Mon compte
    Police
    note moyenne
    3,2
    633 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Police ?

    72 critiques spectateurs

    5
    4 critiques
    4
    21 critiques
    3
    29 critiques
    2
    15 critiques
    1
    3 critiques
    0
    0 critique
    Xavier D
    Xavier D

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 764 critiques

    3,5
    Publiée le 5 septembre 2021
    Le personnage de Depardieu reste très consistant, et celle de Sophie Marceau également. Les personnages sont toujours très réaliste chez Pialat. L'histoire d'un flic tombant amoureux de la femme d'un malfrat de Marseille.
    Cyril G
    Cyril G

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 27 critiques

    4,5
    Publiée le 21 août 2021
    Quand on est fan de Depardieu, quel plaisir de voir Police. Maurice Pialat a su le capter dans toute sa puissance et son énergie, comme il a su le faire pour Anconina, magnique aussi. Très beau rôle de composition pour Sophie Marceau, peut-être son plus grand rôle d'ailleurs. Superbe!
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 2 critiques

    2,5
    Publiée le 10 juillet 2021
    Un polar pas comme les autres où la frontière entre les flics et leurs "clientèles" se montre guère épaisse. Le réalisme de « Police » sert parfaitement le scénario de Catherine Breillat mais sa platitude, sa relative confusion parfois et son manque de substance lui donnent un sacré coup de frein. Sous la direction réputée difficile de Maurice Pialat, Gérard Depardieu et Sophie Marceau s’en sortent plutôt bien.
    QuelquesFilms.fr
    QuelquesFilms.fr

    Suivre son activité 146 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 16 juin 2021
    Du Pialat pur jus pour ce polar plus réaliste qu’héroïque. Manifestement très documenté, le film, à l’époque de sa sortie, dépoussiérait le genre en collant à la réalité du terrain, celle de flics parisiens. Réalité peu reluisante : violence banalisée, arrangements avec la légalité, relents machistes et racistes. Et surtout : relations troubles avec avocats, voyous, prostituées… Le réalisateur aborde tout cela avec son souci de vérité habituel. Ça donne un film brusque, rugueux, chaotique. Peuplé de personnages borderline. Un film sans frontières distinctes. Et comme souvent chez Pialat, on a aussi affaire à des êtres empêtrés dans leurs mensonges ou handicapés des sentiments. Ce paysage humain heurté et tourmenté a ses fulgurances magnifiques et ses moments plus faibles. Certains dialogues ne sont pas bien audibles. Mais l’ensemble demeure fort. Porté par des acteurs qu’on sent sur les nerfs et parfois épuisés par un tournage qui, comme souvent sous la direction de Pialat, ne fut pas une sinécure.
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 14 juin 2021
    Un très bon film policier français de Maurice Pialat. Gérard Depardieu joue un rôle de flic à merveille. Le réalisateur montre le côté sombre et brutal du milieu policier.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 342 abonnés Lire ses 10 critiques

    4,0
    Publiée le 28 mai 2021
    Sophie Marceau fait un excellent travail dans le rôle de la belle mais moralement vide Noria. Il est très évident qu'elle utilise le personnage de Depardieu pour arriver à ses propres fins. Cependant Depardieu le sait aussi. C'est le film de Depardieu et il joue son personnage à la perfection. Une combinaison d'arrogance de brutalité, d'humour et de vulnérabilité. On finit par se rendre compte que malgré toute sa violence ses tripotages de femmes et son arrogance il est en quelque sorte un innocent perdu. Dans une scène où Noria et lui sont en train de s'embrasser dans une voiture il fait remarquer qu'ils se comportent comme un couple d'enfants. Noria répond quelque chose comme quoi c'est exactement pour cela que c'est si bon. La scène finale de Police est jouée à la perfection par les deux personnages principaux. Depardieu est parfait dans son interprétation de la colère et de la vulnérabilité. Le spectateur a l'image d'un dur à cuire qui a le cœur brisé par une fille belle mais au cœur vide. Le film traite de la tragédie humaine fondamentale et de la grave erreur consistant à ne vivre que pour ses propres appétits...
    rocky6
    rocky6

    Suivre son activité 10 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 3 mars 2021
    Un film policier qui vaut surtout pour les belles prestations de Gérard Depardieu et Sophie Marceau. Le scénario est un peu fade à mon gout, cela manque de rebondissements. L'atmosphère générale du film est un peu déprimante.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 028 abonnés Lire ses 10 critiques

    3,5
    Publiée le 21 janvier 2021
    Il est loin le temps où Gèrard Depardieu se retrouvait plusieurs fois en garde à vue dans les commissariats de sa folle jeunesse! Ici il joue le rôle du flic Mangin qui tourne autour d'une jolie mythomane que joue la jeune Sophie Marceau! Nous sommes chez Pialat donc policier atypique, maîtrisè et parfaitement jouè! Le rèalisateur rèussit là où d'autres auraient èchouès! A savoir suggèrer ces sentiments presque inexprimables entre Mangin et la mystèrieuse Noria! Le meilleur de "Police" ? L'atmosphère du commissariat et ces plans rapprochès entre Depardieu et Marceau! Flics, voyous, avocats, trafic de drogue, filles, prostituèes...Pialat rèinvente le polar même si les codes du genre sont pris en considèration! Scènario remarquable de Catherine Breillat qui s'est totalement investie dans ses recherches...
    Nicolas S
    Nicolas S

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 362 critiques

    3,0
    Publiée le 2 mai 2019
    Si cette histoire de deal de drogue et de règlements de compte est anecdotique, 'Police' s'en sort néanmoins grâce à son approche naturaliste, dans laquelle Depardieu et Marceau excellent.
    pietro bucca
    pietro bucca

    Suivre son activité 28 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Publiée le 28 avril 2019
    Une histoire assez classique, ou un inspecteur poursuit une fratrie, operant dans le milieu de la drogue. La dessus vient se greffer la compagne d'un des freres emprisonnés, dont il tombera éperdument amoureux, allant jusqu'a transgresser certaines règles. Depardieu se démène pas mal, mais malgré cela, on a du mal a croire a autant de conivence entre l'avocat des voyous et cet inspecteur.
    Lysandre L.
    Lysandre L.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 16 critiques

    3,0
    Publiée le 31 décembre 2018
    tres bons comédiens ! film interessant !
    et Sophie marceau est très naturelle ! et crédible dans son rôle
    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 51 abonnés Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 4 octobre 2018
    Le Police de Pialat attaque avec des airs monolithiques ; tout est solide et imposant, que ce soit Depardieu, les murs ou les portes. On croirait que tout prend plein de place, comme si le film voulait être le témoin non dégrossi de ce qui se trame dans les commissariats français. Armé d'une spontanéité monstrueuse qui s'immisce jusque dans les scènes les plus longues et complexes, ce menhir porté par Depardieu semble jeter un regard hautain vers le passé et les euphémiques films policiers produits jusque là. Parfois, il est vrai, Police est trop brut pour être vrai ; les lapsus et les interruptions donnent un caractère pas forcément souhaité à l'ouvrage, comme si le réalisateur avait tenu à tourner chaque scène en une seule prise, raisonnement dont l'évidence nous prouve pourtant la fausseté.

    Les menhirs s'érodent comme toutes les pierres, mais hélas celui-ci est usé à la livraison. Il dure cent-treize minutes, au bas mot vingt-trois de trop. Le regard jeté sur le passé devient vague, les concessions à ce qu'il paraissait mépriser se multiplient ; Police devient le vilain petit canard des thrillers à la française, celui qui arrive après tout le monde pour reprendre les canons et les revoir à sa sauce, comme si le film s'était dit « hé, je suis bon, je vais en faire plus ». La partie finale, d'où ont disparu les signes qui étaient distinctifs jusque là, tisse des romances réchauffées et des revirements de situation par trop familiers. Un coup de baguette dramatique, et boum, une fin qui vient faire l'ablation d'une prolongation superfétatoire. L'idée n'était ni bonne ni mauvaise, seul le traitement valait le coup.

    septiemeartetdemi.com
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 160 abonnés Lire ses 2 critiques

    3,0
    Publiée le 11 août 2017
    Bon film policier français, sombre et authentique, pas très populaire malgré un super casting pour l'époque. Il est évident que le film "Polisse" réalisé par Maïwenn a été en grande partie pompé sur ce film.
    Matis H.
    Matis H.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 162 critiques

    4,0
    Publiée le 16 février 2017
    C'est un face à face, à la fois d'un réalisme fou et d'une grande violence, qui ouvre "Police". Ce dernier nous introduit Mangin, policier machiste et un brin rustre, interprété par un Depardieu grandiose.

    Mais il est important de mettre les choses au clair : "Police" ne parle pas de police, ou tout du moins en parle avec peu d'intérêt. Et cela se révèlera être le grief majeur pouvant être adressé à Pialat : inscrire sa romance au sein d'un récit policier qui dessert complètement l'émotion. En effet, la narration de cette partie de l'intrigue ne se constitue au final que de signaux offrant une linéarité tout sauf nécessaire. C'est donc un découpage de polar, déjà profondément inintéressant, mais surtout classique, qui entoure le noyau dur du long-métrage, empêchant à la relation Mangin/Noria de se déployer pleinement au sein du récit.

    Cependant, malgré la frustration de ne pas voir cette relation au plus haut de son potentiel dramatique, Pialat la filme avec une beauté renversante. La mise en scène du cinéaste s'efforce constamment de les isoler : dans l'espace tout d'abord, les obligeant à se rapprocher physiquement, mais aussi dans le cadre, à l'image de cette scène dans le commissariat où le couple se cache des collègues pour laisser libre cours à leurs pulsions. Les passages exprimant des sentiments complexes et changeants s'enchainent donc, le couple étant le miroir l'un de l'autre, Mangin faisant tomber sa carapace pour montrer le coeur d'un homme meurtri, là où Noria se révèle plus froide que ce qu'elle laisse penser. Enfin, les dialogues, tous d'une très grande beauté, finissent d'inscrire l'oeuvre dans une émotion palpable (la première fois que Mangin exprime ses sentiments envers Noria) que l'on regrette de ne pas être la seul préoccupation de Pialat.

    "Police" est donc un film à la fois complexe et riche, porté par le souffle romantique d'un grand cinéaste, qui est malheureusement parasité par une intrigue artificielle et problématique.
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 9 janvier 2017
    Depardieu tient presque tout le film sur ses épaules pendant quasiment un bon tiers tandis qu'avec ses collègues, il cuisine les immigrés impliqués dans le trafic d'héroïne. Plus vrai que nature, Police parvient à convaincre durant ce laps de temps, filmé comme un documentaire. Marceau encore toute jeunette est encore maladroite mais grâce à Gégé, elle arrive malgré elle à quelques instants de flamboyance alors qu'Anconina en avocaillon foireux se révèle étonnant.

    Puis, c'est la descente dans le trou de la médiocrité, des invraisemblances en pagaille, des personnages incohérents et un scénario qui part en vrille. Le documentaire devient d'une lourdeur infinie qui semble ne jamais finir, on s'ennuie à 100 sous de l'heure dans cette léthargie creuse et regrettable faite d'abrutissantes lenteurs jusqu'à la fin -enfin !- décevante et sans ambition.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top