Amour
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,7 pour 2 734 notes dont 584 critiques  | 
  • 124 critiques     21%
  • 187 critiques     32%
  • 108 critiques     18%
  • 64 critiques     11%
  • 50 critiques     9%
  • 51 critiques     9%

584 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Uncertainregard

32 abonnés | Lire ses 888 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

L’âge, la vieillesse, la maladie, le handicap, la souffrance, la fin de vie. Une palme amplement mérité pour cette nouvelle œuvre bouleversante de Michael Haneke qui n’a pas fini de nous émouvoir en nous balançant comme toujours des histoires cruelles, dures et monstrueuses mais toujours sur des thèmes étudiés et analysés avec un grand soin. On voudrait montrer ce que c’est que d’être vieux, je crois que l’on a ici la perfection. Il fallait oser, je doute que ça ait dû beaucoup excité les producteurs au début. Mais bon, quand on a son talent, sa réputation et qu’en plus il attire sans problème certaines des plus grandes figures du cinéma français, j’avoue que j’aurais signé le chèque les yeux fermés. C’est donc les immenses Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva qui vont nous incarner ce couple simple, toujours complice qui va affronter ces ultimes épreuves de la vie comme on peut les observer dans sa propre famille ou celle de nos amis qui nous entourent. C’est la vie quoi ! Et c’est comme ça, la science, les progrès technologiques font qu’on se nourrit et se soigne mieux mais toute cette panacée n’est pas sans inconvénients. Ce qui est fascinant dans ce film, c’est le rythme qu’Haneke nous impose, nous assenant sans vergogne dans une montée infernale des scènes choquantes montrant petit à petit la dégradation de l’état de santé d’Anne. C’est un huis clos dans un décor banal mais il a fait appel à Darius Khondji, mon directeur photo préféré, pour immortaliser ce grand moment de cinéma et sa mise en scène, son découpage, déjà renversants dans ses précédentes œuvres, atteignent ici son apogée et resteront gravés dans les anales du 7ième art…

betty63

3 abonnés | Lire ses 288 critiques |

  3.5 - Bien

Haneke a construit son film autour du thème astral "Amour", il aurait tout aussi bien pu choisir "Argent" ou "Travail". C'est un bon choix dans ce qu'il a d'émouvant et en amour, si tel est le cas, que n'y-a-t-il pas d'émouvant ? Il aurait pu construire son histoire avec une mère (ou un père) et son enfant handicapé, ou avec un couple de personnes moins âgées mais le choix qu'il a fait donne une dimension supplémentaire qui est apportée par les personnages eux-mêmes : la voix de Trintignant est à elle seule un vrai bonheur et sa démarche hésitante m'a émue, à peine en équilibre entre un monde et un autre qui, déjà, lui ouvre une porte en venant prendre son épouse. Emmanuelle Riva campe bien cette femme qui s'en va sans crier gare et laisse l'amour la porter jusqu'au bout. C'est un beau film. Merci M. Haneke.


Louis M.

9 abonnés | Lire ses 747 critiques |

  3.5 - Bien

Il semble à la fois surprenant et évident que la dernière création d'Haneke produise des émotion contradictoires: entre répulsion et compassion, la beauté cinématographique ne peut absolument pas laisser indifférente.

Monique P.

2 abonnés | Lire ses 96 critiques |

  0.5 - Nul

La mort sans émotion, c'est mortel. Il y a pas d'émotion et j'aime pas ce film. Je peux même dire que je le déteste. Pour tout le monde, c'est un chef d'oeuvre, et pour moi c'est une punition. C'est triste la mort, mais c'est surtout triste dans ce film ! Et Jean-Louis Trintignant, que j'aime beaucoup d'habitude, il nous emmerde, franchement. Enfin moi il m'a emmerdée, hein. Oh, de soigner sa femme, qui est mourante, évidemment, elle est mourante. Il va mettre le nez dans son caca, on a droit à tout. C'est dégoûtant. Moi j'ai vécu ça, vous le savez très bien, mais c'était pas triste comme ça. C'était pas triste comme ça ! Ca, c'est sinistre ! C'est ridicule de sortir ça. C'est indécent. Moi qui pleure si facilement, j'ai pas pleuré du tout.

Thibault M.

0 abonné | Lire ses 21 critiques |

  4.5 - Excellent

"Amour" fait partie de ces films géniaux qui arrivent à surpasser tous les paradoxes. C'est une histoire à la fois banale sur la fin de vie que connaissent des millions de personnes; mais c'est aussi l'épopée d'un homme qui, par amour acceptera tous les sacrifices, ira jusqu'aux dernières limites, n'aura aucune retenue pour accompagner la femme de sa vie jusqu'à la mort. C'est une histoire à la fois de souffrance et de haine, dans la mort à venir, dans l'incompréhension des autres personnages, dans ce sentiment d'enfermement que l'on a tout au long du film; mais c'est aussi une histoire d'amour et de réconfort, dans l'assistance du mari et dans la musique. Les acteurs offrent en effet une performance magnifique : ils savent garder une certaine retenue dans leurs sentiments (évitant une escalade de sanglots pathétiques et insipides) tout en suggérant le début de leurs troubles et de leur amour : les mots, les regards, les respirations suggèrent plus qu'elles ne disent, ils évitent que les mots ne viennent détruire ou enfermer ce qui est déjà fragile. En plus d'une belle leçon de tragédie, c'est une belle leçon d'humanité pour nos vies ! Enfin, la touche "Haneke" fait du bien. Certes, on aurait du mal d'aller au cinéma pour ne voir que des films à sa manière; mais c'est vrai qu'il est bon que, de temps en temps, les films traitent des sujets de façon sobre, minutieuse, avec le souci du détail et de la finesse. On peut s'agacer de cette minutie mais en aucun cas on ne peut ne pas la respecter.

lolow B.

0 abonné | Lire ses 6 critiques |

  0.5 - Nul

Rythme trop lent, l'actrice prend un ton trop agaçant, il ne se passe rien, une lutte à regarder jusqu'à la fin.

Dex et le cinéma

45 abonnés | Lire ses 235 critiques |

  2 - Pas terrible

Une palme d'or complètement incompréhensible. Une mise en scène intéressante, mais une réalisation désespérément froide et fixe. Au lieu de tenter de nous plonger avec virtuosité et lyrisme dans l'histoire d'amour de ce vieux couple, Haneke adopte une caméra fixe. On observe, sans s'attacher à quiconque. Le jeu d'acteur de Jean-Louis Trintignant est très convaincant, mais celui d'Emmanuelle Riva touche au ridicule. Elle surjoue tellement que ça en devient risible. J'ai l'impression de voir la pièce de théâtre d'une école pour enfant de 12 ans. Je ne peut pas nier la beauté de la photographie et une intelligence dans la mise en scène, mais cette immobilité de point de vue me donne l'impression de regarder une télé réalité dans une maison de retraite. Une histoire classique, qui n'a rien d'exceptionnelle. Simplement la fin d'un couple de vieux. Chacun l'a déjà vécu. En conclusion, un tire larme de plus, vide et immobile. Une grande déception, surtout pour une palme d'or.

Jack Torrance

6 abonnés | Lire ses 175 critiques |

  4 - Très bien

Deuxième film de Haneke que je vois et malgré le fait que je trouve Amour un peu long je trouve que c'est un super film français bien réaliser avec un très bon Jean Louis Trintignant et Emmanuelle Riva joue très bien également l'histoire est très belle mais assez triste en tout cas moi j'ai passé un très bon moment devant Amour et je le conseille a tout ce qui ne l'aurait pas encore vu parce que c'est vraiment un film a voir.

Marc P.

0 abonné | Lire ses 39 critiques |

  2 - Pas terrible

Regardable, sans plus... Trintignant est excellent mais alors Emmanuelle Riva est insupportable à écouter. Meilleure actrice pour ça ! On a l'impression d'être chez l'orthophoniste. Je ne pensais pas qu'on puisse jouer un film en prononçant toutes les syllabes de son texte...

Yohann Clausse

17 abonnés | Lire ses 2 critiques |

  4 - Très bien

Il y’a quelques mois, quelqu’un m’a conseillé Amour, en me disant : "Mec, tu va pleurer par contre" J’ai bien essayé de lui dire que seul "Le Tombeau des Lucioles", film animé japonais de Takahata, m’avais fait versé une larme. Mais rien n’y fit ! Je devais absolument fondre devant ce couple d’octogénaires flingué par la chute inéluctable d’Anne, interprétée par la sublime Emmanuelle Riva. Et bien je n’ai pas pleuré, mais ce n’est pas pour ça que je n’ai pas aimé, je suis plutôt resté bouche bée, comme dirait l’adage populaire mais dépassé. Cette ode à l’amour éternel est merveilleusement conté par Haneke. A force de ne pas pleurer, je pense que je commence à devenir absolument insensible. C’est la merde. La merde, c’est un petit peu ce qui arrive à notre cher couple d’anciens profs de musique qui se retrouve confronté à l’hémiplégie et à la maladie dégénérative –Merci Wikipedia– d’Anne. Vous me direz qu’Anne pourrait aller finir ses jours à l’hôpital, mais c’est là ou intervient un p’tit problème : en plus de se réduire progressivement à l’état de légume, Anne est phobique des médecins et a fait promettre à Georges, son mari, interprété par le génial Jean-Louis Trintignant, de ne jamais la ramener dans un hôpital. Georges tiens donc promesse, et assiste à la maladie de sa femme à domicile. Jusque là, c’est à peu près ce qu’on nous dit dans le synopsis à l’arrière du DVD, donc pas de spoiler. En voyant ça, je me suis dis : "OK génial, un film pathos, manquerai plus qu’il y’en ai un dans la flotte et l’autre sur une porte au milieu de l’océan, et on pleure comme pour Titanic." Mais c’est là que Mich’ a fait un boulot fantastique. Il ne tombe JAMAIS (Ô grand jamais) dans le pathos. Pas de pleurs, pas de "Pourquoi ça arrive qu’à nous ?", pas de phrase bateau. Juste un couple qui s’aime. Anne ne veut pas qu’on s’apitoie sur son sort. Georges, quand à lui, aide sa tendre épouse sans jamais pleurer, regretter, ou abandonner. Pourtant il y aurait de quoi. Car ce que nous propose le plus français des réalisateurs autrichiens, c’est plutôt cruel pour les vieux. Michael Haneke n’hésite pas du tout à montrer toutes les phases qui sépare Anne de la chute. De la légère absence à la paralysie du coté droit en passant par l’incontinence à l’aphasie, tout y est, même le test du fauteuil roulant électrique (OUI, ça m’a marqué, et alors ?) Il y décrit un quotidien rongé par la maladie et la vieillesse, bref, j’ai pas franchement envie d’être vieux après avoir vu ça. Mais il donne des signes encourageant aussi. L’amour de ce couple est si grande que l’entraide amoureuse semble plus fort que tout. Jusqu’à la fin du film, chaque acte sera fait avec amour pour l’autre. Et ça, crois moi, il n’y a pas de contestation possible. Mais ce qui m’a impressionné, c’est le tact et la pudeur que l’on trouve dans ce film. On est clairement spectateur du drame qui se déroule, mais rien n’est exagéré. On rentre dans l’intimité de ce couple typé "à la vie, à la mort". Personne ne semble autorisé à rentré dans la chambre d’Anne, mis à part Georges et le spectateur, question, encore une fois, de pudeur. On respecte le choix des octogénaires de ne pas vouloir montrer à tout le monde leur détresse via le corps d’Anne qui se détériore à vitesse grand V. D’ailleurs, je me rappelle avoir haïs la coiffeuse d’Anne qui lui montrait un miroir en lui disant "Tu as vu, tu es belle" alors que celle ci était paralysée dans son propre lit, le visage fatigué, presque défiguré par la maladie. Oui, j’ai eu envie de frapper cette grognasse, car l’hypocrisie manifeste, camouflée dans une fausse volonté de vouloir lui remonter le moral, m’est sortie par les trous de nez. Car finalement, tout dans ce film est montré avec la plus grande honnêteté possible, du début à la fin. Tout est simple, et cette situation pourrait arriver à n’importe quel membre de notre famille. Ce film n’est clairement pas une ode à la vie, mais une ode à l’amour comme on n’en a rarement vu. Et lorsque le générique défile, sans aucune musique, je peux vous assurer que dans la tête du spectateur, un "Wouah" résonne. Et ce "Wouah", je veux le réentendre ! Artistiquement votre, Yohann. Mes autres critiques ici :

http://lacritiquefaciledeyohann.wordpress.com/

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Amour Bande-annonce VF
Amour Bande-annonce VF

1 296 596 vues

Amour Extrait vidéo VF
Amour Extrait vidéo VF

24 434 vues

28 vidéos liées à ce film
Playlists
7 vidéos
20 ans après : Qu'a dit le cinéma du génocide rwandais ?
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #8 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos qu'il fallait voir cette semaine
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné