Mon compte
    L'Année dernière à Marienbad
    Bande-annonce L'Année dernière à Marienbad
    25 juin 1961 en salle / 1h 34min / Drame, Romance
    Date de reprise 19 septembre 2018
    De Alain Resnais
    Par Alain Robbe-Grillet, Alain Robbe-Grillet
    Avec Delphine Seyrig, Giorgio Albertazzi, Sacha Pitoëff
    VOD
    Spectateurs
    3,5 577 notes dont 73 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Dans un château de bohême transformé en hôtel, des gens vivent dans une atmosphère feutrée. Ils sont là pour se reposer, et tout autre bruit que quelques paroles chuchotées est proscrit. Un homme s’attache à une femme et tente de la persuader qu’ils ont eu une aventure, l’année dernière, à Marienbad.

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Filmo Achat dès 7,99 € HD
    UniversCiné Achat dès 7,99 €
    LaCinetek Location dès 2,00 € HD
    Canal VOD Location dès 3,99 € HD
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    L'Année dernière à Marienbad - Combo Blu-ray + DVD
    L'Année dernière à Marienbad - Combo Blu-ray + DVD (Blu-ray)
    neuf à partir de 17,07 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    L'Année dernière à Marienbad Bande-annonce VF 1:33
    L'Année dernière à Marienbad Bande-annonce VF
    18 716 vues

    Dernières news

    Décès de Françoise Bertin, la grand-mère d'Ensemble, c'est tout
    NEWS - Stars
    lundi 27 octobre 2014
    Vue dans "Ensemble c'est tout", "Ne le dis à personne", "Paulette" ou chez Alain Resnais, l'actrice Françoise Bertin, grande…
    Mort d'Alain Resnais à l'âge de 91 ans
    NEWS - Stars
    dimanche 2 mars 2014
    Le cinéaste français Alain Resnais est décédé ce samedi 1er mars, à Paris. Réalisateur de chefs-d'oeuvres comme "Mon Oncle…
    Décès du réalisateur et écrivain Alain Robbe-Grillet
    NEWS - Stars
    lundi 18 février 2008
    L'écrivain et cinéaste français Alain Robbe-Grillet, considéré comme "le pape du nouveau roman", est décédé ce lundi 18…
    1ères séances : contre-enquête réussie pour Dujardin
    NEWS - Box Office
    mercredi 7 mars 2007
    Le polar "Contre-enquête", emmené par Jean Dujardin, réalise le meilleur démarrage parisien de ce mercredi 7 mars avec 1900…

    Acteurs et actrices

    Delphine Seyrig
    Rôle : A
    Giorgio Albertazzi
    Rôle : X
    Sacha Pitoëff
    Rôle : M
    Françoise Bertin
    Rôle : A Woman at the Hotel
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 462 abonnés Lire ses 11 141 critiques

    4,0
    Publiée le 9 avril 2020
    Alain Resnais nous offrit, il y a près de soixante ans, une oeuvre rèvolutionnaire : "L'annèe dernière à Marienbad". Des critiques et cinèastes aussi diffèrents aimèrent passionnèment ce film gèomètrique où le montage faisait alterner le passè, le prèsent et le futur mais aussi le rèel ou l'imaginaire! Un exemple unique de langage filmè qui baigne dans une atmosphère ètrange reflètant l'univers inconscient de personnages ...
    Lire plus
    Misoramengasuki
    Misoramengasuki

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 399 critiques

    5,0
    Publiée le 30 mars 2007
    Un objet cinématographique à nul autre pareil, que je serais bien incapable d'expliquer totalement, mais qui produit un effet hypnotique. D'abord une longue incantation, un texte répété en boucle par une voix inconnue tandis que la caméra erre parmi les couloirs, les ors et les stucs d'un palais. Une femme - Delphine Seyrig. Un homme qui l'a aimée l'année précédente dans un endroit inconnu - Marienbad, peut-être. Des bouts de ...
    Lire plus
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 4 115 abonnés Lire ses 7 395 critiques

    5,0
    Publiée le 26 novembre 2008
    Que dire devant une telle expérience cinématographique?? Car n'ayons pas peur des mots : "L'Année dernière à Marienbad" est sans nul doute l'un des plus grands films de toute l'Histoire du cinéma. Certains pourront bien entendu rester de marbre devant un film durant lequel on ne comprend il est vrai pas grand chose, et pourtant... Rarement l'impact des images aura été aussi fort sur le spectateur, tant cette expérience à laquelle nous ...
    Lire plus
    titusdu59
    titusdu59

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 696 critiques

    3,5
    Publiée le 1 octobre 2011
    Étant fréquemment cité comme une des inspirations de Lynch pour "Mulholland drive" que je déteste profondement, j'avais un peu peur de cette "Année dernière à Marienbad", d'autant que n'étant absolument un fin analyste je craignais d'être vite dépassé. Alors là, je ne le nie pas, sur le coup j'ai été largué (après trois plombes de tentative de compréhension, ça va quand même un peu mieux), et entre les multiples retours entre ...
    Lire plus
    73 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secrets de tournage

    Lion d'Or 1961

    Troisième long métrage d'Alain Resnais, L'Année dernière à Marienbad a remporté le Lion d'Or à la Mostra de Venise en 1961. Deux ans plus tard, le film décrochera une nomination à l'Oscar du Meilleur scénario.

    Le charme discret

    L'Année dernière à Marienbad est le premier long métrage dans lequel apparaît Delphine Seyrig. La comédienne à la voix sensuelle, née en 1932, a fait des débuts au théâtre avant d'accéder à la notoriété grâce au film d'Alain Resnais. Le cinéaste en fera l'héroïne de son film suivant, Muriel ou le Temps d'un retour, pour lequel elle décrochera le Prix d'interprétation à Venise en 1963.

    Glissements progressifs vers le cinéma

    Après Marguerite Duras (Hiroshima mon amour) et avant Jorge Semprun (La Guerre est finie), Alain Resnais a fait un appel à un célèbre écrivain pour le scénario de L'Année dernière à Marienbad : Alain Robbe-Grillet. Figure de proue du Nouveau Roman, aux côtés de Nathalie Sarraute ou Michel Butor, l'auteur des Gommes en 1953 et de La Jalousie en 1957, ne tarde pas à passer derrière la caméra. En 1963, il signe son premier long métrage, L'Immortell Lire plus
    14 Secrets de tournage

    Infos techniques

    Nationalités Italy, France
    Distributeur Tamasa Distribution
    Récompenses 3 nominations
    Année de production 1961
    Date de sortie DVD 01/09/2009
    Date de sortie Blu-ray 03/11/2009
    Date de sortie VOD 24/08/2011
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 14 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 19/09/2018
    Langues Français
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 23862

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1961, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1961.

    Commentaires

    • laurent c.
      Film phare de la radicalité cinématographique des années soixantes, “L'année dernière à Marienbad, n’a en rien perdu, en ce début de 21ème siècle, de son caractère hypnotique et envoûtant. Équivalent, pour le cinéma, de l'expression littéraire propre au Nouveau roman, le film se déconstruit en une myriade de sensations qui s'ajoutent ou se retranchent au gré de la multitude des différentes interprétations possibles, jusqu'au vertige. S'agit-il d'un rêve, d'un songe, d'un fantasme ? S'agit-il d'exprimer l'évanescence du souvenir, et de sa perpétuelle reconstruction inconsciente ? Pour peu qu'il accepte de se laisser conduire sans contrainte, le spectateur éprouvera le plus grand plaisir à s'interroger sur le sens des images troublantes, que Resnais lui propose, sans résolution définitive.J'ai, pour ma part, en revoyant le film, pensé à Stanley Kubrick et aux déambulations dans l'hôtel Overlook, ou à celles dans le vaisseau spatial de 2001. J'ai surtout repensé à la scène finale du même 2001, dans laquelle Bowman, comme hors du temps, se voyait aux différents âges de sa vie. J'ai pensé au foetus dans l'espace. Dans un genre différent mais aux résonances existentielles comparables, j’ai aussi pensé, étrangement, à la fin de AI, que Kubrick, toujours lui, souhaitait réaliser, avant que son ami Spielberg ne reprenne le projet. J'ai imaginé alors que le film de Resnais, lui aussi hors du temps, pouvait être vu comme une description, celle de la tentative, par une entité du futur, de rassembler des “fragments” du “discours amoureux” de notre lointaine humanité disparue. Un travail d'archéologie qui exhumerait les passions humaines, en quelque sorte. Qui chercherait à les comprendre sans savoir par où commencer.Pour le dire autrement, je pense que la force du film tient au fait qu’il nous laisse libre de l'interpréter en fonction de ce que nous sommes : en tant qu'amoureux du cinéma, j’y vois des liens avec des films que j'aime. Et ces liens nourrissent ma réflexion sur le sens du film.
    • magnon86
      Le pire film de toute ma vie. (Voir ma critique)
    Voir les commentaires
    Back to Top