Mon compte
    Carla Gravina
    Métier Actrice
    Nationalité
    Italienne
    Naissance 5 août 1941
    Age
    82 ans
    35
    ans de carrière
    16
    films et séries tournés
    1
    prix
    La Terrasse Bande-annonce VO

    Filmographie

    Le Long silence
    Le Long silence
    Date de sortie inconnue
    La Terrasse
    La Terrasse
    26 novembre 1980
    Comme un boomerang
    Comme un boomerang
    1 février 2016
    L'Antéchrist
    L'Antéchrist
    31 décembre 2015
    Toute une vie
    Toute une vie
    9 décembre 2003
    Salut l'artiste
    Salut l'artiste
    19 novembre 2009
    Il Caso Pisciotta
    Il Caso Pisciotta
    Date de sortie inconnue

    Photo

    Commentaires
    • Plume231
      Le Pigeon (1958) de Mario Monicelli [img]http://fr.web.img3.acsta.net/r...[/img] Synopsis : Cosimo se fait arrêter par la police alors qu'il tente de dérober une voiture. Pour sortir de prison plus rapidement, il demande à ses complices extérieurs de lui trouver un "pigeon", quelqu'un qui prendra sa place derrière les barreaux. C'est Pepe, boxeur à la manque, qui se présente au directeur de la prison pour clamer sa culpabilité; mais celui-ci décide de les coffrer tous les deux. Abusé par Pepe, Cosimo lui révèle les détails de son prochain coup, infaillible, qu'il se réserve pour sa sortie. Mais Pepe sort plus tôt que prévu et organise le casse avec les complices de Cosimo... [img]http://idata.over-blog.com/3/0...[/img] Critique : Très magistrale entrée cinématographique pour l'année 2013 avec ce film qui est le prototype même de la comédie à l'italienne, la première a avoir eu une véritable audience internationale et qui résume à elle seule le genre. Contexte social réaliste qu'un tournage en extérieurs ne fait que mieux souligner, scénario aussi brillant que le casse raconté est minable et le casse raconté est totalement minable, dialogues aux petits oignons, numéros d'acteurs tous grandioses, la bande de bras cassés qui forment une grande partie des personnages du film est filmée avec autant de tendresse que de drôlerie ce qui provoque un attachement instantané avec le spectateur (en fait tous les personnages sont attachants !!!) qui ne les quitte vraiment qu'à regret, et une fin qui est un régal au sens propre comme au sens figuré. Un véritable joyau de perfection qu'on a plaisir à regarder si on emploie un gros euphémisme, et qu'on aura certainement encore plus de plaisir à revoir. Pas de doute, Mario Monicelli était un très grand. Un chef d’œuvre. [img]http://r21.imgfast.net/users/2...[/img] [img]http://www.critikat.com/IMG/jp...[/img]
    Back to Top