Mon compte
    Cabin Fever
    Bande-annonce Cabin Fever
    20 janvier 2004 en DVD / 1h 34min / Epouvante-horreur
    De Eli Roth
    Par Eli Roth, Randy Pearlstein
    Avec Rider Strong, Jordan Ladd, James DeBello
    Voir sur Prime Video VOD
    Presse
    3,2 15 critiques
    Spectateurs
    2,4 2258 notes dont 339 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Interdit aux moins de 16 ans
    Trois jeunes hommes et deux jeunes filles ont loué une cabane dans la forêt pour y fêter la fin de leurs études et profiter des derniers jours de liberté avant d'entrer dans le monde du travail. Mais la fiesta tourne au cauchemar quand un ermite infecté par un mystérieux virus fait son apparition. Les cinq jeunes gens vont devoir faire face à ce terrible virus qui dévore les chairs de ses victimes...

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming par abonnement
      Amazon Prime VideoAbonnement
    Voir toutes les offres de streaming
    En VOD
    Cinemasalademande Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 9,04 €
    Cabin Fever - Fièvre noire
    Cabin Fever - Fièvre noire (Blu-ray)
    neuf à partir de 9,04 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Cabin Fever Bande-annonce VF 1:22
    Cabin Fever Bande-annonce VF
    36 227 vues
    Cabin Fever Bande-annonce VO 1:23

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°320 - Les maladies dégueu (avec Dany Boon en guest-star) 3:15
    Top 5 N°320 - Les maladies dégueu (avec Dany Boon en guest-star)
    30 599 vues

    Dernières news

    Coulrophobie, dentophobie... 15 phobies exploitées au cinéma
    NEWS - Culture ciné
    dimanche 17 septembre 2017
    Dans "Ça", on retrouve la désormais fameuse coulrophobie, soit la peur des clowns. Au rayon des phobies justement, le cinéma…
    Remake de Cabin Fever : flippez avec la bande-annonce !
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 1 février 2016
    Découvrez la bande-annonce flippante du nouveau Cabin Fever, remake du film d'horreur réalisé par Eli Roth en 2004.
    Green Inferno: le réalisateur d'Hostel dévoile un teaser flippant !
    NEWS - Vu sur le web
    jeudi 17 avril 2014
    Découvrez les premières images du film d'horreur "The Green Inferno", réalisé par Eli Roth, à qui l'on doit "Hostel" et…
    Box-office : le retour du cinéma français
    NEWS - Box Office
    vendredi 3 septembre 2004
    Avec "Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants" et "Exils", le cinéma français retrouve le sourire dans un box-office…
    11 news sur ce film

    Acteurs et actrices

    Rider Strong
    Rôle : Paul
    Jordan Ladd
    Rôle : Karen
    James DeBello
    Rôle : Bert
    Cerina Vincent
    Rôle : Marcy
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Ciné Live
    • Libération
    • Studio Magazine
    • Positif
    • TéléCinéObs
    • Chronic'art.com
    • Le Figaro
    • Les Inrockuptibles
    • MCinéma.com
    • Télérama
    • L'Ecran Fantastique
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Première
    • aVoir-aLire.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    TheManWhoLovesCinema
    TheManWhoLovesCinema

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 112 critiques

    3,0
    Publiée le 31 mars 2013
    Le premier film du papa d'Hostel; Cabin Fever, reprend la fameuse formule: jeunes + cabane dans les bois = gros ennuis. Mais cette fois-ci, au lieu des tueurs en série, des démons ou autres esprits, Eli Roth préfère un ennemi que l'on ne voit pas, dont seuls les spectateurs connaissent la présence grâce à la musique. Roth privilégie la surprise à la véritable peur. On sursaute mais le thrash prend vite le relais. Le scénario, certes ...
    Lire plus
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 2 122 abonnés Lire ses 3 867 critiques

    3,5
    Publiée le 11 octobre 2015
    Que m'arrive-t-il ? J'ai bien aimé, en fait j'ai pas grand chose à reprocher au film, alors que je ne partais pas forcément gagnant. J'ai passé un moment agréable, j'ai bien rigolé, j'ai trouvé ça pas si mal écrit au niveau du jeu avec les codes du survival (parce que des films sur des ados qui vont dans une cabane dans les bois... et qui se ressemblent on en a pas mal finalement) tout en étant assez gore et fun. Les personnages sont ...
    Lire plus
    François G.
    François G.

    Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 389 critiques

    3,0
    Publiée le 6 mars 2015
    Premier film réalisé par Eli Roth, "Cabin Fever" a tout pour faire croire à un film d'horreur basique et d'un cliché absolu. Même si les clichés sont présents, l'histoire est un peu plus ingénieuse que cela. Ce n'est cette fois-ci pas une horreur "visuelle" qui s'en prend au jeunes mais une horreur "invisible" : une maladie. Rendant hommage aux vieux films d'horreur du même type tel "Evil Dead", Eli Roth a fait un bon petit film ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 13 avril 2009
    En toute honnêteté, ce n'est qu'un film d'horreur médiocre mais qui se laisse regarder, donc qui aurait put atteindre les 1 ou 2 étoiles, mais... niveau dialogue, c'est le pire film que j'ai jamais vu ! On à l'impression que les personnages ne parlent pas la même langue, tant les questions et les réponses manquent de cohésion. Mention spéciale au personnage du gros bêta (l'acteur est excellent, car ce n'est pas possible d'être aussi ...
    Lire plus
    339 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    La maladie dévoreuse de chair

    La fasciite nécrosante ou "maladie dévoreuse de chair" est une maladie rare, causée par un streptocoque du groupe A. Elle entraîne une destruction par destructuration des chairs et tissus; plus de 3500 personnes contractent cette maladie chaque année. A la suite de l'infection les chairs se ramollissent et perdent de leur élasticité, le simple fait de se gratter ou de tirer pour provoquer leur chute. 20 à 30% des personnes atteintes de Lire plus

    L'inspiration à fleur de peau !

    C'est une mésaventure personnelle qui a inspiré le film. Le réalisateur raconte: "A l'âge de 19 ans, je travaillais dans un élevage de chevaux au sud de l'Islande. (...) j'ai attrappé une infection au visage. Je me suis réveillé au milieu de la nuit en me grattant la joue, (...) j'ai regardé ma main et j'y ai vu des lambeaux de peau. Le lendemain matin, j'ai essayé de me raser, et c'est la moitié de ma joue qui est venue avec le rasoir." Lire plus

    Retour aux sources

    Eli Roth , réalisateur et scénariste de Cabin fever explique : "J'ai toujours adoré les films d'horreur. Adolescent, j'étais un fan d'Evil dead , The Thing ou Les Griffes de la nuit. (...) J'avais très envi de faire un film comme ceux-là, un film qui vous poursuit et vous obsède. Je me suis efforcé de faire un film qui reviendrait à la grande époque de l'horreur, fin 70, début 80. (...) de l'horreur franche et directe qui utilise l'humour Lire plus
    9 Secrets de tournage

    Infos techniques

    Nationalités United Kingdom, USA
    Distributeur Metropolitan FilmExport
    Année de production 2002
    Date de sortie DVD 20/01/2004
    Date de sortie Blu-ray 19/10/2010
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Budget $ 1.500.000
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2002, Meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 2002.

    Commentaires

    • cocolapinfr
      on reconnait très bien les débuts d'Eli Roth: des clichés de films d'horreur avec en supplément: des personnages stupides, des scènes absurdes, et de l'humour noir/absurde. Il a fait bien mieux depuis dans une ambiance différente (Green Inferno, Hostel 2). Difficile de recommander Cabin Fever.
    • Ludo G
      enfin voila une License cohérente et ce film fait partie de mes licences préférés car tout est niquel rien à dire une tuerie.
    • Joey Cusack
      Premier film d’horreur d’Eli Roth qui mise premièrement sur le contagieux, comme on le remarque avec Cabin Fever. Pas vraiment poignant, malgré des scènes horrifiques assez prolongées. Je le déconseille aux moins de 13 ans. 3/5
    • The Last Action Zero
      Même pas...
    • Monsieur Chef d'Oeuvre
      mouof... Sympa mais sans plus. 2.5/5 il me rappelle un bon souvenir quand meme.
    • AleXX46
      une daube sans nom !
    • BoBdeNiro
      Peu divertissant et manquant de rythme
    • annval77
      On dit souvent qu'il ne faut pas mourir bête et essayer... Je dois dire que c'est un film qui aussitôt vu est oublié car absolument rien n'est à retenir si ce n'est qq moments bien drôles tant ils sont ridicules ! A prendre au 15ème degré !!!
    • Bad-Monster
      C'est passable mais sans plus ! 2,5/5
    • Lolita2201
      JE VOUS LE CONSEIL VIVEMENT! Etant amatrice de navets, ce film est mon navet préféré, mieux qu'une comédie, si vous êtes amateurs(trices) de film qu'il faut prendre au second degrés, ce film qualifié de "grand n'importe quoi" et fait pour vous...de même, je vous conseille tous les autres Cabin Fever, Sharknado, Zombieass, Rats, l'attaque de la Moussaka Géante, Borrower: le voleur de têtes et dans quelque jours Zombeaver!!
    • pierrick99
      j'ai pas du tout l'habitude de dire ca,je suis bon public en général mais la je trouve que ce film est un vrai navet,ca faisait longtemps que j'avais pas vu une merde pareille,le jeu d'acteur est juste dégueulasse,le doublage affreux renforce beaucoup l’aspect "nanardesque" de ce truc,on s'emmerde du début a la fin...Non la sérieux on a l'impression que c'est un film réalisé par un amateur avec 800 euros de budget et des acteurs qu'on a recrutés au hasard dans un lidl un samedi
    • ~Shelter
      Le synopsis est intriguant et intéressant mais malheureusement il met en lumière un défaut assez conséquent : le lieu où ce passe l'action et les personnages principaux, devinez quels sont-ils ? Je vous le donne en mille : une forêt pour lieu principal (on constate tout de suite l'effort de réflexion surhumain qu'il a fallu faire pour trouver l'endroit adéquat et on souligne l'originalité du résultat), et comme un malheur n'arrive jamais seul, les protagonistes ne sont rien de plus que des adolescents dont l'intelligence égale (avec difficulté) celle d'un chou romanesco. Après mise à niveau du scénario, il ne reste donc plus que l'idée du virus DÉVOREUR DE CHAIR ( Détail important, sinon rien ne pourrait être sauver, car entre [Rec], "En quarantaine", "28 jours plus tard" & compagnie, je pense que l'idée du virus "zombifiant", on l'a compris à force). Après visionnage, on constate que les à-priori était fondés, cependant on remarque une (très) bonne maîtrise du virus, qui, en menace invisible, empoisonne l'air et confère une atmosphère oppressante, propageant ainsi la folie paranoïaque chez les personnages. Cette maîtrise est aussi illustrée par les scènes assez sanglantes que le virus nous offre (bien qu'un petit supplément n'aurais pas été de refus). En conclusion, "Cabin Fever" est un film banal, sans grande originalité, néanmoins l’histoire s'emboîte de façon logique et la présence d'un certain suspense couplé a des scènes où certains passe du stade d'humain à celui de tas de morceaux de chair rend le film globalement satisfaisant et appréciable. Dommage. 2,5/5.
    • Flo Roquin
      classique
    • Blaste
      Eli Roth démonte précautionneusement tous les codes classiques du film d'horreur pour ado moyen : la musique discordante qui annule toujours tout effet de peur (au début du film, par exemple, elle accompagne des micro événements plus qu'anecdotiques, pour nous dire d'une part que la peur peut surgir finalement de n'importe où, tout dépend de où et comment on regarde, mais aussi pour lancer un nombre important de fausses pistes sur la nature de la menace à venir), les personnages sont ridicules presque jusqu'au burlesque, avec des répliques drôles de causticité (du style : "arrête la voiture, j'ai oublié le jus de pomme", ou encore ce personnage de blond qu'a fait ses études de droit et qu'est coincé comme un bourgeois, le mec de la station de service avec son gamin gourmand de pancakes, etc.). pour moi cependant le soufflet retombe passé les premiers trois quarts d'heure : ça devient vite un peu hautain et suffisant et, surtout, la mise en scène n'assure pas et ne parvient pas à suivre les implications de ce discours socio-cinématographique, et l'enchaînement des séquences trash (la fille qui se rase dans la baignoire puis les 2 avec en chien, etc.) n'arrivent pas rattraper le niveau du début. je trouve ça dommage, surtout comparé à un Hostel, où, je trouve, on peut prendre un plaisir sans retenue aucune.
    • zvock083
      Un film sympa avec un déroulement assez classique même si je trouve l'histoire originale. 2,5/5
    • eldarkstone
      Dès son premier film, Eli Roth pose ses marques ! Si les personnages débiles typiquement clichés agacent, ils sont surtout là comme prétexte de chair à horreur, le film penchant de plus en plus dans le glauque, avec quelques scènes assez saignantes ! C'est assez bon, fun et décalé !
    • Stackhouse57
      Un bon gros navet où les réactions des personnages sont plus qu'absurdes et aberrantes. On a envie de les claquer à chaque instant. Quand je lis "le theme central sur la maladie j'ai trouvé ça interressant comment les personnages se mettent a douter des autres, ne faire confiance qu'a soi meme, renier tout personne atteinte, on se dit a un moment que ferait t'on a leur place, agirait t'on de la meme façon ?" la réponse est simple, à part de gros teubés personne n'agirait comme ça. Clairement ils ont l'air de capté que le 1er mec qui arrive est atteint. Même pas d'aide, non on continue comme si de rien été. Une de nos amies à la même chose donc c'est ultra contagieux, oh pas grave, laissons là crever en faisant une pauvre fête comme des ado de sous-classe et attendons de l'avoir à notre tour. On ne va quand même pas s'arrêter de fumer des joints alors qu'on voit bien qu'on est à 2 doigts de crever.De plus ce n'est même pas gore, y'a aucune tension puisque les protagonistes ont l'air de se foutre de tout, c'est prévisible, mou, et même pas drôle. Au moins le 2 joue à fond la carte de la surenchère et assume complètement son statut de série B, il est bien meilleur, beaucoup plus gore et fun.
    • Guillaume Parvaud
      Le premier film d'Eli Roth , et pour un premier film c'est vraiment bien. Un scério original et interessant , du gore , une bonne ambiance. Un bon film d'horreur
    • Adenoki
      c'est quand même pas mal, bourrés de clichés mais c'est aussi très drole.
    • Callacaen
      Paul, j'ai mangé une pomme aujourd'hui. Tu as vu, c'est tout aussi inintéressant que ton âge que tu balances partout.
    Voir les commentaires
    Back to Top