Mon compte
    Les Diables
    Bande-annonce Les Diables
    11 septembre 2002 en salle | 1h 45min | Drame
    De Christophe Ruggia
    |
    Par Christophe Ruggia, Olivier Lorelle
    Avec Adèle Haenel, Vincent Rottiers, Rochdy Labidi
    Presse
    3,6 18 critiques
    Spectateurs
    3,5 152 notes, 24 critiques
    VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Interdit aux moins de 12 ans

    Joseph et Chloé, deux enfants d'une douzaine d'années, sont abandonnés à leur naissance. Alors que la soeur est repliée sur elle-même, le frère organise leurs fugues. Il suit sa soeur et la protège, persuadé qu'elle a le pouvoir de retrouver la maison de leurs parents et que, une fois là-bas, elle guérira.

    Regarder ce film

    En VOD
    Orange
    Orange
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Cinemasalademande
    Cinemasalademande
    Location dès 3,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture
    En DVD BLU-RAY
    Les Diables
    neuf à partir de 50,00 €
    Acheter
    Les Diables Bande-annonce VF 1:21
    Les Diables Bande-annonce VF
    60 142 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Portrait d'une jeune actrice : Adèle Haenel 8:39
    Portrait d'une jeune actrice : Adèle Haenel
    84 535 vues
    Portrait d'un jeune acteur : Vincent Rottiers 4:06
    Portrait d'un jeune acteur : Vincent Rottiers
    3 868 vues

    Dernières news

    Affaire Adèle Haenel : la garde à vue de Christophe Ruggia annulée par la justice
    News - Stars
    Le réalisateur Christophe Ruggia, mis en examen pour "agressions sexuelles sur mineur de quinze ans par personne ayant autorité"…
    jeudi 4 novembre 2021
    #MeToo en France : "Trois ans après, le bilan est mitigé" pour Marine Turchi de Mediapart
    News - Interviews
    Un an après la prise de parole de la comédienne Adèle Haenel (accusant le réalisateur Christophe Ruggia de harcèlement sexuel…
    mardi 3 novembre 2020
    Harcèlement : Adèle Haenel va finalement porter plainte contre Christophe Ruggia
    News - Stars
    Adèle Haenel, qui accuse le réalisateur Christophe Ruggia d'"attouchements" et de "harcèlement sexuel", va finalement porter…
    mardi 26 novembre 2019
    Adèle Haenel, Roman Polanski... Assiste-t-on à un #MeToo Acte 2 dans le cinéma français ? [PODCAST]
    News - Box Office
    Notre podcast "Spotlight" s'intéresse cette semaine au témoignage d'Adèle Haenel, dont l'impact a été très fort, et semble…
    vendredi 22 novembre 2019

    Acteurs et actrices

    Critiques Presse

    • Aden
    • Cine Libre
    • Ciné Live
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Le Parisien
    • Libération
    • Première
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Zurban
    • Chronic'art.com
    • Le Monde
    • Le Point
    • Les Inrockuptibles
    • Cahiers du Cinéma
    • MCinéma.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    Niko0982
    Niko0982

    60 abonnés 1 331 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 4 juin 2009
    Vraiment pas mal. Excellente interprétation des deux jeunes acteurs, mise en scène poignante et scénario vraiment prenant.
    Pascal I
    Pascal I

    635 abonnés 4 029 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 30 avril 2011
    Une film noir et en même temps enchantant par cet "amour" de frère et sœur. La protection à l'extrême ou comment vivre pour et grâce à l'autre. La dure réalité de la DASS, entre fugue et désillusion, entre rêve et survie, entre épanouissement et frustration, entre rage et passion, entre compassion et écoute et crainte de l'éloignement. Un jeu d'acteurs (juniors) prodigieux et très juste, imprévu, sensuel et saisissant. ...
    Lire plus
    Aulanius
    Aulanius

    167 abonnés 1 664 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 9 octobre 2006
    Un "petit" film français vraiment très bon et dont on ne se lasse pas. De parfaits jeunes acteurs, qui joue à la limite du jouissif tant leur préstations sont proches de la réalité. Le scénario est assez bien trouvé et on passe vraiment un bon moment, on ne s'ennuie pas et tout passe très vite. J'avais déjà bien aimé "Le Gone de Chaaba" que j'avais vu beaucoup plus jeune. Décidement ce réalisateur arrive à nous toucher avec peu de ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 25 janvier 2016
    Un très bon film que je viens de découvrir et que j’ai beaucoup aimé. Les deux jeunes acteurs sont époustouflants. Le jeu de Adèle Heanel (12 ans), jeune et jolie comédienne qui incarne une personne avec un handicap mental nous fait vibrer autant que celui de Vincent Rottiers (15 ans mais jouant le rôle d'un garçon de 12) qui incarne son frère, rebelle et protecteur, mais possessif surtout. C’est un film touchant et sincère, un film ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    Le casting des enfants

    Adèle Haenel, qui interprète Chloé, a été recrutée dans un cours de théâtre de Montreuil. Quant à Vincent Rottiers, qui prête ses traits à Joseph, il a été repéré grâce au casting sauvage alors qu'il faisait du roller sous le métro aérien de Stalingrad.

    Grand Prix Cannes Junior 2002

    Les Diables a reçu le Grand Prix Cannes Junior en 2002. Christophe Ruggia avait déjà obtenu cette récompense pour son premier long métrage Le Gone du Chaaba en 1998.

    La genèse des "Diables"

    Avant Les Diables, Christophe Ruggia a signé un permier long métrage couvert de prix, Le Gone du Chaaba. Il a ensuite mis trois ans à écrire le scénario de son film suivant avec la collaboration d'Olivier Lorelle. Mais c'est un sujet qu'il avait en tête depuis 18 ans, inspiré de son expérience en foyer où il vivait avec des jeunes qui venaient de la DASS.

    Infos techniques

    Nationalité France
    Distributeur Océan Films
    Année de production 2001
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 11/01/2003
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope
    N° de Visa 95 345

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2001, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2001.

    Commentaires

    • happykollapse
      J'ai voulu voir ce film après les révélations d' Adèle Haenel, et c'est très loin d’être nul...Si on sens bien, le temps de 2 ou 3 scènes, l'intention volontaire de montrer des corps, l'intention de choquer avec, de flirter avec les limites, ce qui met évidement mal a l'aise et plus encore avec le recul, le film ne se résume pas a ça. Loin de là.Pascal I plus bas résume bien ce que j'ai ressenti.Le film pourrait d'ailleurs fonctionner sans son côté pedo-voyeuriste trop voyant aujourd'hui, mais si on est honnête il faut bien avouer que ces scènes perturbantes rajoutent au cachet du film. c'est un film choc qui s'assume.Bref difficile bien sur de se faire un avis objectif après le scandale, donc je vais m’abstenir de voter mais le film a des qualités certaines. J'en suis presque gêné d'avoir aimé :P mais j'ai essayé de voir le film sans a priori...ça n’enlève rien a l'horreur, si les faits sont avérés, de ce qu'il s'est passé autour du tournage.Je ne juge que le film. La fiction uniquement.
    • Cooper1992
      Argh...
    • Szerelem
      S'il nous est épargné la case toujours très cucul des "premiers amours", ce film pourrait, devrait être un chef d'oeuvre.
    • Pascal37
      Une film noir et en même temps enchantant par cet "amour" de frère et sœur. La protection à l'extrême ou comment vivre pour et grâce à l'autre. La dure réalité de la DASS, entre fugue et désillusion, entre rêve et survie, entre épanouissement et frustration, entre rage et passion, entre compassion et écoute et crainte de l'éloignement. Un jeu d'acteurs (juniors) prodigieux et très juste, imprévu, sensuel et saisissant. L'incompréhension des adultes en servant des lois, des dictats et de ce qui doit être bien pour eux, se fracassent à cette union diabolique, cette fusion. Juste la dernière scène nous laisse sur la fin, on en redemande encore ! 4/5 A découvrir !!!
    Back to Top