Seven
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,4 pour 51 201 notes dont 1 686 critiques  | 
  • 984 critiques     59%
  • 505 critiques     30%
  • 85 critiques     5%
  • 48 critiques     3%
  • 28 critiques     2%
  • 21 critiques     1%

1686 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Danny Wilde

3 abonnés | Lire ses 252 critiques |

   4 - Très bien

Après Alien 3, David Fincher confirme son talent. Depuis le générique jusqu'au final terrassant, le spectateur est scotché sur son siège et malmené, en restant sous pression ; peu de films arrivent à ce résultat en instillant une telle atmosphère aussi nauséeuse. Ce thriller terrorisant plonge dans les tréfonds de l'âme et laisse une impression de malaise, accentuée par des éclairages glauques, blafards, et un côté poisseux dû à la pluie incessante. Un monument de virtuosité, mais assez difficile à revisionner tant il s'imprime dans la mémoire.

LeCinephileduGrenier

1 abonné | Lire ses 32 critiques |

   4.5 - Excellent

Scenario implacable. intrigues a couper le souffle. idees de genies. ce film est un pur plaisir et un pur succes. A voir absolument.


sparowtony

64 abonnés | Lire ses 106 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Thriller réputé, Seven est aussi considéré comme un des plus grands de Fincher. En soit, un film qu'il fallait que je vois. Et bim: grosse claque ! Une claque très en retard par rapport aux autres, mais une claque quand même ! Déjà, ce que l'on remarque dès le début, c'est son ambiance unique. C'est sombre, très très sombre, et ça se déroule dans une ville d'apparence sale, insalubre, et ou il n'y fait que pleuvoir. D'ailleurs, Fincher a eu le génie de ne jamais nommer la ville ou se déroule l'histoire. Cette ville étrange, ou il ne fait que mauvais temps...ça renforce l'ambiance glauque et mystique de l'histoire ! Et puis ce générique...ce générique magistral ! C'est rare que dès le début du film, je sois soufflé par un détail: le générique est une vraie oeuvre d'art en lui-même ! Et bien évidemment, il annonce bien l'ambiance noire qui va dominer le reste des 2 heures. Pour ce qui est des acteurs, Morgan Freeman est d'une excellente sobriété. Son personnage est froid, malin, mais aussi charismatique et malgré tout attachant. C'est peut-être même un de ses meilleurs rôles. Brad Pitt, dans le rôle d'une vrai tête brulée, est absolument impeccable. Il est lui aussi attachant, mais on peut dire que c'est en grosse partie grâce à l'écriture très réussie des deux personnages principaux. D'ailleurs, Pitt est même magistral lors du final, juste inoubliable. Toute cette douleur que traverse le personnage, ce choix horrible qu'il doit faire...Pitt est tellement convaincant qu'on ne lâche plus son écran à ce moment-là (et pour d'autres raisons). On a une Gwyneth Paltrow bien sympathique dans le rôle de sa femme. Une interprétation mineure, mais une bonne interprétation quand même. Fincher, pour le rôle du psychopathe John Doe, a eu l'intelligence de choisir le magistral Kevin Spacey. Et surtout, il a eu l'intelligence de ne pas le dévoiler dans le générique de début, et ne mettre son nom qu'au générique de fin. Comme ça, le spectateur au fil du film n'a aucune idée de à quoi ressemble Doe. Bon, moi, je le savais, c'est maintenant connu, mais c'est une très bonne idée quand même. Décidément, avec Usual Suspect, c'était la période Kevin Spacey en 1995 ! La réalisation de Fincher est phénoménale. C'est simple, chaque plan est beau, toutes les images de ce film sont belles. Alors, ok, c'est glauque et tout ça, mais je veux dire que l'esthétisme est tellement travaillée que ça en est beau. Ainsi, la photographie du film est entièrement maitrisée (voir même somptueuse) et la direction artistique de Arthur Max (fidèle de Ridley Scott qui fait aussi des merveilles avec lui) illustre parfaitement l'ambiance noire. Ficher a fait un vrai travail d'ambiance, et c'est carrément réussi. D'ailleurs, il y a une course-poursuite dans le film qui m'a soufflé tellement elle est dynamique et bien filmé. La preuve que Fincher assure tous le temps et dans tout les registres. Il y a aussi à noter un excellent montage. La musique de Howard Shore est vraiment pas mal. Je ne sais pas si c'est lui qui a fait celle du générique de début, mais en tous cas, bravo à lui si c'est le cas ! Les autres musiques sont excellentes, et apportent une touche de suspense à l'ensemble (et d'ailleurs, quel suspense, aussi !): encore une fois, je vais citer la fin, ou la musique rythme admirablement le choix de Pitt. Le scénario, aussi classique puisse t-il paraitre, est non seulement transcendé par la mise en scène, mais cache en plus des surprises, et pas des moindres. Comme je l'ait dit, les 2 protagonistes sont très attachants, chacun à leur manière car différents. Ils forment un beau duo, et l'enquête est écrite de façon efficace. Alors, c'est vrai qu'il y a parfois des baisses de rythme, et ça gêne un peu. Fincher prend son temps, mais c'est pour plus nous choquer lors du final. J'ai trouvé aussi que le concept des meurtres en rapport avec les 7 pêchés capitaux, c'était quand même assez ingénieux. La psychologie de John Doe, fanatique intelligent, est effrayante et bien trouvée. Ajoutez à ça un Kevin Spacey juste parfait, et on obtient peut-être un des plus grands méchants de l'histoire du cinéma. Le paroxysme du scénario (et donc du film), c'est, vous l'avez deviné, son final. Plus globalement, les 20 dernières minutes du film sont les meilleures. Déjà, on a un puissant monologue de John Doe dans la voiture, mais en plus, le twist final est INCROYABLE. Bon, je ne mentirais à personne: je le connaissais déjà (et j'en rage encore). Mais il n'empêche que quand on est devant...wow. C'est juste l'une des fins les plus puissantes, les plus osées, et les plus machiavéliques que j'ai pu voir ! Il n'y a même pas de bain de sang, c'est atroce mais psychologiquement ! Et c'est juste ingénieux et cruel ! Et puis tous les acteurs sont tellement bons à ce moment-là...franchement, avec une fin pareille, on peut pardonner les baisses de rythme: elle donne tous son sens au film et le rend meilleur ! C'est totalement immoral pour le personnage de Pitt. D'ailleurs, j'ai pu lire que le film était prévisible à la fin. Et je réponds que c'est presque fait exprès ! En effet, Fincher nous montre bien (et il insiste) que Pitt est colérique et perd parfois ses moyens ! C'est une sorte d'indice pour ce qu'il peut lui arriver à la fin, que ça va être une cible de John Doe ! Et ce que lui dit justement Doe dans la voiture ne fait qu'indiquer de façon plus évidente qu'il va arriver quelque chose d'horrible au personnage. Et franchement, deviner qu'il a tué sa femme pour se faire tuer ensuite, c'est quand même un peu dur. Le plan est tellement ingénieux que l'on ne peut qu'être sur le cul à la fin. Après, on devine ou on devine pas, mais enfin, ça reste dans l'ensemble imprévisible...et je dis ça alors que je connaissais le twist ! Bref, Seven est tout simplement l'un des thriller les plus ingénieux, machiavéliques et maitrisés de l'histoire du cinéma selon moi ! Une vraie claque qui montre définitivement que Fincher est un cinéaste très talentueux ! Après celui-là, j'ai hâte de voir ses autres films que j'ai manqué (surtout Fight Club). Un chef d'oeuvre à ne pas manquer !

W.C.K.D

8 abonnés | Lire ses 18 critiques |

   4 - Très bien

Se7en est un film grandiose, sombre, violent et intelligent. Le suspens est toujours présent, jusqu'à la dernière minute. Un scénario extrêmement bien trouvé, une intrigue bien ficelée, avec une fin digne du Spoiler : Prestige ou de Spoiler : Usuals Suspects (je mets spoiler au cas où), on retrouve d'ailleurs l'acteur de ce film cité dans le rôle du méchant. Les acteurs jouent admirablement bien. Attention toutefois à l'extrême violence de certaines scènes (je m'adresse aux parents), ce film mérite son INTERDICTION, et encore, 12 ans c'est assez limite quand on a à l'écran des photos de cadavres torturés jusqu'à la mort (je pense au cadavre de la Paresse et à celui de la Gourmandise).Je ne mets pas 5 étoiles pour la bonne et simple raison que "l'avant-fin" passe trop vite, est presque baclé.Ce film est néanmoins à voir !! à revoir !! et au revoir !!

Bruce Wayne

58 abonnés | Lire ses 279 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

En 1991 sortait ce qui était à l’époque le plus grand thriller de serial killer du cinéma : Le Silence des Agneaux de Jonathan Demme, grand succès critique et public, et jamais égalé en terme de mise en scène et d’ambiance. Mais en 1996, sortait le film qui allait égaler Le Silence des Agneaux, tout en restant différent : Seven de David Fincher. Vous l’avez compris, nous avons là un chef-d’œuvre et un pilier du genre. Tout juste à la fin de sa carrière, l’inspecteur William Somerset, un vieux flic blasé, tombe à sept jours de la retraite sur un criminel peu ordinaire. Celui-ci se fait appeler John Doe et il a décidé de nettoyer la société de ses maux qui la ronge en commettant sept meurtres basés sur les sept pêchés capitaux : la gourmandise, l’avarice, la paresse, l’orgueil, la luxure, l’envie et la colère. Aidé de l’inspecteur David Mills, son remplaçant, Somerset se lance dans son enquête la plus complexe de sa carrière pour arrêter un tueur psychopathe redoutablement intelligent. Sorti en 1996, Seven fut sans doute le thriller portant l’idée générale de « la traque d’un serial killer », le plus dément depuis Le Silence des Agneaux de Jonathan Demme qui avait déjà impressionné par sa maîtrise et son histoire. Sinon c’était du jamais vu. Véritable succès à l’époque, 100 millions de dollars de recettes aux Etats-Unis, plus de 300 millions dans le monde, plus de quatre millions d’entrées en France et une nomination aux Oscars, Seven est entré dans l’Histoire du cinéma. Le film a fait grand bruit à l’époque en révélant définitivement son réalisateur de génie qu’est David Fincher et qui signe son meilleur film. Il faut savoir que Seven est la deuxième réalisation du metteur en scène américain qui avait déjà tenté de percer dans le métier avec Alien3 sorti en 1992 mais le film ne fut pas la réussite qu’il voulait et ce n’était pas encore son heure de gloire. C’est donc quatre ans plus tard que ce talentueux réalisateur, devenu maître dans l’art des thrillers mettant en scène des tueurs en série, revient avec ce film, Seven, une véritable claque. D’abord ce qui fait l’intelligence de ce film c’est qu’il ne s’inspire pas de faits réels ou d’un roman de fiction, c’est un scénario entièrement original. Et c’est là que le film tire toute sa puissance puisque jamais un tel long-métrage n’avait été vu, les codes ont disparu, on ne sait pas a quoi s’attendre. La force de Seven c’est sa surprise, on ne voit pas arriver le dénouement final et certains rebondissements lors du premier visionnage de ce chef-d’œuvre. Bien sûr l’effet de surprise disparaît quand on le revoit une deuxième fois tant le film est marquant et certains moments sont inoubliables, mais il y a toujours une tension constante et une angoisse qui vous prend aux tripes et qui fait qu’il est impossible de sortir des deux heures de film. Signé Andrew Kevin Walker, le scénario de Seven est fascinant de bout en bout mais aussi terrifiant avec son histoire de tueur en série qui va se baser sur les sept pêchés capitaux pour ses horribles meurtres. De plus en plus choquants et originaux, les meurtres dans Seven on marqué les esprits de tous les cinéphiles adorant ce film, celui de la gourmandise est impressionnant par sa mise en scène et celui de la paresse, le plus choquant, a dû terrifier bon nombre de personnes dans les salles de cinéma. Avec le brillant et sombre scénario d’Andrew Kevin Walker, le réalisateur David Fincher en profite ainsi pour dresser une ambiance de thriller jamais égalée de nos jours. Noire, glauque et poisseuse, l’ambiance de Seven vous colle à la peau tant elle est réussit et prenante. David Fincher a réussit a créer un univers où personne ne voudrait y vivre : une ville qui ne dit pas son nom, il pleut tout le temps, la violence règne, la pauvreté aussi et un fou psychopathe assassine des personnes de manière « originale » . De plus le film est violent, comme tout thriller policier avec des serial killer, mais ici on a plus une violence psychologique que graphique, hormis les meurtres de John Doe. Le film livre d’intéressants portraits de personnages, on s’attache à eux, on les déteste, on se passionne pour eux, jusqu’à ce que le film les démontent avec des rebondissements choquants, on pense bien évidemment au personnage de Brad Pitt. Et là le film est violent, une violence qui se tient au niveau psychologique, et c’est ça qui fait encore plus peur dans Seven. Comment détruire un homme ? Le film nous le montre d’une manière terrible dans sa conclusion démente. Pour faire simple, Seven c’est un thriller d’une redoutable efficacité où le suspense et l’angoisse sont les maîtres à bord comme l’ambiance sombre et la violence des meurtres qui vous reste en tête ainsi que le personnage du tueur, sans doute l’un des plus grands méchants du Septième Art. Et si le film est également resté dans les mémoires hormis pour son impeccable mise en scène et son redoutable scénario, c’est pour ses acteurs tous parfaits dans leur personnages. A commencé par le duo de flic mythique : Morgan Freeman en vieux flic proche de la retraite et Brad Pitt en jeune flic très prometteur et brillant. Les deux acteurs sont géniaux, on s’attache à eux dés le début car leur duo fonctionne à merveille ! Brad Pitt entamait avec David Fincher une belle collaboration où les deux hommes se retrouveraient par la suite sur Fight Club, un autre film culte de Fincher, ainsi que sur L’Etrange Histoire de Benjamin Button. Ensuite il y a Gwyneth Paltrow, qui n’était pas encore la petite copine d’Iron Man à l’époque mais qui faisait encore ses premiers pas au cinéma, son rôle de la femme de l’inspecteur Mills lui a permit de lui ouvrir les portes d’Hollywood. Et enfin il y a le grand Kevin Spacey dans le rôle de John Doe, le tueur en série culte de Seven, un visage blanc à vous glacer le sang et une voix calme qui cachent un homme terrifiant, intelligent et troublant, John Doe est l’un des psychopathes les plus marquants du cinéma avec entre autre Hannibal Lecter version Anthony Hopkins et le Joker version Heath Ledger. Accompagné d’une bande-originale démente signée Howard Shore, auteur de l’excellente BO du Silence des Agneaux, tiens tiens comme le monde est petit, la musique de Seven contribue à créer cette ambiance d’angoisse et le générique culte du début montre tout le « dérangement mental » du tueur. Bref avec Seven, David Fincher bluffait le monde entier avec son thriller glauque et redoutablement intelligent, un film aussi terrifiant que brillant qui est resté dans les esprits des cinéphiles comme l’un des maîtres du genre du thriller de serial killer.

Pascal Gaudreault

10 abonnés | Lire ses 213 critiques |

   4.5 - Excellent

David Fincher, aujourd'hui réalisateur respecté, s'est fait un nom dans le cinéma grâce à d'excellents films tels Fight Club, Benjamin Button, The game, Panic room ou même The social network. Mais s'il y a bien un film à qui il doit sa popularité, c'est bien Seven, un film qui n'a laissé personne indifférent. Seven, c'est d'abord un thriller palpitant avec un scénario tout simplement incroyable, un suspense parfait et continu ainsi que des acteurs exceptionnels. C'est en partie grâce à leur performance incroyable que l'on a pu rester aussi accroché à l'intrigue. Sans oublier la fin du film (Comment l'oublier!?). La fin est tout simplement renversante et imprévisible et elle rend ce film inoubliable. C'est ce qui rend ce film si unique, si bon, si bouleversant. Je n'ai jamais rien vu de tel. Ce grand thriller est un chef-d'oeuvre. Il envoie pour toujours Alien 3 (son premier long métrage) aux oublis, au grand bonheur de David Fincher.

Silvere B.

31 abonnés | Lire ses 41 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un film avec un suspense incroyable ! On ne devine pas la fin, Brad Pitt et Morgan freeman forme un super duo d'acteurs ! Mention spécial à Kevin speacy !!

SSiders

18 abonnés | Lire ses 203 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

« Seven », le thriller noir de David Fincher, s’avère être un pur et véritable chef d’œuvre. Une critique, je pense, assez courte, étant donné que je n’ai absolument rien à reprocher à ce thriller psychologique sombre. Un casting grandiose, Brad Pitt joue admirablement bien, Morgan Freeman est simplement comme toujours épatant, Kevin Spacey, dans le rôle du tueur psychopathe sadique est énorme, effrayant mais convaincant, Gwyneth Paltrow offre également une bonne performance, bref, vous l’aurez compris, le casting est génial, et le reste qui va avec aussi ! Mise en scène soignée, sombre et oppressante tout comme l’atmosphère du film dès le début jusqu'à la dernière minute absolument culte et inattendue. La bande originale est sublime, elle se raccorde énormément bien à « Seven ». Le scénario est intelligent, solide et à la hauteur des acteurs, donc franchement, magnifique surprise, « Seven » restera l’un de mes films favoris. Mais ce qui est dommage avec ce genre de film c’est qu’une fois l’avoir vu, on connaît la fin, il n’y a plus vraiment d’intrigue et de suspense donc on apprécie moins le voir une seconde fois. « Seven » est un film alarmant, poignant, saisissant, et troublant surtout, d’une noirceur incomparable, sans temps morts, avec une intrigue totalement présente et maîtrisée qu'il est impossible de deviner ce qui va se passer, le meilleur thriller de tous les temps avec « Prisoners », de Denis Villeneuve et « Shutter Island » de Martin Scorsese.

CH1218

3 abonnés | Lire ses 324 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

«Se7en» est un thriller monumental, tout bonnement le meilleur du genre. Pris dans l’engrenage d’une sordide et macabre enquête, on suit avec énormément d’intérêt, deux inspecteurs aussi opposés que complémentaires, sur la trace d’un tueur en série machiavélique commettant des actes d’une rare cruauté sur la base des 7 pêchés capitaux. Porté par un scénario des plus brillants, le deuxième film réalisé par David Fincher, particulièrement sombre, nous tient en haleine jusqu’à sa stupéfiant issue finale. Que ce soit d’un point de vue technique ou esthétique, c’est du très grand art. Le soin apporté à sa mise en scène, qui foisonne de petits détails, est une réussite totale. La texture des images est sublimée par la photographie signée Darius Khondji et donne aux décors et à l’ensemble des plans urbains, un aspect étonnamment glauque et froid. Mention spéciale également aux maquillages des victimes et au montage, ainsi qu’à la bande musicale. Du côté de la distribution, c’est du lourd : Morgan Freeman, Brad Pitt, Gwyneth Paltrow ainsi que Kevin Spacey illuminent leurs rôles respectifs. Un chef d’oeuvre à voir et à revoir.

Edgar P.

0 abonné | Lire ses 22 critiques |

   4 - Très bien

Une intrigue vraiment bien ficelée, un suspense très bon et une fin étonnante mais très réussie, le tout accompagné de très bons acteurs, notamment du coté du tueur qui est vraiment flippant. Idée des sept péchés capitaux excellente. Un très bon film policier...

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Seven Bande-annonce VO
5 727 vues
Seven Bande-annonce VF
61 801 vues
Seven Bande-annonce (2) VF
3 478 vues
4 vidéos liées à ce film
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné