Mon AlloCiné
    Confidences trop intimes
    note moyenne
    2,7
    776 notes dont 92 critiques
    répartition des 92 critiques par note
    14 critiques
    25 critiques
    20 critiques
    18 critiques
    10 critiques
    5 critiques
    Votre avis sur Confidences trop intimes ?

    92 critiques spectateurs

    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 571 abonnés Lire ses 3 556 critiques

    4,0
    Publiée le 8 février 2012
    Leconte est certes un cinéaste reconnu mais assez peu estimé car contenu par l'intelligentsia dans le registre des comédies, genre dont on sait bien le peu de crédit dont il bénéficie au sein de la critique française. En réalité le metteur en scène des "Bronzés" est capable comme Richard Fleischer avant lui à Hollywood d'aborder tous les genres sans jamais démériter. Parmi sa prolifique filmographie on peut ressortir au moins 4 chefs d'œuvre ("Tandem"," Le mari de la coiffeuse" , "Monsieur Hire" et "Ridicule"). Partageant ici l'écriture du scénario avec Jérôme Tonnerre, il s'immisce avec bonheur dans le suspense psychologique teinté d'une petite musique hitchockienne fort agréable. Cette histoire fondée sur un quiproquo pour le moins surprenant, permet à Leconte de dérouler avec l'aide de deux acteurs à leur meilleur une histoire parfaitement linéaire et sans aucune fausse note. Le petit conseiller fiscal enfermé dans le cabinet qu'il a repris à la suite de son père, se trouve brutalement sorti de sa routine quand une jeune femme le prend par erreur pour le psy qu'elle venait consulter. Par cet astucieux procédé, Leconte nous montre que le processus du transfert psychanalytique peu fonctionner hors la présence du praticien. Le problème ici posé étant que l'interrogation sur soi-même va gagner petit-à-petit le psy de remplacement qui par ricochet va consulter à son tour le thérapeute initialement choisi par Anna. Un curieux trio s'instaure qui réinvente sous nos yeux une nouvelle approche de la psychanalyse. Qu'en adviendra-t-il ? William Faber pratiquant improvisé va-t-il comme lors d'un exorcisme prendre toute la charge affective d'Anna sur lui et se retrouver le dindon de la farce comme on le pressent un moment? C 'est tout le charme du film de nous amener à ces questions par le biais d'un suspense fort bien instillé grâce à une musique idoine et des décors étouffants. Bien sûr le film ne serait rien sans ses acteurs et c'est tout l'art de Leconte que d'être parvenu à dompter un Fabrice Luchini dont les traits de génie mal canalisés peuvent phagocyter tout l'écran comme autrefois feu Michel Simon. C'est sans doute ici la meilleure performance de Luchini à l'écran qui rejoint dans la panoplie des grandes réussites de Leconte, le Michel Blanc de "Monsieur Hire", le Gérard Jugnot de "Tandem" ou le Jean Rochefort du "Mari de la coiffeuse". Sandrine Bonnaire est de son côté égale à elle-même c'est-à-dire parfaite, idem pour Michel Duchaussoy. Avec ce film il est peut-être enfin temps de considérer Patrice Leconte pour ce qu'il est, un formidable directeur d'acteurs aux initiatives hardies quelquefois ratées mais souvent heureuses.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 236 abonnés Lire ses 2 449 critiques

    4,0
    Publiée le 10 septembre 2017
    Cette comédie romantique réalisée de main de maitre par Patrice Leconte est un pur régal. La mise en scène délicate et les dialogues intimistes donnent d'entrée à la situation une ambiance agréablement trouble. Le face à face Sandrine Bonnaire avec Fabrice Luchini est réellement savoureux.
    Le scénario, coécrit avec Jérôme Tonnerre se révèle très habile ; il nous conte une histoire finement distillée sur un rythme d'une lenteur savamment calculée. Une histoire débordante de sensibilité, qui sans vouloir parler de psychologie, fait l'apologie de l'efficacité de l'écoute de l'autre.
    Ajoutez une délicieuse BO signée Pascal Estève, une prestation remarquée dans les seconds rôles d'Anne Brochet et Michel Duchaussoy, et encore chapeau bas aux monstres sacrés du cinéma que sont Fabrice Luchini et Sandrine Bonnaire.
    Gourmetdefilms
    Gourmetdefilms

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 657 critiques

    2,5
    Publiée le 15 juillet 2013
    Dès le début on est plongé dans la belle alchimie de ce film avec un Luchini fidèle à lui même. On est ensuite immergé dans l'intrigue et dans cette relation atypique, c'est plutôt agréable et distrayant. Mais hélas petit à petit ça commence à piétiner puis à tourner en rond, ça finit par devenir long, et on ne voit plus le bout de l’énigme, jusqu'à ce que ça se termine par une fin vraiment décevante. Quel dommage!
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 2 788 critiques

    4,0
    Publiée le 21 janvier 2016
    Du grand Patrice Leconte, avec un film dans la lignée de Monsieur Hire. Les comédiens sont en état de grâce, l'histoire est à la fois simple par sa forme, mais tellement complexe dans le fond. Bref, un moment d'intimité et de charme partagé, du grand cinéma.
    Dicidente
    Dicidente

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 691 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mars 2013
    Luchini encore formidable dans son rôle, ce film est tellement prenant dès le début, on se pose des tas de questions , on se demande comment va se dégrader l'histoire, stressant, captivant, interressant, incroyable. Un bémol pour la fin assez décevante alors que le film est assez long.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2005 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    2,0
    Publiée le 19 avril 2012
    L'exemple-type du film d'un réalisateur moyen qui se prend pour un grand réalisateur mais qui est loin d'en avoir les capacités, et l'exemple-type du film qui ne tient que sur ses acteurs. Sandrine Bonnaire et Fabrice Luchini sont très bons et heureusement car le film n'aurait aucun intérête en dépit de l'ambition de son sujet. La mise en scène est prétentieuse, la musique est trop omniprésente, le scénario est trop brouillon et tout simplement ça manque de force et d'émotion tout ça. A moins d'être un admirateur de Fabrice Luchini et/ou de Sandrine Bonnaire, ce film est dispensable comme une grande partie des films de Patrice Leconte.
    Henrico
    Henrico

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 1 072 critiques

    2,0
    Publiée le 27 octobre 2010
    Une narration visuellement hyper stylisée mais qui rythmiquement devient distante, et presque narcissique, à l’image des « héros ». Tout cela, au détriment de l'action et du suspense qui eux, en deviennent poussifs, et engourdissent le spectateur. Une fin à l’image de l’ensemble : d’une grande plasticité formelle, mais dont la finalité reste grandement masturbatoire.
    halou
    halou

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 1 530 critiques

    3,0
    Publiée le 3 avril 2012
    Patrice Leconte sort la tête de l'eau bien aidé par ce duo d'acteurs talentueux. L'histoire, originale, manque toutefois de pertinence, de justesse et laisse le spectateur de côté. Manque de génie certain chez Leconte.
    elisa2102
    elisa2102

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 1 484 critiques

    5,0
    Publiée le 18 décembre 2010
    Un film enrichissant empli d'humanité, d'émotion. L'interprétation de Sandrine Bonnaire est très juste, tout comme celle de Fabrice Luchini. Et surtout, la fin ne m'a pas déçu.
    Claude DL
    Claude DL

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 190 critiques

    4,0
    Publiée le 2 avril 2012
    J'ai beaucoup aimé ce scénario fondé sur une rencontre involontaire entre une femme dépressive voulant voir un psy et un conseiller fiscal qui se retrouve psy malgré lui. Va naitre un amour platonique entre les deux personnages grâce à une écoute mutuelle presque surnaturelle qui va progressivement les transcender. Bien sûr on peut avoir du mal à croire au maintien platonique de la relation, mais c'est ce qui fait le charme du film. Et quels acteurs !
    Matthias T.
    Matthias T.

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 580 critiques

    3,0
    Publiée le 22 juillet 2016
    Un film pas parfait, mais assez subtil, qui doit notamment beaucoup à la qualité des dialogues écrits par Jérôme Tonnerre, mais aussi un Fabrice Luchini exceptionnel dans l'écoute, le retrait et une économie inaccoutumée pour lui.
    BURIDAN
    BURIDAN

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 200 critiques

    5,0
    Publiée le 16 août 2007
    Encore un beau film de Patrice Leconte, humain, sentimental sans une once de mièvrerie ! Le désir dans tous ses états, ses frustrations, ses douleurs et sa relation au fantasme. Sujet lourd ! Mais Leconte a le talent de dire des choses compliquées sur l’amour en usant d’un ton délicat, sensible, empreint de touches d’humour et d’ironie (que l’on se souvienne du « mari de la coiffeuse par exemple ») qui n’appartient qu’à lui. C’est l’un de nos cinéastes les plus originaux, se situant dans la lignée d’une certaine nouvelle vague (Chabrol…). D’ailleurs ne s’agit-il pas ici d’un « thriller sentimental » ?
    « Confidences trop intimes » est aussi une vraie leçon de cinéma : caméra mobile, image volontairement bougée, utilisation du flou (le dos des interlocuteurs lors des têtes à têtes), champs / contrechamps en cadrage serré… L’utilisation de la pénombre dans la première partie qui se transforme en lumière éclatante à la fin… Gris du costume de William s’accordant au gris des dossiers de sa bibliothèque. Des cordes en contrepoint de dialogues acérés, tendus… La belle musique de P. Estève. Rien n’est laissé au hasard !
    Et pourtant tout relève de celui-ci dans cette belle histoire…
    Luchini (William) est fantastique d’hésitation, de doute, de retenue. Il déborde d’une émotion déchirante convoquant les douleurs de la jalousie et de l’amour non-dit.
    Sandrine Bonnaire (Anna) se perd, s’épanche puis se retrouve, passant de la sombre soumission à la clarté résultant du choix d’une liberté assumée.
    Michel Duchaussoy, « psy » sec, distant, ironique (et… radin ?) se révèle être un superbe catalyseur puis un formidable révélateur dans la relation qui se noue entre Anna et William.
    Un film magnifique au scénario complexe sans être compliqué, où l'on ne s'ennuie pas un instant! Bravo Patrice Leconte!
    Kinshaw.
    Kinshaw.

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 187 critiques

    2,0
    Publiée le 20 mars 2013
    Bof bof bof !! Film plutôt lent avec des dialogues interminables dont on ne ne comprend parfois pas la finalité...on s'attend par moment à un retournement de situation, à une intrigue originale, inattendue...mais en réalité, rien ne se passe...et ce n'est qu'à la fin qu'on se dit "tout ça pour ça"...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 13 avril 2007
    Film sublime , frais et originale. Luchini est parfait comme d'habitude , mais sans son jeu habituelle . Ce film envisage la relation entre deux individus d'une maniere plus complexe , mais qui est finalement tellement plus profonde. On se s'ennuie pas un instant de ce film , qui laisse un parfum de liberté ...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Ce film, c'est de la dentelle, de la soie aussi fine que les robes que porte S. Bonnaire. Je me suis régalé, avec les dialogues, les silences, les plans-séquences, les regards, le lieu, les seconds rôles : je ne supportais pas ce bavard de Luchini, il m'est apparu complètement différent, on devine la maîtrise et la volonté du metteur en scène sur ses acteurs. S. Bonnaire est magnifique, lumineuse. Bref, très bon film, un mélange d'humour et de sensibilité, d'amour et de retenue. J'ai adoré !!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top