Mon AlloCiné
Les Nouveaux chiens de garde
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
4,2
1197 notes dont 202 critiques
35% (70 critiques)
40% (81 critiques)
12% (25 critiques)
6% (13 critiques)
4% (9 critiques)
2% (4 critiques)

202 critiques spectateurs

dagrey1

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 524 critiques

4,0Très bien
Publiée le 17/08/2016

"Les nouveaux chiens de garde" est un documentaire de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat centré sur les relations entre la presse et le pouvoir politique et économique. Par le biais de différents focus, le film montre d'abord les liens et la proximité qui existent entre les différentes élites journalistique, politique et économique. Il s'attache ensuite à démontrer comment le pouvoir économique est concentré via les groupes de presse et exerce pleinement son influence pour faire changer le monde du travail dans le sens souhaité....souvent bien défavorable au salarié. C'est ainsi que le documentaire montre comment les salariés sont allergiques à ce fameux esprit de réforme dont on leur rebat les années depuis les années 90...pas étonnant puisqu'ils n'ont rien à y gagner! Le meilleur exemple demeure le nombre d'experts économiques-limités parcequ'agréés- et la pensée unique monétariste dont ils se font l'écho sur tous les plateaux de télévison (particulièrement à l'émission "C dans l'air" ou dans les journaux télévisés). Les abonnés aux thématiques économiques (P.De Sertine, Elie Cohen, Agnès Molinier, Miche Godet..) siègent tous dans des CA de grandes entreprises ou président des Think Tank) . Les dissidents keynésiens ou critiques sont purement et simplement boycottés. Et pourtant le film démontre la cécité de certains comme Alain Minc, paré de toutes les vertus, qui est passé à coté de la crise de 2007...comme la plupart de ses confrères. Un film qu'il faut voir mais qui démontre que la manipulation est partout ...même là où on ne l'attend pas...

DaeHanMinGuk

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 913 critiques

4,0Très bien
Publiée le 06/03/2016

Spectateur assidu de feu « Arrêt sur Images », l’émission dominicale de France 5 de décryptage des médias, il y avait des choses que je savais Spoiler: (l’intérêt des Pouvoirs Economiques (le groupe de presse (Bouygues, Lagardère, Bolloré, Vivendi…) auquel appartiennent les médias) et du Pouvoir Politique passent avant toute éthique ou déontologie des journalistes, rendant les journalistes de notre beau pays, en 2011, aussi libres que ceux d’une république bananière … mais à la différence de ces pays, nos journalistes se voilent la face) mais beaucoup d’autres que j’ignorais Spoiler: : le diner du Cercle regroupant journalistes, hommes politiques et industriels le dernier mercredi de chaque mois pour échanger ensemble de leurs intérêts communs, mais aussi la gestion des « experts » des journaux télévisés que l’on fait intervenir pour prêcher la bonne parole, parole qui n’est pas souvent digne de confiance, ni d’objectivité. Après avoir vu ce film – et ce n’est pas le moindre de ses intérêts -, je ne regarderai plus jamais le journal télévisé de la même façon. Ce film repose sur une bonne grosse dose d’humour et le genre d’humour que j’apprécie, tout en subtilité et en ironie. Un humour d’autant plus louable qu’il concerne un sujet qui n’est pas drôle du tout – collusions média / économie / politique - et dont les conclusions du document ne me font pas rire du tout ! L’image n’est pas terrible … Je ne connais pas le type de caméra utilisée mais il y avait moyen d’avoir une image plus belle. Paradoxalement, le montage et les infographies sont inventifs alors que la mise en scène manque, elle, d’inventivité et n’a pas le brio d’un Michael Moore. Sur un tel sujet en béton armé Spoiler: (je ne dis pas ça uniquement pour les fissures de l’EPR de Bouygues jamais mentionnées aux journaux de TF1), il y avait vraiment moyen de faire le film du siècle et malheureusement ici la forme employée n’est pas au niveau du fond. Ce film n'a pas été diffusé dans le réseau UGC à sa sortie en salles. Le Figaro et Le Monde n’ont pas aimé le film. Est-ce parce que le film les prend en (mauvais) exemple ? Un film à voir par tout citoyen français qui veut pouvoir penser librement et analyser l’actualité de manière objective.

Slone

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 60 critiques

4,0Très bien
Publiée le 03/02/2016

Un film indispensable. Il est la suite du déjà excellent livre éponyme de Serge Halimi, tout autant indispensable. Indispensable parce que jamais on n'ose imaginer à quel point les dés sont pipés. Notre volonté de croire à la bonne foi de nos héros télévisuels, notre amnésie forcée pour cause de zapping, pub, brouillage de messages, nous emêche de prendre le recul qu'apporte ce travail d'analyse. Il est important de voir l'ampleur des conflits d'intérêts qui dominent aujourd'hui. Pour l'essentiel, le film fait la démonstration que journalistes, homme politiques et hommes d'affaires font en fait tous partie de la même classe sociale, de la même famille politique au sens large, et que finalement, les différences qui sont mises en scène pour donner l'illusion de la "pluralité" ne sont en réalité que des nuances, bien souvent purement "marketing". Nous nageons en pleine consanguinité idéologique, et les médias sont bel et bien au service d'une propagande visant à faire taire, décrédibiliser toute alternative sérieuse ; bref, les médias sont au service d'intérêts de classe et ne font que feindre la neutralité. Certains ont reproché le "poujadisme" de la démarche. Le terme "poujadiste" est une insulte au même titre que "complotiste", et n'est pas un argument ; ce n'est qu'une astuce de rhétorique qui permet de balayer d'un revers de la main tout discours, toute démonstration ; elle n'est que l'expression de la très artificielle "indignation" du bigot, du soumis qui veut flatter son maître.

alouet29

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 1 168 critiques

4,0Très bien
Publiée le 19/12/2015

Bien entendu, on enfonce ici des portes ouvertes, mais on en ouvre d'autres et même si certaines ficelles sont un peu grosses, le spectateur prend une sacré claque ! Bravo !

agirardot1

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 19/10/2015

Un film salutaire. Un démontage en règle des mécaniques à l'oeuvre dans les médias dit "mainstream", sans pour autant tomber dans un délire "théorie du complot", le film nous démontre, preuve à l'appui, la façon dont les propriétaires des médias arrivent à orienter l'information avec l'air de ne pas y toucher. A voir !

Santu2b

Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 1 249 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 11/10/2015

En 1932, Paul Nizan publie "Les Chiens de Garde", essai pamphlétaire dans lequel il vilipende une bonne partie des intellectuels de l'époque, accusés de se servir de leur statut pour faire passer des idées nauséabondes. Le visage de ces chiens de garde a-t-il changé en ce début de XXIe siècle ? C'est en tout cas la thèse de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat, adaptant le best-seller de Serge Halimi. Pour ces trois personnages, "Les Nouveaux chiens de garde" actuels sont désormais journalistes. Leurs visages sont connus mais ne seront plus jamais regardés de la même manière. Indépendance, objectivité et pluralisme qui sont leurs mots d'ordre se retrouvent passés au peigne fin. Le résultat est proprement effrayant, que ce soit dans la collusion entre médias et politique ou l'appartenance de nombreux journaux à de grands groupes industriels. Cinématographiquement parlant, l'œuvre ne consiste pas à enchaîner des dizaines d'interviews mais sait aussi adopter des angles plus décalés qui renforcent sa démonstration. Un film plus long aurait néanmoins été souhaitable ; "Les Nouveaux Chiens de garde" peine par moment à rendre la complexité des situations qu'il décrit. Sur ce point, il se divise en scènes passionnantes et ludiques et propos abscons. Il importe de rétablir la vérité et les deux cinéastes l'ont fait. Un film courageux, sans doute un futur classique.

acx01b

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 18 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 07/08/2015

C'est très amusant de lire les critiques "presses" après avoir vu ce génial documentaire !! Il parvient à dire sur un ton très divertissant des choses fondamentales concernant le rôles assumé ou non des médias dans la dégringolade idéologique qu'on observe en France depuis en gros les 80, époque où d'un coup des tonnes de personnalités de "gauche" sont devenues des fervents admirateurs (et futurs chiens de garde) du libéralisme économique, reniant ainsi une bonne partie de leur anciennes références politiques. Bien sûr, tous les grands médias privés, étrangement tous gérés par les plus grands groupes financiers du cac40, sont taxés d'impérialisme idéologique, de manipulation de l'opinion et des faits, ce qui revient simplement à dire que ces grands médias jouent le jeu de la propagande pro-libérale à la Thatcher/Regan et ne laissent pas ou presque place à la contradiction. ce qui ne serait pas si dramatique si il n'y avait pas à côté ce "service public" lâche qui suit lui aussi bizarrement peu ou prou la même logique, alors que l'on aurait pu s'attendre à ce que les intérêts n'y soient pas les mêmes. Et finalement, le critiqué, à savoir les grands médias, acclament (sauf télérama et lemonde qui visiblement n'ont pas perçu l'intérêt de ce film, pourtant évident) et donnent des notes et des critiques élogieuses à ce film qui ne cesse de les insulter et de les montrer comme de simples jouets mis en forme par l'élite économique politique et médiatique (que le film montre d'ailleurs déjeunant ensembles une fois par mois dans un superbe hôtel du 16ème arrondissement) et à destination d'un spectateur peu enclin à faire son auto-critique et à déceler la naïveté dont il fait preuve lorsqu'il donne son entière confiance voire son âme à ce spectacle médiatique rentable aux multitudes de rétro-actions positives pour lui-même.

Noémie Laurent

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 140 critiques

4,0Très bien
Publiée le 29/06/2015

Un documentaire poignant, choquant et qui souligne des aspects des média mais aussi de la société en général auxquels on ne pense pas spontanément, je pense notamment a toute la dernière partie sur les sujets traités et l'analyse qui en est faite. Personnellement l'omniprésence des personnalités du journalisme sous forme de télé qui évolue dans le temps ne m'a pas trop plus mais ce n'est qu'une question d'ergonomie. Il est très documenté et passionnant. REVOLTANT!

lhomme-grenouille

Suivre son activité 698 abonnés Lire ses 2 853 critiques

4,0Très bien
Publiée le 25/06/2015

Je n’aurais qu’une réserve à l’égard de ce documentaire, une seule, mais c’est sûrement cela qui lui coûte ses « cinq étoiles ». Ma réserve, c’est le dogmatisme. Le propos a beau porter sur le pouvoir et la télévision, il a fallu que Gilles Balbastre et Yannick Kergoat se laissent tenter par l’envie de l’imbriquer dans leur lecture « anticapitaliste » du monde. Alors certes, ils ne le font pas souvent, c’est saupoudré ça et là, mais c’est là, et c’est dommage. Non pas que je sois un fervent partisan du capitalisme moderne et du néolibéralisme. Non, je n'en suis pas. Mais bon, je considère que, même s’il y a toujours une idéologie qui anime un documentaire, celui-ci perd toujours de la force quand il commence à avancer d’autres idées sur lesquelles ne portent pas sa documentation. Et je le redis encore, c’est vraiment dommage car, pour le reste, ce documentaire est une merveilleuse démonstration. C’est carré, bien écrit, bien mené. Le cheminement intellectuel est si clair qu’il est bien compliqué après ça de renier la vérité mise en évidence : la dépendance totale des grands groupes de presse à l’égard des pouvoirs politiques et économiques. Après tout, c’est bien là tout ce qu’on demande à un documentaire, et celui-ci se plie à l’exercice remarquablement bien. Et vu le sujet traité, autant dire que dans la période actuelle, voir ces « nouveaux chiens de garde » est une obligation civique…

http://lhommegrenouille.over-blog.com

Mephiless s.

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 697 critiques

4,5Excellent
Publiée le 11/04/2015

Un excellent documentaire qui fait réfléchir et qui dit la vérité. Très dynamique et peu ennuyant pour un sou, Les nouveaux chiens de garde est à voir pour cogiter et se questionner sur les médias et les politiques.

Pierre undefined.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 35 critiques

4,0Très bien
Publiée le 12/03/2015

Un film réconfortant pour des citoyens critiques car certaines réalités sont très justement mises en évidence, grâce à un enchaînement subtil d'images/archives s'alliant avec l'humour : malgré le grand nombre de chaînes TV et radios, les mêmes "éditocrates/experts", soi-disant neutres et désintéressés, cumulent non seulement dans l'espace (les plateaux TV/émissions...) mais aussi dans le temps vu le peu de renouvellement...Les pouvoirs politiques, économiques et médiatiques sont interdépendants et se trouvent principalement à Paris...Elus, dirigeants d'entreprises et journalistes ont souvent fréquenté les mêmes écoles : connivences inéluctables ? Ce film pose clairement la question de la possibilité effective du débat démocratique contradictoire, dans l'espace médiatique français d'aujourd'hui...Le documentaire est moins convaincant vers la fin : en dehors de l'élite, des auditeurs/téléspectateurs, contribuant massivement à l'audience de certaines émissions critiquables, ne font-ils pas aussi le jeu du système ?

Clémentb.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 21/02/2015

Un film qui reste tristement d'actualité, et qui arrive à traiter les sujets graves avec humour, parvenant à intéresser tout le monde au sujet.

Loskof

Suivre son activité 222 abonnés Lire ses 688 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 04/01/2015

Aussi simple que 1 1=2, mais édifiant, les nouveaux chiens de garde dissèque en profondeur les liens entre économie, politique et médias. Si le docu montre des choses que l'on sait déjà, la piqure de rappel ne fait pas de mal, et le montage ainsi que les différentes séquences l'élèvent bien au-dessus de la masse et livre un message bien plus subtil que "tous pourris". Une bonne raison de ne plus croire sur parole tous ce que l'on voit ou entend, et une très bonne façon de se rappeler que l'on a un esprit critique !

Kuss D.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 71 critiques

3,5Bien
Publiée le 31/10/2014

Pamphlet salutaire sur la fausse impertinence des journalistes intimes des gens de pouvoir ainsi que sur le fonctionnement en vase clos du milieu médiatique, le documentaire de Gilles Balbastre et Yann Kergoat se veut une réactualisation de l'ouvrage indémodable de Paul Nizan en ce que les accusations portées jadis contre les philosophes sont ici réitérées à l'encontre des journalistes, ces nouveaux vecteurs parfois inconscients de la bouillie dominante. S'appuyant sur des archives audiovisuelles et sur les commentaires de penseurs non-alignés pas ou peu invités sur les plateaux, les réalisateurs de ces Nouveaux chiens de garde effectuent pèle-mêle des portraits au vitriol de journalistes influents (séquence mémorable sur le retournement de veste des anciens révolutionnaires Michel Field et Philippe Val), dénoncent des pratiques déontologiquement incorrectes en vogue chez certains journalistes et pas des moindres (les "ménages" rémunérés plusieurs milliers d'euros par des grandes multinationales), exhument les images d'archives accablantes pour les économistes de plateau télé (l'éternelle rengaine du "il faut travailler plus", le mantra de la "réforme", la fameuse "élasticité du marché" sortie par Minc à la veille de septembre 2008). Peu de figures célèbres tant audio que visuelles sont épargnées, ça fait du bien par là où ça passe, même si l'oeuvre a une certaine tendance au jetage de crotte de nez sur les costards. Il est également dommage que les auteurs ne proposent pour alternative qu'une idéologie marxisante (le passage sur les émeutes "populaires" de 2005).

LALALALALERE

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 158 critiques

3,5Bien
Publiée le 22/09/2014

Bon documentaire. Le problème aujourd'hui de dénoncer, c'est que ça ne change rien : les coupables courent toujours. Mais il faut défendre cette action coûte que coûte. C'est le dernier espoir. Donc ce film est utile.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top