Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
L'Homme qui voulait vivre sa vie
note moyenne
3,2
4987 notes dont 853 critiques
8% (67 critiques)
24% (205 critiques)
33% (279 critiques)
20% (171 critiques)
10% (86 critiques)
5% (45 critiques)
Votre avis sur L'Homme qui voulait vivre sa vie ?

853 critiques spectateurs

elbandito
elbandito

Suivre son activité 192 abonnés Lire ses 865 critiques

3,0
Publiée le 20/12/2011
Inspiré du roman de Douglas Kennedy, ce thriller existentiel repose sur le jeu incroyable de Romain Duris, très expressif dans des registres tels que la peur, brillamment secondé par Niels Arestrup, Marina Fois ou encore Catherine Deneuve, tous justes dans des seconds rôles capitaux. Un homme qui a tout pour être heureux va radicalement changer de vie, par la force des choses et enfin pouvoir tenter de vivre « sa vie ». Retenons aussi un superbe hommage au métier de photographe...
juan23
juan23

Suivre son activité Lire ses 76 critiques

4,5
Publiée le 23/01/2012
Ça faisait longtemps que je n'avais pas posté ! 4 étoiles 1/2 parce que la perfection n'existe pas. C'est un film très sobre, où l'on devine, où l'on interprète plus que ce que l'on conclut. Il est très, très minimaliste dans les dialogues, au point qu'on peut passer à côté. Il est parfois constitué d'une suite de scènes sans dialogues. Pour autant, tout se vit au travers des situations entre les personnages. Ils n'ont pas besoin de parler pour donner du sens et de la beauté à l'action. Je crois que le réalisateur a eu l'intelligence de laisser parler l'image avant tout. Il offre une certaine lenteur, une atmosphère pesante, très particulière, vraisemblablement filmée dans des paysages magnifiques dans le nord de la Croatie, peut être vers Zagreb. En même temps, tous les acteurs sont extraordinaires. Romain Duris crève l'écran. Il est tellement "vrai" qu'on a l'impression de vivre à sa place le coup de poing qu'il prend dans l'estomac en découvrant que sa femme le trompe, ou encore la souffrance qu'il ressent quand il sait qu'il voit ses enfants pour la dernière fois. Marina Foïs est parfaite en femme adultère, visiblement excédée par la présence, par l'existence même de son mari. Niels Arestrup est parfait en vieux routard à qui on ne la fait pas, vieux rusé qui devine que Romain Duris est en cavale. C'est un film que j'ai vu trois fois et qui laisse sur sa faim car il a l'intelligence d'ouvrir la réflexion, plus que ce qu'il donne des certitudes et des conclusions. Bref, on n'a jamais fini de le regarder et on adorerait qu'il ait une suite !!!
conrad7893
conrad7893

Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 1 577 critiques

2,5
Publiée le 27/12/2011
le sujet m'interessait , mais j'ai été déçu par le film un homme apprend que sa femme le trompe avec le voisin, il le tue accidentellement lors d'une bagarre. après une nuit de réflexion, il décide de faire disparaitre le corps et de disparaître également auprès de sa femme de ses enfants. Ce film montre la souffrance d'un homme qui va se laisser pour mort auprès des siens ? Une abnégation de sa vie familiale , une mort à petit feu et douloureuse cela aurait pu être un très bon film par contre le film termine en queue de boudin ,
L. Wood
L. Wood

Suivre son activité 6 abonnés Lire sa critique

1,5
Publiée le 17/12/2017
Je ne mets pas la note minimum car les acteurs se débrouillent vraiment très bien, mais je pense que je n'ai jamais rien vu d'aussi déprimant de ma vie. Ce n'est pas que c'est noir, c'est juste qu'on a envie de s'ouvrir les veines du début à la fin. Et à chaque fois qu'on se dit que ça ne peut pas être pire, ah ... et bien si, ça peut !
ChroniqueMécanique
ChroniqueMécanique

Suivre son activité 248 abonnés Lire ses 214 critiques

4,0
Publiée le 25/11/2010
Soutenu par un Romain Duris excellent de bout en bout, "L'homme qui voulait vivre sa vie" est un drame intimiste très juste, aux accents de thriller psychologique. Dans la lignée de l'excellent "Deux jours à tuer" de Jean Becker, il nous parle des errements d'un père de famille comme les autres qui s'est perdu en chemin, en quête de son identité, de grands frissons, et surtout de sa propre vie. Un problème très actuel en somme, exploité ici avec brio et beaucoup de sobriété. Ma critique complète sur ce film, avec photos et anecdotes, disponible sur mon blog cinéma http://soldatguignol.blogs.allocine.fr/ Merci !
Marc Taton (Belgique)
Marc Taton (Belgique)

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 477 critiques

3,5
Publiée le 16/07/2014
Un thriller social qui brille essentiellement par le talent de Romain Duris. L' histoire est à la fois intéressante et surprenante, mais elle manque par moments de relief et tombe légèrement dans la contemplation. Sinon cette réalisation signée Eric Lartigau mérite le détour et pas uniquement pour son casting de premier choix.
Val_Cancun
Val_Cancun

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 763 critiques

3,0
Publiée le 02/06/2013
Voilà un film difficile à noter, d'autant que j'ai beaucoup aimé le roman éponyme de Douglas Kennedy. D'un côté, un scénario romanesque, une photographie sublime, plusieurs changements de tons successifs, des thématiques existentielles qui font s'interroger. De l'autre, un film contemplatif interminable, un rythme mou, peu de dialogues, et un Romain Duris intense mais omniprésent dans chaque plan. "L'homme qui voulait vivre sa vie" (2010) évoque, par son thème central et ses acteurs, le film de Jacques Audiard, "De battre mon coeur s'est arrêté", en moins maîtrisé sans doute. Cette très belle histoire m'aura simplement plus marqué en tant que livre. A noter d'ailleurs que la fin choisie diffère de celle du roman.
shmifmuf
shmifmuf

Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 1 760 critiques

3,5
Publiée le 04/04/2013
Ce film m'a dérouté au début car son scénario et son personnage principal multiplient les changements de caps. Mais la performance des comédiens et tout particulièrement celle de Romain Duris rend cette histoire de vol d'identité intrigante et captivante jusqu'à sa conclusion.
DenbroughX
DenbroughX

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 314 critiques

4,0
Publiée le 26/06/2012
Loin de ces comédies à l'humour potaches, lourds et poussives, Eric Lartigau change entiérement de registre avec cette adaptation de "L'homme qui voulait vivre sa vie", de Douglas Kennedy. Pari ambitieux, le livre étant célèbre et reconnu dans le monde entiers, et impose 496 longues pages. Pari réussi, par le biais de son interpréte principal, Romain Duris, qui excelle et nous livre une interprétation solide, touchante et intense, dans un rôle qui lui était taillé sur mesure, à savoir un personnage à fleur de peau, impulsif et perdu. Le réalisateur privilégie des cadrages toujours plus serré, proche du personnage, qui est une brillante idée car nous ne le quittons jamais, et le specateur étouffe et est quelque peu emprisonné, cloitré, à l'image du personnage. On ne s'ennuie jamais, le film est bien plus silencieux qu'il ne le laisse envisager, et l'univers grave, sombre et fatal du roman, et parfaitement respecté. Un bon film français, à la distribution haut de gamme, les seconds rôles étant des acteurs des plus impressionnants, Marina Fois en tête, suivi de près par Niels Arestrup et Catherine Deneuve. Le drame va comme un gant à Eric Lartigau, ne point retomber dans les filets de la comédie, ça pullule en France, et c'est souvent dommage.
Cohle.
Cohle.

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 011 critiques

5,0
Publiée le 16/08/2011
N'étant pas un fan d'Éric Lartigau, j'ai pourtant été attiré par le pitch d'entrée de jeu (Douglas Kennedy oblige), j'ai mis un peu de temps avant de me jeter dessus, mais tant mieux, car je n'ai pu que mieux l'apprécier. Si je n'ai pas lu l'ouvrage de Kennedy (ce qui ne serait tarder), j'ai été totalement emballé par cette belle réalisation, que je trouve pleine de beauté, et de sincérité, portée par un Romain Duris avec un jeu au beau fixe. Si quelques regrets peuvent émanés du fait que la psychologie n'a en deux heures, pas vraiment le temps de se poser au point où elle le devrait, les plans de Lartigau rattrape plutôt bien le coup, proposant un vrai dépaysement, facilitant l'acclimatation dont fait objet le protagonniste. Malgré ce petit manque d'équilibre "L'Homme qui voulait vivre sa vie" touche, poigne, emporte.
Jérôme Robart
Jérôme Robart

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 14/08/2011
je n'ai pas l'habitude de m'inscrire sur un site afin de publier une critique, mais je sais ce qui me motive: Un Romain Duris comme je ne l'avais jamais vu, drôle, émouvant et apeuré , en un mot touchant et en deux, super acteur, sachant montrer son tréfond et sachant le masquer; la direction d'acteurs est impeccable, trés subtil ( Eric Ruf, Arestrup et Fois et même les enfants sont superbes) ; la mise en scène accompagne tout en finesse, sans jamais trop montrer et le scènario est extraordinaire aussi bien dans son aspect thriller, tendu , haletant que dans celui plus difficile et tortueux de la quête d'identité...Bravo à la réalisation d'avoir su s'y bien habité le film et de l'avoir maitrisé. Bravo aussi à ceux qui se sont penchés sur la présentation du film (bande annonce, peach), ils ont su nous réserver toutes les surprises du film. On quitte le film tout en ayant encore faim de lui, comme suspendu et même si je l'ai regretté sur le coup; c'est finalement pas si mal de quitter un repas en ayant encore un soupçon d'appétit.
Le détective.
Le détective.

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 112 critiques

3,5
Publiée le 01/12/2010
Me méfiant un peu du cinéma "à la française" j'étais limite rétiçant en allant voir ce film. Et bien je ne regrette pas! Je dirais même plus "j'aime". Les deux heures passent à vitesse grand V, R. Duris porte son rôle à merveille avec une sensibilité communicative. Bref que du bonheur.
Charles G
Charles G

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 582 critiques

4,0
Publiée le 29/11/2010
Les émotions sont-elles moins réelles que les faits ? Quelle place laisse-t-on à l'instinct ? L'amour ou la sécurité ? La passion ou la raison ? A chacun sa réponse. Ce film m'a touché. Côté forme, des plans larges avec de sublimes paysages. Des acteurs justes. A voir !
dougray
dougray

Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 1 900 critiques

2,0
Publiée le 22/11/2010
Adaptation du roman de Douglas Kennedy (qui se fend d’un petit cameo), "L’homme qui voulait vivre sa vie" est également la première incursion du metteur en scène Eric Lartigau ("Prête-moi ta main" mais aussi les 2 premiers films de Kad et Olivier) dans le cinéma dit sérieux. Et cet étonnant changement de cap s’avère payant pour le réalisateur qui épate par son talent de directeur d’acteurs ainsi que par la subtilité de son traitement et la grande justesse de ton qu’adoptent ces personnages. On retrouve ainsi l’excellent Romain Duris en avocat à qui tout a réussi mais qui a mis de côté son rêve d’être photographe, entouré d’une Marina Fois qui n’en finit plus de surprendre par ses choix plus auteuristes que comiques, une Catherine Deneuve qu’on n’avait pas vu aussi chaleureuse depuis longtemps et la découverte Eric Ruf en détestable voisin et amant. Mais, après cette brillante première partie qui met en avant la réussite du héros mais également les failles de sa vie (sa frustration artistique, sa femme infidèle...), le film souffre d’un gros ralentissement qui coïncide avec la fuite de Paul. Les dialogues sont alors réduits au strict minimum tout comme l’intérêt du spectateur qui aurait pu s’émousser totalement sans l’arrivée salutaire du fantastique Niels Arestrup qui campe un rédacteur en chef affable prenant Paul sous son aile. Il est d’ailleurs logique que les dialogues retrouvent alors de leur force avec cette réunion d’acteur aux accents de Jacques Audiard. Mais le répit n’est que de courte durée puisque, après avoir trop étiré son film, le réalisateur expédie manu militari l’ascension de Paul dans le milieu artistique en le renvoyant illico dans la clandestinité pour un final maritime étrange qui fait cheveu sur la soupe. "L’homme qui voulait vivre sa vie" aurait donc eu besoin d’une mise en scène moins inégale et plus maitrisée ainsi que d’une BO plus emphatique. Mais cela ne doit pas faire oublier les belles choses qu’Eric Lartigau nous a laissé entrevoir et dont on devrait reparler très bientôt...
allobonhomme
allobonhomme

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 169 critiques

3,5
Publiée le 14/11/2010
Un film qui ne laisse pas indifférent tant Romain Duris est fort dans son rôle -comme dans beaucoup de ses films d'ailleurs- et tant l'intrigue est intense surtout au début . Par contre, son changement d'identité un peu prévisible et un peu facile...et le film se termine en queue de poisson, je suis un peu resté sur ma faim.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top