Notez des films
Mon AlloCiné
    La Californie
    note moyenne
    1,7
    305 notes dont 55 critiques
    répartition des 55 critiques par note
    7 critiques
    11 critiques
    1 critique
    11 critiques
    16 critiques
    9 critiques
    Votre avis sur La Californie ?

    55 critiques spectateurs

    DAVID MOREAU
    DAVID MOREAU

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 1 834 critiques

    0,5
    Publiée le 5 mars 2018
    MIRAGE. Jacques Fieschi déroule sa pellicule, mais tout tourne à vide. Nathalie Baye s'agite.... dans le vent et rien ne prend. Fieshi meilleur scénariste!!!
    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 2 435 critiques

    0,5
    Publiée le 5 janvier 2008
    Ce film est mauvais,meme la grande Nathalie Baye est ridicule.
    Bruno94
    Bruno94

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 158 critiques

    1,0
    Publiée le 7 mars 2008
    C'est typiquement le film français tels que les détracteurs du cinéma français le voient : une mise en scène plate, un scénario pas inintéressant mais mal développé avec une psychologie à 2 balles et surtout de formidables acteurs qui font ce qu'ils peuvent pour sauver le film du marasme. C'était un scénario pour Chabrol qui aurait pu en faire un film mystérieux, voire sulfureux. Mais ici tout est plat malgré une superbe prestation de plus pour Nathalie Baye.
    Maxime P.
    Maxime P.

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 226 critiques

    4,0
    Publiée le 7 novembre 2006
    Jacques Fieschi , l'auteur du magnifique et dernier film de Claude Sautet "Nelly et monsieur Arnaud" passe derrière la caméra. On s'attend donc à un excellent film de la part de ce monsieur. On peut dire qu'il a moitié réussi son entreprise , en effet la grande partie de ce film se suit avec beaucoup d'intérêt et on reconnaît déjà les personnage à la Claude Sautet , des nostalgiques , des désabusés , des rancuniers , bref des personnes qui sont à un moment charnière de leur vie et qui décide de prendre un nouvel élan. Ici les trois personnages intéressants sont les trois femmes principales , avec bien sûr en tête Nathalie Baye toujours aussi belle et époustouflante dans n'importe qu'elle rôle , dans celui de Maggie elle verse soit du côté de l'égoisme , de la superficialité mais surtout d'une femme qui se dégoute elle-même donc très touchante , sa composition est stupéfiante de dureté et de fragilité. Mylène Demongeot dans le rôle de Katia , une femme mure essayant de vivre dans le présent mais éternellement nostalgique , nous offre une composition mélangeant gouaille et amertume du personnage. Enfin Ludivine Sagnier , incarne l'élément déclencheur de l'histoire la fille de Maggie , on ne sait ce qu'elle vient chercher , vengeance ou pardon ? Elle est très troublante dans ce rôle. Et à côté de cela , il y a les personnages masculins qu'on arriver pas à cerner sauf peut-être Roschdy Zem. Du coup la fin nous mélange et on se demande ce que cela vient faire et quelle est la justification. Bref c'est un film intéressant pendant un long moment , aux personnages féminins à plusieurs facettes avec une Nathalie Baye grandiose. La fin nous déçoit en revanche beaucoup.
    Arthurlamouche
    Arthurlamouche

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 688 critiques

    2,5
    Publiée le 21 mai 2007
    Maggie est une femme qui habite une somptueuse villa à Cannes en compagnie de personnes qui vivent a son crochet. Parmis eux, deux yougoslaves qui crèchent sur son yault. Un jour, Hélène, la fille de Maggie, débarque.
    Malgré un bon casting, j'ai trouvé ce film quelconque, une banale histoire d'amour et de jalousie, avec des drames mais une fin digne de conte de fée. Certes on peut relever le talent de Nathalie Baye (perso j'aurais bien vu Sabine Azéma à la place) mais guère plus.
    Niko0982
    Niko0982

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 331 critiques

    2,5
    Publiée le 14 janvier 2008
    L'histoire est relativement plate et sans intérêt. Mais le super casting à l'affiche ne nous fait pas faux bond : Nathalie Baye, Ludivine Sagnier et Roshdy Zem sont excellents.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 514 abonnés Lire ses 2 333 critiques

    0,5
    Publiée le 25 octobre 2006
    D'entrée, une petite précision s'impose : La Californie, c'est un quartier de Cannes, une colline qui réunit les plus belles, les plus riches villas de la commune. Et franchement, Cannes, vu par Fieschi, c'est le paradis. Au point que les lauriers roses fleurissent à Noël, période pendant laquelle, bien entendu, les cannois prennent leur petit déjeuner dans leur jardin. Détails, me direz vous ! Certes. Le problème c'est que ce premier film réalisé par le scénariste Jacques Fieschi, présenté à ... Cannes 2006 dans le cadre d'Un Certain Regard fait partie des 3 ou 4 plus mauvais films des diverses sélections de cette année. Tiré d'un roman de Simenon, l'histoire aurait pu donner quelque chose de visible. Mais là !!! Arriver à rendre Roshdy Zem mauvais comme un pou, franchement, il faut le faire. Nathalie Baye ne vaut guère mieux. Ses rapports avec sa fille (Ludivine Sagnier), qu'elle n'avait pas vue depuis 10 ans, ne passent pas la rampe. On trouve aussi dans ce film une caricature de coiffeur homosexuel comme on espérait ne plus en voir depuis déjà bien longtemps. Non, rien n'arrive à sauver un minimum ce film. Le naufrage est total !
    pulp-pl
    pulp-pl

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 120 critiques

    1,0
    Publiée le 31 octobre 2006
    Heureusement que dans La Californie, Jacques Fieschi a pu se payer un casting en or. Tous les acteurs de son film s’investissent au maximum et donnent le meilleur d’eux-mêmes. A mille lieues de son rôle du Petit Lieutenant, Nathalie Baye est une nouvelle fois épatante. Il en est de même pour Roschdy Zem, qui est tout aussi juste, et de Ludivine Sagnier, qui rend son personnage dérangeant. Mylène Demongeot, resuscitée par l’excellent 36 quai des orfèvres d’Olivier Marshall est également très bien (on en oubliera donc sa mauvaise idée d’aller jouer dans Camping cette année). Heureusement que tout ce beau monde est là parce que sinon…
    Fieschi a voulu bâtir un huis clos oppressant traitant de l’artifice. Or, le huis clos, il ne le maîtrise jamais, et au final, c’est plus son film qui est artificiel que ses personnages. Certes le réalisateur a beau développer la personnalité de ses personnages, mais ceux-ci ne nous sortent à aucun moment de notre indifférence. On ne voit pas où La Californie veut en venir, ni même ce que le film a à dire (s’il a quelque chose à dire…). Durant près de deux heures, on attend qu’il se passe quelque chose… et il ne se passe rien. Et ce n’est pas les longues scènes construites autour d’un vol de diamant qui nous sauveront de notre ennui.
    Si les personnages sont emprisonnés dans cette « Californie », on peut dire que nous aussi. Sauf que nous, malheureusement, on est enfermés dehors et on ne rentre jamais vraiment dans le film. La Californie ressemble à un film de François Ozon (c’est pas forcément un compliment) : il s’y passe beaucoup de chose mais rien d’intéressant. Malgré une belle photographie et des acteurs qui n’ont pas à avoir honte de leurs prestations, La Californie est un film qui sonne creux. Dommage.
    Youmna C
    Youmna C

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 351 critiques

    1,0
    Publiée le 27 novembre 2006
    Un scénario plat qui veut raconter plein de choses, mais qui finit par rester sur place. La mise en scène quant à elle, ne traverse pas l'écran. Nathalie Baye est à la limite du ridicule, et tout ce qui se passe soit disant de grave
    n'a pas la même intensité aux yeux du spectateur qu'à ceux des personnages. Donc un certain décalage entre le ressenti du film et de ses spectateurs
    pousse à l'indifférence et même à l'ennui…
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6191 abonnés Lire ses 10 695 critiques

    0,5
    Publiée le 23 mai 2009
    Un casting prestigieux ne fait pas forcèment un bon film où on passe rapidement de la Californie cannoise bon chic bon genre à un scènario sans âme qui tombe à plat! Inspirè du roman de Georges Simenon "Chemin sans issue", Le cinèaste Jacques Fieschi signe un drame qui tourne beaucoup à vide! Les personnages sont trop caricaturaux pour qu'on puisse y croire un seul instant! Nathalie Baye en fait trop, Roschdy Zem campe un gros dur au coeur tendre avec une chaîne en argent autour d'un cou aux muscles saillants, une voix et une attitude grotesque, Ludivine Sagnier, fade et tristounette, sans parler de Mylène Demongeot, rèduite à jouer les pots de fleurs! Manquent le grain de folie pour ce beau ratage aux dialogues faussement drôles...
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 262 critiques

    2,5
    Publiée le 10 octobre 2015
    Pendant toute la première partie du film, il ne se passe pas grand chose, c’est lent et on s’ennuie un peu. Les retrouvailles entre la mère, Nathalie Baye hyper bourgeoise névrosée et désabusée et la fille, Ludivine Sagnier jeune un peu paumée et sans véritable projet, n’est pas d’une intensité fantastique et on ne vibre pas vraiment. Nathalie Baye est une bonne actrice mais là, rien ne se passe vraiment, le tout est un peu sur joué. Ludivine Sagnier habituellement pétillante est totalement fade. On espère avec la deuxième partie, plus polar, adaptation du roman de Simenon, mais là aussi, le rythme est absent même si l’intrigue gagne un peu en intérêt. Un film globalement raté qui ne tient pas ses promesses.
    angela B
    angela B

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 157 critiques

    3,0
    Publiée le 12 mai 2014
    Beaucoup de plaisir pour la découverte de ce film un peu policier un peu thriller.... maintenant je sais, La Californie est un quartier de Cannes un peu perché et là en basse et arrière saison, tout se joue.
    Maggy a un mode de vie particulier et une relation aux autres hors du commun, sa fille la visite et tout se joue.
    C'est une réussite et il a été bien mené.
    la version commentée est intéressante aussi.
    ECh94
    ECh94

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 115 critiques

    1,0
    Publiée le 4 novembre 2006
    « La Californie » est une mauvaise adaptation d’un roman de G.Simenon qui n’est certes pas non plus le meilleur ouvrage du célèbre romancier. L’affiche est alléchante et présente une distribution particulièrement séduisante qui vient embellir l’accroche suprême constituée par la signature de l’écrivain. Le résultat est loin de tenir ses promesses. Malgré un scénario assez intéressant directement inspiré du roman de G.Simenon « Chemin sans issue » et transposé dans un environnement contemporain, le film se perd rapidement dans une succession de scènes répétitives et dénuées d’intérêt qui noient totalement le peu d’attrait de l’intrigue. Il s’agit d’un huis clos qui met en présence des protagonistes aussi discordants qu’antipathiques dont les destins s’entremêlent dans un climat de promiscuité glauque propice à des relations malsaines et ambiguës. La réalisation est faiblarde, ne parvenant pas à donner au film un relief et un rythme qui auraient pu compenser la platitude de l’histoire. En revanche, les dialogues sont souvent percutants et la photographie reste honorable. La mise en scène ne tire pas profit de la richesse de la distribution : les personnages sont stéréotypés à l’extrême, voire franchement caricaturaux. En dehors de Nathalie Baye, excellente en maîtresse femme manipulatrice blessée en plein doute existentiel, les acteurs sont transparents et ne donnent aucune consistance ni aucune crédibilité à l’étude de caractères dans laquelle le film veut nous immerger. Passé le premier quart d’heure pendant lequel on s’emploie à s’intéresser à la situation présentée, l’œuvre de J.Fieschi est ennuyeuse et lasse rapidement le spectateur. En bref, voilà un brouillon de film à oublier bien vite.
    diane_selwyn
    diane_selwyn

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 92 critiques

    1,0
    Publiée le 28 octobre 2006
    Il ne fait pas bon vivre dans cette Californie là. Emprisonnés à Cannes dans une vie de luxe apparent, des personnages troubles et dérangés affichent leur malaise. Si le réalisateur réussit plutôt bien à transcrire à l’écran le mal être de ces hommes et femmes pathétiques, c’est grâce à ses acteurs. En effet, Nathalie Baye (formidable), Roshdy Zem (inquiétant) et Ludivine Sagnier (ambiguë) font vivre avec force et conviction leurs personnages.
    D’ailleurs, les relations entre les différents personnages (correctement construits) sont plutôt bien creusées. Après, côté réalisation, rien de bien vraiment exceptionnel. Quant à la musique, elle est trop envahissante, se frayant un passage à chaque scène dramatique ou non. Aussi, le film manque de rythme et finit par lasser tant le portrait de ces êtres, particulièrement antipathiques, apparaît vain et sans grand intérêt.
    Noir, glauque (trop peut-être), le film sonde la noirceur de l’âme humaine, montre l’errance de gens qui ont tout sauf l’essentiel, de gens dont le quotidien (et les nuits) sont faites de souffrance et de rejet. On retiendra l’interprétation, atout majeur du film, mais le reste…ne marquera ni les mémoires, ni le cinéma.
    Izys
    Izys

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 184 critiques

    2,0
    Publiée le 2 juin 2012
    Un très bon film, parfois un peu long =/, et dont la fin est ... surprenante, mais quand même, un film qui vaut la peine d'être regardé, pas une de ces daubes de superproductions americaines ...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top