce qui va donner lieu à des situations cocasses ( les gosses qui décident de se battre tout nu pour éviter de se faire abîmer leurs vêtements en se faisant piqué leurs boutons par le clan adverse ) . Je pense quand même qu'on aurait pu exploiter un peu plus le filon comique du film ( l'histoire ayant un bon potentiel comique à exploiter ) en créant d'autres situations comiques . Même si le film n'est pas la comédie du siécle , qu'on ne rit pas tout le temps et aux éclats on passe tout de même un très bon moment avec cette bande de garnements qui s'en donnent à cœur joie . l'histoire en plus d'être drôle s'avère prenante et on se demande jusqu'où iront les gamins pour humilier le clan d'en face et comment va se terminer cette histoire . A travers cette " guerre " de bambins en culotte courte le réalisateur Yves Robert dépeint l'enfance et nottamant l'enfance de cette époque ( celle du début des années 60 ) avec les gamins qui voient le monde à leur manière et qui veulent exister notamment en faisant partit d'un groupe ou d'une bande et qui sont totalement insouciant et irresponsable ne pensant qu'à s'amuser et à faire des bétises en ne prenant pas conscience des conséquences que sa peut avoir . ce qui va les confronter au monde des adultes ( instituteur , parents ... ) qui tente de les responsabiliser parfois de façon assez dur ( surtout à cette époque) . Mais eux on envie de profiter à fond de leurs enfance entre insouciance et amusement et n'on pas envie de devenir aussi bête que ses adultes qui ne les comprennent pas . Dailleurs la phrase de Lebrac à la fin résume bien tout ça ( " et dire qu'un jour on sera aussi bête qu'eux " ) . Yves Robert dépeint très bien ce passage de l'enfance . Le film a viellit mais contient un charme indéniable de ses vielles comédies d'antant avec leur ambiance désuète des années 60 . Le film est porter par une belle brochettes de jeunes acteurs qui jouent les gosses dont André Treton parfait et charismatique dans le rôle de l'inoubliable Lebrac le chef de la bande du village de Longeverne et Martin Lartigue excellent et drôle dans le rôle d'un autre garnement inoubliable du film le fameux petit gibus faisant partit de la bande de Lebrac . Il crève l'écran par sa spontanéité . Qui ne se souvient pas de sa célèbre réplique drôle devenu culte " si j'aurai su , j'aurai pas venu " . A noter l'apparition de Michel Galabru qui joue le père d'un des gamins du film dans l'un de ses premiers rôles importants au cinéma . Le succès du film lui apportera un début de notoriété avant d'être révéler pleinement 2 ans plus tard au grand public avec son rôle culte du lieutenant gerbert dans " le gendarme de St Tropez " qui sera également un immense succès et qui en fera une vedette du cinéma français .

    " La guerre des boutons " est une sympathique comédie des années 60 devenu un classique qui connu à sa sortit en 1962 un immense succès populaire ( près de 10 millions d'entrées soit l'une des comédies les plus rentable du cinéma français ) .
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 2 788 critiques

    4,0
    Publiée le 2 mars 2016
    Au delà de la comédie et de l'émotion, le film d'Yves Robert est une photographie, la captation d'un mode de vie. Celui de la campagne française d'après guerre et notamment de sa jeunesse qui tout en suivant le chemin de ses ainés, voulait s'en détacher. Un film culte, car touchant et très sincère.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6344 abonnés Lire ses 10 752 critiques

    4,5
    Publiée le 25 février 2020
    Film essentiellement tournè à l'aide d'enfants à la tête desquels on trouve l'inoubliable Petit Gibus dont la rèplique, « Si j'avais su, je ne serais pas venu . » , est restèe l'une des plus cèlèbres du cinèma français! Avec "La guerre des boutons", Yves Robert signe l'une des meilleures oeuvres sur le monde de l'enfance! Un monde qui n'a cessè d'osciller entre la rèvolte violente et la tendresse ironique! Une France tellement belle et solidaire qu'elle parait aujourd'hui venir d'un autre temps! Et pourtant qu'il faisait bon de vivre du côtè de Armenonville avec cet esprit champêtre! Soixante ans après, le film n'a pas pris une ride et on se passionne toujours pour ces enfants en culottes courtes! Les enfants font les quatre cent coups et les parents trinquent! Final magnifique entre les deux capitaines Lebrac & L'Aztec qui se retrouvent dans le même pensionnat...
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 196 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    3,5
    Publiée le 14 juin 2013
    Cet affrontement entre bandes de gamins est fort sympathique mais relève d'un autre temps celui des culottes courtes. Yves Robert retranscrit plutôt bien la vie dont rêvaient les enfants de l'époque. Le film possède un charme désuet et révolu. Le regard que porte Yves Robert sur ces enfants ne s'axe que de leur point de vue, le monde des adultes est bannit de l'histoire. Ce choix renforce l’immersion dans l'univers enfantin. Seulement le montage très approximatif d'Yves Robert sautant des scènes et remplis de faux raccords rend difficilement cette histoire prenante pour un adulte.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 846 abonnés Lire ses 3 931 critiques

    5,0
    Publiée le 29 décembre 2014
    Faire jouer une centaine de gosses sans tomber dans la niaiserie ou dans les attitudes têtes à claques était une gageure. Et sur ce point Yves Robert réalise un véritable sans faute. La mise en scène est inventive, parfois poétique spoiler: (la course entre les grands troncs d'arbres)
    , l'univers de l'enfance est parfaitement restitué alternant la cruauté spoiler: (la chasse au renard)
    et la tendresse spoiler: (le lapin blessé),
    tentant de singer sans les comprendre les codes des adultes. Le film se permet une certaine lucidité sociale, face à l'école qui peine à faire de l'instruction civique c'est sur le terrain que les valeurs républicaines sont testés. Frais, passionnant, intelligent, parfois un peu brouillon mais qu'importe, c'est un très grand film.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3557 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    2,0
    Publiée le 4 octobre 2010
    Un sympathique film populaire, qui a tout de même bien vieilli aujourd'hui. Mais ca se regarde encore avec plaisir, avec pas mal de bons acteurs.
    Raphaël O
    Raphaël O

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 1 567 critiques

    5,0
    Publiée le 22 décembre 2015
    Yves Robert adapte le roman de Louis Pergaud et réalise une excellente comédie interprétée par des jeunes enfants d'un naturel surprenant. Un chef-d'œuvre irremplaçable. Culte !
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 761 critiques

    2,5
    Publiée le 30 mars 2012
    C'est vieux et ça se voit que cela date,mais cette histoire de guerre enfantine avec vol de boutons reste sympathique à suivre.
    titusdu59
    titusdu59

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 696 critiques

    5,0
    Publiée le 13 janvier 2010
    Un excellent film, plein d'optimisme, de fraîcheur, et de nostalgie. Alimenté par un noir et blanc superbe et porté par de jeunes très bons acteurs, la recette nous un donne un résultat inouï. Magnifique!!
    Enkko-7
    Enkko-7

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 695 critiques

    1,0
    Publiée le 2 janvier 2010
    Peut-être que ma génération ne "peut" pas se passionner pour ce type de films. Je n'en critique pas la qualité intrinsèque, c'est juste que je n'ai pas pris plaisir à le regarder.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 16 juin 2013
    un vrai petit chef d'oeuvre ce film ce film , histoire de bandes rivales à coup d'épées de bois de lance pierre et d'arrachages de boutons , un film bourré d'idées , quand tu vois les deux autres merde de version des années 2000 c'est un véritable plaisir de revoir et revoir ce film
    Antoine H
    Antoine H

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 33 critiques

    4,0
    Publiée le 1 septembre 2019
    Très bon film à regarder en famille.
    Le scénario et les dialogue fonctionnent très bien.
    Avec le temps, le film a pris un coté Doisneau: description de la vie des français après-guerre.
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 3 141 critiques

    5,0
    Publiée le 18 juillet 2013
    Une vraie merveille que ce film dans lequel enfance est encore synonyme d'innocence. Même au travers de ces guerres de clochers, il existe des codes d'honneur.
    PLV : un grand moment de plaisir à suivre ce film sans arrière pensée
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top