The Artist
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,0 pour 16 144 notes dont 2 314 critiques  | 
  • 648 critiques     28%
  • 866 critiques     37%
  • 420 critiques     18%
  • 208 critiques     9%
  • 98 critiques     4%
  • 74 critiques     3%

2314 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Where is she ?

5 abonnés | Lire ses 772 critiques |

   3.5 - Bien

Il fallait avoir énormément de courage pour prendre le pari de réaliser un film muet et en noir et blanc en 2011. Difficile en effet de conquérir un public toujours plus avide d'action et de science-fiction. Michel Hazanavicius réussit pourtant un grand film populaire avec son lot de sensibilité, d'amour (sans exagération, toute en pudeur) et d'humour. On retiendra aussi (et surtout) la performance remarquable de Dujardin et Bejot. Un bien bel hommage au cinéma d’antan est ici rendu.

Patacide

1 abonné | Lire ses 39 critiques |

   4.5 - Excellent

J'ai été très intrigué par ce film et ce montage. Quelle belle pépite! Auparavant, j'ai vu quelques films muets assez sympathiques mais dont certains manquait de rythme. Bref, le film débute sur un Jean Dujardin tête à claque, énervent. Mais la rencontre avec Peppy, Berenice Bejot que j'ai pas remarqué dans Nid d'espion, va tout changer. Spoiler : J'ai adorer le moment où l'on pense que le coup de feu est parti alors qu'en faite c'est c'est la voiture qui prend chère. C'est un jeu très bien pensé. Bref je suis allée le voire 2 fois au cinéma.


Stephenballade

7 abonnés | Lire ses 320 critiques |

   4 - Très bien

Oser faire un film en noir et blanc, et en plus muet relève d’un pari insensé alors que la 3D inonde de plus en plus notre actualité visuelle. Conscients de cela, les producteurs se sont lancés dans un abattage médiatique pour promouvoir ce film "logiquement" voué à l’échec commercial. Et c’est avec une certaine appréhension que je l’ai regardé. J’ai tout de suite constaté une très belle qualité d’image, formidablement balancée de contrastes. Des contrastes qui peuvent être mis en parallèle avec le fait que le cinéma muet entre en contraste avec le cinéma parlant. Evidemment, je ne reviendrai pas sur les performances de Jean Dujardin, à priori dans son élément avec son visage rempli de mimiques qui en disent long. Mais je ne peux m’empêcher de penser qu’il était fait pour le cinéma muet. Il n’a pas volé les prix qu’il a gagnés. Cela dit, Bérénice Bejo lui donne parfaitement la réplique (si je puis dire). En réalité, même James Cromwell, Penelope Ann Miller et surtout John Goodman sont étonnants. Mais le mérite revient aussi au réalisateur, qui a su respecter les codes du film muet. On notera une certaine influence de Charlie Chaplin, cet immense artiste qui a eu bien du mal accepter l’arrivée du parlant. Cette comédie dramatique se suit sans aucune difficulté, sous une bande originale parfois proche des tonalités chaplinesques. Tantôt excellente, tantôt moins bonne, elle accompagne néanmoins le film assez efficacement la plupart du temps, faisant d’elle un personnage à elle seule. J’ai parfois noté malgré tout des baisses de rythme, laissant un peu trop de place à la dramaturgie, ce qui explique que je ne donne pas la note maximale. Inutile de dire que le film muet offre de beaux clichés question photographie, et "The artist" ne déroge pas à la règle. Donc oui la réalisation est fort bien maîtrisée, ce qui pourrait amener certains cinéphiles à découvrir cet art malheureusement disparu, scellant au passage le sort de comédiens véritables artistes. Car faire du cinéma muet, c'est de l'art, c’est savoir exprimer les émotions et les paroles avec le langage du corps, le visage, les yeux. Et ça, Jean Dujardin et Bérénice Bejo ont su le faire, ces deux-là qui nous amènent une scène finale d’anthologie à travers un numéro de danse, magistral, qu’on peut considérer comme étant le bouquet final de ce feu d’artifices qu’est "The artist". A découvrir absolument.

Raphael O.

22 abonnés | Lire ses 1037 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Ce mélodrame emprunt de romance signé Michel Hazanavicius possède un scénario original, émouvant poétique et superbement écrit, et une éblouissante mise en scène, illuminée par les extraordinaires prestations du duo Jean Dujardin/Bérénice Bejo. Un chef-d'œuvre.

Darman426

3 abonnés | Lire ses 11 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Ce film est ce que l'on pourrait définir comme un OVNI du cinéma contemporain, une pure perle qui s'est perdue dans le temps et qui parait à l'écran avec pas moins de 80 ans de retard, puisque l'apparition du cinéma "talkie" date de ~1930, tout comme ils l'ont indiqué dans le film. Le scénario n'est pas une tuerie mais il met tout de même joliment en profondeur la transition subite et le virage qu'a pris cette industrie à cette époque. Je me répète un peu, mais le cinéma muet est un bijou du siècle précédent, et beaucoup de personnes de notre époque ne l'apprécient pas à sa juste valeur alors que les films sont généralement plus intéressants et plus profonds puisqu'ils ne se basent pas sur des effets de folie et des dialogues "de ouf" comme c'est le cas maintenant. Ensuite, le fait de choisir Dujardin... Je n'aime pas du tout l'acteur. Il est inintéressant, lourd, il ne joue pas forcément bien, il ne me fait pas rire et j'ai envie de massacrer ceux qui le comparent à Belmondo... Mais en acteur muet, je n'ai d'autre mot que Parfait. Le fait de ne pas l'entendre le rend parfait. Sa gestuelle est superbe et Bejo lui rend bien la pareille. J'aurai tant aimé voir De Funès en acteur muet aussi... Bref. Ce film est magnifique, il m'a même fait verser une larme, ce qui Titanic n'a pas réussi. Si vous êtes un casual, passez votre chemin, ce film n'est pas pour vous. Si vous êtes un grand amateur ou un cinéphile... ne le ratez pas.

Byiers

1 abonné | Lire ses 66 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Je ne pensais vraiment pas aimer... Pourtant j'ai adoré ! Ça change vraiment des films actuels, tout en restant dans la modernité ! Je trouve que ce film garde tous les codes des vieux films muets mais est vraiment actuel !

JFoxx

32 abonnés | Lire ses 235 critiques |

   4 - Très bien

Ce film multi-récompensé, en France mais surtout aux Etats-Unis, a couronné un cinéma français ambitieux, audacieux, original et international. Remettre le film muet au goût du jour était un projet extrêmement ambitieux et Michel Hazanavicius le fait avec brio, comme il avait remis la parodie d'espionnage au centre de l'attention avec OSS 117. Mais cette fois il met plus d'émotion dans son cinéma et réalise une plus grande prouesse technique en compagnie de ses acteurs fétiches qui réalisent une performance exceptionnelle et notamment Jean Dujardin, qui montre toute la palette d'émotions qu'il peut transmettre rien qu'avec son visage. Un grand exercice de style rempli de douceur qui aura marqué son temps.

Eselce

11 abonnés | Lire ses 1510 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Ce film est un immense hommage au cinéma muet. Il est parfaitement interprété et réalisé. Mais je me souviens du vent qu'il y a eut autour et qui m'en a dégoûté. Dans la mesure où je m'attendais à beaucoup beaucoup mieux. Le scénario est médiocre, je dois l'avouer Mais le film raconte davantage une histoire cinématographique. Et tourné dans les années 20, il n'aurait pas eu autant d'oscars. Il n'en aurait même peut-être eu aucun. Mais je trouve remarquable qu'il semble avoir été tourné justement dans les années 20 avec des acteurs d'aujourd'hui. Il sonne authentique et résonne d'un drôle d'air révolu. Lorsque le cinéma formait de très grandes stars vite déchus avec son évolution. Ici, le parlant. Il a quelque chose de magique, lorsque je le revois. Dans sa gestuelle, ses décors, ses costumes, son aspect technique et lumineux, enfin sa musique. L'hommage de Michel Hazanavicius se transforme aisément en chef d'oeuvre.

NarnoNarno

6 abonnés | Lire ses 140 critiques |

   3.5 - Bien

"The Artist" est avant tout un formidable exercice de style et un hommage révérencieux au Cinéma. L'ambition de M. Hazanavicius de faire un film muet, en noir et blanc, était prometteuse et au final bluffante, moderne et réussie. Les premières minutes attisent notre curiosité, des questions nous taraudent: l'importance de notre regard sur ces images pas si muettes, ces "grimaces" sans paroles, la transmission des émotions sans les mots. L'imagination bouillonnante du réalisateur-scénariste nous gratifie dans une bonne première partie de film de jolis moments magiques et d'humour. Malheureusement, le film ne tient pas sur la longueur question scénario, la descente aux enfers de George Valentin entâche la bonne humeur communicative du début, on y perd en malice, en originalité, la curiosité stylistique s'essouffle et l'histoire apparaît assez mince, redondante et moins passionnante. L'interprétation impeccable de J.Dujardin et B. Bejo monopolise notre sens de la vue et nous rend tout ouïe. Le silence est si grandiose et magnifié que le couac scénaristique résonne comme un écho qui gâche un peu l'ensemble. Mais quel joli et subtil exercice !

Mad Gump 10

26 abonnés | Lire ses 313 critiques |

   4.5 - Excellent

J'avoue qu'avec The artist, je m'attendais à quelque chose de long et d'ennuyeux, vu que le film est muet et en noir et blanc. J'avais tort et j'ai été agréablement surpris. Hazanavicius rend un bel hommage au cinéma muet des années 20, à travers le personnage de Georges Valentin, qui voit sa vie basculer lorsque le parlant arrive sur grand écran. Le plus grand point fort du film, c'est l'émotion. J'ai eu de la compassion envers Valentin lorsque celui-ci, triste te oublié chez lui, essuie l'échec de son nouveau film. L'histoire d'amour entre les 2 personnages principaux est bien travaillée, la mise en scène est belle et le jeu de lumière est digne d'un film en noir et blanc d'époque. La musique qui accompagne tout du long l'action dynamise le film, aide à ressentir les sentiments des personnages, et on ne s'ennuie pas une seule seconde. Jean Dujardin est vraiment incroyable, avec son jeu utilisant le faciès pour exprimer ses sentiments, et son oscar est mérité. Même si je ne suis pas fan de Bérénice Béjo, je dois reconnaître qu'elle se débrouille. Idem pour les acteurs secondaires. Un film magnifique à voir, qui a mérité son oscar, ou du moins sa nomination.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
The Artist Bande-annonce VF
149 613 vues
The Artist Bande-annonce (2) VF
1 049 338 vues
The Artist Bande-annonce (3) VF
3 644 719 vues
6 vidéos liées à ce film
Top films au box office
  1. Les Minions

    De Pierre Coffin, Kyle Balda
    Avec Sandra Bullock,
    Jon Hamm
    Film - Animation

    Bande-annonce
  2. Ant-Man
  3. Les Profs 2
  4. Vice Versa
  5. Terminator Genisys
  6. Jurassic World
  7. Insidious : Chapitre 3
  8. La femme au tableau
  9. Un moment d'égarement
  10. La Isla mínima
Bandes-annonces les plus récentes
Avengers : L'ère d'Ultron Bande-annonce blu-ray VO
Orange Mittai Bande-annonce VO
Pan Bande-annonce VO
Regression Bande-annonce VF
We Are Your Friends Bande-annonce VO
Les mille et une nuits - L'Enchanté Bande-annonce VO
Les mille et une nuits - L'enchanté Bande-annonce VO
Ricki and the Flash Bande-annonce VF
Les mille et une nuits - Le Désolé Bande-annonce VO
Toutes les dernières bandes-annonces
Films prochainement au cinéma
  1. Les Nouvelles aventures d'Aladin

    De Arthur Benzaquen
    J-76

    Bande-annonce
  2. Paranormal Activity: The Ghost Dimension J-83
  3. Mission: Impossible - Rogue Nation J-13
  4. Les Fant4stiques J-6
  5. 007 Spectre J-104
  6. X-Men: Apocalypse J-293
  7. Hunger Games – La Révolte : Partie 2 J-111
  8. Le Voyage d'Arlo J-118
  9. Suicide Squad J-384
  10. Batman v Superman : L’Aube de la Justice J-237
Les films à venir les plus consultés