Notez des films
Mon AlloCiné
    The King Of Staten Island
    Bande-annonce The King Of Staten Island
    22 juillet 2020 / 2h 17min / Comédie, Drame
    De Judd Apatow
    Avec Pete Davidson, Marisa Tomei, Bill Burr
    Nationalité américain
    Bande-annonce Séances
    Presse
    3,9 28 critiques
    Spectateurs
    3,9 634 notes dont 48 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Il semblerait que le développement de Scott ait largement été freiné depuis le décès de son père pompier, quand il avait 7 ans. Il en a aujourd’hui 24 et entretient le doux rêve d’ouvrir un restaurant/salon de tatouage. Alors que sa jeune soeur Claire, sociable et bonne élève, part étudier à l’université, Scott vit toujours au crochet de sa mère infirmière, Margie, et passe le plus clair de son temps à fumer de l’herbe, à traîner avec ses potes Oscar, Igor et Richie et à coucher en cachette avec son amie d’enfance Kelsey. Mais quand, après 17 ans de veuvage, sa mère commence à fréquenter Ray, lui aussi pompier, Scott va voir sa vie chamboulée et ses angoisses exacerbées. L’adolescent attardé qu’il est resté va enfin devoir faire face à ses responsabilités et au deuil de son père.
    Distributeur Universal Pictures International France
    Voir les infos techniques
    Année de production 2020
    Date de sortie DVD 28/10/2020
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 153160

    Séances

    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 14.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    The King Of Staten Island Bande-annonce VO 2:13
    The King Of Staten Island Bande-annonce VO
    53288 vues

    Interviews, making-of et extraits

    The King Of Staten Island Making Of VO "Judd Apatow" 1:00
    The King Of Staten Island Making Of VO "Judd Apatow"
    79 vues
    The King Of Staten Island Making Of VO "Pete Davidson" 3:24
    The King Of Staten Island Making Of VO "Pete Davidson"
    590 vues
    5 vidéos

    Acteurs et actrices

    Pete Davidson
    Rôle : Scott Carlin
    Marisa Tomei
    Rôle : Margie Carlin
    Bill Burr
    Rôle : Ray Bishop
    Maude Apatow
    Rôle : Claire Carlin
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1057 abonnés Lire ses 3 354 critiques

    4,0
    Publiée le 25 juillet 2020
    On n'est pas obligé d'être un fidèle de Judd Apatow, et l'on peut même l'avoir ignoré des années durant, pour de bonnes et de mauvaises raisons, et sortir en grande partie enthousiaste de The King of Staten Island, sans avoir au préalable d'attentes démesurées. C'est le côté perfectible, et de son héros et du film lui-même, qui séduit, à savoir ses côtés fourre-tout, pas très bien rangé, peu orthodoxe et politiquement ...
    Lire plus
    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 1 620 critiques

    4,5
    Publiée le 24 juillet 2020
    Je m'étais déjà entiché de cette bande-annonce ! Bon, après pour mettre déjà fait avoir ( ici aussi ) le procédé est quand même un peu lourd, on en raconte trop, certaines scènes n'y sont même pas ... Pour autant, bien calé dans mon siège j'ai su dès la première séquence que le film allait être pour moi ! On est bien d'accord, The King of Staten Island est très inégale dans son contenu, foutraque, en même temps c'est un peu ...
    Lire plus
    Raphaël L
    Raphaël L

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 64 critiques

    4,0
    Publiée le 27 juillet 2020
    C'est une comédie assez délicieuse ! Comme souvent chez Apatow j'ai l'impression très chaleureuse de vivre avec les personnages l'histoire, de les connaître depuis toujours même si on les voit seulement depuis 2 scènes. Cela vaut surtout je pense à un très bon travail d'écriture et aux jeu d'acteurs des comédiens, Scott est vraiment attachant. L'humour est particulièrement bien dosé, ne fait pas rire aux éclats mais fait rire comme ...
    Lire plus
    Cinemadourg
    Cinemadourg

    Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 825 critiques

    3,5
    Publiée le 25 juillet 2020
    Voilà une petite comédie américaine qui ne paye pas de mine au départ et qui s'avère au final hyper rafraîchissante ! L'humoriste et comédien Pete Davidson joue quasiment ici son propre rôle dans la vraie vie : fils d'un pompier mort sur le terrain quand il était gamin et vivant à Staten Island (un quartier de New York) , il galère psychologiquement de 7 à 23 ans pour tenter de se construire suite à ce drame. Atteint d'un trouble de ...
    Lire plus
    48 Critiques Spectateurs

    Photos

    23 Photos

    Secret de tournage

    D'inspiration autobiographique

    The King of Staten Island s'inspire de la vie de son acteur principal, Pete Davidson, dont le père est décédé lors des interventions au World Trade Center, à la suite des attentats du 11 septembre 2001. Le film est une version romancée d’événements autobiographiques. « On s’est dit que l’histoire pouvait être complètement fictive, mais que les émotions, et quelques événements déterminants de la vie de Pete, se devaient d’être vrais », confie... Lire plus

    La rencontre avec Judd Apatow

    Avant de tourner sous la direction de Judd Apatow, Pete Davidson avait déjà imaginé, avec son ami humoriste et auteur Dave Sirus, un scénario tiré de sa vie. Mais aucun d'entre eux n'avait jamais écrit pour le cinéma. Après avoir fait une apparition dans Crazy Amy, Davidson impressionne Barry Mendel, producteur et fidèle collaborateur d’Apatow, alors qu'il faisait du stand-up. Apatow suggère alors d'écrire le scénario de ce qui deviendra The... Lire plus

    Staten Island

    Staten Island, l’un des cinq arrondissements de New York (avec Manhattan, Brooklyn, Queens et le Bronx) est constitué d’une île principale, et quelques autres petites îles, situées au sud-ouest de la ville. Il est relié à Manhattan par un ferry, et à Brooklyn et au New Jersey par quatre ponts. Il est aussi l’arrondissement le moins urbain et le moins peuplé de New York, ainsi que le plus blanc et le plus conservateur. Rarement montré au cinéma, i... Lire plus

    Dernières news

    The King Of Staten Island meilleur film de la semaine selon la presse
    NEWS - Sorties Ciné
    samedi 25 juillet 2020
    Pour vous aider à faire vos choix, voici les 3 films de la semaine les mieux notés par la presse sur AlloCiné !
    1er jour France : la comédie Adorables prend les devants
    NEWS - Box Office
    jeudi 23 juillet 2020
    La comédie "Adorables" réalise le meilleur premier jour France parmi les nouveautés de ce mercredi 22 juillet avec plus de...
    6 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Commentaires

    • defleppard
      Du bla bla dès le début qui n'accroche pas le spectateur..... rapidement ennuyeux.... 2 étoiles
    • chaton51
      moi je dis que le cinéma sera en danger quand ils ne paieront plus des millions les acteurs qui y jouent.. mais bon.
    • Robert-Einstein
      Parce-que j'ai été très content de l'y voir au cinéma...pardi!
    • demoph
      Ce manque de respect pour Funny people... Bon, après, King of Staten Island est quand même très bien. Et la scène avec le discours de Buscemi est très émouvante. Comme toujours chez Apatow, je préfère les moments émouvants aux moments comiques. En cela je lui préfère McKay qui réussit mieux à associer les deux.Pour moi ce que que Apatow a fait de mieux, c'est sa série avec Paul Rust, autant dire que je n'ai pas vu de longueur dans King of Staten Island, limite j'ai trouvé que ça allait un peu trop vite dans les quinze dernières minutes.
    • CC30
      Il faut peut-être avoir le niveau mais je ne sais que penser d'un commentaire qui débute par blablabla...Les stats, je les connais, vous récitez le catéchisme de celui qui s'est construit des alibis pour télécharger à loisir.Vos statistiques justement, c'est l'arbre qui cache la forêt. Les entrées n'augmentent que grâce à l'ouverture de nouveaux multiplexes dans des zones autrefois désertées ou bien désormais mieux pourvues. Les entrées sont insuffisantes pour beaucoup d'équipements et je ne vous parle pas de la Covid. Par ailleurs, vous avez des distributeurs indépendants qui crèvent.On n'a pas su donner le goût du cinéma à une jeune génération gavée d'images. Résultat, elle ne connaît du cinéma que le grand spectacle. Sans les blockbusters américains, tout l'édifice s'écroule, ce qu'on voit bien en ce moment. Les téléfilms F3 au cinéma, c'est une horreur, je suis d'accord avec vous mais il y a tout un cinéma intermédiaire qui a disparu (et je ne parle pas seulement du cinéma français, même le cinéma américain ne produit quasiment plus de films du milieu pour la salle). Ils pensent comme vous que ce cinéma là se consomme sur une tablette.En tout cas, quand vous avez travaillé sur un film et que des gens vous disent avec un air narquois qu'ils l'ont téléchargé, c'est insupportable. Votre débauche d'arguments aura bien du mal à appuyer votre théorie selon laquelle les voleurs ne nuiraient pas aux volés... et bonjour le cliché sur les SUV des exploitants !Votre conclusion me laisse pantois. LE vrai film au cinéma. La Communion sorti récemment, qui est l'un des meilleurs films de l'année, n'est sans doute pas un vrai film, d'après votre logique selon laquelle hors blockbusters, il n'y a que des films lambda que l'on consomme sur son canapé ?
    • Plaza13
      blabla blaDeja pour donner des leçons faut avoir le niveau.vous ne faites que déclamer des contre vérités devant l'évidence. Jouer la carte de la culpabilisation est le degrés zéro de l'argumentation.c'est juste factuel :La fréquentation des salles obscures a connu une année record en 2019. Avec 213 millions d’entrées en salles, il s’agit du deuxième plus haut niveau depuis 1966 (234 millions). Une progression de 6 % par rapport à 2018.(la Croix).Traduction pour les nuls: il ne s'est jamais aussi bien porté.Si les emplois du cinéma, que vous chérissez tant, sont menacés c'est que les comportements du spectateur a évolué et que ce milieu n'a pas su s'adapter ou tout simplement se remettre en question.Il n'y a pas 2 spectateurs mais bien 2 façons de voir des films de nos jours.- Les films événements (comédie familiale, Blockbusters, et etc..) qui marche en salle : c'est pas pour rien que les exploitants de salles investissent dans la 3D/4DX/Imax hein !- les films lambda que l'ont mate au calme dans son canapé sur une plateforme de type netflix sur son écran avec le matos qui va bien ou sur sa tablette dans son king size. c'est pour capter/fidéliser le client que ses plateformes ont des exclus.et l'un ne fait en aucune manière de l'ombre à l'autre puisque les chiffres le prouvent.il est vrai qu'il n'existe plus de maréchal ferrant, de cocher... que Kodak a fermé car le marché de l'argentique grand public a disparu.C'est l'évolution logique d'une société en mouvement.Une dernière pour la route: à l'époque des vidéo-club, il y avait le même discours des mêmes gugusses et on sait tous comment ça a finit: les vidéo-clubs ont perdu par ko devant la salle de cinoche.Faut se détendre...Ce milieu a accès a une manne financière qui n'est pas près de se tarir pour produire a tour de bras leurs sois-disant œuvres..plus proche d'un téléfilm de FR3. Les exploitants des multiplex se gavent puisque maintenant après la 4DX ils vont mettre en place le ScreenX ..Sans oublier, le pass illimité qui a été créé justement pour gonfler les entrées puisque il est rentabilisé a partir de 4 sorties/mois ....ils changeront leurs SUV tout les ans n'ayez aucune crainte là-dessus...Ceux des petites, c'est comme kodak, s'ils ne proposent rien de plus que ce que l'on peut mater chez soi..(4DX par ex.) ciao ! le consommateur d'émotion forte n'y trouve plus son compte et attend sagement les fameux 4 mois imposés par la chronologie des médias.Et oui, dans un monde en constante évolution, le seul ennemi dans cette histoire c'est l'immobilisme !la lucidité et l'age sont 2 choses différentes pour infoVous me dérangez en aucune manière, la preuve je vous réponds ;)Vous vous inquiétez sur un phénomène inventé de toutes pièces par les médias et autres charlots.Il n' y a aucun problème, les 2 cohabitent en bonne intelligence soyez en rassuré.L’épisode du covid n'a fait qu’accélérer une situation deja bien établit avant: le public n'est plus dupe, LE vrai film au cinéma, la vidéo sur son smartphone.
    • CC30
      1) Les jeunes n'ont plus la même culture du cinéma que leurs aînés. Leur cinéphilie est fragile et se concentre sur quelques blockbusters qui effectivement soutiennent l'industrie via le système que vous décrivez en 2. Mais ils prennent l'habitude de ce téléchargement que vous encouragez sur un site public.2) Si tout le monde faisait comme vous... (mais j'imagine que c'est un alibi en carton.)3) C'est une industrie mondiale. Des millions d'emplois directs et indirects.4) Je ne sais si vous êtes adolescent, si oui vous pourriez bosser plus tard dans ce domaine et être à votre tour bien vert que des gamins se targuent de voler ce sur quoi vous travaillez au quotidien. Je ne sais si vous êtes adulte, si oui ce sont peut-être les futurs emplois de vos enfants que vous sabordez.De toutes façons, distributeurs et exploitants, on va tous crever. Vous serez content, vous pourrez rester tranquillement dans votre canapé à bouffer du téléchargement sans subir les leçons de morale des gens qui se démènent pour fabriquer des films, les financer, les acheter, les sous-titrer, vous accueillir en salles avec toute la technique qu'il y a derrière... Pardon de vous avoir dérangé.
    • Plaza13
      le bon vieux alibi en carton pour des emplois subventionnés...1) la fréquentation des salles (avant covid) est en augmentation constante depuis des années. le téléchargement/streaming légal ou pas n'y change strictement rien.2) grâce à la fameuse taxe exception culturelle de 12% sur chaque place de ciné que nous payons tous sans exception (Marvel y compris), taxe unique au monde, le système tourne tout seul avec ou sans entrées. C'est peut-être (un peu) pour ça que ce milieu ne se foule pas/plus un petit doigt pour nous proposer même plus un scénario mais un simple synopsis qui tient la route... L'art n'a pas de prix : y disent...surtout quand c'est pas avec le leurs....3) Ouais, je parles uniquement des emplois en France, pas toi ?
    • jamesgray33
      Un Tanguy glandeur chez maman un peu neuneu et retardé ... bof ca survole un peu trop le sujet a mon goût
    • James Ford
      Bill Burr dedans...Awesome.
    • Baby Groot
      Non, il est en français et dispo sur tout les sites de France. Pas besoin de VPN pour aller sur uptobox le regarder.
    • Jordan Rigoses
      Excellent film du début a la fin magnifique biopic
    • Alex C
      J'espère déjà que le prochain Judd Apatow aura droit à une sortie Française en salles.
    • Jordan Rigoses
      Oui mais il faut utiliser un vpn et les sous titre sans en anglais
    • Baby Groot
      Et donc tu n as pas internet? Tu sais qu’est les VOD des USA sont dispo sur internet.
    • Jordan P
      Ils sont sortie en vod en USA pas en france
    • Baby Groot
      Mais pourquoi ils sortent des films au cinéma alors qu’ils sont dispo en VOD depuis 2 mois???
    Voir les commentaires
    Back to Top