Mon AlloCiné
X-Men: Le Commencement
note moyenne
4,1
25246 notes dont 2286 critiques
21% (489 critiques)
45% (1022 critiques)
22% (513 critiques)
7% (158 critiques)
3% (67 critiques)
2% (37 critiques)
Votre avis sur X-Men: Le Commencement ?

2286 critiques spectateurs

Kev T
Kev T

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 284 critiques

3,5
Publiée le 09/03/2019
Pas fan des Marvel mais celui-ci est, pour moi, largement au dessus ! On est pas dans le cliché habituel des Marvel, y’a une vraie histoire (au sens historique notamment), des personnages bien mise en valeurs dans leurs liens et leur individualités.
Fred B.
Fred B.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 182 critiques

5,0
Publiée le 17/01/2019
Vu le 16/01/2019. Après avoir vu de nombreux X-Men en film, je me suis décidé à refaire la série en essayant de suivre l'ordre chronologique, un ordre que l'on trouve assez facilement étudié et conseillé sur internet. Et bien pour ce premier opus, on peut dire que c’est du lourd. Ce film est en fait un préquel (ça devient habituel désormais quand une franchise cartonne) des films de 2000 et 2003. Le passé des deux principaux adversaires de la série (Docteur X - Charles Xavier et Magneto - Erik Lensherr) est ici dévoilé, comment ils en sont arrivés là, comment d'amis au départ ils sont devenus adversaires à cause de deux idéaux divergents, comment certains mutants célèbres ont changé de bord (notamment Mystic alias Raven). Francheùment pour quia vu les films suivants (ou précédents selon l'angle dans lequel on se place) ce préquel est remarquable, tout s'articule bien, tout parait évident ensuite sur la suite de la saga. Et puis nous avons quand même deux interprétations majuscule de James Mc Avoy et Michael Fassbender avec l’excellent Kavin Bacon en Shaw, personnage fou à lier qui veut la 3è guerre mondiale. Le casting est aussi séduisant avec un casting de mutant étonnant (Reine Blanche, Le Fauve, Havok, Darwin, Azazel, Le hurleur), les effets spéciaux sont remarquables à tout point de vue (la scène finale avec les missiles) et on peut déjà voir que les humains normaux sont anti-mutants ce qui déclenchera ensuite les conflits des films suivants. A noter la présence Jennifer Lawrence qui confirmera l'année suivante son talent dans la série des Hunger Games, de Zoé Kravitz qui confirmera dans "Divergente" et Michal Ironside dans un petit rôle de capitaine d'armée Un must, très certainement dans le top 3 de la franchise x-Men
Clément P.
Clément P.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 226 critiques

4,5
Publiée le 21/12/2018
Avec ce Prequel on a vraiment droit a un film de qualité . Et si l'on doit suivre une certaine Timeline pour la saga X-Men c'est donc le premier volet que l'on se doit de visionner et c'est Matthew Vaughn qui se charge des commandes . Vaughn , aussi connu pour son excellent travail sur le premier Kick ass ou les Kingsman . Ce X-men est considérer comme étant le meilleur de toute la Saga et il faut le reconnaître ça commence très fort .. Casting irréprochable , scénario accrocheur , scène d'action dynamique doublée d'une bande son magistrale .. C'est vraiment du beaux cinéma . Il se dégage beaucoup de maturité et un humour subtil placé aux travers de dialogue dépourvu de répliques au second degré censé donner l'image d'un pur produit fan service . Non . Ici le sujet est traité dans toute sa globalité de manière sérieuse et sans fausse note . On apprécie vraiment cet épisode .
Mathieu B.
Mathieu B.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 368 critiques

4,0
Publiée le 23/11/2018
J'ai beaucoup aimé cet épisode, pour plusieurs raisons. La première, c'est que j'aime bien les préquel, ils permettent de découvrir l'origine des personnages que l'on connait déjà dans leurs exploits futurs et c'est très intéressant. Ensuite parce que les acteurs sont plutôt bien choisis, notamment Michael Fassbender qui incarne un magnéto rempli de violence et d'un désir de vengeance terrifiant. Son regard déterminé et sa mâchoire carrée collent bien avec le personnage, et la bonne prestation de l'acteur fait le reste. James McAvoy est bien choisi par rapport au caractère calme et réfléchi de Charles Xavier, des ses origines bourgeoises et de son parcours universitaire. Lui aussi est à créditer d'une belle prestation. Tout comme Jennifer Lawrence qui laisse transparaître son mal être pendant tout le film, jusqu'à faire ce choix que tout amateur de X-men connait, à savoir celui de rejoindre Magneto. Cet épisode nous apprend notamment que ce fut la première et la meilleure amie de Charles Xavier depuis leur plus tendre enfance. C'est pour ça que j'aime les préquel ! Le scénario est un peu décevant en matière de crédibilité car, sans dévoiler tout le film, la guerre nucléaire est une histoire réchauffée qu'on nous a servit trop souvent. De plus, le docteur Shaw (Kevin Bacon) a un tel pouvoir qu'il n'a besoin de personne pour dominer le monde. Pourquoi choisit-il de séparer son équipe et de s'affaiblir au moment crucial ? Bref, pas mal de failles et de lacunes dans le scénario, ce qui gâche un peu le plaisir. Mais globalement, soyons honnête, j'ai beaucoup aimé !
Alexis C.
Alexis C.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 128 critiques

4,0
Publiée le 15/10/2018
Après un troisième opus très moyen, ce préquel est une véritable bouffée d'oxygène. L'histoire est intéressante, c'est bien joué et c'est bien réalisé. Un véritable spectacle avec un peu de réflexion derrière, c'est très agréable à suivre.
Frank Gallagher
Frank Gallagher

Suivre son activité Lire ses 114 critiques

4,0
Publiée le 16/09/2018
Le résultat est réussi. Réalisation emballante, des effets spéciaux aux rdv performances remarquables de James McAvoy et de Michael Fassbender en jeunes Professeur X et Magneto, tout comme l’excellent Kevin Bacon en gros méchant. Matthew Vaughn signe sans aucun doute l’un des meilleur de la franchise X-Men.
Nicolas L.
Nicolas L.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 878 critiques

2,5
Publiée le 13/09/2018
Bon déjà film de super héros je suis pas fan mais on m'avait souvent vanté les mérites de celui-là donc je l'ai tenté. Bilan : ça se laisse regarder, il y a des bons moments et Michael Fassbinder est excellent après c'est souvent crétin et parfois même ridicule mais bon je crois que c'est le style Marvel qui parfois me donne des boutons...
Guide de Survie du Cinéphile Amateur
Guide de Survie du Cinéphile Amateur

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 482 critiques

3,5
Publiée le 13/09/2018
Après un dernier épisode bâclé (« L’affrontement final ») et un spin off (« Wolverine ») aux critiques mitigées, la Fox a enfin pris la décision qui s’imposait : rappeler le génial Bryan Singer, réalisateur des deux premiers volets et ici producteur et gage de qualité et de respect de l’histoire originale. Et, force est de constater que le résultat est à la hauteur des espérances et permet de relancer la franchise en offrant pas mal d’explications et d’éléments cohérents concernant l’origine des xmen et les relations fraternelles et complexes entre Xavier et Erik, les deux futurs adversaires mutants, aux visions diamétralement opposées, quoique cet épisode nous apprend à être plus nuancé quant aux réelles motivations de Magneto. Le scénario est plutôt bon, comme lors des premiers films, l’idée majeure reste le problème mutant et l’acceptation de leurs différences par le monde humain, on revient clairement aux origines avec le thème de l’intolérance et de l’acceptation de soi. L’intrigue est positionnée à une époque particulière de l’histoire, au moment de la crise des missiles cubains (avec tout ce que cela entraine : nazisme, guerre froide, nucléaire…), choix assez amusant mais bien exploité, qui offre pas mal de possibilités dans les libertés scénarisitiques, ainsi qu’une vraie crédibilité de l’intrigue, à travers les images d’archive des discours des présidents par exemple. Coté action, la mise en scène signée Matthew Vaughn, auteur du brillant « Kick Ass », est réussie, les scènes d’action et de démonstration des pouvoirs mutants se multiplient, avec beaucoup de succès, même si tous les mutants ne sont pas de niveau égal : autant Azazel est franchement puissant et impressionnant, autant les petites ailes de papillon d’Angel sont assez risibles. On retiendra principalement la scène du sous marin extirpé des eaux par Magneto et qui se retrouve à flotter dans les airs, à coté d’un avion, comme belle démonstration de la maestria visuelle de Vaughn. Coté casting, le choix des deux héros est bon, James McAvoy et Michael Fassbender correspondent bien aux caractères et aux spécificités du Professeur Xavier et de Magneto, surtout le second que je trouve particulièrement crédible et inspiré en homme assoiffé de vengeance, constamment tiraillé entre bien et mal. D’un point de vue plus personnel, je suis vraiment heureux que le film fasse également la part belle à Raven, dit Mystique, personnage intriguant et envoutant de la saga, au même titre que Magneto. Enfin, il convient de saluer la prestation parfaite (normal, c’est en méchant qu’il est le meilleur !) de Kevin Bacon, et de sa compagne, January Jones, qui nous font vraiment penser aux années glorieuses des premiers méchants de James Bond, tel Golfinger. D’ailleurs, c’est à se demander si le choix de l’époque n’est pas également un moyen de rendre hommage aux films de Young ou Hamilton. Pour finir, on notera une apparition furtive mais hilarante de Hugh Jackman dans son rôle de prédilection de Wolverine. Bref, un dernier opus de grande qualité qui se positionne clairement sur l’idéologie des premiers, c'est-à-dire le droit à la différence et l’humanité de ces mutants face au manque de tolérance des soit disants « humains ». Le tout servi par un casting de premier ordre et par un réalisateur qui continue de s’imposer comme une valeur sûre… Merci à Bryan Singer d’avoir repris les rennes de la saga, c’est toujours mieux de la conclure sur la note positive qu’elle mérite amplement ! Auteur du livre "Guide de Survie du Cinéphile Amateur" (sortie janvier 2019)
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1041 abonnés Lire ses 10 085 critiques

3,0
Publiée le 10/09/2018
Les X-Men sont de retour et redonnent du souffle à une franchise qui en avait bien besoin après un fort moyen "X-Men Origins: Wolverine". Ça aurait pu être pire, il n'en ai rien! Certes, l'intrigue met un peu de temps à arriver mais c'est pour nous faire prendre conscience que la soif de pouvoir de certains dètruit les amitiès! Les aficionados sont au courant, ils ne retrouveront aucun des acteurs de la prècèdente saga malgrè le camèo rèjouissant de Hugh Jackman! Un scènario travaillè, une histoire bien ficelèe, une rèalisation rythmèe, des F / X bien utilisès qui ne font pas dans la surenchère mais surtout des personnages qui gagnent en profondeur (mention à l'èpatant Michael Fassbender qui apporte une dimension touchante à Magnèto). Tour à tour renversante et èmouvante, la relation Raven / Erik/ Charles restera le point fort du film! Pari rèussi donc pour ce nouveau X-Men qui laisse prèsager de bonnes choses pour la suite en relançant assurèment la firme! Avec un vrai respect des derniers comics X-Men...
Christiane H
Christiane H

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 1 475 critiques

3,0
Publiée le 17/08/2018
Le commencement de cette école de mutants est pas mal, la maîtrise des leurs super-pouvoirs pour se mettre à la compétition en devenir, le professeur Xavier resté fidèle à ses principes de philosophie altruiste et Magneto désabusé et blessé dans son âme intelligente, l’amitié devenue des convictions de divergences face à l’humanité de la normalité qui leurs sont hostiles.
B4LTHAZ4R
B4LTHAZ4R

Suivre son activité Lire ses 76 critiques

4,0
Publiée le 14/08/2018
Un très bon préquel de la Saga « X-Men » très bien réalisé par Matthew Vaughn, centré sur les personnages du Professeur X et Magneto, ce film explore l’origine des deux personnages emblématiques de la saga. Leur relation, leur amitié, leurs différences. On apprend aussi plus sur le personnage de Mystique que personnellement j’adore. Ça relation avec Charles-Xavier et Erik. On découvre les tout premiers X-Men dont Havock, le hurleur, Nicholas Hoult aka Hank/Le Fauve est super. Magneto et Shaw (Kevin Bacon) sont vraiment excellent dans ce préquel. Le casting est très bon, Michael Fassbender (Magneto) et James McAvoy (X) sont vraiment très convaincant et nous offrent une très grande complicité entre ses 2 persos. L’Origine du Cerebro, les premièrs mutants ainsi découverts, la CIA, le gouvernement, et l’intégration des mutants parmis les humains, la révolution que mène Shaw et la 3ème guerre mondiale qu’il prépare. Les X-Men doivent sauver le monde comme d’habitude. J’ai bien aimé le clin d’oeil et la petite apparition de Hugh Jackman (Logan/Wolverine). La fin est bien mais je reste un peu sur ma faim. Malgré des effets spéciaux pas toujours tip top, le réalisateur maîtrise son sujet et nous offre là un préquel de qualité, divertissant à la fois, je lui mets 4/5. J’ai passé un bon moment à le regarder.
Dawasta
Dawasta

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 635 critiques

3,0
Publiée le 25/06/2018
Encore un retour aux origines pour ce X-Men: First Class. Bryan Singer, déjà scénariste et producteur du projet, ne pouvant le mettre en scène lui-même confie le poste à Matthew Vaughn, tout juste sorti de Kick Ass (et qui lui même avait quitté le navire juste avant X-Men 3, remplacé par Brett Ratner...). Le film commence par la même scène que le tout premier X-Men. C’est Magneto (Michael Fassbender) qui est le personnage central de l’histoire. Ses pouvoirs sont beaucoup mieux exploités que dans les films précédents, donnant des scènes vraiment très réussies. Son évolution vers le coté obscur façon Dark Vador en fait aussi le personnage le plus intéressant, effaçant complètement celui de Charles Xavier. Et malheureusement tous les autres personnages sont anecdotiques (en particulier les jeunes recrues!). Le méchant est un vrai cliché des méchants de James Bond auquel le film emprunte aussi les codes visuels. Même chose pour ses sbires mutiques. Et comme ça se passe dans les années 60, ils ont rajouté la guerre froide à l’intrigue, ce qui donne lieu à des longueurs dont on se serait bien passé. Mais le plus gros défaut de ce opus est d’avoir voulu condenser beaucoup trop d’événements et de personnages dans un seul film. Et pour un épisode sensé s’intégrer dans la continuité des films précédents, il contient quand même pas mal d’incohérences. Pourquoi ne pas faire un reboot complet dans ce cas... Divertissant mais un peu longuet. (Pas mal)
Dimitri C.
Dimitri C.

Suivre son activité Lire ses 14 critiques

4,0
Publiée le 10/05/2018
Réalisé par Matthew Vaughn, ce préquel de la saga X-Men revient, de manière approfondie, sur les origines des principaux héros mutants de la saga à succès. Dès leur tendre enfance, chacun des héros vient à découvrir les différents dons qui les animent. Devenu adulte et sur fond de déclaration de guerre atomique, ceux-ci se rencontrent fortuitement et découvrent qu'ils ont un but commun : arrêter Sébastian Shaw et empêcher l'Armageddon. Dés lors, une alliance mutante, guidé par Charles-Xavier et Erik Lehnsher se forme, rassemblant en autre Raven (Jennifer Lawrence) . Malgré un but commun, on sent naître des dissensions (existence de la race mutante et perception par les Hommes) entre les deux principaux protagonistes, dissensions qui connaissent leurs apogées dans le quart du long-métrage. Après avoir fait avortée le plan de Shaw, on perçoit que Magneto et le Professeur X ont chacun leur propre perception du monde des Hommes, ce qui conduit à la formation de deux groupes distincts de mutants. Le long-métrage se déroule dans les années 60, en pleine période de Guerre Froide et sur fond de conflit mondial. L'ensemble du casting choisi est remarquable: James Mc Avoy (Charles-Xavier), Michael Fassbender (Erik Lehnsher), Jennifer Lawrence (Raven) et enfin Kevin Bacon (Sebastian Shaw) Chacun investit son rôle à la perfection En somme, un préquel intéressant où l'action, la surprise sont au rendez-vous !
Incertitudes
Incertitudes

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 571 critiques

4,0
Publiée le 04/05/2018
X-Men : Le Commencement est l'épisode se rapprochant le plus des deux premiers signés Bryan Singer au début des années 2000. Très simplement, parce que Matthew Vaughn est plus talentueux qu'un Brett Ratner ou qu'un Gavin Hood. En creusant un peu, parce que les thématiques se rapprochent des préoccupations de Singer. Le nazisme, mal absolu, dont le jeune Magnéto est la victime et qui va lui donner ce désir de vengeance et cette haine des humains. Le Commencent s'attarde sur sa jeunesse et celle du professeur Charles Xavier avec leur deux personnalités déjà bien affirmées : la vision pessimiste de Magnéto et celle optimiste (parfois trop) et érudite de Xavier. Mais une belle amitié entre ces deux puissants mutants les réunira et ce qui va se produire par la suite ne peut être considéré que comme un gâchis. Leurs disciples, eux, se battront pour se faire accepter. Il faut voir dans Le Commencement une critique de l'intolérance et une volonté à s'accepter tel que l'on est sans se soucier des apparences. Un message humaniste qui fait toujours plaisir à entendre dans un quotidien où il ne se passe pas un jour sans qu'on ne lise dans la presse des horreurs comme on aimerait ne plus en croiser de nos jours. Les gouvernements, aussi bien américains que soviétiques, en prennent pour leur grade même s'ils ne reflètent pas non plus nécessairement le point de vue de l'ensemble de la population. Impeccable techniquement, introduisant de nouveaux héros avec de nouveaux pouvoirs que j'ai toujours plaisir à découvrir, un bon épisode de la saga des X-Men.
L'ombre du 7ème art
L'ombre du 7ème art

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 282 critiques

5,0
Publiée le 19/03/2018
Matthew Vaughn (réalisateur de kick-ass) nous offres un excellent film de super-héros dynamique, intelligent et spectaculaire de la saga "X-Men". James McAvoy et Michael Fassbender sont vraiment excellents et campent parfaitement le professeur Xavier et Magnéto. Jennifer Lawrence incarne une Mystique plus attachante et intéressante que jamais. Kevin Bacon qui incarne un Mechant trés convaincant est excellent et est pour moi l'un des meilleurs méchant du cinéma de superhéro. Le reste du casting fait également un sans-faute comme Rose Byrne,January Jones,Caleb Landry Jones, Zoë Kravitz et Lucas Till qui apportent une trés belle performance dans ce film. Au Final, X-Men Le Commencent est une véritable renaissance qui marque le renouveau de la saga X-Men. Les scènes d'actions sont très bien filmées et disposent d'effets bluffants. La musique de Henry Jackman est très réussie et met vachement dans l'ambiance. Le scénario est tout le temps intéressant grâce à des situations très classes et des références aux précédents films. De plus le scénario est à la hauteur des 2 premiers films et ce réalisateur n'a donc rien à envier à Brian Singer.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top