Le Tombeau des lucioles
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,3 pour 13 439 notes dont 736 critiques  | 
  • 496 critiques     69%
  • 128 critiques     18%
  • 38 critiques     5%
  • 37 critiques     5%
  • 15 critiques     2%
  • 8 critiques     1%

736 critiques spectateurs

Trier par Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Mephiless s.

6 abonnés | Lire ses 219 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Il est difficile de ne pas pleurer devant cette oeuvre si magnifique.. L'animation est vraiment belle, certaines idées de mises en scène sont originales, poétiques, comme les lucioles sous la moustiquaire... Le film soulève des points intéressants, notamment l'indépendance, le passage à l'âge adulte... Il est difficile pour moi d'en dire, tellement j'ai été emu devant ce chef d'oeuvre... Qu'on ne dise pas après que les films d'animations japonais sont nuls, il y a énormément d'exemples, et Le tombeau des Lucioles en fait partie (titre magnifique d'ailleurs il faut le souligner).

Jahro

22 abonnés | Lire ses 703 critiques |

   3.5 - Bien

Il n’y a pas que les vainqueurs qui ont souffert de la seconde guerre mondiale, les bombardements alliés aussi ont laissé leur empreinte dans la mémoire nipponne. Isao Takahata, dix ans au moment des faits, avait sans doute à cœur de se joindre au concert des souvenirs collectifs. Basé sur un roman local connu pour être inadaptable, Le tombeau des lucioles est un conte pessimiste, sombre, triste, désespéré, cruel, pénible, funeste, sinistre, enfin vous voyez. Il nous entraine sur les pas de deux gosses, un frère et une sœur, pris sous les feux d’une guerre qu’ils ne pourront jamais comprendre. Fuyant la menace qui plane dans le ciel en se terrant sous abris, mendiant à qui voudra quelques légumes, une poche de riz, ils s’accrochent à leurs restes d’enfance ; autour, les grands cherchent juste à survivre. Troc dans les marchés noirs, hôpitaux surchargés, bûchers aux morts, immeubles en ruine, le réalisateur brosse un quotidien irrespirable. Et pour cela, il choisit un graphisme traditionnel, sobre, tout en symboles et en douceur paradoxale. On est loin des tornades ébouriffantes du concurrent Miyazaki : le but ici n’est pas d’en mettre plein les mirettes, mais de les emplir de larmes. Et là-dessus, le cinéaste met le paquet. Un peu trop même, peut-être.


Coralie B.

7 abonnés | Lire sa critique |

   1 - Très mauvais

Ce film certe tres triste et remplis de scenes décrivant la dureté de la tient ses promesses au niveau de l'émotion qu'il transmet. Cependant jai trouvé l'histoire absurde puisque basée sur le fait que les deux jeunes auraient ete abandonnés de tous alors qu'ils avaient une tante chez qui habiter mais que Seita emplis d'une fiertée déplacée (absente selon moi durant les guerres) a décidé de quitter. C'est cette fiertée déplacée et completement absurde que je n'ais pas comprise ! Il est vrai qu'elle leurs faisaient des réflexions désobligeantes et rationnait leur repas mais je ne comprends pas l'attitude de Seita qui jamais n'a suivis son conseil en cherchant du travail ! Elle ne les battaient pas ce n'est pas elle qui les as mis dehors il suffisait juste de Seita travaille pour aider la famille. Au lieu de ça il sest cru a l'hôtel ne faisant que s'amuser. De plus lorsque le vieux fermié lui a conseiller d'aller s'excuser aupres de sa tante pourquoi ne l'a t'il pas fait alors même quil savait sa soeur malade ? Pour ma part je tiens Seita responsable de la lente descente au enfer des 2 frere et soeur ce qui ma empeché de profiter du film. Au collège j'avais adoré ce film ce qui m'a poussé a le regarder une nouvelle fois des années plus tard, maintenant je regrette. Mon opinion a radicalement changée.

MelisandeBM

0 abonné | Lire ses 8 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un magnifique film d'animation émouvant aux larmes...même pour moi qui n'ai jamais pleuré devant un film ! Le tombeau des lucioles s'inscrit dans la lignée de génie des studios Ghibli. Avec ses images sublimes, ce chef d'oeuvre d'animation japonaise est tout simplement inoubliable. Il ne s'adresse cependant pas à un jeune public, du fait de l'atrocité de certaines scènes, tant sur le plan visuel que psychologique. Dès la première scène, ce film révèle le paradoxe du génie à travers l'horreur. Le déroulement fondé sur l'analepse met en valeur la première scène. Ainsi, le spectateur cherche à en comprendre les origines. L'aspect historique est également très intéressant, surtout que les événements évoqués sont souvent tus par notre société. En résumé, le tombeau des lucioles est un de mes coups de coeur, qu'il ne faut néanmoins pas voir si l'on est très émotifs...

I Fucking Like Movies

12 abonnés | Lire ses 134 critiques |

   4.5 - Excellent

A l'image de Pompoko, le Tombeau des Lucioles s'inscrit dans la lignee de Ghibli non realises par le maitre Myazaki et qui pourtant en ont toute la grandeur. Pas de magie ou d'univers merveilleux ici, mais la dure et tres violente realite des citoyens japonais pendant la guerre. En s'interessant au destin de 2 enfants dans ce Japon en ruines, le film montre toute la cruaute de la guerre sans jamais qu'on y sorte une arme, ni qu'on ne voie les combats. Le Tombeau des Lucioles est un film d'une grande violence dans ses images qui est aussi sans doute l'un des films les plus tristes que j'aie vu.. A ne pas regarder en periode de depression a cause de son manque d'enthousiasme du a un realisme deliberement cruel, le film de Takahata est un veritable chef d'oeuvre qui allie tendresse et violense passive pour un resultat magnifique et des plus emouvant. Ce n'est pas dur ici de se laisser porter par ce conte realiste dans lequel on se plonge d'autant plus profondement que la musique est belle.

Kwhite

4 abonnés | Lire ses 41 critiques |

   2.5 - Moyen

Ce film d'animation manque cruellement d'action, pourtant il y en avait pendant la guerre... On peut donc parvenir à s'ennuyer assez rapidement, la gamine est juste insupportable, on a envie de lui coller des baffes ! Bref un chef d'œuvre comme certains disent... J'irai pas aussi loin.

NomdeZeus

28 abonnés | Lire ses 1022 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Injustement relégué dans l’ombre de son brillant ami (Miyazaki en personne), Isao Takahata prouve avec Le Tombeau Des Lucioles qu’il est l’un des plus grands cinéastes japonais. Jamais un film n’avait éveillé autant de tristesse en moi. Je ne pensais pas qu’il était possible d’aborder frontalement des thèmes aussi difficiles que la famine et la mort dans un film d’animation. Takahata prouve magistralement le contraire et parvient même miraculeusement à éviter l’écueil de la sensiblerie pour livrer une œuvre certes bouleversante mais également d’une grande pudeur. Le Tombeau Des Lucioles est un chef-d’œuvre d’émotion, dénonçant les horreurs de la guerre et son cortège d’injustices qui tirera des larmes de crocodile au plus cynique des spectateurs.

Rolf B.

5 abonnés | Lire ses 26 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Le Tombeau des lucioles est un conte tragique qui émerveille, ravit, secoue et nous tire des larmes. Que demander de plus ?

Florie Yogini

10 abonnés | Lire ses 92 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Ce film ne vieillit pas. La beauté des images, conjuguée à l'efficacité de la musique donne à cette histoire semi-autobiographique une épaisseur indéniable. Si on n'aime pas les histoires tristes, il ne faut pas le voir, parce que dans le genre plombant, c'est quelque chose.

Marine D.

10 abonnés | Lire ses 160 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Par curiosité j'ai eu envie de voir ce que les gens pouvaient dire de négatif sur ce film et j'ai constaté que le même reproche revenait assez souvent c'est à dire que l'on s’apitoie sur le sort des japonais alors qu'eux aussi ont commis des horreurs pendant la guerre. Le film n'a jamais eu la prétention ou l'audace de dire que les japonais n'ont été que de pauvres victimes pendant la guerre ni rien de cela , il s'agit tout simplement d'une magnifique histoire d'amour fraternel. A aucun moment les japonais ne sont montrés comme des êtres d’exception qui n'ont rien à se reprocher , d'ailleurs il n'y a pratiquement aucun personnage qui prête attention aux problèmes que Seita et Setsuko rencontrent. Leur relation en question est dépeinte d'une façon plus que parfaite. Le film est très certainement à réservé à un public averti mais pas à condamner parce qu'il montre une cruelle vérité.Le tout est ponctué de quelques scènes de bonheur absolue entre un frère et sa petite sœur et je le trouve bien dosé sur toute sa durée. Bien sur " le tombeau des lucioles" est incroyablement triste et fera assurément pleurer les plus sensibles mais il ne tombe jamais dans le tire larme. C'est à la fois un film horrible et magnifique. Je ne peux que vous le conseiller.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Le Tombeau des lucioles Bande-annonce VF
37 328 vues
Playlists
20 vidéos
Délires, insolites, dérapages : en 2014 on a vu...
15 vidéos
Best-of 2014 - Danse (et chante) avec les stars d'Hollywood
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #21 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné