Mon compte
    Holy Lola
    note moyenne
    3,1
    857 notes dont 69 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 69 critiques par note
    14 critiques
    19 critiques
    13 critiques
    15 critiques
    5 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Holy Lola ?

    69 critiques spectateurs

    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 283 abonnés Lire ses 9 852 critiques

    5,0
    Publiée le 5 juillet 2021
    Le docteur Pierre Sézac (Jacques Gamblin) et sa femme Géraldine (Isabelle Carré) sont un couple sans enfant il partent au Cambodge pour en adopter un. Lorsqu'ils y arrivent c'est un véritable parcours du combattant qui les attend. Des problèmes innombrables et variés surgissent des errances d'orphelinat en orphelinat qui ne mènent à rien et le courage et l'amour du jeune couple sont mis à rude épreuve. Tavernier a volontairement choisi un ton graveleux et a trouvé la place dans son film pour secouer les nerfs du spectateur face à un Cambodge ravagé par la misère la guerre certaines séquences du film montrent des soldats déminant une partie du pays des trafics honteux qui constituent une sérieuse brèche dans l'adoption d'enfants. Holy Lola est une œuvre capitale pour deux raisons Tavernier a réalisé une œuvre digne d'intérêt mais c'est aussi une œuvre destinée au grand public pour lui faire prendre conscience du dur processus d'adoption d'un enfant. Tous les futurs parents qui envisagent cette démarche devraient jeter un coup d'œil a ce film. Et pas seulement eux mais tous ceux qui aiment le cinéma français de haut niveau et les enfants...
    stans007
    stans007

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 909 critiques

    2,5
    Publiée le 24 mars 2021
    La galère de l’adoption dans un pays corrompu (le Cambodge). Malgré le sujet, de belles images et une bonne musique, la mayo ne prend pas, à cause d’un scénario répétitif. Prise de son améliorable.
    perle de rosée
    perle de rosée

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 306 critiques

    3,5
    Publiée le 10 mars 2020
    Isabelle Carré est bouleversante. Le scénario est très bien écrit. Le rythme est bien dosé et on suit les personnages avec beaucoup d’intérêt sans s'ennuyer.
    arsseptima
    arsseptima

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 68 critiques

    3,5
    Publiée le 1 janvier 2019
    On croit à cette histoire de couple formé par Isabelle Carré et Jacques Gamblin parti au VIetnam pour adopter leur enfant. On suit pas à pas toutes leurs démarches, leurs difficultés, leurs joies et leurs désillusions. Cela finit bien, mais c'est un long chemin. C'est prenant, simple et touchant.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 3 178 critiques

    3,5
    Publiée le 9 novembre 2020
    Le long parcours du combattant d’un couple venu au Cambodge dans l’espoir d’adopter un enfant. À mi-chemin entre fiction et documentaire, un film sobre et bouleversant, doublé d'un magnifique portrait de couple, porté par deux acteurs énormes de naturel, Isabelle Carré et Jacques Gamblin.
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 161 abonnés Lire ses 2 855 critiques

    3,0
    Publiée le 31 octobre 2018
    Un sujet fort et de très bons acteurs pour le porter. Néanmoins le film de Tavernier n'est pas aussi bon que je l'espérais. L'aspect quasi documentaire est intéressant, mais l'ensemble aurait gagné à être plus court, surtout que l'issue est tout de même assez prévisible.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 368 abonnés Lire ses 3 890 critiques

    3,0
    Publiée le 30 octobre 2018
    Filmé comme un reportage, j’ai été touché par le couple hanté par cette petite fille enfin trouvée et déjà aimée.
    L’idée du journal des parents est assez belle pendant qu’ils errent à la recherche de l’inconnue qui est parmi tous ces gens qu’ils ne voient pas.
    Car ils sont aveugles à autre chose que leur but.
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 2 335 critiques

    4,0
    Publiée le 2 mai 2018
    Dans sa veine sociale, Bertrand Tavernier a presque toujours fait preuve de son talent pour exposer son sujet avec précision et clarté, sans se noyer dans les détails ou esquiver les points délicats. Ici encore, Holy Lola est l'occasion saisie de livrer son regard précis sur le sujet des adoptions internationales, et de l'invraisemblable capharnaüm que ça représente, entre le parcours du combattant des "parents", la misère du Cambodge et les inévitables et innommables trafics engendrés par toute cette situation. Très complet, très sensible, dans une réalisation sans fard et avec une lumière crue, le film offre l'occasion à ces deux formidables acteurs que sont Jacques Gamblin et Isabelle Carré d'incarner un couple tiraillé entre espoir et abattement en permanence (pour ne citer qu'eux car le casting est dans l'ensemble de belle qualité et permet d'illustrer toutes les situations et tous les caractères). Un beau film.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 169 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    4,0
    Publiée le 19 août 2015
    Un film édifiant qui met à jour la gabegie caractéristique des administrations du tiers-monde et, plus largement, le parcours du combattant que représente l’adoption. Au final on en sort autant exténués que les protagonistes. Le dépouillement de la mise en scène, probablement recherchée afin de mettre l’accent sur le contenu, ne permet néanmoins pas de dépasser le statut du bon film.
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    3,5
    Publiée le 4 juillet 2014
    Au moins, le titre de ce film (du nom de la petite fille adoptable) ne risquera pas l'homonymie ! Et peut-on rester insensible à la détresse d'un couple à la recherche d'enfants à adopter ? Faut-il laisser piller la richesse en jeunesse d'un pays parce qu'il a connu des catastrophes, pour satisfaire des parents adoptants étrangers qui sont prêts à les acheter (même volés) une fortune, comme on achèterait un étalon?
    Bertrand Tavernier a le mérite d'aborder ce thème, et rarement ses films laissent indifférents : celui-ci en fait partie.
    Le film se déroule au Cambodge mais aurait pu être tourné, hélas, dans bien d'autres lieux ! On participe à la recherche de ces parents adoptants et s'unit à leurs espérances, leurs échecs, leurs recherches d'orphelinat en orphelinat : ce sont les tribulations d'un couple de français à Phnom Penh et environs...
    Non fortunés s'abstenir car la corruption est omniprésente.
    C'est Jacques Gamblin et Isabelle Carré qui portent le film sur leurs épaules (les autres acteurs ne sont que des faire-valoir) et ils sont à la hauteur des espérances mises en eux car ils ne jouent plus un rôle : ils vivent leur aventure. La belle Isabelle ne devait d'ailleurs pas jouer ce rôle initialement, mais la comédienne pressentie ayant dû jeter l'éponge, elle a interrompu ses répétitions au théâtre pour céder à l'aventure : elle a bien fait, car être choisie par Tavernier ce n'est pas rien, elle réussit un de ses plus beaux rôles, et forme avec Jacques Gamblin un couple d'adoptants on ne peut plus crédible. Isabelle nous transmet à merveille ses émotions de jeune maman, et forme avec son mari un couple très sensuel. On fera aussi la découverte totale (dans toute l'acception du mot)du superbe corps de la comédienne, et qui nous en montre de superbes images.
    Reste que si l'on n'est pas concerné par le sujet, le film est un peu longuet (2h20 quand même, on eut pu faire plus court) et qu'il n'a malheureusement pas séduit la grande foule (même pas 500 000 spectateurs en salles.
    willycopresto
    lilooane75
    lilooane75

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 39 critiques

    2,5
    Publiée le 24 juillet 2013
    Pas un grand film mais un petit film sans chichi
    .. N'ayant aucune vision du pays ni même ne connaissant pas le monde de l'adoption je n'ai aucune référence pour savoir comment le
    vivent les gens de l'intérieur .. Il manque cependant quelques moments de profondeur , je pense qu'un sujet si fort aurait pu provoquer plus d'émotions s'il avait été traité avec d'autres dialogues plus travaillés ou plus de sentiments transmis par l'image et la musique qui manque un peu au charme
    ..
    vinetodelveccio
    vinetodelveccio

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 801 critiques

    4,0
    Publiée le 18 juin 2013
    Un film à la fois tendre, subtil et bourré d'énergie. Tavernier est un raconteur d'histoire hors pair et le démontre encore une fois avec cette histoire poignante filmée avec un réalisme et un ancrage très puissant. Les deux personnages errent, courent, se perdent dans le fourmillant et labyrinthique Cambodge, en forme de métaphore du non moins labyrinthique parcours de l'adoptant. La mise en scène flirte parfois avec le documentaire, le cinéaste n'en fait jamais trop et évite de tomber dans les ressorts dramatiques faciles qu'une telle histoire aurait pu appeler. Carré et Gamblin sont absolument magnifiques de simplicité et époustouflants de naturel.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 17 juin 2013
    Ce film a le mérite de peindre la situation administrative impossible que vivent les personnages principaux, ainsi que la misère de certains autochtones, on a même par moments une impression de documentaire.
    Il est cependant un peu dommage que la deuxième partie du film souffre de quelques longueurs, la faute à quelques scènes pas indispensables.
    Jipis
    Jipis

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 360 critiques

    3,5
    Publiée le 15 janvier 2012
    "Le vietnamien mange le riz, le Laotien l'écoute pousser, le Cambodgien le regarde pousser".

    Malgré quelques essoufflements Holy Lola reste une approche remarquable sur le véritable chemin de croix enduré par un couple parachuté dans une quatrième dimension enracinée dans des concepts entretenus par l'héritage d'une histoire tragique, d'une misère tenace et d'une corruption indélébile.

    Holy Lola ne manque d'ennui ceci n’empêche pas d'être indulgent devant ses baisses de régimes en se recadrant sur l'aspect documentaire d'un pays dont les mœurs déroutantes sont subordonnées à une surpopulation gigantesque n'arrivant pas à extraire ses individualités.

    La traversée des rues s'avèrent pratiquement impossible. La détermination et l'endurance de Géraldine et Pierre se retrouvent bien souvent effritées devant les aspects d'un pays fonctionnant à l'accumulation de la paperasse administrative que seules des enveloppes conséquentes peuvent diminuer.

    Bertrand Tavernier ne condamne pas, il filme une différence celle d'un pays lointain contraint de conserver un premier degré extrêmement réaliste outrageusement procédurier dans une survie quotidienne privée de fantaisie.

    Deux regards neufs dans un premier temps anéantis devant tant d'obstacles se rapprochent davantage, deviennent performants et combattifs en considérant leur quète comme un double challenge.

    Un immense bonheur acquis dans la persévérance d'être père et mère en offrant une perspective d'avenir à un enfant sur d'autres terres.
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 2 659 critiques

    0,5
    Publiée le 23 octobre 2011
    Très long, trop long ... et les acteurs sont agaçants.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top