Notez des films
Mon AlloCiné
    Silent Hill : Révélation 3D
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Silent Hill : Révélation 3D" et de son tournage !

    Une suite

    Silent Hill : Revelation 3D fait suite à Silent Hill (2006) de Christophe Gans, toujours avec Radha Mitchell, Deborah Unger et Sean Bean au casting. Le film de Gans avait rapporté environ 100 millions de dollars de recettes dans le monde pour un budget de 50.

    Michael J. Bassett

    Silent Hill : Revelation 3D est réalisé par le Britannique Michael J. Bassett, à qui l'on doit le récent et très mal accueilli Solomon Kane.

    De l'écrit à (pas) l'écran…

    Lors d'une interview, Roger Avary nous a révélé que, contrairement à ce qui avait été annoncé, le script de Silent Hill : Revelation 3D n'est pas le sien : à la plume sur le premier opus, il avait pourtant écrit un développement de son côté, mais celui-ci ne collait pas avec les envies des producteurs, qui ont donc confié la tâche au réalisateur Michael J. Bassett.

    Imprévu...

    La production du film a été retardée par une gigantesque tempête de neige qui a sévi à Cambridge le 23 mars 2011.

    D'Adrian Lyne à Silent Hill

    L'univers de Silent Hill a été inspiré aux créateurs du jeu par un film d'Adrian Lyne sorti en 1990, L'Echelle de Jacob. Dans ce film, Jacob (Tim Robbins) est un modeste employé des postes vétéran du Viêt-Nam se retrouve confronté à des cauchemars et des visions d'horreur. Ce film est par ailleurs une adaptation du court métrage de Robert Enrico de 1962, La Rivière du hibou.

    Le survival-horror

    Silent Hill fait partie de cette catégorie de jeu qu'on appelle les "survival-horror", ou l'on incarne la plupart du temps un personnage perdu et isolé confronté à des zombies ou monstres de toutes sortes. Leur particularité : ils sont fondés sur l'expérience psychologique et l'angoisse et non sur l'action. Resident Evil en fait partie, mais contrairement à Silent Hill, Paul W.S. Anderson, qui s'est chargé des adaptations cinématographiques, a opté pour un univers coloré et orienté action plutôt que rester fidèle aux jeux d'origine (basés sur la peur viscérale du surgissement d'un monstre au détour d'un couloir). A ce jour, les Silent Hill au cinéma sont considérés comme les meilleures adaptations de jeux vidéo. Exercice très difficile que ces adaptations au regard de ce qui a déjà été fait... et (très) mal fait (Super Mario Bros. ; Street Fighter - L'ultime combat ; Alone in the Dark ; Doom...).

    Mélange de Silent Hill 1 et 3

    Michael J. Bassett a décidé de faire un mix entre les épisodes 1 et 3 des jeux vidéo Silent Hill. En ce sens, il a choisi, via une pirouette scénaristique, de faire entrer en scène Harry Mason et Heather Mason, présents respectivement dans les jeux Silent Hill 1 et Silent Hill 3. Pour se faire, le cinéaste a décidé de faire en sorte que Christopher Da Silva et sa fille Sharon Da Silva aient des noms d'emprunt (Mason), afin d'échapper à l'emprise d'une secte voulant ramener Sharon à Silent Hill. Pour rappel, dans le jeu original, Harry Mason recherche sa fille Cheryl dans les rues brumeuses de l'inquiétante Silent Hill, tandis que dans le 3ème opus, Heather Mason, la fille adoptive d'Harry, est aux prises avec une secte qui ourdit de vils desseins vis-à-vis de la jeune femme.

    Adelaide Clemens

    La jeune actrice Adelaide Clemens qui interprète Heather Mason a été repérée par le producteur Samuel Hadida au Festival de Sundance en janvier 2011. La ressemblance entre l'actrice et l'héroïne du jeu original a frappé Hadida : "Elle dégageait une énergie particulière. Elle m’a expliqué qu’elle avait vécu dans beaucoup de pays différents, déménageant sans cesse, comme le personnage. Lorsqu’elle a passé l’audition, elle a été brillante et nous n’avons plus eu de doute : Heather existait", confie le producteur français. Clemens campe également Dark Alessa dans le film, sa "jumelle maléfique".

    Malcolm McDowell

    Le célèbre acteur britannique Malcolm McDowell, inoubliable interprète du voyou Alex dans Orange mécanique de Stanley Kubrick (1972), joue ici le rôle de Leonard Wolf, un étrange habitant de Silent Hill défiguré. Dans le jeu vidéo, Leonard n'avait pas d'apparence humaine mais était un monstre hideux. Le comédien s'est beaucoup amusé à jouer ce rôle : "C'est amusant de jouer ce genre de personnage, sorte de vieux Roi Lear acariâtre", confie McDowell. Par ailleurs, le personnage de Leonard étant aveugle, il était nécessaire que le comédien porte des lentilles de contact ; il a donc fallu convaincre l'acteur, réticent à cause du traumatisme créé par une scène d'Orange Mécanique qui a failli lui coûter un oeil : "Personne d’autre n’aurait pu mieux interpréter ce personnage que Malcolm McDowell. Je voulais qu’il soit aveugle, et Malcolm n’avait pas porté de lentilles de contact depuis Orange Mécanique. J’ai dû le convaincre que je ne lui ferais pas subir la même chose que Stanley!" raconte Michael J. Bassett.

    Contre-emploi

    L'actrice Carrie-Anne Moss, connue pour avoir été Trinity dans la trilogie Matrix, tient dans Silent Hill un rôle totalement à contre-emploi. Cheveux très longs et teinte en blonde, visage émacié, yeux vitreux, la comédienne s'est totalement immergée dans la peau de Claudia Wolf. Personnage ambigu présent dans le 3ème opus vidéo-ludique, Claudia est une femme effrayante à la psychologie troublée.

    Game of Thrones s'invite dans Silent Hill

    Le jeune acteur britannique Kit Harington, qui campe le personnage de Vincent dans Silent Hill, a été révélé par la série TV à succès Le Trône de fer : Game of Thrones. Le comédien y prête ses traits au personnage de Jon Snow. Harington a croisé un autre acteur de Silent Hill sur les plateaux de Game of Thrones en la personne de Sean Bean, qui lui jouait Eddard Stark.

    Un cri dans Silent Hill

    Dans le but de se concentrer et d'entrer psychologiquement et physiquement dans le rôle de Heather ou de Dark Alessa, Adelaide Clemens poussait de grands cris avant de tourner ses scènes : "Cela me permet de canaliser mon énergie. À partir de ce moment-là, tout devient instinctif et on se jette dans la scène", raconte la comédienne. Cette méthode n'est pas sans rappeler un certain Jack Nicholson faisant de même avant les prises de vue de Shining de Stanley Kubrick.

    Silent Hill vous poursuit!

    Kit Harington (Vincent) a confié avoir été poursuivi dans ses rêves par les créatures venues tout droit de l'univers torturé de Silent Hill : "Silent Hill vous affecte forcément. C’est un monde surréaliste, sombre et onirique qui vous marque. Cet univers s’est glissé jusque dans mes rêves. J’ai été poursuivi dans mon sommeil par des infirmières et des monstres hideux!" En effet, l'univers de Silent Hill a toujours su présenter des monstres obscènes et dérangeants qui marquent profondément les esprits.

    Trinity a sa méthode!

    Carrie-Anne Moss avait une méthode bien à elle pour créer la tension nécessaire entre son personnage (Claudia Wolf) et celui d'Adelaide Clemens. En effet, si en coulisses les deux actrices échangeaient de façon amicale, l'ambiance changeait radicalement sur le plateau. Carrie-Anne Moss cessait toute implication émotionnelle avec la jeune actrice, se tenant à bonne distance et provoquant l'incompréhension et le doute chez Clemens : "Carrie-Anne Moss a cessé tout contact avec moi, elle restait toujours à deux mètres de distance. Ce n’est que lorsque nous avons commencé à tourner que j’ai réalisé ce qu’elle était en train de faire : elle remettait la distance nécessaire entre nos personnages. Quand elle s’est finalement approchée et a mis sa main sur mon visage, cela a été très fort. Jamais je n’avais ressenti une pareille invasion de mon espace personnel. J’en ai frissonné. C’était fascinant et puissant", confie l'interprète d'Heather Mason.

    On se fait des amis à Silent Hill

    Kit Harington (Vincent Carter) et Adelaide Clemens (Heather Mason), complices à l'écran, sont également devenus de bons amis dans la vie grâce à Silent Hill : "Nous avons vécu ensemble beaucoup de choses : le froid, la neige, les ambiances d’abandon et les attaques. La scène avec les infirmières reste un souvenir dont je cauchemarde encore ! On avait beau savoir que l’on était sur un plateau, c’était vraiment terrifiant. Partager cela rapproche. Du coup, Kit est devenu un bon ami", révèle l'actrice. Comme quoi, tout n'est pas pourri au royaume de Silent Hill.

    Patrick Tatopoulos

    Patrick Tatopoulos a rempilé pour ce deuxième volet de Silent Hill après avoir déjà été le designer des créatures du premier opus. Ce technicien est une sommité dans le monde du cinéma et possède une filmographie prestigieuse et conséquente. On peut citer sa participation à des films tels que Stargate, la porte des étoiles, Independence Day, Godzilla ou Je suis une légende. Tatopoulos n'en est d'ailleurs pas à ses premières adaptations de jeux vidéo, puisqu'il a été superviseur des effets visuels de Resident Evil : Extinction et, ironiquement, a débuté sa carrière sur le très mauvais Super Mario Bros. en tant que responsable des effets spéciaux.

    Conception des décors

    Sur le premier opus de Silent Hill au cinéma par Christophe Gans, une chef-décoratrice de renom avait officié : Carol Spier (collaboratrice de David Cronenberg). L'artiste avait su recréer avec brio l'esthétique sombre et poisseuse de la ville damnée. Pour le deuxième volet, Michael J. Bassett a fait appel à une autre chef-décoratrice talentueuse, Alicia Keywan. Elle a notamment travaillé sur La Fiancée de Chucky, Les Messagers ou Le Dernier rite.

    L'inquiétante étrangeté

    Le concept Freudien d'inquiétante étrangeté (rupture dans la normalité du quotidien par l'intervention d'un fait étrange, voir paranormal) est très présent dans l'univers de Silent Hill. Les films se veulent donc très fidèles à l'esprit du jeu qui joue plus sur l'angoisse de la possible survenance de l'horreur que l'horreur elle-même. En ce sens, Silent Hill se veut le digne héritier des écrits de Howard Phillips Lovecraft, Edgar Allan Poe ou Stephen King et dans l'esthétique pure, des tableaux de Francis Bacon et des travaux de H.R. Giger, le créateur de Alien.

    Quid du jeu "Silent Hill 2" ?

    Il est étonnant de constater qu'hormis l'aspect esthétique (décors et monstres), Christophe Gans et Michael J. Bassett n'aient pas puisé l'inspiration dans le meilleur épisode de la saga vidéo-ludique, à savoir Silent Hill 2. Dans cet opus, James Sunderland se rend à Silent Hill après avoir reçu une lettre de sa femme censée être décédée lui enjoignant de la rejoindre dans la ville maudite.

    Akira Yamaoka

    L'univers de Silent Hill ne serait pas le même sans la musique angoissante du compositeur Japonais Akira Yamaoka. Le musicien officie depuis les débuts de la saga vidéo-ludique en 1999 et a continué son travail sur les films. Pour les longs-métrages, Yamaoka est toutefois secondé par le compositeur Jeff Danna.

    Un producteur impliqué

    Le Français Samuel Hadida, producteur du premier opus, a rempilé pour ce second volet. Hadida est également le producteur des adaptations cinématographiques d'une autre saga d'horreur vidéo-ludique à succès, Resident Evil. Il a par ailleurs déjà travaillé avec Michael J. Bassett en produisant son long-métrage, Solomon Kane en 2009.

    Un bestiaire gore à souhait

    Outre les nouvelles créatures horrifiques introduites dans ce nouveau volet de Silent Hill, les fans retrouveront avec un plaisir coupable deux des monstres les plus appréciés de la saga et déjà présents dans le premier opus, les fameuses "infirmières" sanguinaires et le géant à tête de pyramide (campé par le même acteur que sur le premier film, Roberto Campanella).

    "Silent Hill" dans la brume

    L'univers de Silent Hill est caractérisé par son ambiance oppressante et sa brume omniprésente. A l'origine, l'idée du brouillard a été adoptée par les développeurs du jeu non par souci esthétique mais par souci pratique. En effet, la Playstation première du nom n'était pas assez puissante pour afficher des paysages entiers avec une grande profondeur de champ. L'idée d'inclure de la brume a donc été mise en place pour cacher ce défaut ; finalement, ce brouillard est devenu un élément incontournable de la série de jeux vidéo et a donc été logiquement repris dans les films.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • L'Ombre de Staline (2019)
    • La Bonne épouse (2019)
    • Tout Simplement Noir (2020)
    • Filles de joie (2019)
    • De Gaulle (2019)
    • En avant (2020)
    • Invisible Man (2020)
    • Artemis Fowl (2020)
    • The Demon Inside (2018)
    • Les Parfums (2019)
    • Radioactive (2019)
    • The Hunt (2020)
    • Eté 85 (2020)
    • Chained (2019)
    • Jumbo (2020)
    • Jeunesse sauvage (2019)
    • Nous, les chiens (2019)
    • Un fils (2019)
    • Une Sirène à Paris (2019)
    • Carbone (2017)
    Back to Top