Mon AlloCiné
Les Jeux des nuages et de la pluie
note moyenne
4,3
1231 notes dont 101 critiques
39% (39 critiques)
33% (33 critiques)
6% (6 critiques)
2% (2 critiques)
7% (7 critiques)
14% (14 critiques)
Votre avis sur Les Jeux des nuages et de la pluie ?

101 critiques spectateurs

FANTOMUS

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 18 critiques

4,5Excellent
Publiée le 09/01/2013

Réalisé par Benjamin de Lajarthe dont c’est le premier film, les Jeux des Nuages et de la Pluie est une sorte d’ovni captivant nous entrainant dans la quête de six personnages le temps d’une nuit. Si le scénario paraît tout d’abord complexe, par ses entrelacements de personnages et d’histoires, par son aspect cosmopolite, on découvre très rapidement que par sa réalisation toujours juste, son sens de l’image et ses personnages superbement travaillés, que ce film tient du petit chef d’œuvre. Le long-métrage commence sur les chapeaux de roues, et on s’embarque dans cette fresque intimiste sans aucun temps morts. On suit des personnages, on les perd, on les retrouve avec plaisir, et le chemin faisant on assimile avec aisance tous les rouages de cette histoire complexe. Sans parler de cette scène incroyable, ou la vivacité du récit s’interrompt brutalement, pour un face à face poignant et silencieux avec un vieil homme mourant, on atteint des sommets en terme d’émotion à la fin du film avec le comédien américain John Mc Lean, remarquable découverte, et qui nous fait verser quelques larmes dans un monologue de toute beauté. Bref, on est conquis de bout en bout, jusqu’aux scènes finales qui nous éclairent magnifiquement sur la vraie nature des personnages et de leurs failles. Même si on relève quelques maladresses ici et là, les jeux des nuages et de la pluie restera sans aucun doute le film français le plus atypique et le plus surprenant de cette dernière année.

Loïck G.

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 854 critiques

4,0Très bien
Publiée le 16/08/2013

Sur le principe du montage parallèle, Benjamin de Lajarte réussit un exercice de style hautement symbolique. Pour nous parler du jeu de l’amour et de ses hasards, il ose une écriture nouvelle qui du scénario à la réalisation, confère à l’image un fort pouvoir d’évocation, surtout quand celle-ci se passe de commentaires superflus. L’utilisation de l’ellipse est ici une composante à part entière de la mise en scène. Et que dire de l’affiche : Alain Chamfort, que je n’imaginais pas en comédien de première donne la réplique à Hiam Abass, Audrey Dana… Une nouvelle voie du cinéma français ? Les bonus Un making of très didactique, mais passionnant Pour en savoir plus

Firehole

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 20 critiques

4,5Excellent
Publiée le 08/09/2013

Film remarquablement écrit et réalisé qui raconte les tentatives de six personnages cherchant un peu d’apaisement, de bonheur, cherchant un quelque chose qui les tienne encore debout… quelque chose qui ferait que cette solitude viscérale sera apaisée la nuit où se déroule l’action de ce film. deLajarte, nouveau réalisateur hors norme, et donc précieux, a fait le choix de précipiter les d’existences déglinguées de ces personnage dans une unité de temps qui donne au film une vraie tension. Le seul effort à produire si l’on désire être happé par ce film est tout simplement d’accepter d’être chamboulé, vaincu par cette grâce qui se diffuse tout le long de ce film, tendre et étourdissant. Pour autant, l’auteur/réalisateur ne verse pas dans le sentimentalisme. Le réalisateur accompagne tantôt ses personnages dans leurs actions mouvementées, tantôt écrit les silences, les incompréhensions, démonte en catimini les collisions sentimentales. Le film commence tout d’abord dans une sorte d’esbroufe réjouissante, puis semble s’apaiser, et avec cette élégance feutrée que l’on reconnaît chez les plus grands. II met en scène des tranches de vie, des personnages mémorables, comme étourdis par leurs propres existences. A la fin, il ne reste que des miettes, des petits bouts de sérénité et d’espoir précieux. Un film rare.

ned123

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 102 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 16/01/2014

J'ai vu un film... qui m'a scotché de bout en bout. C'est un chef-d'oeuvre qui gagne à être découvert. Ce film porte une ambition monstre... Dès les premières minutes, on est emporté par un souffle narratif incroyable. La musique m'a littéralement saisi et les scènes entre les différents protagonistes sont d'une audace et d'une maîtrise totale. L'ensemble des parti-pris du réalisateur, Benjamin de Lajarthe dont c’est le premier film, sont des paris gagnants. Il fait preuve d'une maturité exceptionnelle aussi bien en tant qu'auteur qu'en tant que ré la musique, les images, les plans, les personnages sont vraiment très intéressants... Les acteurs sont absolument exceptionnels dans leurs relations entre eux, et dans la manière qu'ils portent l'histoire telle qu'il la vivent aux yeux des spectateurs. Certaines scènes frisent la poésie complète...On ne peut pas ne pas être touché par autant de qualité. Comment un tel film n'a-t-il pas obtenu plus d'écho ? Si ma critique peuvent servir à qq chose, alors découvrez absolument ce film et faites-le connaître...

Rosselino

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 18 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 20/02/2013

"We all needs wyoming". L’originalité est ici le mot pour définir ce film. Sept personnages en quête de l’autre, d’une nouvelle vie, d’une reconstruction dans une sorte de dédale qui livre peu à peu sa solution au travers d’un film émouvant. Le film est un formidable défilé de personnages venant des 4 coins du monde et semble porté par des influences tout aussi diverses. (Comment ne pas penser à Altman, à Hou Hsiao-hsien...) qu'il parvient à brasser en lui apportant sa touche personnelle. Simon Yam (très drôle), Alain Chamfort (la classe), Dana (hystérique), Hiam Abbass (Hypnotique) et j’en passe, se percutent dans le film avec un sens réel du récit et de l’ellipse. On se retrouve face à des images soigneusement composées qui contribuent à créer un univers que l’on a du mal à rattacher à un autre film. L'image est lèchée, la bande son en osmose, et la sélection de quelques morceaux un peu plus groove (voir les scènes dans le restaurant qui place Dana et Yam dans une sorte de jeu musical réjouissant) fournissent une aide efficace pour laisser le spectateur respirer, lui donner un peu de répis avant d’être face à des scènes plus sombres. S’il commence son histoire au pas de course, peu à peu, on sent que le réalisateur se sent réellement concerné par le sujet. L’émotion s’installe pour ajouter à la fin une touche de romance, les personnages fendent l’armure et laissent tomber les masques. "Les jeux…", c'est le genre de films qu'on regarde avec le sentiment de ne pas encore avoir vu quelque chose de semblable, le genre de films qui donne au septième art une bonne raison d'exister.

Benito G

Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 2 353 critiques

3,5Bien
Publiée le 26/04/2013

Un film boulersant qui même s'il n'en ait pas culte ou un chef d'oeuvre. N'en demeure pas moins un film immanquable. La virtuosité du scénario et la fluidité de la mise en scène visuellement ; tout comme le casting plutot inattendu. En fond un film unique. L'histoire l'également. La réalisation et l'ensemble de cette production est plutot subtile (avec même quelques discrètes référence...^^). Certaines scènes qui sont totalement splendide et complètement magique. Font de ce film, un premier long métrage ou l'on voit directement le talent du réalisateur et attendons avec impatience la uite des ses oeuvres...

MarloW467

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 34 critiques

4,5Excellent
Publiée le 19/01/2013

Un film bouleversant, d’une force et d’une inventivité inouïe… Il est clair que ce réalisateur / scénariste est de l’espèce des grands. Dans ce premier film, il possède déjà au plus haut ce que l’on désespère de trouver chez d’autres, même après vingt films.

(TRISTAN)

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 16 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 26/01/2013

« Les jeux des nuages » est un film ambitieux et personnel qui s’impose comme la surprise de ce début d’année. L’écriture polyphonique renvoie souvent à Altman, qui avec short cuts avait inauguré ce qui est devenu un genre à part entière. Mais ici, cette référence semble bizarrement s’estomper, pour trouver une forme originale qui surprend, décontenance, happe le spectateur, pourra irriter parfois. On ne s’ennuie jamais dans le film, car Benjamin Lajarte semble prendre un malin plaisir à dénouer une pelote narrative volontairement embrouillée, avec une certaine virtuosité, pour arriver à des scènes simples parce qu'intenses, limpides, lumineuses, souvent tragiques, parfois drolatiques. Lajarte secoue le shaker des références avec une dextérité, qu’il est vrai on connaît peu ou pas en France. Entre une discussion codée de magiciens, les sautes d’humeur d’un industriel chinois caractériel, des scènes surréalistes et d’une poésie saisissante avec un détective américain qui ne ressemble en rien à Jack Nicholson, cette fresque intimiste ne laisse pas indifférent et se pose comme une alternative forte et singulière à un cinéma d’auteur souvent en perte d’inspiration. Dans ce panorama terne, on ne pourra que ce féliciter de l’apparition de ce film anticonformiste et relativement brillant.

Bei D.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 18 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 14/01/2013

Les jeux des nuages et de la pluie est bel et bien un virage ô combien espéré dans le cinéma français. C’est bien un vrai film d’auteur mais qui évite tous les codes éculés du « film d’auteur français ». Ici, même si Benjamin de Lajarte apparaît finalement plus proche d’un Altman ou même d’un Wong Kar Waï – ce film reste étrangement bien français. Et c'est tant mieux, car on a peu l’occasion de s’en féliciter. Benjamin de Lajarte ne verse jamais dans la psychologie car ses personnages sont dans l’action... Sa caméra est d’ailleurs presque toujours en mouvement, mais jamais gratuitement. Elle vient toujours épouser au sens de la scène. Elle s’immobilisera finalement pour s’effacer devant la densité de ses personnages et ses acteurs. Voir les dernières scènes (géniales !!) où le détective américain (John Mc Lean – une révélation) déclare sa flamme à Li Tchin, la femme chinoise . Saluons l'interprétation irréprochable d’Alain Chamfort – étonnant (à quel point qu’on se demande pourquoi personne n’y avait pensé ?), de Simon Yam (jouant un contre emploi saisissant), d’une Audrey Dana méconnaissable et de Hiam Abbass qui livre dans ce film une de ses meilleures performance. Certes les Jeux des Nuages et de la Pluie a aussi ses défauts : on aurait souhaité qu’il approfondisse plus l’histoire des magiciens, par exemple. Mais on saluera la sortie de ce film qui augure un renouveau tant attendu du cinéma français.

schutz

Suivre son activité Lire ses 12 critiques

4,5Excellent
Publiée le 24/01/2013

Expliquer les jeux des nuages et de la pluie n'est pas chose facile. Tenter de résumer son scénario non plus d'ailleurs. Je me lance. Que se passe-t-il donc durant les 90 minutes (qui en paraissent pourtant moins) que dure le film ? Benjamin de Lajarte commence par une courte scène, totalement silencieuse. Un homme chinois (Simon Yam) vient de gifler sa femme (Heling Li). Ils se séparent. A partir de là, tout démarre. Cette gifle va entrainer le destin de six personnages – qui ne connaissent pas – dans une course qui durera toute la nuit. On se laisse happer et toucher par tous ces personnages qui se cherchent, s’évitent, se trouvent, se rejettent… La réussite de ce film réside dans sa narration, à la fois fluide et surprenante, servie par des acteurs au cordeau. La lâcheté d’Alain Chamfort côtoie l’irresponsabilité de Simon Yam. La candeur du détective fait face à la révolte de la femme chinoise. Le désarroi de la magicienne... Le scénario est transcendé par une réalisation aux plans magnifiquement éclairés. Si le film n’est pas parfait (une musique un peu omniprésente), il est tout de même immanquable.

Jaim G.

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 15 critiques

4,0Très bien
Publiée le 10/01/2013

Les nuages et la pluie ont crée la vie entre ciel et terre et Benjamin de Lajarte joue de leurs bienfaits pour réintroduire la passion dans six parcours si étrangers entre eux avant leur noyade pressentie comme commune. Avec une magistrale technicité totalement guidée par l'expression des violences de la solitude, "Les jeux des nuages et de la pluie" nourrissent les forces de rébellion vécues par ces six personnage principaux obstinés à respirer hors de l'eau. Dans ce véritable thriller passionnel aux images saisissantes de bout en bout, l'osmose froide entre ces comédiens tour à tour abattus et déchainés, ne raconte surtout que les complexités des histoires d'amour.

Zoé B.

Suivre son activité 408 abonnés Lire ses 118 critiques

3,5Bien
Publiée le 23/01/2014

Le film choral est souvent un joyeux bordel. Premier long-métrage de Benjamin de Lajarte, "Les jeux des nuages et de la pluie" est exactement le contraire. Un film très écrit, très tenu. Conceptuel en diable, et d’une audace assez crâne. Un casting intriguant (dont Simon Yam, Hiam Abbas et Alain Chamfort !...), 3 langues qui se superposent continuellement (anglais, français et chinois) pour 6 personnages en quête d’amour (et de communication donc) - couples en panne, écorchés de la vie... Et 4 décors (une cafeteria, une salle de conférence, un théâtre, un hôtel) où vont se rebattre les cartes du destin. Le réalisateur se réclame d’Edward Hopper. On en voit effectivement l’influence dans la composition de ses cadres où cohabitent de poignantes solitudes. Mais tout à sa volonté de faire œuvre, Lajarte déçoit aussi par ses outrances: le surjeu des acteurs, l’abus de travellings signifiants, noyés par la musique, et surtout, surtout, une idée du chic assez factice (on pense à Wong Kar-Wai, et aussi à Beineix, période McConnico). Malgré ses défauts, "Les jeux des nuages et de la pluie" n’en reste pas moins un des premiers films les plus originaux et les plus captivants de 2013. Alors, à l’heure où se complotent les nominations pour les César, j’espère vraiment qu’il ne sera pas oublié. Même si, au final, le très évident "Guillaume et les garçons" devrait lui laisser peu de chances !

Esteban M.

Suivre son activité Lire ses 16 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/01/2013

Ce film m'a hanté pendant plusieurs jours après la première projection. Benjamin delajarte dresse un portrait éclaté de la vie de six personnages, avec un brio et une maitrise à en rester bouche bée. On pourrait disserter dessus pendant des heures entières et ne pouvoir en analyser qu'une partie. il suffit d’aller le voir une deuxième fois pour se rendre compte qu'on est passé à coté d’une foule de détails et on pénètre encore davantage ce film fascinant et l’émotion qui nous étreint s’avère encore plus forte, plus délicate. La mise en scène enrobe la vie de ces personnages avec un sens de la mise en scène éblouissant, qui semble se calmer petit à petit pour trouver une intensité inouïe dans des plans pourtant d’une simplicité sidérante. Les champs contre-champ ont rarement été aussi beaux et intenses que dans ce film. « les jeux des nuages et de la pluie » serre les cœurs, bouleverse plus ou moins, et suscite des réactions vives car le film va, il est vrai, à l’encontre des habitudes du cinéma français. Vieilles habitudes que ce film semble évacuer d’un revers de main pour laisser place à un parfum unique, irrésistible et persistant. Un petit chef d’œuvre !

Charlotte K.

Suivre son activité Lire ses 12 critiques

4,5Excellent
Publiée le 09/01/2013

Attention, film très très fort, très spécial : un vrai plaisir de voir toutes ces pièces du puzzle trouver petit à petit leurs place. On suit ces personnages que tout sépare avec un vrai bonheur, dans du bon spectacle. Le défaut du film est peut-être là aussi : On sort de la salle avec une sensation d’avoir encore avoir à mettre les choses en place.

Clémence Promise

Suivre son activité Lire ses 15 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/01/2013

Tout simplement superbe ! Faire un film choral est quelque chose d’hasardeux, car les références ne manquent pas... Mais voilà le réalisateur réussit à renouveler le genre de façon brillante. Pour un coup d’essai, c’est un coup de maitre. Sa narration se démarque de ses pères, il ne raconte pas plusieurs histoires indépendantes en montage alterné, mais déroule finalement une seule intrigue aux ramifications complexes et surprenantes. Ce film doit aussi sa réussite aux comédiens et au travail de la photographie. Ce film montre à quel point le cinéma français peut et doit changer, et trouver enfin du sang neuf. Ce film montre qu'un "film d’auteur" n'est pas forcément réaliste, laid, long, psychologique, immobile et ennuyeux. Je ne sais pas qui sera élu aux césars cette année, mais il faut admettre que « Les jeux des nuages et de la pluie » est de très loin le meilleur film français depuis bien longtemps.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top