Mon AlloCiné
    Cabin Fever
    note moyenne
    2,4
    2212 notes dont 339 critiques
    répartition des 339 critiques par note
    43 critiques
    70 critiques
    47 critiques
    87 critiques
    51 critiques
    41 critiques
    Votre avis sur Cabin Fever ?

    339 critiques spectateurs

    TheManWhoLovesCinema
    TheManWhoLovesCinema

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 112 critiques

    3,0
    Publiée le 31 mars 2013
    Le premier film du papa d'Hostel; Cabin Fever, reprend la fameuse formule: jeunes + cabane dans les bois = gros ennuis.
    Mais cette fois-ci, au lieu des tueurs en série, des démons ou autres esprits, Eli Roth préfère un ennemi que l'on ne voit pas, dont seuls les spectateurs connaissent la présence grâce à la musique. Roth privilégie la surprise à la véritable peur. On sursaute mais le thrash prend vite le relais. Le scénario, certes légèrement banal, n'invente rien de nouveau mais il est quand même très efficace. Une maladie mangeuse de chair qui se transmet à une vitesse affolante et des effets gore sans images de synthèse qui rendent le tout plus réaliste et dérangeant ( notamment la fameuse scène de la douche ou l'on a tous ressenti la douleur pour cette pauvre femme qui s'auto-mutile ).
    Certains plans sont originaux, un petit aspect amateur sympathique est présent mais le film est vraiment gâché par le jeu d'acteurs; insipide, clichés et ridicule. Malgré ce gros défaut, l’apparition d'Eli Roth lui-même redonnera le sourire aux fans jusque la déçus.
    La question du film est; reste à savoir lesquels sont les plus fous ? Les personnages saints ou les contaminés ?
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1866 abonnés Lire ses 3 800 critiques

    3,5
    Publiée le 11 octobre 2015
    Que m'arrive-t-il ? J'ai bien aimé, en fait j'ai pas grand chose à reprocher au film, alors que je ne partais pas forcément gagnant. J'ai passé un moment agréable, j'ai bien rigolé, j'ai trouvé ça pas si mal écrit au niveau du jeu avec les codes du survival (parce que des films sur des ados qui vont dans une cabane dans les bois... et qui se ressemblent on en a pas mal finalement) tout en étant assez gore et fun.

    Les personnages sont des clichés, mais des clichés qui évoluent, on commence avec le couple libidineux, l'attardé, les deux amis d'enfance qui se tournent autour depuis des années, avec en prime le gentil garçon amoureux...
    Et à la fin c'est plus vraiment ça. Et j'ai trouvé ça très bien, disons que le parcours de chaque personnage est surprenant. Pire (ou mieux) on se rend compte que le débile du groupe, le connard égoïste, etc peuvent faire preuve de plus de bon sens que les bienpensants tolérants.

    Juste pour évoquer deux ou trois trucs qui m'ont trop fait rire, le coup du mec qui va chasser les écureuils car ils sont gays... Et le coup des "niggers" (j'en dit pas plus)... C'est tellement n'importe quoi que ça en devient excellent. Et comme le reste du film arrive à jongler assez habilement entre le gore démesuré mais sans jamais que ça impacte la tension des événements et un côté un peu plus fun et drôle... Ben on a un film super plaisant à regarder.

    Et il a presque réussi à me mettre mal à l'aise lorsqu'on a une des filles qui se rase les jambes...
    Donc ouais c'est bien, c'est un bon film, d'autant plus que la mise en scène suit et moi qui n'ai pas vraiment aimé les autres films de Roth que j'ai vu, je suis un peu impatient de voir ce que Green Inferno peut donner, surtout si ça a la même intelligence de la Série B que peut avoir Cabin Fever.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 13 avril 2009
    En toute honnêteté, ce n'est qu'un film d'horreur médiocre mais qui se laisse regarder, donc qui aurait put atteindre les 1 ou 2 étoiles, mais... niveau dialogue, c'est le pire film que j'ai jamais vu ! On à l'impression que les personnages ne parlent pas la même langue, tant les questions et les réponses manquent de cohésion. Mention spéciale au personnage du gros bêta (l'acteur est excellent, car ce n'est pas possible d'être aussi stupide dans la vraie vie), surtout quand il raconte la fois où son chien lui a fait une fellation... Affligeant.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 196 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    0,5
    Publiée le 19 août 2008
    Eli roth en nouveau chef de fil du cinéma de genre?Ouais moi je veux bien,mais ces films sont a mourir d'ennui.Car cabine fever n'est pas LE film de série B tant attendu.C'est volontairement cliché,ça oui.Mais alors ou est le renouveau du genre?Ce film et balourd du début a la fin,c'est très mal écrit et sans surprise.Quant aux blagues d'éli Roth elles sont catastrophiquement lourdingues.La réalisation ne rattrape rien c'est le strict minimum et niveau image c'est vraiment très laid.Il ne suffit pas d'aimer un genre pour prétendre en faire partie,car même dans les pires série b,il a toujours une idée ou une scènes surprenante.Eli Roth est bien loin de ses modèles.
    François G.
    François G.

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 389 critiques

    3,0
    Publiée le 6 mars 2015
    Premier film réalisé par Eli Roth, "Cabin Fever" a tout pour faire croire à un film d'horreur basique et d'un cliché absolu. Même si les clichés sont présents, l'histoire est un peu plus ingénieuse que cela. Ce n'est cette fois-ci pas une horreur "visuelle" qui s'en prend au jeunes mais une horreur "invisible" : une maladie. Rendant hommage aux vieux films d'horreur du même type tel "Evil Dead", Eli Roth a fait un bon petit film horrifique sympathique mais qui ne malheureusement ne surprend pas. Mis à part la contamination, tout est du déjà-vu. Le début est assez lent, les protagonistes ne sont pas vraiment attachants, l'ambiance est moins glauque et pesante qu'"Hostel", la réalisation et la mise en scène ne sont vraiment efficaces,.. Certes, les acteurs sont tous plus ou moins crédibles, certaines scènes sont bonnes,... mais tout est prévisible. C'est dommage car il y avait de bonnes idées et de bonnes intentions. En conclusion, un survival gore prévisible et plus ou moins inventif.
    jojo destroyer
    jojo destroyer

    Suivre son activité Lire ses 13 critiques

    5,0
    Publiée le 29 mars 2013
    tout bêtement culte , pour un premier film , je tire mon chapeau!
    le survival gore dans toute sa splendeur! avec en plus une bonne histoire de contamination et une bonne touche d humour bien noir,j ai adoré .
    -pour ceux qui critique ce film , arretez tout , vous n avez rien compris a ce qui fait un bon film d horreur, et retournez voir des film de base tout public comme twiligth ou autres merdes commerciales...
    pour les critiques pro , vous n êtes plus crédible du-tout, dés que c est un blockbuster c est 5 etoiles pour les bons films qui le méritent c est un lynchage médiatique.
    d ailleurs comme beaucoup de monde je ne tien plus compte de vos avis.
    Johnny Merguez
    Johnny Merguez

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 342 critiques

    0,5
    Publiée le 3 juin 2013
    Ce Cabin Fever est une énorme bouse! Tout d'abord l'histoire complètement débile qui accumule tous les clichés possibles et qui ne démarre jamais, pas le moindre frisson, pas la moindre tension, l'interdiction aux moins de 16 ans ne veux absolument rien dire. Ensuite les acteurs de seconde zone tous plus pathétiques les uns que les autres dans leurs interprétations (mention à la brune qui arrive à se foutre à poil tous les quarts d'heures) Bref ce 1er film d'Eli Roth n'a vraiment aucun intérêt.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 845 abonnés Lire ses 3 930 critiques

    4,0
    Publiée le 17 février 2019
    Au commencement on croit avoir affaire à un teen-survival comme il y en a des tonnes, mais la première surprise fait lorgner du côté de "Délivrance" (toute proportion gardée) Le film déroule ensuite son petit bonhomme de chemin mais le ver est dans le fruit et là où le film se révèle d'une remarquable intelligence c'est qu'il s'intéresse à l'évolution de la mentalité de chaque participant, le petit groupe de potes étant petit à petit miné par l'individualisme, la lâcheté, la bêtise. De ce point de vue, c'est très fort, de plus l'interprétation est très correcte, le gore est bien là mais se gardant de toute surenchère inutile. et on appréciera le rôle de la jolie Cerina Vincent
    GlaireWitch
    GlaireWitch

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 586 critiques

    5,0
    Publiée le 17 octobre 2009
    très très bon film bien bien trash!!
    excellent premier film du grand Eli Roth!
    A voir
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 31 octobre 2014
    un film d'horreur assez ennuyeux, et franchement pas original. Les gens qui tombent malade en rentrant dans la cabane. le scénario est bof bof et s'enlise dans les clichés mais le film est sympathique. Interdit aux moins de 16 ans ? surement pas!
    Hollywood-Biographer
    Hollywood-Biographer

    Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 1 411 critiques

    0,5
    Publiée le 30 juillet 2011
    Difficile de comprendre l'engouement pour ce film d'épouvante-horreur réalisé par Eli ROTH. Certes, l'idée de départ est intéressante, mais le contenu est de très mauvaise qualité : acteurs insignifiants, situations ridicules, etc. Il n'y a strictement rien à voir, nous sommes à la frontière du pathétique.
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 247 abonnés Lire ses 797 critiques

    4,0
    Publiée le 3 septembre 2013
    En voilà une sacré bonne petite surprise !! Commençant comme le plus banal des horror teenagers movie des années 80, à savoir une bande de potes qui vont passer un week-end dans une cabane dans les bois en plein territoire redneck. Justement les rednecks, on nous les présente au début du film dans une longue scène d’exposition tout à fait burlesque au milieu d’autochtones racistes et de gamins ravagés du cibouleau. Un très grand moment comique. Et puis s’ensuit les activités intéressantes de notre groupe de jeunes (baise, partie de chasse, vidage de bières) jusqu’à leur rencontre avec le grand ennemi du film. Et là, Eli Roth choisit un monstre invisible, sans étalage de scènes de peur frelatées avec litres d’hémoglobine à la clef…et c’est en jouant sur le non dit, sur l’ambiance et la tension montante que Roth arrive à nous captiver, accrochés à notre siège. Toujours en utilisant l’humour lourd de ses protagonistes, l’horreur s’installe et Roth nous gratifie enfin de scènes joliment gores introduites par des jumps scare classiques mais efficaces, sublimés par le score nerveux d’Angelo Badalamenti. Il faut avouer que le choix du virus mangeur de chair permet des folies visuelles en terme d’effets spéciaux. Puis intervient enfin le monstre de l’histoire : l’homme. Et oui, face à sa survie, l’homme redevient un loup et oublie tout ce qui pouvait le lier aux autres (amour et amitié aux chiottes !)…et même un loup stupide, aussi bien représenté par nos jeunes que par les flics du coin. Et c’est là qu’on entre dans la véritable horreur : ici aucun élément surnaturel, juste un virus (La fasciite nécrosante ou "maladie dévoreuse de chair" est une maladie rare entraînant une destruction des chairs et tissus) et des humains…et quoi de plus terrifique qu’une situation ultra réaliste ? Joli coup de maître Mr Roth qui pousse le jeu jusqu’à intervenir lui-même dans le film avant de finir très mal. D'un style direct (rentre-dedans même), parfois un peu lourd, "Cabin Fever" renoue avec l'esprit des films d'horreur des années 1980. Bravo.
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 829 abonnés Lire ses 3 459 critiques

    3,5
    Publiée le 30 octobre 2015
    Réalisé avant les Hostel, ce petit film de Eli Roth fait plus rire que peur mais se laisse regarder...
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2839 abonnés Lire ses 6 236 critiques

    3,0
    Publiée le 27 janvier 2011
    Premier long-métrage très convainquant pour Eli Roth, à qui l'on doit les torture-flick Hostel 1 & 2 (2006/2007). Cabin Fever (2004) est une réelle surprise, car bien que le film démarre comme un banal film d'horreur, ce dernier s'enlise peu à peu dans l'horreur pure, du gore qui éclabousse (notamment avec les séquences des lambeaux de chairs), les makeup-effect sont très efficaces ! Alternant entre humour noir (le type avec son harmonica) et autres passages sanguinolents, les personnages bien que très stéréotypés pour certains, ne nous empêche pas de s'y attacher. L'univers dans lequel évolue le film est parfaitement décrit, l'Amérique profonde avec ses rednecks et leurs sous-entendus ("la carabine est pour le nègre" dixit passage du film). Bien que l'origine du virus ne soit pas élucidée à la fin, le film nous retient en haleine avec aisance, on en vient même à en redemander ! Pour la petite anecdote, une suite à vue le jour en 2009, mais hélas, elle n'a pas été réalisée par Eli Roth, ce qui n'augure rien de bon.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6340 abonnés Lire ses 10 748 critiques

    3,0
    Publiée le 20 mai 2012
    Amateurs de films d'horreur et d'histoire bien ficelèe, ce long-mètrage d'Eli Roth est pour vous! Une bande de jeunes prête à s'èclater dans un chalet isolè voit ses vacances de rêve tourner au cauchemar en raison d'un virus aussi rèsistant que virulent! Qui aurait pensè que le vèritable ennemi des protagonistes est l’eau ? Qui va survivre à cette fièvre ? L'humour noir, les effets très gore et le budget de misère èvoquent le premier "Evil Dead" de Sam Raimi! Frissons garantis et effets spèciaux efficaces avec un nouveau nom dans le film d'horreur de sèrie B: Eli Roth, futur rèalisateur qui s'est dèfinitivement imposè avec les sadiques "Hostel 1 & 2". Une suite a même vu le jour en 2009 avec une fois n’est pas coutume un terrible virus dèvoreur de chairs qui se propage...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top