Notez des films
Mon AlloCiné
    Austin Powers
    note moyenne
    2,7
    8109 notes dont 173 critiques
    répartition des 173 critiques par note
    19 critiques
    50 critiques
    50 critiques
    26 critiques
    20 critiques
    8 critiques
    Votre avis sur Austin Powers ?

    173 critiques spectateurs

    alex1287
    alex1287

    Suivre son activité Lire ses 218 critiques

    4,0
    Publiée le 1 février 2020
    Humour british à gogo! Film complètement décalé et tenu par la prestation excellente de Mike Myers. Culte...
    Jahro
    Jahro

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 684 critiques

    2,0
    Publiée le 18 août 2019
    Outre-Atlantique, on s’est habitué à ses frasques au Saturday night live ; en France on le connaît surtout pour le culte engendré par Wayne’s world. Autant dire qu’on l’avait perdu de vue depuis ’93. Mike Meyers, rien à voir avec le tueur d’Halloween, revient donc quatre ans plus tard (seulement, c’est curieux comme le temps ne passe pas toujours vite) avec Austin Powers, sorte de brouillon d’OSS 117, du moins pour qui comme moi y voit désormais la référence. Bref, en Amérique comme de par chez nous, le légendaire James Bond prend cher, et avec lui tout son univers, et notamment tous les personnages hauts en couleur qui se sentent de taille à lui en faire voir. A commencer par ce mix improbable de Docteur No et du boss du SPECTRE, et par son homme de confiance qui rappelle vaguement Oddjob. Le comico-cinéaste ajoute ensuite sa propre patte, d’une pesanteur ahurissante. Ca ne parle que de fesses autour de ce héros laid mais charmeur, grotesque mais plein d’assurance, qui se tire de tous les pièges avec une réussite presque horripilante. Incroyablement régressif, l’objet garde heureusement une fraicheur assez délirante pour qu’on résiste à un certain ennui. Mais c’est tout de même léger, pour un essai si lourd.
    Dick C
    Dick C

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 350 critiques

    3,0
    Publiée le 24 avril 2019
    Ah la la Austin Power est parodie comédie de James Bond, c’est sympathique mais ça parle trop de sexe, il n’y a pas assez d’espionnage, pas assez d’action, l’humour fonctionne la moitié du temps, c’est assez lourd mais il y règne un certain charme tout de même. C’est Oss 117 en moins bien Je n’avais pas tout de suite remarqué que Mike Myers jouait également le méchant Dr Bad Je ne vous le conseille pas particulièrement
    Robrex
    Robrex

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 846 critiques

    2,5
    Publiée le 26 mars 2019
    Avant toute chose, je tiens à dire qu"Austin Powers", ça a jamais été mon truc. Je sais que c'est en partie grâce à ce rôle que Mike Myers s'est plus ou fait connaître du grand public, qu'il s'agit d'une des toutes premières parodies de James Bond et que le style du film pouvait être cool pour l'époque. Mais personnellement, "Austin Powers" m'a pas particulièrement si amusé que ça même si j'ai trouvé certains moments drôles. Pour être honnête, je trouve que la trilogie en elle-même est composée de comédies ultra boffissimmes. Concernant ce premier volet de la trilogie, c'est le cas. Je l'avais vu une première fois quand j'étais plus jeune, j'avais plus ou moins apprécié même si je trouvais certains gags lourds, mais avec le temps, ça s'est un peu dégradé dans ma tête et que malgré certains bons trucs, je trouve ce film vraiment très bof et peu drôle. En tout cas, c'est un délire assumé, ça se veut vraiment dans la comédie, les acteurs ont l'air de bien prendre leur pied dedans, surtout Mike Myers qui joue deux rôles à la fois, mais il faut reconnaître que ce film, c'est grossièrement un show de Mike Myers. Le film a tendance à trop se focaliser sur lui et sur ses gags. Le film, malgré le fait qu'il soit encré dans la comédie, essaye quand même de nous raconter quelque chose, une rivalité entre un agent secret britannique playboy, Austin Powers, et un savant fou, le docteur Denfer, et on a trop souvent tendance à lâcher l'histoire tellement le film se veut comme une comédie. Alors vous allez me dire que c'est le but, mais, je suis désolé, l'humour du film tombe trop souvent à plat. Mis à part quelques gags qui m'ont personnellement fait marrer, la majorité sont lourds, insistants, puérils, scatos et vraiment insupportables, et ça empiète bien sur le rythme du film. Au niveau des personnages, on a un peu de mal à s'attacher à eux au début, et encore, ça prend du temps quand le film avance. Le film en abuse non seulement trop sur les gags, mais aussi sur la sexualisation de certaines actrices, comme Elizabeth Hurley. Je vais quand même parler des points positifs : je dirais quand même que ce qu'il y a de réussi dans le film, ce sont les décors, quelques bonnes idées au niveau des scènes d'action, les costumes et les maquillages plutôt bien foutus et surtout, le thème d'"Austin Powers" amusant et devenu presque mythique, toujours accompagné par une chorégraphie. Ça à la limite je trouve ça cool, mais le reste fait vraiment peine à voir. Au niveau des acteurs, là on peut le dire, Mike Myers tient énormément le film sur ses épaules. À noter qu'il interprète à la fois le rôle du héros, Austin Powers, et celui de l'antagoniste, le docteur Denfer, et que même s'il a ses moments drôles, il cabotine constamment, est majoritairement lourd, il a aucune pudeur et, je suis désolé, le voir à poil en permanence, ça devient limite soûlant ! Elizabeth Hurley, qui joue la "Austin Powers Girl", s'en sort plutôt bien, mais elle aussi a tendance à en faire trop, aussi bien sur son jeu que sur sa sexualisation. Michael York, qui joue à peu près le "M" d'Austin Powers, est plutôt sympa, même chose pour Mimi Rogers qui est assez rebondissante. Robert Wagner est un peu mis en retrait, son personnage est pas très intéressant, même chose pour Mindy Sterling et Fabiana Udenio. On a aussi Seth Green, qui est plutôt sympa à retrouver dans ce film et qui est assez marrant. Plusieurs têtes connues apparaissent en caméo dans le film, comme Will Ferrell, Carrie Fisher (RIP), Charles Napier, Burt Bacharach, Robe Lowe... mais la majorité sont juste là pour faire la blague. Voilà ! "Austin Powers", c'est une parodie de film d'espionnage assez moyenne, et honnêtement, je sais pas si je peux le recommander. Ceux qui aiment ça, tant mieux, mais moi c'est pas trop mon kiff, et ce même si certains gags m'ont plu. Attendez de voir ce que je pense des deux autres films ! (à suivre...)
    Dj Prime
    Dj Prime

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 757 critiques

    4,0
    Publiée le 28 janvier 2019
    Enfin une parodie du genre qui est fidèle à 100 %. OSS 117 est à côté un vrai raté car aucune fidélité envers les éléments classiques du genre. Austin lui, reprend tous les codes de l’espionnage : armes à feux, belles femmes, lieux secrets, combats en tous genres, explosions sur les dernières minutes… Au moment ou j’écris ces lignes, le film est encore en cours de diffusion mais enregistrer (Mercredi 29 Mars 2017). J’ai adoré les 2 scènes en milieu de film ou Vanessa parle au téléphone avec sa mère et qu’Austin se balade à poil dans la suite, dans cette scène, elle bouge des objets et ses membres mais sans s’en rendre compte, elle cache toutes les parties intimes de son partenaire. A la fin dans la même suite, au moment ou ils reçoivent leurs cadeaux de la part de leur chefs, là aussi ils cachent les parties intimes de manières géniales. Et le coup ou elle gonfle un ballon en forme de pénis et la caméra si place pille à la place d’Austin pour nous faire croire que ce ballon est le pénis de ce dernier… Bref, une photographie génial. Après, les scène entre Dr d’enfer et son fils n’apportaient rien d'intéressant, j’ai donc accélérer. Mais alors, les trop grandes quantités de script vulgaire sur le sexe, abuser, c’est un film juger -10 Ans à la fin. Trop c’est trop, jamais je mettrais un gosse devant ce film qui mérite un -12 Ans. Par contre, Elizabeth Hurley est une vrai bombe, atout charme sans conteste du film. Une très bonne parodie d’espionnage mais trop vulgaire à mon gout.
    Happy life and flowers
    Happy life and flowers

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 2 025 critiques

    1,5
    Publiée le 16 novembre 2018
    J’arrive très en retard pour apprécier ce genre d’humour, l’agent secret photographe farfelu qui aime s’envoyer en l’air avec ses Powers girls. Il y a des moments un tout petit drôle et beaucoup de charabia, la faute à destination du public briton qui comprendrait mieux ses blagues grivoises. Ça n’a pas été financé par un producteur prédateur sexuel, c’est déjà ça de bien, la morale survole l’amour libre, les maladies vénériennes, trois décennie d’histoire, il ne faut pas chercher de la profondeur philosophique. Le cochon baveux d’Austin expert de l’infiltration et en femme, tombe des nues en apprenant le secret posthume de Rock Hudson, ça évite la nullité.
    Mick A
    Mick A

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 17 octobre 2018
    Film culte, ca vole pas haut c'est sur, mais alors qu'est ce que c'est marrant ! C'est lourd, kitch, tu devines déja la fin et l'absurdité des gags et des situations, rien que l'ouverture est juste démente ! C'est dans le même registre que les OSS 117...C'est juste hilarant ! Vive Austin !
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 1038 abonnés Lire ses 6 874 critiques

    3,0
    Publiée le 12 septembre 2018
    Pas de doute : un bon « Saul Bossa Nova » pour débuter, ça met dans de bonnes conditions, d'autant que le mythique morceau de Quincy Jones donne le ton de ce que sera « Austin Powers » : « groovy », rythmé, « so 60's ». En effet, beaucoup de couleurs et de costumes pour ce divertissement ne cachant pas ses références : James Bond, James Bond... et encore James Bond (« On ne vit que deux fois » et « Goldfinger » en tête). Alors on ne va pas se mentir non plus : ce n'est pas très sophistiqué ni très subtil, pour ne pas dire franchement lourd par moments. Mais dans sa logique de grosse parodie qui tâche, c'est efficace. On sait où l'on va. D'autant que s'il y a donc beaucoup d'emprunts à l'univers 007, cela n'empêche pas quelques très bonne idées spoiler: (les morts de seconds couteaux insignifiants provoquent l'immense tristesse de leur famille et de leurs amis : assez drôle) , un léger parfum de politiquement incorrect, voire un soupçon de méchanceté. Enfin, côté casting, c'est plutôt pas mal, Michael York et Robert Wagner venant notamment prêter main-forte à un Michael Myers se dédoublant avec une certaine aisance (au passage, savoureux méchant que ce clone « bouffon » de Blofeld), sans oublier la sublime et affolante de sensualité Elizabeth Hurley, dont on peut regretter la carrière fort médiocre tant elle est largement digne de nombreuses « James Bond Girl ». Pas très fin, donc (euphémisme), mais sympa.
    Shawn777
    Shawn777

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 684 critiques

    3,0
    Publiée le 9 septembre 2018
    Ce film réalisé par Jay Roach et sorti en 1997 n'est pas mal du tout. Je n'ai pas forcément un regard objectif sur ce film car je l'adorais étant plus petit, je n'en garde donc que de bons souvenirs même si je peux y voir aujourd'hui quelques défauts. C'est l'histoire d'Austin Powers, un espion des années 60 qui se fait cryogéniser en même temps que son pire ennemie, le docteur Denfer, et se réveillent trente ans plus tard. Nous avons affaire ici à une belle parodie de James Bond et pas des moindre puisque c'est l'une des plus connues et des plus réussie ! C'est un film très sexualisé qui parodie le charme de James Bond, chose que je ne remarquais pas lorsque j'étais petit (dans un sens, heureusement) mais maintenant, je trouve que certains gags sont un peu longs et lourds et viennent ralentir le rythme du film qui en devient alors un peu bancal, ce qui est dommage. En dehors de ça, nous avons de très bons gags et notamment tous ceux avec le docteur Denfer qui est par ailleurs très réussi. On n'oubliera pas non plus le célèbre thème "Soul Bossa Nova" signé Quincy Jones qui rythme le très bon générique d'entrée. La réalisation est somme toute banale mais elle n'en est pas mauvaise pour autant. Du côté des acteurs, nous avons le très bon Mike Myers qui interprète très bien son rôle ainsi que Elizabeth Hurley. "Austin Powers" n'est donc pas un excellent film mais il reste tout de même une comédie sympathique.
    gizmo129
    gizmo129

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 859 critiques

    4,5
    Publiée le 3 septembre 2018
    Qu'est ce qui fait qu'on reconnait un film de James Bond immédiatement ? Un bel homme, entouré de belles femmes et des scènes d'amour et de sexe avec une gente féminine par toujours pleine de bonnes intentions... Ajouté à cela un scénario tiré par les cheveux avec bien souvent une arme nucléaire, des méchants parfois caricaturaux et des morts en pagaille sans que cela nous interpelle. Et bien au delà des calembours improbables, des répliques cultes (montrez à cet étron qui est le patron), et des comiques de situations montrés jusqu'à l'exagération, Austin Powers est une merveille de parodie de James Bond. Tous les codes des films de l'agent 007 sont ici exagérés, détournés, caricaturés pour notre plus grand bonheur (oui les hommes de main des vilains ont aussi une vie de famille). Pour résumer, Austin Powers, soit vous aimerez soit vous détesterez mais si vous arriver à vous laissez embarquer dans cet humour particulier, si vous voyez la parodie, si vous rigolez du décalage temporel entre les années 70 et 90 voir de nos jours, alors vous savourez comme il se doit cette fantastique comédie culte.
    Jean M
    Jean M

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 28 août 2018
    Un humour vraiment très lourd, ringard, voire même malaisant par moment, des blagues prévisibles et peu efficaces, des expressions et jeux de mots pitoyables. Voilà comment résumer ce gros navet. Ce film fait vraiment pitié.
    Housecoat
    Housecoat

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 327 critiques

    2,0
    Publiée le 25 août 2018
    Prendre à contre-pied des codes profondément inscrits dans un genre populaire ne date pas d'hier. Et malheureusement, Austin Powers faisait déjà partie de cette lignée de films puérils qui se vantent d'êtres plus malins que la catégorie dont il fait la parodie alors que cette dernière ne se limite qu'à des blagues faciles tellement éculées que tout le monde les a déjà vu venir. Quand Mike Myers ne nous farcit pas d'un excès de plaisanteries situées en-dessous de la ceinture, Jay Roach a de son côté un mal de chien à en rythmer la totalité pour les rendre percutantes et fait preuve d'encore moins de tact pour les rendre subtiles vis-à-vis du genre de l'espionnage. Si la plupart des blagues font rire, c'est uniquement parce qu'elles sont déjà drôles sur le papier (les familles des hommes de main, le rire maléfique qui s'éternise). Même si ce n'est pas vraiment désagréable, c'est plus innocent que prétentieux et on peut y trouver son compte si on connaît le matériel moqué, mais c'est symptomatique d'un film qui se limite à n'être rien de plus qu'un enchaînement de gags: celui qui se fiche de tout le reste. Les quelques idées intéressantes ne servent à rien (un espion des 60's perdu dans les 90's, la relation compliquée entre l'agent et son assistante), les personnages se réduisent à leurs archétypes sans leur accorder une profondeur qui justifierait une reprise intelligente du genre, Austin Powers et sa némésis sont tellement débiles et valorisés au premier degré que ni les enjeux ni les personnages secondaires (infiniment plus malins) n'arrivent à créer un semblant d'émotion, et le film se permet même avec ça de faire une demi-heure de surplace. Rien de moins qu'une excuse pour se marrer pendant 90 minutes mais rien de plus qu'une parodie du pauvre.
    HamsterPsycho
    HamsterPsycho

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 900 critiques

    1,0
    Publiée le 20 août 2018
    Je suis fan des parodies et de l'auto-dérision, et avec James Bond comme thème il y a largement matière. Que le film soit graveleux de temps à autre, ce n'est pas gênant, mais quand c'est 99% du temps, ça devient vite affligeant. Ce n'est même pas fait intelligemment. Sinon il y a une ou deux scènes pas mal trouvées ( spoiler: l'accident au ralenti avec le rouleau compresseur et la scène où les potes d'un sbire qui vient de se faire tuer le pleurent dans un bar Hooters ) mais c'est tout. Je ne verrai pas le 2nd, d'autant plus s'il est axé sur le vol du "mojo" de Austin Powers.
    Fa F
    Fa F

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 448 critiques

    1,5
    Publiée le 20 août 2018
    avec son casting assez prestigieux, un pastiche de film d'espionnage, reprenant tous les codes de 007. mais le scénario part un peu dans tous les sens et finalement l'ensemble s'avère très inégal, bon nombre de gags étant grossiers ou graveleux!
    Flo A.
    Flo A.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 165 critiques

    2,0
    Publiée le 18 mars 2018
    C est la deuxième fois que je vois ce film, la première fois j avais bien ris, mais la seconde fois un peu moins, l humour de ce film est drôle au début mais au fil des minutes ça devient lourd.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top