Mon AlloCiné
L'Etrangère
note moyenne
4,1
583 notes dont 131 critiques
18% (23 critiques)
57% (75 critiques)
16% (21 critiques)
6% (8 critiques)
2% (2 critiques)
2% (2 critiques)
Votre avis sur L'Etrangère ?

131 critiques spectateurs

tixou0

Suivre son activité 242 abonnés Lire ses 1 620 critiques

4,0
Publiée le 16/03/2014
Elle-même d'origine turque, Feo Aladag, actrice de nationalité autrichienne, aborde la "charmante" tradition des crimes dits "d'honneur", en passant à la réalisation (étant également à l'écriture, et même à la production !). En ce début de 21e siècle, ces horreurs sans nom n'existent plus (heureusement !) que dans certains pays, dont justement la Turquie. Laquelle, opportunément laïcisée par Kemal Atatürk entre les Deux Guerres, est en voie de réarriération accélérée depuis quelques années, avec le retour en force de l'islamisation tous azimuts de la société civile. Or, de nombreux Turcs s'expatrient en Europe, notamment en Allemagne (seraient plus de 3 millions). Avec famille et traditions. Les crimes d'honneur concernent alors les pays d'accueil de ces immigrés ! Umay (peut-être née en Allemagne, en tout cas y ayant grandi) est une fille aimante et docile. Elle est donc mariée jeune à la convenance de son père, Kader, avec Kemal qui possède un bar à Istanbul. Son mari la bat, la viole, et traite rudement le petit Cem, leur fils. Elle retourne à Berlin avec l'enfant (spoiler: aussitôt après avoir avorté). La jeune femme est bien décidée à gagner son indépendance (entreprend de terminer son cursus secondaire, interrompu par le mariage forcé, en suivant des cours du soir, tout en travaillant dans un restaurant de collectivité, pour assurer la matérielle), mais son père ne l'entend pas ainsi. Elle est mise au ban de sa famille, de sa communauté aussi. Si cette forte personnalité n'a cure de l'ostracisme convenu de la société turque de son quartier-ghetto, elle souffre d'être éloignée de ses parents, soeur et frères (surtout de Acar, le plus jeune, dont elle s'était beaucoup occupée en qualité de fille aînée). Le climat anxiogène paraît propice au drame - qui n'arrivera pourtant pas comme attendu. Le communautarisme, qui interdit toute assimilation (voire pratiquement toute intégration, même partielle) est une plaie pour les sociétés occidentales qui y sont soumises, conséquemment à la mondialisation agressive et à la disparition des frontières. La triste histoire d'Umay en est une parfaite illustration. La réalisation est parfaite de modestie et de fluidité. Feo Aladag construit, par petites touches, sa dramaturgie implacable. Tout en évitant la surcharge émotionnelle, et le surlignage facile. Docufiction très efficace, et un beau portrait d'"insoumise" - Sibel Kekilli est remarquable, d'émotion et de sobriété à la fois, dans le rôle-titre. "Etrangère" multiple, écartelée entre 2 univers antithétiques (l'Occident et l'Orient), tiraillée entre rester une éternelle mineure (comme le veut l'islam, religion judiciarisée qui fait la part très congrue aux femmes dans la société) et être assurée ainsi du respect collectif, comme de l'amour de sa famille, et s'assumer en tant qu'être humain libre, sûre de perdre ses repères familiers et familiaux....
Myene

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 373 critiques

3,0
Publiée le 22/08/2012
Pourquoi certains critiques dont ceux de France Inter ont proné l'abstention "au nom de la défense ...du peuple turc !!! " On est en plein délire bobo , ou la diabolisation d'une expression contre certaines conduites phallocrates ; On peut aimer à la fois ce film et reconnaitre comme chef d'oeuvre "il était une fois en Anatolie" Certes le theme de la volonté d'émancipation des femmes face à la tradition est porteur d'engagement mais à chaque réalisateur de le traiter à sa manière, l'oeuvre de Fahradi en est imprégnée aussi ce film ne démérite pas plus que celui d'autres pays comme "amnistie","la source des femmes", " et maintenant on va ou",le bus des femmes ..
pandani

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 388 critiques

4,0
Publiée le 28/01/2012
L'intelligence du film est d'exposer les points de vue sans manichéisme, sans juger, mais en montrant tout le poids d'un système. Le scénario est parfois un peu trop démonstratif, mais l'interprétation est d'une formidable crédibilité.
dagrey1

Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 631 critiques

5,0
Publiée le 03/05/2011
Film magistral et poignant, le plus émouvant en ce qui me concerne depuis city of life and death!
chrischambers86

Suivre son activité 1035 abonnés Lire ses 10 060 critiques

3,5
Publiée le 30/04/2011
Les choses ne marchent pas toujours comme on voudrait...Ce n'est pas un film d'Anatole Litvak, ni de Sergio Gobbi, encore moins de Joâo Mario Grillo ou de Neil Jordan, mais un film signèe par l'autrichienne Feo Aladag qui fait preuve ici de maîtrise pour un premier coup d'essai en tant que rèalisatrice! C'est avec respect et discrètion que la cinèaste s'est intègrèe à la vie de cette jeune femme turque d'origine allemande que joue magnifiquement Sibel Kekilli, qui protège corps et âme son fils de son mari violent! Après avoir participè à quelques films pornographiques, l'actrice prend une sacrèe revanche sur la vie depuis le percutant "Head-on" en 2004! il faut ègalement souligner l'excellent Settar Tauriögen dans le rôle du père, jouant parfaitement ces contradictions! Un premier long mètrage poignant (le final est terrible) entre famille et honneur sur lequel Aladag ne porte aucun jugement! Multitudes de prix (une bonne dizaine) dans divers festivals sont venus rècompensès ce fort bon film campè par une actrice admirable...
willydemon

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 524 critiques

4,0
Publiée le 25/04/2011
Puissant dans son propos sur cette société basée sur l'honneur où la femme n'est pas libre. Cette "étrangère" à sa propre famille va tout faire pour conserver son enfant et sa liberté. Un film qui fait réfléchir, avec des acteurs fabuleux (Sibel Kekilli : Unay est magnifique, une grande actrice) et une très bonne réalisation. Un petit bijou.
Ophélie M

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 83 critiques

3,0
Publiée le 14/03/2014
En-faite le film en lui même est beaux, très bien fait, même si je déteste quasiment tout les personnages. Le gros hic pour moi est la fin.spoiler: Elle est bien trop horrible, le film ne pouvait pas terminer comme ça, pour moi il manque une fin. spoiler: Voir ce que devient la mère après cet acte horrible. Si elle se suicide, ou se laisse mourir pour rejoindre son fils ou si elle continu de ce battre, amène son salaud de frère en justice et continu malgré tout de vivre avec le blondinet et crée une autre famille ? Bref terminer comme ça c'est comme si c'était une queue de poisson, et je n'aime pas les fins queue de poisson surtout si c'est avec cette fin totalement horrible !
Keiser S.

Suivre son activité Lire ses 9 critiques

4,0
Publiée le 05/05/2013
Un très beau film à la mise en scène remarquable. Sibel Kekilli, l'actrice principale, est éblouissante.
jaguar32

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 119 critiques

4,0
Publiée le 29/04/2013
Libre de vivre sa vie. Une évidence pourtant inaccessible pour certains. Très belle oeuvre pleine d'humanité, filmée de manière directe et sans apitoiement. Excellente surprise.
Alcanamus G.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 37 critiques

4,0
Publiée le 14/03/2013
Pour son premier film, l'actrice principale est très convaincante dans un rôle bouleversant. La scène de fin est presqu'insoutenable.
axel Q.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 96 critiques

4,0
Publiée le 21/02/2013
un film d'une grande humanité,on en ressort indigné...
Uncertainregard

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 201 critiques

2,0
Publiée le 14/02/2013
C'est pas mal mais c'est pas extraordinaire non plus. Le sujet est intéressant bien qu'assez néfaste pour la population masculine turque car les 4 personnages (le mari, le père et les 2 frères) sont montrés comme des individus stupides et très violents ce qui semble être le seul message à transparaître de cette histoire. Biensûr la réalisatrice s'est inspiré d'un fait divers réel et il est tout à fait légitime de le dénoncer mais j'imagine que beaucoup de téléspectateurs vont généraliser cette idée à la communauté turque. J'aurais apprécié plus de finesse dans le scénario mais pour un 1er film, on peut quand même féliciter Feo Aladag qui a osé traiter ce thème difficile avec de bons acteurs et une jolie mise en scène dont je souligne le gros travail sur l'image...
quillou1

Suivre son activité Lire ses 159 critiques

2,5
Publiée le 10/08/2012
Le film vaut pour son sujet et ce terrible fait divers dénonçant les pratiques archaïques et inhumaines de certaines sociétés. Malheureusement le film est trop lent et on se sent presque gêné de s'ennuyer.
Stéphane D

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 1 299 critiques

4,0
Publiée le 04/08/2012
Bon film. Certes un peu lent mais moins austère que ce qu'on aurait pu craindre, bien réalisé et avec un très bon casting y compris l'enfant. !!!Mais pourquoi on passe n'importe quand-y compris dans une même phrase- de la VO à de la VF [diffusion Canal+?]!!!
Océane André

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 23 critiques

2,0
Publiée le 20/02/2012
Un avis mitigé, un déception conséquente.. Je m'attendait à un film poignant et grandiose, je me suis confrontée à un film ennuyeux, au rythme beaucoup trop lent... Comment être touchée par un drame si dés les premières minutes les personnages vous exaspèrent ? La maman supposée être battue et détruite est étonnamment souriante et épanouie, le petit est inexpressif et vide, on dirait qu'il vit très bien l'absence de son père. La famille d'Umay et ses principes sonnent faux, et ce n'est pas une volonté du réalisateur ! Mais la critique et la description du milieu Turc est malgré tout réussi ... C'est tellement dommage de ne pas avoir poussé l'horreur et l'incompréhension de la jeune femme plus loin encore..Et d'avoir décidé de garder la langue arabe durant les trois quarts du film, au lieu d'accentuer l'aspect vrai du film, il lui donne un aspect superficiel et brouillon. Par bonheur, la fin sauve le tout, et ne laisse pas le spectateur indifférent. L'intensité des acteurs pendant les 15 minutes de la fin, c'est tout ce qui manquait au film pour qu'il soit réussi. Et seulement le premier quart d'heure et le dernier sont réellement importants. En fait, l’Étrangère est un excellent court métrage de 30 minutes.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top