Notez des films
Mon AlloCiné
    Sole
    Bande-annonce Sole
    9 septembre 2020 / 1h 40min / Drame
    De Carlo Sironi
    Avec Sandra Drzymalska, Claudio Segaluscio, Barbara Ronchi
    Nationalités italien, polonais
    Bande-annonce
    Presse
    3,2 12 critiques
    Spectateurs
    3,5 53 notes dont 5 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Le jeune Ermanno vit dans une Italie sans futur. Lena, 22 ans, enceinte, arrive tout juste de Pologne. Elle porte l’enfant que l’oncle d’Ermanno et sa femme adopteront à la naissance. Alors qu’il est chargé de veiller sur elle, Ermanno commence à s’attacher à Lena et à s'imaginer père de ce futur enfant.
    Distributeur Les Valseurs
    Voir les infos techniques
    Année de production 2019
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Langues Italien
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 153491

    Séances

    Voir plus de villes
    Sole Bande-annonce VO 1:23
    Sole Bande-annonce VO
    81581 vues

    Acteurs et actrices

    Sandra Drzymalska
    Rôle : Lena
    Claudio Segaluscio
    Rôle : Ermanno
    Barbara Ronchi
    Rôle : Bianca
    Bruno Buzzi
    Rôle : Fabio
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1075 abonnés Lire ses 3 366 critiques

    4,0
    Publiée le 11 septembre 2020
    Dans une interview au site Cineuropa, Carlo Sironi confie avoir beaucoup regardé les films de Mikio Naruse avant de tourner son premier long-métrage. Il y a effectivement dans Sole une rigueur mélancolique, si l'on ose dire, qui est aussi présente chez le maître japonais. Rien ne semble dû au hasard dans la conception du film, tant sur le plan de l'image (avec des objectifs des années 60), de ses couleurs océaniques qui plongent les deux ...
    Lire plus
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 468 abonnés Lire ses 2 266 critiques

    4,0
    Publiée le 12 septembre 2020
    Un début qui inquiète : d'entrée de jeu, la scène à la mode qui pollue beaucoup trop de films depuis plusieurs années, des corps qui se trémoussent dans une ambiance bleutée sur fond de musique électronique. Heureusement, cela ne dure pas ! Toutefois, on retrouvera une scène similaire au mitant du film et là, oh surprise, pour 2 raisons, on appréciera cette scène. Tout d'abord, parce que, comme le reste du film, elle est filmée avec ...
    Lire plus
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 326 critiques

    3,0
    Publiée le 13 septembre 2020
    Un néoréalisme revisité avec talent et sensibilité. Du bon travail mais on peut aussi être agacé par ces personnages qui tirent la tronche en permanence et ce misérabilisme ambiant guère novateur.
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 508 abonnés Lire ses 2 088 critiques

    2,0
    Publiée le 4 octobre 2020
    Petit voyou sans futur, Ermanno vole des scooters et dépense dans des machines à sous l’argent qu’il retire de leur trafic. Son oncle le charge d’une mission bien particulière : accueillir Lena, une jeune Polonaise enceinte de huit mois, déclarer être le père de son enfant à naître, pour en faciliter l’adoption ultérieure, et partager jusqu’à la naissance l’appartement de la jeune femme. "Sole" n’est pas, comme on ...
    Lire plus
    5 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Naissance du projet

    Sole est le premier long métrage de Carlo Sironi. La question de la paternité l'intéresse depuis son enfance. Il s'est ainsi souvent demandé s'il pourrait devenir le père d’un enfant qui n’est biologiquement pas le sien. Cette interrogation a donné lieu au point de départ du film. Le réalisateur confie : "Sole est une proposition de réponse à cette question. Et puisque j’avais déjà raconté le chemin complexe de la maternité dans mes travaux précé... Lire plus

    Influences japonaises

    Carlo Sironi a beaucoup été influené par le cinéma japonais d’après-guerre, notamment les films de Mikio Naruse et Kaneto Shindo. "J’ai pensé que Sole devait avoir quelque chose de « japonais ». Pour l’ambiance visuelle j’avais en tête un photographe américain : Todd Hodo. Ses splendides clichés de chambres aux murs nus et aux couleurs froides m’ont beaucoup inspiré", précise le metteur en scène.

    Un acteur non-professionnel

    Claudio Segaluscio, qui interprète Ermanno, n’est pas un acteur professionnel. Carlo Sironi explique : "Dès le début, il était évident pour moi qu’Ermanno devait être un acteur non-professionnel. J’ai trouvé Claudio à l’école professionnelle qu’il fréquentait. Il correspondait en tout point à ce que j’avais imaginé d’Ermanno : il avait une douleur imprimée dans le regard, et surtout, quelque chose de beaucoup plus rare, une sorte de douceur... Lire plus

    Dernières news

    1er jour France : la Daronne Isabelle Huppert en tête
    NEWS - Box Office
    jeudi 10 septembre 2020
    Les sorties cinéma du 9 septembre : La Daronne, Le Bonheur des uns, Antebellum...
    NEWS - Sorties Ciné
    lundi 7 septembre 2020
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.
    Venise 2019 : Brad Pitt, Joker et Polanski en compétition
    NEWS - Festivals
    jeudi 25 juillet 2019
    La prestigieuse Mostra de Venise vient de dévoiler sa compétition au sein de laquelle on retrouvera notamment Brad Pitt en...

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2019, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2019.

    Commentaires

    • Plaza13
      je croyais que ça parlait de pêche... pas de péché
    Voir les commentaires
    Back to Top