John Carter
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,3 pour 7 753 notes dont 1 194 critiques  | 
  • 133 critiques     11%
  • 324 critiques     27%
  • 343 critiques     29%
  • 231 critiques     19%
  • 97 critiques     8%
  • 66 critiques     6%

1194 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Yannickcinéphile

88 abonnés | Lire ses 2054 critiques |

   1.5 - Mauvais

Oui, ben pour le coup j’ai été déçu de John Carter, et j’avoue comprendre assez son échec au box-office, ce métrage s’avérant loin d’être à la hauteur des énormes moyens déployés pour sa réalisation. Le casting est moyen. Taylor Kitsch assure honorablement le rôle principal, mais il manque un peu de charisme, son jeu reste trop soft, et il est généralement trop fade pour convaincre totalement. Ça aurait pu être pire, mais je ne suis pas sûr qu’il avait les épaules pour porter ainsi le rôle-titre d’un tel film, compte tenu de son expérience. A ses côtés la peu connue Lynn Collins endosse le premier rôle féminin, sans démériter, mais elle aussi avec un peu trop de fadeur. Le meilleur vient finalement de quelques seconds rôles très réussis, à l’instar d’un très solide Mark Strong, de quelques créatures qui tiennent la route. Déception du côté du méchant, qui n’est à mon sens pas à la hauteur là aussi d’un tel film. Pour moi le plus mauvais méchant de blockbuster depuis Avengers. Le scénario souffre d’une narration trop chaotique, et d’une durée finalement trop courte pour son propos. Ou alors le film se disperse trop en détails, et en futilité, mais clairement on sent des ellipses malvenus, un déroulé qui manque de fluidité, des transitions trop abruptes, et le final par exemple laisse cette impression désagréable de conclusion expédiée. Très dommage, car le film ne manque pas d’humour parfois, le rythme est bon, on sent de bonnes idées, mais tout apparait trop superficiel, trop rapide, et il y a trop de facilités scénaristiques pour convaincre. La réalisation est faible, mais Stanton ne fait pas preuve d’une maitrise particulière dans le genre du blockbuster. Les scènes d’action sont plus brouillonnes que spectaculaires, la bataille finale est mauvaise (il faut être franc, c’est le bazar), il y a des choses assez ridicules (Kitsch seul contre tous !), et cela tient en grande partie à la mise en scène. Non, Stanton n’a pas l’air très à l’aise, hormis lorsqu’il s’agit d’exploiter les décors. Là on sent un réalisateur à sa place, offrant des plans larges de qualité, et se faisant plaisir, notamment lors des scènes de désert à perte de vue. De même, difficile de nier la qualité des effets visuels, même s’il y a au final peu de créatures, et peu de vrais justificatifs, sur ce point, au budget énorme de la production. Mais la qualité est là. La photographie est en revanche moyenne, avec des couleurs assez fadasse, une ambiance pas très esthétique, ce qui peut tenir aussi à des costumes juste passables, surtout pour ce genre de super-production, et à des idées de design pas toujours très intelligentes. Enfin, la bande son est convaincante, mais très classique et sans surprise. Non, pour être franc John Carter m’est apparu comme un blockbuster pas fameux, dans lequel je retiendrai surtout des effets visuels soignés, des décors parfois très bons, un acteur principal pas trop mal, quelques bonnes idées, mais malheureusement loin de valoir l’argent que l’on a investi dedans. J’attendais mieux, d’autant que ce film me laissait entrevoir des possibilités, mais au final je peux comprendre qu’il n’ait pas séduit. 1.5.

Cosmicm

36 abonnés | Lire ses 887 critiques |

   3 - Pas mal

Un jour, j'ai vu un épisode du Fossoyeur de Film Au sujet du rapport entre le film Conan le Barbare et son remake. Il y a une phrase qui m'a vraiment interpellé. "Si Conan Le Barbare est devenu une oeuvre intemporelle et un film culte, c'est qu'il est tombé au bon moment et que l'exploit ne sera jamais réitéré." En y réfléchissant, je ne suis pas tout à fait d'accord....sur le papier. Car en fonction des films et dans le contexte, c'est autre chose. En 2012 est sorti John Carter, produit par les studios Disney, un film tiré de récits pulp dont je n'ai jamais entendu parlé avant ça, ni du fait que les grandes saga que sont Flash Gordon (alors ça vient son remake ?), Star Wars , Riddick (si si en un sens) et même les Gardiens de la Galaxies se sont inspirés. Ce film avait toutes les cartes pour réussir (le réalisateur du Monde de Nemo et Wall-E, une musique incroyable, un univers connu des plus grands et très riche (oui j'ai vu quelques extraits du comic book depuis), des critiques relativement positives...) mais... s'est méchamment planté au box office mondiale au point que les économistes ont classé ce film comme celui qui a engrangé le plus de pertes à Disney cette année-là (mais je pense que Disney s'en fout royalement sachant qu'il a eu coup sur coup le succès...des Avengers et de la Reine des Neige la même année). Mais ce film méritait - il d'être boudé ? Non, mais il y a quand même des petits reproches à faire. Ce film n'est pas mauvais, il est même bon en terme de réalisation et la musique est vraiment approprié, on sent que le réalisateur vient de l'animation Disney car on retrouve tout le charme de l'animation. Des situations marrantes et enfantines, un univers riche et attrayant, des effets spéciaux ... assez irréguliers. Il y a quelques effets qui sont cool comme les bonds de John et les vaisseaux martiens, mais d'autres un peu moins cool comme les Tars dans les plans larges. Et c'est aussi l'un des problèmes du film en lui même, les Tarz niveaux design ressemblent trait pour trait à des aliens venant de Star Wars. D'ailleurs, tout dans le film fait Star Wars niveau design; c'est même tellement Star Wars que cela se voit dès la séquence d'introduction (très belle séquence au passage). Et quand on est pas familier de l'univers de John Carter, on peut vraiment crier au plagiat, alors que non. C'est comme ça que le film est. C'est vraiment dommage car il aurait pu avoir une meilleur identité un peu dans le style Riddick mais non. Autre problème, les personnages. John Carter, joué par Taylor Kitsh (et non je ne ferai pas la blague) est le héro tout ce qu'il y a de plus classique. Un homme venant de la Terre, transporté miraculeusement sur Mars (appelé Barsum) qui ne comprend pas où il est et dont sa présence sur Mars lui donne la faculté de faire des sérieux bons et d'être (apparemment) super fort. Je ne vais pas entrer dans les détails scientifiques dans la mesure où c'est impossible d'avoir de tels facultés (et combien même, je pose environs 75 kg ce qui signifie que je pèserai 26 kg sur Mars, ce qui signifie que mes bons atteindraient à peine la taille d'une armoire), mais dans un univers de sf c'est acceptable. Et c'est là que le bas blesse pour ce personnage; il e**st trop classique et limite insipide**. Dès qu'il a mis les pieds sur Mars, on sait déjà comment il sera, ce qu'il fera et qu'il sera en couple avec la princesse au final. Pire Taylor Kitsh est insipide comme acteur. Il ne dégage aucun charisme. C'est le genre d'acteur qu'il ne faut pas mettre dans un rôle charismatique de ce type, ou alors de faire en sorte qu'il est plus de personnalité.Spoiler : A titre d'exemple de genre d' "erreurs de casting" : Chris Pratt en Starlord dans les Gardiens de la Galaxie et Ryan Reynolds dans Green Lantern. Ces acteurs non plus n'ont pas été fait pour jouer des rôles charismatiques. Cependant, ça passe mieux car leur personnage ont une personnalité (même exagéré dans le cadre de Green Lantern) qui font qu'ils ont une bonne présence et son intéressant, voir marrant. Là rien. Et le pire c'est que il aurait fallu qu'il joue comme Gambit dans X-Men Origins : Wolverine et on aurait un John Carter cool. Là non, et c'est décevant. L'héroïne Déjah Thoris alias Lynn Collins alors là rien à dire. Vraiment, je n'ai rien a dire. Prenez princesse Leila dans Star Wars, enlevé tout ce qu'il la rendais intéressante et vous obtenez Dejah, princesse à sauver n° 59. Yeah !!! Les seuls qui arrivent à tirer leur épingle du jeu sont Tars Tarkas , Matai Shang et , dans une moindre mesure, Sola. Tar Tarkas (joué par Willem Dafoe) est assez cool en chef des Tars déchu. Il arrive à nous surprendre par ses actions tiraillés entre la colère et la compassion.Spoiler : Il sera amené à prendre des décisions difficiles pour son peuple et sa fille au point qu'il se fera passer pour un traître. Matai Shang joué par Mark Strong ? Ben Matai Shang joué par Mark Strong ! Pas besoin d'en dire plus ! Mark Strong, comme à son habitude joue très bien les méchants complexes et charismatiques, au point qu'il éclipse même Sab Than (joué par Dominic West) qui n'est là que pour jouer les méchants de services. Sola aussi est intéressante avec coté rebelle, mais elle est trop écrasé par la présence de John Carter et de Déjah qui sont trop mis en avant. Quant au reste des personnages, à l'exception du roi Tadors Mors (joué par Ciarán Hinds) et du célèbre écrivain Edgar Rice Burroughs (le créateur de John Carter et de Tarzan joué par Daryl Sabara), ils sont tous anecdotiques. Même le rebelle Tarz méritait plus de présence. Maintenant, l'histoire. C'est d'un classicisme incroyable. Tout est téléphoné dans ce film. La seule chose à sauver c'est qu'elle est quand même bien raconté et cohérente. Les enjeux sont là et on suit trop bien la trame de l'histoire. Oui TROP bien. C'est limite cliché et insupportable par moment. Il n'y a aucun réel enjeu important (à part empêcher un mariage), des ressorts narratifs déjà utilisés, des rebondissements prévisibles. Tout a déjà été vu et revu. C'est limite du décalquage. C'est comme si le film avait 40 ans de retards et qu'il était venu en version remastérisée. Non, je ne plaisante pas. C'est classique à ce point. Heureusement que la réalisation soit à la hauteur d'un Star Wars version prelogie parce que sinon ça aurait été vraiment un désastre. Bref, ce film vaut le coup pour s’intéresser à l'histoire de John Carter, qui est à l'origine de nos meilleurs saga de science-fiction et parce qu'il possède une très bonne réalisation et une bonne musique. On sent bien la patte de Disney dans le film. Et ça c'est classe. Ceci dit, en dépit de tout, l'histoire est beaucoup trop classique et le scénario beaucoup trop téléphoné pour être pertinent. Et évidemment les personnage sont majoritairement banales et pas du tout attachants (sauf Mark Strong). Malgré tout, ce n'est pas le mauvais film qu'on m'avait vendu et ne mérite pa son bide au box office. C'est juste un petit film de sf divertissant et appréciable si on est réfractaire aux autres sagas plus mainstream (en même temps , il faut vraiment détester la sf pour être réfractaire au Star Trek de J.J Abrams ou la première trilogie Star Wars). Et il vaut mieux que Flash Gordon (qui pour le coup est une bonne partie de rigolade tellement que c'est mauvais.

http://realcosmicm.blogspot.fr/2015/04/titre-jo...


cocolapinfr

7 abonnés | Lire ses 508 critiques |

   0.5 - Nul

Un mélange de dune/starwars/gladiator dégoulinant de niaiserie. De très bonnes idées scénaristiques (guerre de sécession, transport interplanétaire, décidément rien de bien original...) sont effacées par une histoire sans saveur, des personnages sans charisme, et un design empire romain kitsch à donner la migraine à une taupe. Je n'ose même pas parler des innombrables scènes ridicules du film (la princesse qui fait un grand sourire après avoir frôlé la mort, la princesse avouant ses intentions, la scène de l'arbre dans la rivière et l'explication des planètes). Un film très vite oublié. Une seule scène aura eu le mérite de me donner quelques frissons : a voir sur youtube : "john carter epic battle scene".

Sébastien G.

0 abonné | Lire ses 10 critiques |

   2 - Pas terrible

Sans être un raté total, ce film sonne vraiment creux. L'histoire est assez kitsch (sauf la fin ) et les raccourcis trop nombreux. Les acteurs ne m'ont également pas vraiment emballé, les personnages ne sont que des fonctions de toute façon . En fait il n'y a que l'esthétique que j'ai trouvée sympa ( on comprend mieux les 250M ). Hélas, je ne regarde pas un film uniquement pour ça et je me suis bien ennuyé...

Aziz M.

21 abonnés | Lire ses 29 critiques |

   4 - Très bien

Ouah!!! Mais qu'est-ce qu'ont fait le réalisateur, les acteurs, les producteurs et tout le bazar pour mériter des critiques aussi négatives de la part des critiques et des spectateurs? Parce que je suis allé voir ce film à sa sortie et le moins qu'on puisse dire c'est que c'est un très bon divertissement!! Pour moi, lorsqu'on met une note aussi moyenne que 3/5 ou aussi mauvaise que 1/5, c'est que le film a été un calvaire à terminer tellement il était ennuyant. Et ce n'est pas le cas. Après tout, peut être est-ce mon barême de notation qui est trop laxiste... Une petite indication, cette critique sera davantage un plaidoyer en l'honneur de ce film plutôt qu'une critique pure et dure. Je mettrai bien plus l'accent sur les qualités que sur les défauts de ce film. Normal donc si vous trouvez que ma note est dure au vu des nombreuses qualités que j'énumère. Vous êtes accrochés? C'est parti. Tout d'abord le casting : Taylor Kitsch (OK ça fait l'affaire), Lynn Collins (pareil on s'en contente) et... quoi? Willem Dafoe? Ah bah quand même c'est plutôt inattendu un acteur de cette trempe au milieu d'autres assez discrets... bon je valide le casting, ne serait-ce que pour Mr. Dafoe. Ensuite : le scénario, bien qu'assez simple et manichéen (les méchants contre les gentils, difficile de le reprocher aux scénaristes vu que le matériau d'origine date de presque 100 ans), les vieilles recettes marchent toujours et c'est assez plaisant de voir comment Edgar Rice Burroughs et ses contemporains se représentaient les petits bonhommes verts. Hormis les martiens, au programme, batailles de vaisseaux volants dignes d'un bon Pirates des Caraïbes et découvertes de lieux étranges et sublimes. Car le point fort du film réside là : les décors sont magnifiques et l'esthétique en soit de ce film est d'une beauté!! Mais le point faible est encore et toujours (pour moi) la romance impossible entre ce soldat d'une Amérique post-Récession et cette sublime créature (de forme humaine cependant) princesse martienne. Encore pire que d'habitude, on voit la romance venir à des kilomètres et les différents renvois de balle amoureux semblent sortir d'un très mauvais journal intime d'adolescente en mal d'amour. Et Taylor Kitsch nous confirme par la même que ce ne sont pas ses talents de séducteur qui ont attiré sa femme jusqu'au mariage (très méchant de ma part je sais). Hormis ces talents de séducteur bien bien enfouis, Taylor Kitsch a vraiment du mal à être convaincant, pareil pour sa dulciné dans le film, Lynn Collins. Pour une fois, ce sont les second rôles qui brillent et Willem Dafoe, dans un style dans lequel je ne l'avais jamais vu, semble être le vrai héros de l'histoire (il incarne toujours un... mince j'ai failli vous vendre la mèche, à vous de le trouver) tant il brille au travers de son personnage atypique et Mark Strong, toujours parfait dans des rôles de vilains vraiment pas gentils (je vous l'avais dit que c'était manichéen). Parce que les premiers rôles masculins et féminins sont d'une platitude... j'avais l'impression de regarder Plus Belle La Vie dans l'Espace (désolé pour les fans de Plus Belle La Vie et les vrais fans purs et durs de John Carter, bien que pas très nombreux j'imagine). Premiers rôles très niais donc. Pas si niais que ça cependant puisque le film nous propose (à sa manière j'entend) une satire d'une hiérarchie sociale préétablie (enfin faut chercher plus qu'entre les lignes parce que c'est très... flou comme satire). Que peut-on dire d'autre sinon que le film semble être un copier-coller d'Avatar qui était lui-même un plagiat assez moyen (bien que magnifique visuellement) du roman de Burroughs et que, dans cette industrie cinématographique (économique, capitaliste, libérale et que sais-je encore...), la promotion accordée à un film joue pour beaucoup dans sa réussite. La preuve? Avec un scénario presque similaire, des moyens similaires, un casting de renommée similaire (Sigourney Weaver vs Willem Dafoe/ Taylor Kitsch vs Sam Worthington/ Lynn Collins vs Zoe Saldana : FIGHT!!!) mais une promo différente, l'un est devenu le plus gros succès de tous les temps (2,8 milliards de dollars) et l'autre un des films les moins rentables de l'histoire (un budget de 250 millions de dollars pour 284 millions de recettes)... à méditer. Bref un peu niais mais divertissant et splendide.

thxoptimizer

5 abonnés | Lire ses 883 critiques |

   1.5 - Mauvais

Une gigantesque idiotie dispendieuse (250 millions de $) qui a coûté une fortune à Disney (idem avec Lone Rangers un an plus tard). Cet échec est amplement mérité, car cette machine a été lancée sans la moindre réflexion artistique et une "science fiction" bâclée sur la partie la plus élémentaire de la "science" et de la logique. [spoiler]Sur Mars, il fait une température idéale pour se balader en T-shirt [il fait en réalité proche de 0°], l'air y est tout à fait respirable, on peut y faire des bonds de 80 mètres (du moins si on vient de la Terre car les habitants, bien que proches des humains pour certains, n'y arrivent pas du tout, même à sautiller. Des habitants donc pour certains humains en apparence, mais quand les Tharks voient John Carter ils se demandent ce qu'est cette étrange espèce...enfin pas besoin de disserter pendant des heures, c'est objectivement nul.[/spoiler] Et avec cet argent, on n'a le droit qu'à une conversion 3D (plus ou moins convaincante suivant les plans, mais son origine post-production saute aux yeux).

Jahro

24 abonnés | Lire ses 776 critiques |

   3 - Pas mal

Depuis longtemps Disney tenait à son space-opera. En 2010, la firme saute le pas et adapte John Carter, cycle initié un siècle auparavant par Edgar Rice Burroughs, celui qui créa Tarzan. La firme veut frapper un grand coup, et elle y met le paquet. Reconstitutions magistrales, du New York de la fin 19ème aux immensités désertiques de Barsoom, planète rouge en créole, des lampées de numérique pour animer les contours de créatures fantasmagoriques, géants verts à six pattes, Staffordshire à six pattes, gorilles aveugles à six pattes, araignée bleue à six, ah tiens non, neuf pattes – pardon, elle n’est qu’un rayon méta-cosmique. Une pincée d’humour, une grosse louche de sensiblerie, de l’aventure avec un grand A, de l’action, avec un grand A, des anonymes avec un petit, de a : Mesdames, Messieurs, secouez le popcorn, remuez le coca, et embarquez pour l’ambitieuse fresque lyrique pour petits et grands de la maison Mickey ! Devant l’échec retentissant en salles, la production renie les droits et trouve une sortie plus simple : le rachat de Lucasfilm. Rien ne remplace un original.

bein

84 abonnés | Lire ses 219 critiques |

   3.5 - Bien

Sans être exempt de défauts, John Carter est un film tout à fait honorable. Avec des décors, des vaisseaux et des costumes à tomber par terre, des effets spéciaux réussis, des personnages et des créatures sympathiques et attachants incarnés par des acteurs convaincants, et une histoire captivante malgré certains points noirs, Andrew Stanton réussit à transporter le spectateur dans ce voyage initiatique, dans cet univers merveilleux digne des meilleures oeuvres de space opera et d'heroic fantasy. Quoi de plus normal pour l'adaptation du roman pionnier de ces genres artistiques. Le film prend le temps de démarrer, de poser le background des personnages et de l'histoire, de caractériser chaque protagoniste afin qu'aucun ne soit anecdotique (à quelques exceptions). Un univers fascinant se crée petit à petit jusqu'à ce que l'histoire ne soit vraiment lancée. Mais une fois qu'elle l'est, des faiblesses commencent malheureusement à apparaitre. La guerre qui fait rage sur Barsoom est certes présentée mais n'est finalement pas assez mise en avant, le film se concentrant sur la quête de son héros. Chose tout à fait louable mais qui ne rend finalement pas les deux camps et leurs causes suffisamment intéressants. A ce titre, le personnage de Dominic West ne sera qu'un bad guy anecdotique, idem pour les leaders du camp adverse qui font presque office de figurants. L'histoire du film est agréable à suivre mais aurait pu être plus passionnante, plus captivante qu'elle ne l'est en développant les à côtés et des enjeux à plus grande échelle que ceux liés aux personnages. Ainsi, John Carter aurait pu être une oeuvre plus complète. Autre point faible : la mise en scène d'Andrew Stanton qui est loin d'être mauvaise, bien au contraire, mais qui manque parfois de puissance. Si le réalisateur offre de beaux morceaux de bravoure et de belles scènes à la fois guerrières et touchantes, il a parfois du mal à donner un réel souffle épique à certains passages importants qui paraîtront finalement anodins. Mais paradoxalement, aucune scène n'est plate et ennuyeuse. Au final malgré tout, John Carter reste un honnête divertissement, réalisé avec savoir-faire et générosité. Un beau moment d'évasion parsemé également d'un humour bien dosé et efficace. Le flop n'était pas mérité.

Victoire_Isoré

0 abonné | Lire ses 4 critiques |

   2 - Pas terrible

Je vais faire ça simple: j'aurais adoré ce film s'il n'y avait pas eu un détail... Vous savez: ce détail qui vous gâche tout le film, le détail qui vous empêche de vous concentrez sur l'intrigue car vous priez le seigneur pour qu'elle n'apparaisse plus à l'écran. Personnellement, ce qui m'a gêné c'est le personnage de la Princesse... Je ne sais pas si c'était une cause perdue rien qu'au niveau du scénario ou si Lynn Collins y est pour quelque chose, je ne sais pas non plus si le choix de la VF (Stéphanie Lafforgue) est coupable également mais le mal est fait: le personnage est indigeste! On essaie de nous la faire passer pour une femme intelligente (parle de l'Académie des Sciences, veut créer le rayon de ses mains) et forte (regarde comme je manie le sabre à deux moments du film) pour nous faire passer la pilule quant à ses tenues remake-de-Princesse-Leia.... mais ça ne passe pas. Autant Leia en princesse rebelle fuyant l'ennemi, on trouve ça courageux, autant cette fugue là a un goût d'enfant gâtée, cette princesse là insupporte... Ou peut-être juste m'insupporte mais le mal est fait. L'histoire d'amour est servie dans un emballage de guimauve (Spoiler : on a même le droit à un petit mariage à la fin..., et puisqu'il est difficile d'adhérer à ce simili d'histoire d'amour vu et revu, les choix des personnages deviennent eux-aussi difficiles à accepter. Néanmoins j'ai apprécié l'univers créé, et Willem Dafoe était génial dans le rôle de Tars Tarkas. Dommage, sans histoire d'amour crispante j'aurais noté ce film à 3,5 / 5 je pense.

bruno E.

2 abonnés | Lire ses 567 critiques |

   3.5 - Bien

un film de science fiction et d'aventure qui se laisse regarder en famille sans problème, certaines scènes d'action sont vraiment réussies, les effets spéciaux le sont également. quelques passages sont moins soignés avec quelques incohérences. n’atteint pas le niveau des meilleures productions certes, mais reste très agréable et original par son scénario.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
John Carter Bande-annonce VF
4 210 421 vues
John Carter Bande-annonce VO
340 711 vues
John Carter Bande-annonce (2) VO
43 089 vues
10 vidéos liées à ce film
Playlists
10 vidéos
AlloCiné... Nostalgie !
15 vidéos
Les Avengers font le buzz
14 vidéos
Moins fast, moins furieux : les blockbusters US parodiés !
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné