Mon AlloCiné
Passion
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Passion" et de son tournage !

Brian retrouve ses obsessions

Passion est un remake de la dernière œuvre d'Alain Corneau, Crime d'amour. Brian De Palma renoue avec le genre qui a fait son succès, le thriller hitchcockien. On peut citer parmi ses œuvres les plus marquantes des classiques tels que Obsession, Blow Out, Pulsions ou Body Double.

Passion sur le Lido

Passion a été présenté en compétition à la 69ème édition du Festival International du Film de Venise, en septembre 2012.

Blonde VS Brune

A la manière de Mulholland Drive de David Lynch, Passion met en scène un jeu érotico-pervers entre une blonde (Rachel McAdams) et une brune (Noomi Rapace), et convoque les thèmes de prédilection de Brian De Palma (voyeurisme, manipulation, aliénation, jalousie...).

Noomi et Rachel, 2ème !

Noomi Rapace et Rachel McAdams se sont déjà croisées sur le tournage de Sherlock Holmes de Guy Ritchie. Brian De Palma analyse ainsi leurs relations : "Noomi et Rachel se connaissaient suffisamment pour s'abandonner et s'aventurer en terrain dangereux. Elles n'avaient aucune limite l'une vis-à-vis de l'autre, ce qui rend leur duo très dynamique et fascinant à regarder."

Cooper VS Anderson

Dominic Cooper a été engagé pour incarner le personnage de Dirk, mais a finalement jeté l'éponge. Paul Anderson (III) l'a remplacé.

Qui est l'assassin ?

Brian De Palma s'est emparé du film français Crime d'amour pour en tirer un thriller glaçant emmené par deux superbes femmes, Rachel McAdams et Noomi Rapace qui succèdent à Ludivine Sagnier et Kristin Scott Thomas : "La lutte de pouvoir entre les personnages féminins m'a intéressé, mais Alain Corneau révèle trop tôt l'identité de l'assassin. Je me suis dit que je pouvais faire mieux", confie le metteur en scène.

Triangle amoureux

L'actrice allemande Karoline Herfurth vient s'ajouter au duo sulfureux formé par Noomi Rapace et Rachel McAdams. Cette splendide rousse a tapé dans l'oeil de Brian De Palma avec son rôle dans Le Parfum de Tom Tykwer.

Retrouvailles

Brian De Palma retrouve le compositeur italien Pino Donaggio 20 ans après leur collaboration sur L'Esprit de Caïn (1992). Les deux hommes avaient également collaboré sur Carrie et Body Double.

Ecran scindé

Brian De Palma utilise une figure de style récurrente dans quasiment tous ses films, le split-screen. Cette technique, qui consiste à scinder l'écran en deux afin de montrer deux actions simultanées, a notamment été reprise par Quentin Tarantino (Kill Bill). En réutilisant le split-screen dans Passion, De Palma ne déroge pas à la règle.

Nouvelles technologies

A l'instar d'Abel Ferrara (4h44 Dernier jour sur terre), Brian De Palma place les nouvelles technologies et internet au coeur de son nouveau film. Ainsi, téléphones portables, Skype, réseaux sociaux, caméras de surveillance, tout outil est bon pour nourrir les obsessions du voyeurisme made in De Palma.

Regard caméra

Brian De Palma a eu recours à la technique du "regard caméra" qui consiste à faire délibérément regarder l'objectif de la caméra à l'acteur afin d'interpeller directement le spectateur et "apporter une singularité à la scène", selon le réalisateur. Utilisé de temps en temps par Alfred Hitchcock (Le Procès Paradine), ce recours au regard caméra est un des nombreux emprunts que De Palma a fait au maître du suspense.

Brian De Palma fils de pub

Le cinéaste Brian De Palma a eu l'idée de la campagne de publicité que lance les personnages de Noomi Rapace et Rachel McAdams en visionnant une vidéo faite par deux Australiennes sur internet et qui a fait le buzz. Le metteur en scène s'est aperçu que cette vidéo avait été en réalité faite par deux "reines du marketing" pour promouvoir un téléphone portable, et s'est servi de cela pour appréhender le personnage d'Isabelle (Rapace), censée être "hyper créative".

Financement européen

Passion a été entièrement tourné à Berlin avec des fonds allemands et français. En disgrâce du côté d'Hollywood, Brian De Palma préfère en quelque sorte s'exiler en Europe où il avait déjà dirigé Femme Fatale. A la manière de Nicholas Ray, Orson Welles ou Samuel Fuller, la fin de carrière du metteur en scène semble de plus en plus se passer du côté du vieux continent.

Entre rêve et réalité

Brian De Palma joue avec les sens du spectateur en incluant dans Passion des scènes rêvées. Le metteur en scène a donc filmé de manière différente la réalité et l'onirisme. Ainsi, les scènes réelles sont filmées en angles droits et les scènes de rêve sont filmées avec des angles inclinés avec "un éclairage très stylisé, à la manière d'un film noir", explique le cinéaste. A noter que le chef-opérateur du film est José Luis Alcaine, le directeur de la photographie de Pedro Almodóvar. Pas étonnant que Brian De Palma ait fait appel à lui pour filmer des femmes : "Peu de directeurs de la photo savent comment les rendre belles et c'était l'essentiel pour moi, (...) grâce à lui, l'image est somptueuse", confie le réalisateur.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • En liberté ! (2017)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Au Poste! (2018)
  • Frères de sang (2018)
  • Kursk (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Capharnaüm (2018)
Back to Top