Notez des films
Mon AlloCiné
    Babel
    note moyenne
    3,8
    19086 notes dont 1287 critiques
    répartition des 1287 critiques par note
    486 critiques
    393 critiques
    106 critiques
    152 critiques
    85 critiques
    65 critiques
    Votre avis sur Babel ?

    1287 critiques spectateurs

    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 377 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    4,5
    Publiée le 11 août 2012
    L’art d’Innaritu pour réaliser des films choraux trouve son apogée dans ce récit à tiroirs orchestré avec génie. La mise en scène magistrale de sublimes décors et de superbes musiques est à elle seule un spectacle inoubliable mais c’est dans sa narration anachronique que le film trouve toute sa force. L’alternance des scènes parvient à insuffler un rythme continu et produit un sentiment percutant de proximité avec les personnages. Ceux-ci, au cœur de leur drame respectif, inspirent un sentiment de compassion intense. Une fois le puzzle mis en place, c’est plus qu’une image de l’effet papillon qui s’offre à nous mais un message universel de solidarité d’une puissance incommensurable.
    Fabien B
    Fabien B

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 51 critiques

    3,5
    Publiée le 18 janvier 2013
    Babel, comme son nom l'indique parle d'incompréhension. Mais pas entre différent peuple, mais entre des personnes qui parlent la même langue. On nous montre la difficulté de communiquer même avec des personnes proches. Moi je trouve ce film très humaniste et va a l'encontre de la théorie du choc des civilisations exposé par Samuel Huntington. Comme quoi si on se comprends, on est capable de grande choses!
    Blackchat
    Blackchat

    Suivre son activité Lire ses 15 critiques

    3,0
    Publiée le 29 juillet 2012
    3 histoires bouleversantes de vérité, au Maroc, au Mexique comme au Japon (Japon où l'adolescence est si merveilleusement mise en scène) ; sans céder au misérabilisme, des moments de vérité entrecroisés autour d'un fusil certes accessoire mais qui décrit si bien la dureté du monde : les handicapés, les immigrés illégaux, l'alcool au volant, le port d'armes, la police de certains pays... des thèmes pas si souvent abordés et pas si souvent abordées avec autant de tension comme de vérité. Très grand film.
    dreulma
    dreulma

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 52 critiques

    5,0
    Publiée le 21 juillet 2012
    Chef d'oeuvre... Monument magnifique en l'honneur de l'humanité dans toute sa splendeur et son impuissance. Un scénario époustouflant, qui plus est, pour un film choral. Musique à tomber par terre. Image sublime, et pour la première fois à l'écran, un Brad Pitt dans un registre où, enfin, il n'est pas une icône. On en ressort bouleversé pour quelques heures.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 18 juillet 2012
    Le concept de ce film est intéressant car c'est à partir d'une petite cause que la vie de différentes personnes venant de différents continents va changer, d'où l'originalité. Mais le problème est que la mise en scène est trop longue, et ne nous attache pas assez aux personnages, ce sont justes quatre histoires liées qui nous sont imposées, et certaines sont moins intéressantes que d'autres. Bien sûr il y a tout de même de la recherche dans certains plans, mais cela ne suffit pas et il reste un manque. Concernant les personnages, ils sont bien choisis et le duo Blanchett / Pitt passe bien.
    AdelineM
    AdelineM

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 38 critiques

    4,0
    Publiée le 29 juin 2012
    Ce film est réalisé avec brio. Les acteurs sont tous extra dans leur personnage, ils ont tous un jeu très juste qui donnent de la puissance au film. La mise en scène sert très bien l'histoire. Une histoire dépeignant le monde dans lequel nous vivons, le monde cruel que nous avons créé. La cruauté née sans doute de cette faculté de jugement que l'homme porte sur les autres. Et ces jugements peuvent aller très loin jusqu'à entraîner des conséquences. Il effectue alors un récit qui se base sur une réaction en chaîne, avec un petit événement. N'est-ce pas cela que le réalisateur dénonce a un moment? Le fait de transformer des événements qui paraisse insignifiant, en des événements d'envergure politique, sociale et international, en l'occurrence ici le terrorisme. Il dénonce ainsi tous les clichés, dans toutes les histoires et les personnages qu'il nous présente il y a des jugements et des préjugés. Outre ce monde cruel qu'il dépeint, derrière se cache aussi la facilite que l'homme a de se rapprocher les uns des autres, de s'offrir aux autres, d'offrir notre confiance. Finalement au fond nous sommes tous égaux de n'importe quelle manière que ce soit, c'est juste la forme qui diverge. On a tous nos problèmes ... D'où le film choral. Ce qui est regrettable, c'est la partie au japon avec cette jeune fille, elle n'est pas assez développer et nous ne savons pas vraiment quel est son lien avec le reste de l'histoire excepté son père. C'est cette relation qu'il aurait fallu développer je pense, pour que cette partie du film est plus d'impact sur le spectateur. Car malheureusement elle casse parfois le rythme du film malgré de scène très belle. Le film mérite donc largement le prix de la mise en scène. Mais la mise en scène ne fait pas tout, je pense qu'il aurait fallu supprimer ou écourter certaines choses pour en développer d'autres. Malgré cela le film est très fort, du fait que chacun puisse se faire une interprétation, on ne voit pas tous le même film...
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 1 761 critiques

    1,5
    Publiée le 16 juin 2012
    L'entreprise est ambitieuse mais le résultat décevant, selon mois en tout cas.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 514 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    2,0
    Publiée le 12 juin 2012
    Le style Inárritu est ici à son summum et pourtant "Babel" est loin d'égaler les deux précédentes réalisations du cinéaste. Certes le scénario est ambitieux mais la mise en scène empêche de nous faire rentrer dans le film et de nous attacher aux personnages. La portée universelle du film est alors amoindrie malgré l'énorme potentiel d'émotions dont regorge l'histoire. Il faut dire que l'on se fout complètement de trois histoires sur quatre alors forcément la sauce a du mal à prendre. Et pourtant le casting est impeccable, c'est d'ailleurs un des gros points positifs d'un film bancal qui s'appuie surtout sur des sentiments qui ne fonctionnent pas.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 28 septembre 2012
    "Babel" est un film dramatique Franco-Américano-mexicain, réalisé par Alejandro Gonzalez Innaritu ("Biutiful", "21 grammes", "Amours chiennes") et sorti en 2006. Il est le troisième volet d'une trilogie mettant en scène des histoires de destins croisés et brisés après "Amours chiennes" et "21 grammes". Mais ce film vaut-il le coup ? Est-il attachant, touchant ? Est-il bon ? Commençons par le scénario, assez original pour chacune des histoires, chacune plutôt bien travaillées même si on peut reprocher un manque de profondeur et de détails, la plupart des histoires restent intéressantes et attachantes, a part peut-être une ou deux un cran en-dessous. La touche émotive est souvent utilisée, et marche plutôt efficacement. Le script : Maroc, une touriste Américaine ce fait tirée dessus en plein voyage. Cet événement va impliquer une famille Marocaine, une nounou et deux enfants, les deux touristes Américains et une adolescente Japonaise. Une bonne mise en scène, un passage de scènes en scènes assez bien foutues pour ne pas trop perdre. Une réalisation assez simple. On retrouve quelques stars au casting, tel que Cate Blanchett ("Intuitions", "La vie aquatique", "The good German"), Brad Pitt ("Johnny Suede", "Légendes d'automne", "Snatch"), Gael Garcia Bernal ("Carnets de voyage", "La science des rèves", "La mauvaise éducation") ou encore la jeune Elle Fanning ("Déjà vu", "Twixt", "Super 8"). Mais le charisme suit-il ? Pour la plupart oui ! Le couple Pitt/Blanchett marche bien, l'acteur Américain signe un de ses rôles les plus simples pour une fois sans caricature et ca lui va bien, Cate Blanchett en femme souffrant d'agonie aussi bien extérieure (sa blessure) qu'intérieur (un drame familiale) et signe elle aussi une belle performance. La famille Marocaine s'en sort bien aussi, que ce soit le père et les deux fils. La nounou ce trouve être bonne dans son jeu et dévoile un vrai jeu dramatique en fin de film. Mais le rôle qui m'a le plus marqué reste l'adolescente Japonaise, un personnage qui peut-être drôle, mais aussi troublante, torturée. Gael Garcia Bernal en neveu Mexicain assez immature, ca reste bon sans transcender. Ce qui est de Elle Fanning et son frère, des rôles assez secondaires, pas très importants bien que touchant vers la fin. Petite déception pour la bande-son, ca manque d'un vrai thème marquant. Alors on entend des compositions originales, mais plutôt timides. Petite parenthèse pour la musique de "Earth Wind and Fire" dans la boite Japonaise, qui fait plaisir ! Le compositeur ce nomme Gustavo Santaolalla, à l'origine des bandes-sons de "Lord of war", "Brokeback Mountain" ou "21 grammes". La fin ce révèle assez banale dans l'ensemble, a part pour la famille Marocaine et la nounou avec un rebondissement aussi touchant qu'inattendu. Le réalisateur à voulu nous laisser le soin de s'imaginer la suite des histoires, en semant des mystères non résolut. Certains aimeront, d'autres non. L'ennui est plutôt bon. Le rythme reste assez bien pour ne pas avoir de grosses baisses durant les minutes et grâce aussi à un scénario qui ce renouvelle souvent. Cependant, certaines histoires intéressent un peu moins que d'autres (Principalement celle de la nounou) et certaines longueurs peuvent s'installer. Globalement, le rapport durée de film (2h10)/Longueurs reste tout de même bon. Que dire finalement de ce "Babel" ? Un beau film, sans aucun doute, rempli de poésie et touchant. Un scénario original, travaillé et intéressant pour une grande partie des histoires. Un casting de qualité, un rythme et une mise en scène qui empêche trop de longueurs (même si à certains passages, certaines peuvent ce faire ressentir). Dommage que la bande-son manque d'un vrai thème marquant. La fin c'est chacun son avis, j'ai personnellement bien aimé les 2-3 rebondissements et le fait de laisser une part de mystère et d'imagination, même s'il est vrai que le tout s'arrête brutalement. Finalement, "Babel" est un voyage, à la fois marquant, touchant et rempli de poésie. Certes pas parfait, possède quelques défauts, mais Alejandro Gonzalez Innaritu signe un conte de destins croisés et brisés qui change des Blockbusters habituels, et fait passer un vrai bon moment, en réservant toute une palette d'émotions. Du rire, à l'émotion... A voir !
    Arthur Debussy
    Arthur Debussy

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 595 critiques

    0,5
    Publiée le 13 mai 2012
    Quel film répugant! Prenez un concept à la mode : faire un film « choral », avec interconnexion des intrigues et des personnages (ne cherchez pas l'intérêt d'un tel lien, comme du film d'ailleurs, il n'y en a aucun si ce n'est la glorification de l'ego disproportionné d'Inárritu). Ajoutez pour chacun des personnages une histoire sordide (eh oui, la seule manière qu'ait trouvé le réalisateur pour nous « émouvoir » est une débauche de misérabilisme). Puis placez à un moment un acte terroriste, même involontaire (on est américain ou on ne l'est pas), saupoudrez le tout d'une photographie de magasine de mode (ça rend toujours « bien ») et vous obtenez l'un des films les plus ridiculement et vainement grandiloquants de ces dernières années, véritable monument de racolage et de mauvais goût. Le constat s'impose très rapidement : le spectateur est pris en otage. Dès lors tous les moyens seront bons pour vous tirer des larmes, le cinéaste sort donc la grosse artillerie et enchaîne les scène humiliantes (pour ça il a de l'imagination) d'un voyeurisme immonde. Ses personnage sont toujours aussi creux et stéréotypés à mesure qu'avance le long métrage, mais peu importe, Inárritu continue comme s'il délivrait des vérités sur la nature humaine, comme s'il était le détenteur d'une conscience supérieure sur l'état de notre monde. Inárritu le justicier, quoi. Malheureusement, il ne possède même pas un minimum de talent pour contrebalancer l'aberration et le vide de son « scénario ». La mise en scène clipesque est d'un convenu! Fade et maniérée, elle n'a d'autre utilité que de servir à nous faire gober toutes les idioties de l'auteur. Sans parler de l'invraisemblance des situations. Bref une mascarade nauséabonde, une mystification totale sous couvert de compassion pour les autres (toujours ce sentiment américain de justicier du monde). Idéologiquement, visuellement et narrativement vomitif. [0/4] http://artetpoiesis.blogspot.fr/
    rooky
    rooky

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 519 critiques

    4,0
    Publiée le 6 avril 2017
    J'ai voulu le voir pour les "destins croisés" dont j'étais curieuse de connaitre l'ingéniosité de l'interconnexion. Le deuxième visionnage était le bon pour me faire apprécier la photographie et les histoires de chaque personnages.
    Sionsono2
    Sionsono2

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 757 critiques

    5,0
    Publiée le 3 mai 2012
    Avec 4 aventures différentes, ce long-métrage ne nous fait jamais tomber dans l'ennui. On passe du Maroc, en passant par le Japon ou encore le Mexique. Un film beau intelligent, qui permet de voir les problèmes de chacun. Tous les acteurs sont convaincants (en particulier la japonaise et la mexicaine). Car ici Brad Pitt joue moyennement, c'est là qu'on voit les excellents acteurs. La musique est sensationnelle, et j'aimerais dire bravo pour ce drame qui m'a fait verser une larme!
    Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
    Ramm-MeinLieberKritiker-Stein

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 543 critiques

    3,0
    Publiée le 13 mai 2015
    Le jeu des conséquences. Quatre familles et une seule lecture. "Babel" ne tient pas d'une simple aventure. C'est un coup de fusil en plein désert tiré par deux jeunes êtres qui se cherchent. C'est la souffrance d'une femme en perte de repères, mais aussi le bouleversement de cette étudiante nippone perdue dans une ville aux remparts d'acier, murs et habitants confondus. Iñárritu, lui, parvient à sublimer ces particules d'humanité qui vivront un épisode de découverte sauvage. Et ce grâce à un sens de la chronologie parfait, l'auteur simule la perdition pour mieux prolonger la miséricorde qui s'abat au coeur d'un bus, sur un sommet rocheux ou lors d'un mariage arrosé. Parfois au prix d'une ou deux vies. La faiblesse humaine est magnifiée avec un talent certain pour la mise en scène mais d'abord pour l'écriture (même si il y'a un manque de justesse certain), qui ne fonce jamais le trait malgré le sujet qui pourrait mettre en détresse plus d'un. Et pourtant, le défi est réussi malgré son manque de subtilité et de poésie. Une oeuvre dure et intense, parfois trop insistante dans la réalisation mais pardonné par un goût à la perfection utile.
    Leest l.
    Leest l.

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 66 critiques

    4,5
    Publiée le 2 février 2013
    Un film impressionant, d'une émotion grave, avec des acteurs fabuleux et désespérés. Ces personnages liés indirectement sont surprenants, et cette histoire nous montre qu'un élément peut en entraîner plusieurs autres très rapidement. spoiler: La scène finale où les enfants et leur père dans le désert du Maroc se font tirés dessus par les policiers m'a le plus marquée, elle était remplie d'une tristesse vraiment insoutenable... Un film dont je me souviendrai toute ma vie !
    SwanQueen24
    SwanQueen24

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 81 critiques

    4,5
    Publiée le 31 décembre 2012
    Avec Babel, Alejandro Gonzalez Inarritu nous fait voyager au quatre coins du monde... Du mexique au Japon en passant par le Maroc, Inarritu nous fait le récit de 4 groupes de personnes totalement différentes tant par la culture que par le mode de vie.. et pourtant c'est diverses histoire vont s'entrechoquer pour n'en former qu'une, et il faut l'avouer, cela a été fait avec brio. Yussef et son frère sont deux jeunes berger marocain qui passe leur temps dans la montagne à chasser les chacals pour protéger leurs précieuses chèvre, presque unique ressource de vie. Hussain un autre berger va vendre à leur père un fusil qu'il a lui même reçu quelques années auparavant. Susan et Richard sont deux américains en voyages dans le sud Marocain. Susan interpréter par Cate Blanchette et une femme agaçante au plus au point, elle craint tout, à peur des bactérie, elle est froide et assez coincée, tout l'inverse de Richard, dignement jouer par Brad Pitt criant de véritée et très bouleversant. Amélia, Méxicaine vivant à San Diego et la Nounou de Debbie et Mike, les deux enfants des américain cité ci-dessus. Elle s'occupe des deux Bambino comme si c'était les siens. Et finalement, Chieko, jeune Japonaise vivant seul avec son père depuis la mort de sa mère dans la mégapole de Tokio. Elle vit d'une manière très aisée... Un seul petit soucis pour elle, elle est sourde et muette et vie avec une colère folle du à son handicape. Les gens la regarde comme un monstre, elle souhaite juste être normale, avec ses copines, elle voudrait avoir un petit ami..On l'a sens très malheureuse. Voila le topos des différentes personnes présentes dans le film.. ça en fait peut-être beaucoup, je vous l'accorde mais grace au Brio du réalisateur, il ne nous perds jamais. En parlant de ça, il faut relever une réalisation et une photographie presque parfaite, les décors sont sublimes, Inarritu coupe souvent les moments intense du film, il les scies d'un coup sec, c'est assez surprenant, mais ça perfectionne encore plus le film. Babel c'est aussi une sacrer moral de vie, on y voit les différents type de vie; de l'aisance à la misère, du courage, à la lachetée humaine.. Tout y est montrer dans le film. C'est aussi pas une, mais trois B.O, ben oui Santaolala à composé différentes musique pour les différents lieux présents dans le film ! Bilbo azora étant la plus mangifique. Babel c'est une belle leçon de vie, touchante, vrai, pur, simple et en même temps si complexe. A voir sans plus attendre
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top