Mon compte
    Les morfalous
    Bande-annonce Les morfalous
    28 mars 1984 en salle / 1h 43min / Aventure
    De Henri Verneuil
    Par Henri Verneuil, Michel Audiard
    Avec Jean-Paul Belmondo, Jacques Villeret, Michel Constantin
    VOD
    Spectateurs
    2,6 853 notes dont 88 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    En 1943, un convoi de la Légion Etrangere est chargé de récupérer six milliards en lingots d'or. Très vite, il ne reste plus que quatre mercenaires partagés entre leur devoir et l'appât du gain.

    Regarder ce film

    En VOD
    VIVA Location dès 2,99 € HD
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    PremiereMax Location dès 2,99 € HD
    Orange Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 9,99 €
    Les Morfalous [Version Restaurée]
    Les Morfalous [Version Restaurée] (DVD)
    neuf à partir de 9,99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Les morfalous Bande-annonce VF 2:43
    Les morfalous Bande-annonce VF
    13 295 vues

    Acteurs et actrices

    Jean-Paul Belmondo
    Rôle : Pierre Augagneur
    Jacques Villeret
    Rôle : Beral
    Michel Constantin
    Rôle : Edouard Mahuzard
    Michel Creton
    Rôle : Boissier
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 1 octobre 2012
    Henri Verneuil fournit à nouveau un bon film d'aventure où l'action et l'humour ne manquent pas. Il réunit autour de lui quatre bons acteurs, Belmondo, dont la célébrité n'est plus à démontrer, et trois habitués des bons seconds rôles, Jacques Villeret, Michel Constantin et Michel Creton. Ce film n'a d'autre ambition que de nous faire passer une bonne soirée tout en savourant les dialogues acidulés de Michel Audiard sans se creuser les méninges.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 291 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 15 septembre 2017
    C'est bizarrement un des films qui a bercé mon enfance ! Je ne suis donc pas très objectif quand je dis que c'est un très grand classique français avec des dialogues géniaux et des super "gueules" du cinéma français entre Jean-Paul Belmondo, Jacques Villeret ou Michel Creton.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1 956 abonnés Lire ses 4 critiques

    2,0
    Publiée le 21 juillet 2010
    7ème et dernière collaboration Henri Verneuil/Jean-Paul Belmondo.Probablement la moins bonne,car elle sert surtout les intérêts de Bébel,superstar incontestée de l'époque(1984).D'ailleurs,le film fait encore 3,5 millions d'entrées.En 1943,un bataillon de légionnaires français se débarrasse de l'Afrika Corps,et met la main sur un magot de 10000 kilos de lingots d'or,avec les luttes intestines que cela entraîne.Le scénario rappelle "De ...
    Lire plus
    MGM-ranger
    MGM-ranger

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 51 critiques

    3,0
    Publiée le 1 octobre 2016
    "Les morfalous" nouvelle version de "de l'or pour les braves" n'est pas un mauvais film en sois, mais il aurait pût l'être d'avantage quand on voit l'équipe sur le papier. Un Jean-Paul Belmondo en forme, épaulé par de prestigieux seconds rôles comme Michel Constantin et Jacques Villeret, dirigé par Henri Verneuil dans une oeuvre qui a pour principal but de nous détendre et faire rire. L'immense Michel Audiard a beau être à l'écriture, ...
    Lire plus
    88 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secrets de tournage

    Une affiche qui rappelle celle de "Rambo"

    L'affiche du film rappelle étrangement celle de Rambo, sorti un an plus tôt. On peut y voir Jean-Paul Belmondo en débardeur, muscles saillants, brandissant un fusil mitrailleur. Cette idée de René Chateau, son publiciste attitré, plaisait moyennement au comédien, qui, devant l'insistance de ce dernier, céda finalement.

    Et si Belmondo avait refusé le rôle...

    Il aurait été destiné à Gérard Lanvin ou Victor Lanoux. C'est vers ces comédiens que le choix de Henri Verneuil se serait porté.

    L'adaptation d'un roman de Pierre Siniac

    Les Morfalous est l'adaptation du roman homonyme de Pierre Siniac publié en 1968 chez Gallimard dans la collection Série noire. Henri Verneuil et Michel Audiard ont longuement planché de concert à sa réécriture pour le rendre transposable au cinéma.

    Dernières news

    20 morts qui nous ont fait... mourir de rire en salles !
    NEWS - Tournages
    mardi 29 décembre 2015
    La plupart du temps, dans un film, quand quelqu'un meurt, on est émus, notre corde sensible est touchée. Mais, parfois,…

    Infos techniques

    Nationalité français
    Distributeur René Chateau
    Année de production 1984
    Date de sortie DVD 20/08/2007
    Date de sortie Blu-ray 01/06/2020
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 57700

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1984, Les meilleurs films Aventure, Meilleurs films Aventure en 1984.

    Commentaires

    • Michelmartinot
      Bon petit film d'aventures avec un Belmondo égal à lui meme et avec les plus beaux yeux du cinéma et de la chanson française: Marie Laforet. 3 /5
    • demencia
      Pour les fans de ' Bebel ' ......
    • palatine chénat
      les dialogues de ce film sont légendaires
    • PowerKing - Les Chroniques du
      Moyen, Bancale, sans saveur, incohérences???!! Ca fait mal aux yeux de lire ça.
    • PowerKing - Les Chroniques du
      Ah, la nostalgie des années 80, quel délice! La nonchalance de Belmondo est au septième art ce que la boutanche est à l'ivrogne. Un acteur tellement magistral et juste dans son jeu, à la fois romantique, baroudeur, et crapule de haut rang. Personne n'a suffisamment de charisme et de prestance pour rouler ainsi des mécaniques, et en tirer une classe monumentale. Ce rôle de légionnaire lui va comme un gant de velours. Son unique présence suffirait à rendre ce film culte, où la guerre se mêle à l'aventure en plein désert. 1943, les allemands sont partout. Les réserves d'or sont en péril. Une mission pour la légion étrangère qui, de ce fait, se trouve chargée de préserver le butin d’Afrique du Nord, au nom de la république française. Mais six milliards en lingots, c'est une sacré tentation à laquelle aucun homme n'est indifférent. On ne parle donc plus de préserver, mais de détourner. Bébel et son équipe de morfalous s'imposent donc en braqueurs pacifiques et gentlemen. Mais l'intégrité d'un gradé fait tout basculer. La superstar incontestée de l'époque (1984) tente donc la sortie audacieuse d'un gros paquet d'or à bord d'un tank allemand et de son propriétaire illégitime. Une épopée burlesque, très théâtrale et auto-dérisoire, romancée par la prose décapante de Michel Audiard. On parle ici de diamant brut pour ce qui est du script, car on a rarement fait mieux depuis. C'était l'époque de toute une clique qu'on n'est pas prêt d'oublier: Jacques Villeret, Michel Constantin, Michel Creton, tous aussi géniaux l'un que l'autre. Les fusillades sur le sable tunisien et les répliques acérées des Morfalous continueront de nous distraire ad vitam æternam, au nom du patrimoine français. Un grand classique intergénérationnel et intemporel. 4,5/5
    • willycopresto
      C'est le dernier grand film d'Henri Verneuil (il a réuni plus de 3,6 millions d'entrées en salles) Celui qui a réalisé entre autres "la vache et le prisonnier" et "week-end à Zuydcoote" n'allait plus en faire que deux par la suite qui n'ont pas rencontré le succès. Un chant du cygne en quelque sorte ! On ne s'ennuie pas une seconde et tout est réglé, travaillé, préparé ! Un excellent moment !
    • PierreTwo
      et petit lien et clin d'oeil à nos années 2010s pour un film des années 80s: Bebel joue un escroc qui veut "blanchir de l'argent d' hold up" avec ses amis maffieux après le casse, et il n'arrête pas de parler de sa ville natale LEVALLOIS-PERRET où il veut revenir et prospérer...
    • PierreTwo
      revu ce soir en partie à la télé, j'arrive pas à être dur: c'est un plaisir de revoir ces acteurs...le speech de Villeret sur son rêve de Boucherie pourrait être un texte d'examen pour apprentis côôômédieeeenns à la Pierre Niney, Guillaume Gallienne etc. ;-) pour voir s'ils pourraient en faire autant et être crédibles...je ne crois pas qu'ils y arriveraient. Plus tard peut-être (dans leur câârrière)
    • quetedugraal
      toujours un régal.
    Voir les commentaires
    Back to Top