Mon compte
    Tetsuo
    Bande-annonce Tetsuo
    5 octobre 1994 en salle | 1h 07min | Fantastique, Epouvante-horreur
    Date de reprise 17 mai 2023
    De Shinya Tsukamoto
    |
    Par Shinya Tsukamoto
    Avec Tomorowo Taguchi, Kei Fujiwara, Nobu Kanaoka
    Spectateurs
    3,2 506 notes, 80 critiques
    VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Interdit - 16 ans

    Un homme s’insère une tige métallique dans la cuisse. La plaie s’infecte rapidement. Pris d’effroi, il s’enfuit en courant et se fait percuter par une voiture. Après s’être débarrassé du cadavre, le conducteur remarque un morceau de métal qui sort de sa joue. Dès lors, son corps devient un aimant qui attire à lui tous les détritus métalliques de la ville...

    Regarder ce film

    En VOD / Blu-Ray, DVD
    LaCinetek
    LaCinetek
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture

    Bande-annonce

    Rétrospective Shinya Tsukamoto Bande-annonce VO 2:04
    Rétrospective Shinya Tsukamoto Bande-annonce VO
    7 237 vues

    Dernières news

    Festival du Film Fantastique de Strasbourg 2017 : Ça présenté en ouverture
    News - Festivals
    Du 15 au 24 septembre, le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg fête ses 10 ans avec "Ça" d’Andrés Muschietti…
    mercredi 19 juillet 2017

    Acteurs et actrices

    Tomorowo Taguchi
    Rôle : L'homme
    Kei Fujiwara
    Rôle : La Femme
    Nobu Kanaoka
    Rôle : La femme aux lunettes
    Shinya Tsukamoto
    Rôle : Le fétichiste

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    Shékiinä .
    Shékiinä .

    44 abonnés 678 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 8 janvier 2014
    Mise en scène tumultueuse (aussi hystérique que le sont les personnages), un peu de gore, des musiques indus sans interruption (attention, film assez bruyant !) et des images de quelques secondes par minutes, parfois claires, parfois brouillées, comme lorsqu'on tombe sur une chaîne de télévision cryptée et puis ensuite non cryptée et ainsi de suite (vous voyez le délire...). Aussi dans le genre postproduction kitschissime (le son, le ...
    Lire plus
    Moorhuhn
    Moorhuhn

    122 abonnés 579 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 7 mars 2013
    Difficile de parler de Tetsuo tant le film est barré. En tout cas pour ma première escale chez Tsukamoto je n'ai pas été vraiment déçu. On assiste là à un Eraserhead en dix fois plus barjo! Le style de Tsukamoto est bien particulier, la succession des plans et rapides, certaines séquences accélérées sont hallucinantes et on a le droit à un véritable déluge visuel d'à peine plus d'une heure qui ne laisse aucun répit au spectateur. ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 9 avril 2013
    Ahurissant ! Un choc visuel qui laisse véritablement sans voix à la coupure du film. Il s'agit avant tout d'une oeuvre très personnelle presque achevée seul (du moins le montage) par le réalisateur. Film en N&B très vif, dur à suivre mais qui est un concept à lui tout seul où les images partent dans tous les sens de façon apparemment anarchique. Apparemment parce qu'au final on a bien une progression logique avec un scénario même ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 13 mai 2009
    Film post-apocalyptique où le métal vit et règne en maître. La mise en scène est bluffante (la caméra bouge tout le temps, beaucoup de scènes filmées image par image...). L'ambiance sonore métallique est fabuleuse et parfaitement adaptée aux images de façon à nous plonger dans une atmosphère unique! La douleur créée par le métal fusionnant avec la chaire est très bien retranscrite. Film complètement à part. Shinya Tsukamoto est ...
    Lire plus

    Photo

    Infos techniques

    Nationalité Japon
    Distributeur Carlotta Films
    Récompense 1 nomination
    Année de production 1989
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 30/12/2022
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Date de reprise 17/05/2023
    Langues Japonais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 85940

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1989, Meilleurs films Fantastique, Meilleurs films Fantastique en 1989.

    Commentaires

    • michmonde
      Expérience peu commune mais savoureusement hallucinatoire, Shinya Tsukamoto, à ses débuts créateur de film publicitaire et, par ailleurs, fan de Cronenberg, nous livre un film inventif d'une originalité certaine.Une réalisation frénétique composée de plans courts et ornée d'une bande son tapageuse en parfait accord avec l'image qui nous entraine à vivre la métamorphose douloureuse d'un jeune cadre japonais en monstre de métal.Le principe est simple mais la forme est fascinante, malgré ses effets cheaps en image par image et quelques aspects répétitifs, et la finalité à un sens profond.Que le film connaisse le succès dès ses premières projections et qu'il soit considéré comme une œuvre phare de la vague cyberpunk, dont il fut même question, un temps, que Tarentino en co-produise un remake américain, est une belle revanche pour un projet entièrement auto-financé et qui valu à Tsukamoto, sur la fin, d'être abandonné de tous ses collaborateurs...
    • Jeremy T.
      le pire film pour toi ouai :) retourne voir les teletubbies c'est plus pour toi je pense ! Pour dire que Tetsuo est le pire film de tous les temps a mon avis tu doit rien aimer toi !
    • OzDeniro
      je crois que c'est le pire film de tous les temps
    • brunodelandev
      Film culte considéré comme le premier film cyberpunk (dixit william gibson). Ce petit film réalisait en 16mm a eu et a encore un retentissement énorme dans le milieu underground et des cinéphiles (quantin tarantino rêve de faire une suite). Pour moi c'est ce film qui m'a fait découvrir tsukamoto, depuis je ne rate pas un de ces films.
    Back to Top