Mon AlloCiné
    Bronson
    note moyenne
    3,5
    4559 notes dont 716 critiques
    18% (132 critiques)
    30% (214 critiques)
    16% (116 critiques)
    15% (110 critiques)
    11% (76 critiques)
    9% (68 critiques)
    Votre avis sur Bronson ?

    716 critiques spectateurs

    RamiValak
    RamiValak

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    3,5
    Symbol of Violence C'est ce que j'ai remarqué en me renseignant sur la vie de cet homme, Charles Bronson de son surnom, que je me suis rendu compte que l'homme est encore plus incroyable que le film. Le film est très bon et prends un réel parti en attaquant Bronson sous une certaine facette. Refn décide de ne pas faire de Bronson un simple fou dangereux (ce qu'il avait tout de même l'air d'être), il en fait un artiste, qui voit une forme de beauté dans la violence. Comprendre la psychologie de quelqu'un qui veut être connu par tous les moyens n'est pas chose aisée, et surtout par la façon dont Bronson essaie d'être connu. Bronson est un artiste, du moins c'est ce que veut nous dire Refn, en le mettant même littéralement en scène, dans sa tête, Bronson est sur scène et les gens l'acclament, il veut être un spectacle. Dans la dernière prise d'otage qui le fait, il fait de son otage une "oeuvre d'art", ce qui rend cette scène assez onirique, preuve que Bronson décèle une certaine beauté dans la violence. Tom Hardy incarne parfaitement Bronson, dans toute sa folie et sa violence animale, dont il faut constamment se méfier car il pourrait vous étrangler sans aucune raison. Il est aussi très bon quand Bronson est sur "scène", notamment une où il se retourne pour créer un personnage avec chaque coté de son visage. Le film sublime ce personnage, en le montrant toujours se battre héroïquement contre les gardes de la prison, sur fond de musique classique et orchestrale. Cependant le film fait un retour brutale à la réalité dans son dernier plan, en montrant que, au fond, c'est Bronson qui a perdu. Sauf qu'on ne sait pas si lui pense avoir perdu, il ne semble jamais avoir de regrets, il n'est un héros que pour lui malheureusement, voulait-t-il être aimé ou connu, je ne sais pas vraiment. Un autre élément démystifie un peu cet anti-héros, le fait qu'il ai tout de même passé plus de trente ans en isolement, trente ans où il n'a même pas peu se faire connaître en tabassant des détenus ou des gardes, il a littéralement gâché trente ans de sa vie, et ça même lui le sait. La réalisation est assez belle et sobre par instant, quand elle mystifie son héros, mais aussi réaliste et crade, quand elle le montre perdant ou quand il fait preuve de violence brute. La caméra est aérienne, sur fond de musique classique, quand il affronte des gardes, mais reste froide et distante quand il est en isolement, en hôpital psychiatrique, ou quand il se bat pour gagner de l'argent durant ces soixante-neuf jours de liberté, car là il ne se bat pas pour être connu. On retrouve aussi un travail de la lumière, habituel chez Nicolas Winding Refn, principalement du rouge dans la prison, car le rouge symbolise la violence. Bref, Bronson est un bon film, que je rapprocherais de part son approche de la violence et de l'art, de The House That Jack Built, même si ce dernier va bien plus loin dans sa démonstration de l'art.
    lucille.k
    lucille.k

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    3,5
    Grosse performance de Tom Hardy qui rend son personnage assez fascinant. La musique aide aussi à rendre ce prisonnier à la fois dérangeant, intriguant et captivant. J’aurais aimé comprendre un peu plus les origines de cette violence mais on reste quand même scotché pendant tout le film.
    ginette n.
    ginette n.

    Suivre son activité 1 abonné

    2,0
    une mise en scène "atypique" et une narration un peu trop décousue pour moi. Tom Hardi toujours excellent dans ses rôles représente le seul réel intérêt du film. on devine l'intention derrière la réalisation mais de mon point de vu cette intention est loin d'être concrétisée.
    pleasant
    pleasant

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

    1,5
    La volonté d'imposer une esthétique originale, la recherche d'un style peut-être, ne parviennent pas à masquer la vacuité de l'exercice. Il y a des séquences à l'atmosphère assez envoutante, telles celles tournée à l'asile. Mais c'est bien tout. Les acteurs sont irréprochables, voir même impressionnants; néanmoins le film ne dit rien, et se montre à la limite de la complaisance dans les scènes violentes. Bref, après avoir vu le médiocre Drive et l'insupportablement prétentieux "Only God forgives", je me rends à l'évidence: le cinéma de Winding Refn n'est décidément pas pour moi.
    fooker95
    fooker95

    Suivre son activité

    1,5
    1h30 de visionnage pour un film à peu près sans sujet, qui repose entièrement sur la fantaisie brutale d’un personnage qui cogne pour cogner. Les mimiques de Tom Hardy sont excellentes au début mais à force de répétition, elles lassent et finissent par agacer. Le passage dans l’asile de fous symbolise bien ce film : prétentieux, brouillon, inutile. Refn essaie de passer pour le grand réalisateur qu’il est très loin d’être.
    Julian B
    Julian B

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 156 critiques

    5,0
    Quel claque ! Deux ans avant "Drive",Nicolas Winding Refn donne à Tom Hardy peut être son meilleur rôle de sa carrière. Littéralement habité, il en devient littéralement un clone de Bronsonà l'écran. C'est captivant, incroyablement bien réalisé et joué. Hypnotique tout du long. Une Masterclass !
    Rach P.
    Rach P.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Ce film est un chef d œuvre avec un Tom Hardy exceptionnel et une bande son tout simplement top J adore!
    nicothrash60
    nicothrash60

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 627 critiques

    4,0
    Suite à sa trilogie choc "Pusher", Nicolas Winding Refn, alors à l'orée de sa carrière, change radicalement de registre mais commence à véritablement imposer sa griffe entre décalage et hyper violence. L'atmosphère drolatique de "Bronson" tranche littéralement avec les accès de violence de son personnage principal, pour autant l'on sourit beaucoup à la faveur de scènes étonnantes et d'une mise en scène originale. Le style Refn est bien là et le spectateur désorienté se demande sans doute bien souvent où il a bien pu mettre les pieds mais il faut bien reconnaître que l'ensemble est assez jouissif. Et puis, outre tous les artifices de réalisation, de mise en scène etc. l'énorme surprise (à l'époque), c'est sans conteste Tom Hardy et sa prestation XXL ! Massif à souhait et le regard ahuri, le type, coutumier du fait aujourd'hui, est tout simplement monstrueux ici et inonde l'écran de tout son talent, au point même de minimiser l'ensemble de la réalisation. Tout n'est pas parfait pour autant, c'est tordu, assez répétitif mais le but de Refn est atteint, une expérience hors norme et marquante pour le spectateur, qu'il ait aimé ou non, d'ailleurs, le réalisateur danois, toujours droit dans ses bottes, n'aura de cesse de poursuivre dans cette voie, avec plus ou moins de réussite parfois mais sans jamais céder à la facilité et aux sirènes hollywoodiennes, pour l'instant en tout cas ... "Bronson" est un ovni cinématographique à découvrir mais à ne pas mettre entre toutes les mains non plus ...
    lilian G.
    lilian G.

    Suivre son activité

    3,0
    Film atypique qui brille surtout par son acteur principal exprimant de la violence, du comique, du théâtral, et une quête sans limite pour se forger un nom coûte que coûte .
    Julien M
    Julien M

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    1,0
    Un film sur Charlie Bronson, le détenu le plus violent d’Angleterre, qu’elle bonne idée ! Ce film ne pouvait que me plaire, surtout que j’adore généralement les films qui concernent le milieu carcéral. Eh ben non, qu’elle DÉCEPTION ! Le film est gâché par cette humour décalé qui en devient pesante, je n’ai pas aimé et compris le côté one man show, et que dire du choix de la musique ... Il aurait juste fallut nous montrer sans toutes ces fioritures comment ce jeune garçon qu’ont voit au début du film a pu devenir Charlie Bronson.
    Cronenbergfansoff
    Cronenbergfansoff

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 16 critiques

    4,0
    Super super bien ce film, Winding Refn a séparé tout ses ratés et ses réussites dans sa filmographie, et a conservé tous les aspects positifs, ce qui nous donne Bronson, son meilleur. On n'a pas toutes ces longueurs et ces lenteurs retrouvables dans Valhalla rising. Ces surdoses de gore et de morts retrouvables dans Only god forgives, qui avant d'être dégueulasses, deviennent surtout répétitives et ridicules. Et un scénario bâclé comme dans The neon demon. Donc pour prendre les points à l'envers, on a : Une rapidité et une puissance chronologique admirable, une histoire très bien racontée et bien narrée. On a des scènes de combats, de violence et de sadisme non exagérées, et bien mises en scènes avec de superbes éventuels effets spéciaux. Et le scénario est bien, car l'histoire de Bronson qui s'apparente sous une forme biographique est intéressante et prenante. Un Tom Hardy comme d'hab énorme. Je le déconseille aux moins de 13 ans. 4/5
    allobonhomme
    allobonhomme

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 98 critiques

    3,0
    Il rêve d'être célèbre ...son seul talent est la violence ... Ce film retrace la mutation de cet homme vers un nouvel homme , de mickey Peterson vers Charles Bronson ...ce biopic réalisé en alternant scènes de narration et scènes réelles, est percutant au début mais sombre vers une certaine lenteur au fil des minutes , comme si sa vie devenait moins intéressante ... À voir, tout de même, au moins pour la performance d'acteur d'un Tom Hardy totalement métamorphosé.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Film original qui dépayse; un tantinet déjanté avec son humour bien à lui.De la violence mélangée à du délire et de l'humour British.
    Lepouceducoin
    Lepouceducoin

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 569 critiques

    2,0
    Un film assez bizarre de Nicolas Winding Refn. Je ne comprends pas trop cette note si élevée car c'est quand même plus expérimental qu'autre chose. Certes, Tom Hardy fait tout le boulot, et il le fait bien, jusqu'à exposer son corps entier (!!) mais cela ne justifie pas cette moyenne. On apprend finalement pas grand chose sur ce personnage. Certaines scènes sont quand même trop étranges pour que cela me plaise.
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 102 critiques

    2,0
    En regardant "Bronson", je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Le titre fait évidemment penser à l’acteur que nous connaissons tous : Charles Bronson. Il n’en est rien ! Bronson, Charles de son prénom, se nomme en réalité Michael Peterson. Très jeune, il rêve de devenir célèbre et cela va tourner à l’obsession. Et c’est avec une surprenante clairvoyance et beaucoup d’abnégation qu’il va parvenir à ses fins en basculant dans la criminalité et la violence pour devenir le détenu le plus dangereux de toute l’Angleterre, doté d’un sacré palmarès en temps cumulé passé en isolement. La réalisation de Nicolas Winding Refn est bien centrée sur le rôle-titre, mais reste particulière en se concentrant principalement sur le changement d’identité du personnage, tout en insistant sur le pourquoi cet homme voulait délibérément rester en prison. Le résultat est que, si je puis m’exprimer ainsi (petit clin d’œil aux modérateurs du site, en passant), "j’ai le cul entre deux chaises". Car de ce choix pleinement assuré et radical dans le traitement, on a plus l’impression d’assister à une comédie-bouffe qu’autre chose, avec une succession de scènes plus ou moins répétitives venues argumenter une narration accompagnée de musiques éclectiques au possible (nous entendons même de l’opéra !), comme si nous assistions à un spectacle donné dans un cabaret quelconque. Pire, la mise en scène stricto sensu dégage une certaine fascination pour ce personnage. La conséquence directe ou indirecte, voulue ou non, de cette mise en scène kitsch et décalée est qu’on ne ressent jamais le côté inquiétant du personnage alors que c’est ce qu’il est sensé inspirer. En revanche, il me semble qu’on peut saluer la performance de Tom Hardy, délicieusement lunaire dans son rôle et pour le coup carrément méconnaissable (je ne l’avais pas reconnu !!). De cabotinages en cabotinages, il fait passer d’un instant à l’autre son personnage par toutes les humeurs possibles et imaginables avec une facilité déconcertante, jusqu’à l’amour qu’il ose déclarer comme s’il cédait malgré lui à l’impensable et à l’inéluctable. Une véritable performance d’acteur sans laquelle ce "Bronson" aurait été sans aucun intérêt et bien insipide.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top