Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot
    Bande-annonce L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot
    11 novembre 2009 / 1h 34min / Documentaire
    De Serge Bromberg, Ruxandra Medrea
    Avec Romy Schneider, Serge Reggiani, Bérénice Bejo
    Nationalité français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    4,1 18 critiques
    Spectateurs
    3,7 449 notes dont 80 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    En 1964, Henri-Georges Clouzot choisit Romy Schneider, 26 ans, et Serge Reggiani, 42 ans, pour être les vedettes de L'Enfer. Un projet énigmatique et insolite, un budget illimité, un film qui devait être un "événement" cinématographique à sa sortie. Mais après 3 semaines de tournage, le drame. Le projet est interrompu, et les images que l'on disait "incroyables" ne seront jamais dévoilées.
    Ces images, oubliées depuis un demi-siècle, ont été retrouvées et elles sont plus époustouflantes que la légende l'avait prédit.
    Elles racontent un film unique, la folie et la jalousie filmées en caméra subjective, l'histoire d'un tournage maudit et celle d'Henri-Georges Clouzot qui avait laissé libre cours à son génie de cinéaste.
    Jamais Romy n'a été aussi belle et hypnotique. Jamais un auteur n'aura été aussi proche et fusionnel avec le héros qu'il a inventé.
    Serge Bromberg et Ruxandra Medrea réussissent ici une "recomposition" de l'oeuvre disparue, créant un nouveau film qui raconte l'histoire de ce naufrage magnifique et qui permet au projet d'exister enfin.
    Distributeur MK2 Diffusion
    Récompenses 2 prix et 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2009
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 27/01/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Box Office France 58 935 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    Orange Location dès 2,99 €
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot Bande-annonce VF 1:38
    L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot Bande-annonce VF
    100258 vues

    Interview, making-of et extrait

    Merci Qui? N°154 - Les sorties du 11 novembre 2009 3:00
    Merci Qui? N°154 - Les sorties du 11 novembre 2009
    34018 vues

    Acteurs et actrices

    Romy Schneider
    Rôle : Odette
    Serge Reggiani
    Rôle : Marcel
    Bérénice Bejo
    Rôle : Odette
    Catherine Allegret
    Rôle : Elle-même
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Charlie Hebdo
    • L'Express
    • Libération
    • Marianne
    • Marianne
    • 20 Minutes
    • Brazil
    • Cahiers du Cinéma
    • Dvdrama
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Le Point
    • Positif
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Chronic'art.com
    • L'Humanité
    • TéléCinéObs

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    18 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 190 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    4,0
    Publiée le 13 juillet 2010
    A la vu de ces images on ne peut que regretter que Clouzot n'ai pas terminé son film.Qui aurait certainement été l'un des films majeur de sa filmographie.Les images présentés ici sont simplement fascinantes,et audacieuses.On ne peut que remercier Bromberg d'avoir sorti ces images du placard dans lequel elles dormaient depuis trop longtemps.Si le documentaire est instructif certain passage jouer par des acteurs ajouter par Bromberg,n'ont ...
    Lire plus
    oranous
    oranous

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 1 097 critiques

    5,0
    Publiée le 16 novembre 2009
    Malheureusement, tous les ans, des films qui ne devraient jamais voir le jour sortent en quantité bien trop importante. Et à l'inverse des chefs-d'œuvres ne voient jamais le jour. "L'Enfer" en fait partie. Un réalisateur un peu trop exigent, beaucoup trop perfectionniste et surtout la maladie de Reggiani et l'infarctus de Clouzot n'ont jamais permis à ce film d'être complétement fini. Le faisant sombrer ainsi dans l'oubli. Faisant sombrer ...
    Lire plus
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2233 abonnés Lire ses 5 680 critiques

    4,0
    Publiée le 2 avril 2014
    Un documentaire vraiment passionnant qui nous permet de découvrir ce qui aurait sans doute été un grand film, on savoure ces images qui nous captivent malgré l'absence de son et de dialogues mais ce documentaire c'est aussi une intéressante façon d'apprendre la création d'un film. Les témoignages sont éclairants par contre c'est dommage que Dany Carrel n'est pas témoignée car c'est une des rares actrices de L'Enfer encore vivante ...
    Lire plus
    DAVID MOREAU
    DAVID MOREAU

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 802 critiques

    2,0
    Publiée le 19 mai 2011
    LE PROJET CLOUZOT. L'évenement cinématographique de 1964 sort enfin... en documentaire. Seul les images du film sont magnifiques. Faire revivre le duo Schneider/ Reggiani, la superbe, quelle aventure, le reste beaucoup moins.
    80 Critiques Spectateurs

    Photos

    12 Photos

    Secret de tournage

    Récompense

    Le documentaire enchante l'académie des Césars qui le récompense par le César du Meilleur Documentaire en 2010.

    Comment faire revivre ce film

    Serge Bromberg explique comment il a souhaité représenter à l'écran ce film perdu: "Notre volonté est de faire revivre l'histoire que Clouzot voulait raconter et dans la mesure du possible, la faire vivre au spectateur. Pour cela, Jacques Gamblin et Bérénice Bejo jouent quelques scènes du scénario original de Clouzot pour faire le lien dans notre narration. Ils reprennent les rôles respectifs de Serge Reggiani et Romy Schneider . L‘histoire... Lire plus

    Les réalisateurs parlent de leur travail

    Afin de redonner vie à ce film qui n'a jamais vu le jour, les réalisateurs ont dû faire plusieurs recherches et rencontrer les anciens collaborateur de Henri-Georges Clouzot: "Nous avons retrouvé les techniciens et acteurs qui ont participé au tournage de 1964. Parmi eux Costa-Gavras, assistant réalisation à la préparation, Catherine Allegret dont c'était le premier rôle, William Lubtchansky, alors assistant opérateur, Bernard Stora, stagiai... Lire plus

    Dernières news

    6 tournages cauchemardesques, 6 making-of immanquables
    NEWS - Culture ciné
    vendredi 18 mai 2018
    Le cinéma, ça fait rêver... Mais un tournage, ça peut vite devenir l’enfer. La preuve par six avec "Apocalypse Now", "Babylon...
    Les Essentiels de Romy Schneider
    NEWS -
    mardi 29 mai 2012
    Il y a trente ans disparaissait Romy Schneider, actrice mythique au destin hors du commun. L'occasion pour la rédaction d'Allociné...
    6 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2009, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2009.

    Commentaires

    • darkad
      Ce film aurait été un pur chef d'oeuvre, très en avance sur la technique pour son époque, des acteurs au sommets de la gloire, avec le visionnaire clouzot au manette,peut-être trop en avance, pas toujours bien compris par l’équipe technique.
    • 7eme critique
      Images du film, interviews, reconstitutions, L'enfer d'Henri-Georges Clouzot est un documentaire passionnant sur le chef d’œuvre avorté d'un cinéaste de génie. Ce metteur en scène avant-gardiste, était sur le point d'offrir une nouvelle facette au cinéma (facette qui finira par voir le jour bien des années plus tard). En découvrant ce film, on croirait assister aux références de cinéastes comme David Lynch, Nicolas Winding Refn ou encore Gaspar Noé par moments, vous l'aurez compris, Henri-Georges Clouzot était clairement en avance sur son temps en mêlant cet art cinétique à son cinéma. Le scénario est de qualité, les acteurs aussi (Romy Schneider éblouissante), l’esthétique du film est remarquable, les plans sont soignés (le viaduc de Garabit de Gustave Eiffel et le lac artificiel en toile de fond), la musique et le travail sur les sons ainsi que ces scènes psychédéliques d'un nouveau genre livreront une expérience hors du commun, tout était présent et bien pensé pour faire de ce film un véritable chef d’œuvre du cinéma. Mais voilà, après le départ prématuré de l'acteur principal Serge Reggiani ne supportant plus le caractère du cinéaste et l'ambiance de travail, le film prit un sacré coup avant de s'éteindre définitivement suite à l'infarctus d'Henri-Georges Clouzot. Créatif, original, minutieux, ce travail de ce perfectionniste du septième art surprend admirablement pour l'époque (1964). Qu'est ce que l'on aurait aimé découvrir le produit fini ! 5/5
    • spider1990
      4,5/5 quel documentaire ! Puissant, exceptionnel, un réalisateur tyrannique. Un paradis cinéphilique
    • JimBo Lebowski
      Ce documentaire est absolument génial ! J'ai appris beaucoup de choses, comme l'anecdote qu'à la vue de quelques essais visuels les studios américains de Columbia lui ont donné des moyens illimités pour faire son film. Je ne connaissais pas beaucoup Clouzot qui était vraiment avant-gardiste de génie et aussi un personnage complexe et intransigeant. Les essais de Romy Schneider sont d'un niveau d'esthétisme fou et hypnotique, incroyable sachant que ça date de 1964. La musique est également superbe.A découvrir !
    • Antoine L.
      les montages sont tres bon.
    • Lullz
      Génial. Ce film a inspiré Twixt. Beaucoup de réal devraient aller piocher dans cette oeuvre.
    • Nelly M.
      Une très bonne note académique. Car en regard des souffrances subies par l'équipe entière, le résultat s'avère avant tout instructif. Brillant bien sûr, l'aspect technique sidère, tant de recherches, tant de sophistication devaient générer le chef-d'oeuvre du siècle. Sauf que l'entourage en avait sa claque d'Henri-Georges le tortionnaire, et Romy Schneider, au mieux de sa forme à 26 ans, aurait même déclaré qu'il valait mieux que le réalisateur s'en tienne là. La reconstitution est inégale, les rajouts sonnent parfois bizarres. Certes, on admire les deux jeunes dames dans leur flamboyante sensualité et on écoute bien les témoignages de Costa-Gavras et autres pointures. Mais, faute d'enjeu autre que le transfert de vieille déprime que le cinéaste plaque sur son monde, ça finit par faire train-fantôme à la fin, ce déballage !
    • saurontenebrus
      IMPATIENT de découvrir la bête !!!
    Voir les commentaires
    Back to Top