Mon compte
    Trois souvenirs de ma jeunesse
    Bande-annonce Trois souvenirs de ma jeunesse
    20 mai 2015 en salle | 2h 00min | Drame
    De Arnaud Desplechin
    |
    Par Arnaud Desplechin, Julie Peyr
    Avec Quentin Dolmaire, Lou Roy Lecollinet, Mathieu Amalric
    Presse
    4,1 22 critiques
    Spectateurs
    3,3 2979 notes, 181 critiques
    VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Le film est présenté dans la sélection "La Quinzaine des Réalisateurs" au Festival de Cannes 2015.

    Paul Dédalus va quitter le Tadjikistan. Il se souvient… De son enfance à Roubaix… Des crises de folie de sa mère… Du lien qui l’unissait à son frère Ivan, enfant pieux et violent…Il se souvient… De ses seize ans… De son père, veuf inconsolable… De ce voyage en URSS où une mission clandestine l’avait conduit à offrir sa propre identité à un jeune homme russe… Il se souvient de ses dix-neuf ans, de sa sœur Delphine, de son cousin Bob, des soirées d’alors avec Pénélope, Mehdi et Kovalki, l’ami qui devait le trahir… De ses études à Paris, de sa rencontre avec le docteur Behanzin, de sa vocation naissante pour l’anthropologie… Et surtout, Paul se souvient d’Esther. Elle fut le cœur de sa vie. Doucement, « un cœur fanatique ».

    Regarder ce film

    En VOD
    Canal VOD
    Canal VOD
    Disponible en HD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Cinemasalademande
    Cinemasalademande
    Location dès 3,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture
    En DVD BLU-RAY
    Trois souvenirs de ma jeunesse
    neuf à partir de 8,99 €
    Acheter
    Trois souvenirs de ma jeunesse Bande-annonce VF 1:55
    Trois souvenirs de ma jeunesse Bande-annonce VF
    532 803 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Cannes 2015 - Trois souvenirs de… Desplechin 4:06
    Cannes 2015 - Trois souvenirs de… Desplechin
    5 332 vues
    Cannes 2015 - Le cinéma de Desplechin 2:31
    Cannes 2015 - Le cinéma de Desplechin
    1 646 vues
    Cannes 2015 - Q.Dolmaire et L.Roy Lecollinet : première histoire cinématographique 3:53
    Cannes 2015 - Q.Dolmaire et L.Roy Lecollinet : première histoire cinématographique
    4 450 vues

    Dernières news

    Netflix : 6 films qui vous rendent nostalgiques des années 90
    News - Films à la TV
    Replongez-vous dans l'ambiance des années 90 avec une sélection de 6 films actuellement disponible sur Netflix, l'occasion…
    dimanche 10 mai 2020
    Le dîner de cons, Bande de filles... Comment s'appellent nos films français en anglais ?
    News - Insolite
    "L'arnacoeur", "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?", "Le Mépris"... Découvrez le titre anglais de nos films français !
    vendredi 16 juin 2017
    Ce soir à la télé : on mate "Trois souvenirs de ma jeunesse" et "Toy Story"
    News - Films à la TV
    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? La Rédaction d'AlloCiné vous indique les films et séries à voir à la télé. Au…
    jeudi 15 juin 2017
    Ce soir à la télé : on mate "Trois souvenirs de ma jeunesse" et "The Rover"
    News - Films à la TV
    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? Les membres de notre rédaction vous indiquent les films à voir à la télévision.…
    mercredi 18 mai 2016

    Acteurs et actrices

    Quentin Dolmaire
    Rôle : Paul (jeune)
    Lou Roy Lecollinet
    Rôle : Esther
    Mathieu Amalric
    Rôle : Paul (adulte)
    Dinara Drukarova
    Rôle : Irina

    Critiques Presse

    • Chronic'art.com
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Dauphiné Libéré
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Marianne
    • Positif
    • Transfuge
    • Télé 7 Jours
    • CNews
    • Critikat.com
    • Ecran Large
    • L'Express
    • L'Obs
    • La Croix
    • Studio Ciné Live
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Journal du Dimanche
    • Première
    • Télé 2 semaines
    • Voici
    • L'Humanité

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    benoitG80
    benoitG80

    3 279 abonnés 1 464 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 22 mai 2015
    "Trois souvenirs de ma jeunesse" ne sera personnellement pas le chef d'œuvre annoncé, attendu et espéré... Non que ce soit une mauvaise réalisation de Arnaud Desplechin, bien au contraire car ce film nous titille les méninges comme il faut, nous étonne, nous intrigue, nous agace aussi avec un sentiment qui va donc de la satisfaction totale à quelquefois même l'exaspération, pour finalement devenir parfaitement cohérent et juste lors de ...
    Lire plus
    traversay1
    traversay1

    2 930 abonnés 4 552 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 21 mai 2015
    Trois souvenirs de ma jeunesse est du Desplechin pur jus, à réserver à ses fans et à éviter pour ceux que le verbe toujours foisonnant du cinéaste exaspère. En se citant lui-même et en reprenant son personnage fétiche de Dedalus, dont il approfondit le parcours adolescent et sentimental, Desplechin s"autorise à plonger dans ses archives mentales d'intellectuel nourri au lait du romanesque. Autrement dit, Trois souvenirs de ma jeunesse ...
    Lire plus
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    2 732 abonnés 3 950 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 21 mai 2015
    Ah le dernier Desplechin ! Après la déception qu'était Jimmy P. je l'attendais celui là et c'était excellent ! Alors j'ai peu de souvenirs de comment je me suis disputé (ma vie sexuelle) qui m'avait moins marqué que Conte de Noël et Rois et Reine, mais ça m'a donné envie de le revoir parce que trois souvenirs de ma jeunesse c'est le retour de Desplechin à un très haut niveau. Étonnant qu'il soit relégué à Cannes à la quinzaine ...
    Lire plus
    Jorik V
    Jorik V

    1 174 abonnés 1 952 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 21 mai 2015
    Attention on entre de plein pied dans ce que l’on peut nommer le cinéma d’auteur français pur jus. Certains le trouveront chiant et préfèreront s’abreuver d’images de films formatés pour les prime-time TF1 sans aucune aspérité ni réflexion. C’est leur choix. Mais le cinéma de Despleschin constitue au fil du temps une œuvre importante de notre patrimoine culturel français ; c’est un cinéma particulier mais jamais poseur ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    Changement

    Le titre initial du film a longtemps été "Nos Arcadies" sous-titré "Trois souvenirs de jeunesse". C'est ce même sous-titre qui est finalement devenu le titre officiel.

    Tournage international

    La majeure partie du film a été tournée durant l'été 2014 dans la ville de Roubaix ainsi qu'à Paris avant d'être délocalisé en Biélorussie afin de filmer les scènes se déroulant en Russie.

    Un habitué

    Trois souvenirs de jeunesse est annoncé sur de nombreux sites comme un potentiel film sélectionné en sélection officielle du Festival de Cannes 2015. Si tel est le cas, il y sera diffusé probablement le même jour que sa sortie dans les salles françaises soit le 20 mai 2015. Ce serait la cinquième fois que le réalisateur Arnaud Desplechin présente une de ses oeuvres dans ce Festival après La vie des morts en 1991 lors de la Semaine de la Critique, Lire plus

    Infos techniques

    Nationalité France
    Distributeur Le Pacte
    Récompenses 4 prix et 17 nominations
    Année de production 2014
    Date de sortie DVD 13/10/2015
    Date de sortie Blu-ray 24/05/2016
    Date de sortie VOD 05/10/2015
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 12 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 140518

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2014, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2014.

    Commentaires

    • Yves 4.
      Voyage à travers une jeunesse insouciante , les années 80 , le rideau de fer , la chute du mur de Berlin , l'amour.. très beau voyage
    • Andree N.
      A quoi sert ce film ? C'est le néant, il est rarissime que j'arrête de visionner un film en cours de route, mais là j'ai pas eu la force, j'ai écourté le supplice.... 1/5
    • De smet M.
      Deuxième retour de Cannes 2015 sur Pours Cinéphilie avec un bijou d'Arnaud Desplechin. Comme d'habitude a-t-on envie de dire. Le critique : http://pours-culture.blogspot....
    • Christoblog
      Un bon cru. Probablement le meilleur Desplechin depuis Un conte de Noël. http://www.christoblog.net/201...
    • Blaste
      Quelqu'un saurait les titres des morceaux rap (uniquement rap : de mémoire, il y en avait seulement 2 ou 3) qu'on peut entendre dans ce film ? Les titres des musiques additionnelles ne sont pas (pas encore ?) renseignées sur l'imdb - d'avance, merci.
    • bedsouin
      C'est un style de film. Après on accroche ou on n'accroche pas, mais le cinéma de Desplechin est un peu à l'oppose de ce "cinéma réel" qu'on voit beaucoup trop dernièrement, parfois avec réussite ("La tête haute", "Les lois du marché"...) mais souvent raté.Christophe Honoré est aussi un peu dans ce style. Ce sont les héritiers d'un vrai bon cinéma français. Personnellement, j'adore! ça me met une claque beaucoup plus étourdissante que mad max par exemple...
    • bedsouin
      Desplechin a un univers à part et arrive à me scotcher à l'écran à chaque fois que je vois un de ces films. Le dernier était "Un conte de Noel", et là je reprends une énorme claque.
    • Deeborya
      Deux jeunes acteurs très prometteurs, de la poésie, de l'intelligence et de la finesse... Néanmoins, je ne suis pas touchée ni émue par cette histoire. Il manquait un grain de folie, quelque chose qui aille peut-être encore plus loin. On sent le bon film derrière ces plans, derrières ces répliques, mais hélas, je ne l'ai pas vu... 3/5 tout de même parce que certains passages sont justes et beaux,... d'une beauté qu'on ne rencontre pas souvent.
    • wem
      Intéressant de rentrer dans l'univers singulier de Desplechin.
    • romain m.
      Bien vu ! J'avais omis en effet ( honte à moi ). Merci !
    • angelabassompierre
      c'est univers blond et ça donne l'idée de la retenue, des bobos guindés, ok si j'ai tenu pour Léa Seydoux en domestique avec une patronne qui compte les pruneaux et lui fait des remarques à s'offusquer, ça paraît de la guimauve ce film... j'espère rire autant que dans " à 3, on y va!"
    • angelabassompierre
      Surtout Adèle est une institutrice jeune adulte et celle dont elle s'éprend est adulte aussi, à part au début au lycée en cours.... pas ado et il me paraît centré sur l'orientation sexuelle et autres scènes plus que sur ce qu'est l'adolescence. Surtout ils ont donné en titre "le bleu est une couleur chaude", c'est juste le contraire, dans le cercle chromatique, c'est une couleur froide comme le vert etc et pas du tout une couleur chaude et s'en mettre dans les cheveux, il reste à se couper les cheveux, ça ne part plus!
    • Top of the World
      Même si j'ai beaucoup aimé ce film, je dois admettre que je ne suis pas aussi dithyrambique que toi : "La vie d'Adèle" me paraît indépassable en matière de film sur l'adolescence.
    • romain m.
      Peut-être le plus beau film français jamais réalisé sur l'adolescence.
    • Vertigo60
      Ce nouveau film d'Arnaud Desplechin est excellent. Dommage qu'il ne fasse pas plus d'entrées.
    • Wilyrah
      Qui sont ces jeunes gens sans charisme qui batifolent autour d’un curieux amour blondinet à la fadeur extrême ? http://www.lebleudumiroir.fr/t...
    • dagrey1
      Longuet et dans la veine de Desplechins, qui réussit à intellectualiser une romance...J'ai trouvé les 2 jeunes acteurs principaux assez moyens, pas trop crédibles dans cette histoire d'amour au long cours assez particulière.
    • ALAIN S.
      on s'ennuie ferme
    • titicaca120
      je l'ai trouvé long et monotone.
    • Dasha S.
      cherche du sexe sans lendemain:
    Back to Top