Eyes Wide Shut
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,4 pour 10 252 notes dont 675 critiques  | 
  • 218 critiques     36%
  • 179 critiques     30%
  • 65 critiques     11%
  • 53 critiques     9%
  • 50 critiques     8%
  • 35 critiques     6%

675 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Mephiless s.

10 abonnés | Lire ses 365 critiques |

   4 - Très bien

Dernier film de Stanley Kubrick est comme à son habitude, celui-ci nous sort un film très travaillé et bien chiadé. Non seulement son sujet est subtil et réfléchi mais il aborde des thèmes comme l'adultère et l'amour, et pas de manière superficiel. Ce qui fait qu'à la fin du film on se pose des questions que chaque couple devrait se poser: "Quelles sont les limites de l'amour?" "Qu'est-ce qu'être "je" et être "nous"?". La mise en scène et l'atmosphère sont très bien travaillées, d'autant que les passages dans la soirée libertine sont assez travaillées, certains plans sont surprenants! Tom Cruise et Nicole Kidman livrent une performance incroyable, mais cette dernière reste assez sous-exploitée. Contrairement à 2001 ou Orange Mécanique par exemple, j'ai senti que pour dernier film, il y avait une certaine sensation d'inachevé. Ce qui n'empêche pas que c'est un film intelligent et foutrement bien réalisé

MemoryCard64

2 abonnés | Lire ses 148 critiques |

   4 - Très bien

Je m'attendais à un film sur un couple battant de l'aile qui, en essayant de sauver son mariage, va progressivement sombrer dans l'enfer des réunions orgiaques organisées secrètement. Ce qui est intéressant, c'est que ces éléments sont bien présents, mais l'histoire est construite différemment. Le début du film expose rapidement la situation du couple Harford à travers une soirée chez l'un de leurs amis. De retour chez eux, Alice avoue à son mari Bill qu'elle a été tentée de le tromper avec un autre homme. Troublé, Bill sort errer dans les rues pour réfléchir et sera amené à se rendre à "la maison" et à y découvrir ce qu'il s'y passe. Le scénario prend alors son envol (au bout d'une heure dix tout de même !). Tous les événements de cette réunion secrète possèdent un pouvoir hypnotique dérangeant. Tout comme le personnage principal, on sait qu'on observe quelque chose d'unique mais qu'on ne devrait pas être là, qu'on est en danger. La scène de rituel est monumentale. La musique et la prière du maître de cérémonie sont à la fois glauques et fascinantes. La centaine de spectateurs, habillés en noir et affublés de masques vénitiens, donnent un sentiment de puissance à l'ensemble. On est écrasés par l'ampleur et le mysticisme de la scène, et ce jusqu'à ce que Bill soit découvert et expulsé de la maison. Le film quitte alors le registre du drame et se rapproche du thriller, le héros à découvrir les secrets de ces réunions et de ses participants. La paranoïa monte et atteint les sommets de The Thing : toutes les personnes introduites dans le film deviennent des suspects potentiels, c'est bien mené et c'est génial. Par contre la fin arrive assez brutalement, même si elle est pleinement satisfaisante. Spoiler : Elle laisse le mystère pratiquement entier et c'est à mon sens ce qu'il fallait faire. On ne sait pas vraiment si les contacts de Bill ont été tués par l'organisation où s'il s'agit d'un concours de circonstance malheureux. De même, rien ne nous dit qu'Alice ne participe pas à ces réunions. La résolution des problèmes du couple est ambiguë mais cristallise bien la complexité de leur relation. A mon avis, il ne faut pas trop s’attarder sur le fait qu'Alice ait envie de faire l'amour mais plutôt sur le fait que la situation s'arrange car Bill lui a révélé la vérité. Le choix de Cruise et Kidman est une bonne idée (ils étaient mariés à l'époque du tournage) et ils ont probablement pu s'investir davantage dans leurs rôles, dommage que le jeu de Kidman soit aussi étrange, on a pas l'impression qu'elle se donne à fond. Eyes Wide Shut laisse le spectateur faire son propre avis sur ce couple et utilise parfaitement la carte de la suspicion et du doute. Une oeuvre testament parfaitement réussie.


Guimzy

68 abonnés | Lire ses 402 critiques |

   4 - Très bien

Dernier film de Kubrick, Eyes Wide Shut est très certainement l'un de ses meilleurs. Un film hypnotique sans pour autant paraître lent, qui travaille sur la thématique du couple et de sa fidélité, à travers diverses sous-intrigues. Le réalisateur a toujours voulu jouer dans le grandiose, la perfection et le pessimisme. Dans Eyes Wide Shut, tout ceci est relaté à travers la problématique principale : la possession qu'à un homme envers sa femme et qu'est ce que cela engendre dès qu'elle lui apprend qu'elle a déjà désiré le tromper. Bill voit à travers sa soirée seule sa femme coucher avec le prétendu amant. Il souffre intérieurement mais jamais in ne le montrera extérieurement et essaiera de trouver un moyen d'être rancunier envers sa femme, ce qui l'amènera dans des endroits que l'on ne pourrait pas croire réel. Et c'est là toute la force d'Eyes Wide Shut. Il nous plonge une sorte d'imaginaire uniquement basé sur les fantasmes et le sexe. La nuit de Bill est celle d’une quête étrange : spectateur constant, il tente d’intégrer la scène qui le fascine. Encore effaré et excité par l’aveu fantasmatique de son épouse, il va donc vouloir devenir un personnage de ce type de projection. Passer d’un rôle à l’autre n’est pas si difficile, pense celui qui brandit à tout bout de champ sa carte professionnelle pour revendiquer son statut. Les opportunités se déchaînent, et la ville entière suinte de sexe, dans les rues, dans les boutiques, dans les bars, allant jusqu'aux orgies. Fantasmes le soir, dures réalités le jour, Eyes Wide Shut joue sur notre perception et sur celle de Bill, troublé par les aveux de sa femme. Et la mise en scène, sombre et perturbante, est ce que l'on pouvait rêver de mieux. Et on peut clairement féliciter Tom Cruise et Nicole Kidman qui forment un couple tout simplement irréprochable. On avait peur que le dernier de Kubrick ne soit pas représentatif de sa carrière, et pourtant, Eyes Wide Shut est sans aucun doute l'un de ses meilleurs films.

christine D.

6 abonnés | Lire ses 27 critiques |

   1.5 - Mauvais

Déjà Kubrick n'a aucune maîtrise des dialogues, ça parle lentement, ça laisse passer des silences, ça reformule, ça patauge, ça se traîne. Kubrick aurait du prendre des leçons chez Woody Allen qui lui sait ce que dialoguer veut dire. Ensuite on se demande dans quel monde vit Kubrick pour en arriver a confondre partouze et société secrète ? On ne sait pas ce qu'il a voulu nous montrer, on ne sait pas où on va. La seule scène à sauver c'est celle au tout début ou Nicole Kidman satisfait un besoin naturel, scène qui ne sert à rien du tout mais néanmoins plaisante. Mauvais film.

bruno E.

3 abonnés | Lire ses 568 critiques |

   0.5 - Nul

lent, mais lent... d'un ennui profond pour une histoire sans aucun intérêt. les dialogues n'en finissent jamais, on dirait que les acteurs cherchent leur texte. la scène de partouze est ridicule de voyeurisme.

Byiers

1 abonné | Lire ses 66 critiques |

   4 - Très bien

Surprenant ! J'ai rarement vu un film aussi prenant. Il n'y a que la bande son qui, selon moi, est un peu faible comparé au scénario et aux jeux remarquable des acteurs.

jean M.

4 abonnés | Lire ses 19 critiques |

   4.5 - Excellent

Le genre de film que tu as envie de revoir car tu n as rien compris la premiere fois....comme 2001 l'odyssée de l'espace...eh oui c'est encore le génie de Kubrick...nous plonger dans un univers mystérieux où t as l'impression d'avoir fini le puzzle et il te manque toujours une pièce...mais est ce que Kubrick savait lui même où il allait ? tout ça se regarde avec plaisir sans ennui rien que pour l'image...c'est sensuel, excitant, inquiétant car le sexe flirte avec la mort...A voir ET revoir.

albanitonovantuno

0 abonné | Lire ses 20 critiques |

   4 - Très bien

Avec Mulholand Drive, un film qui démystifie le Pouvoir en Amérique et les tentations dangereuses. Kubrick en dit beaucoup sur certaines vérités du monde caché, sous terrain qui dirige nos vies par la tromperie et la cupidité.

Pauline G.

6 abonnés | Lire ses 258 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Au-delà d'une vitrine impeccable mariant costumes pincés, robes somptueuses, décors de luxe et acteurs aussi beaux que bons, cette oeuvre de Stanley Kubrick ne manque pas de profondeur au travers des questionnements qu'elle propose quant aux relations hommes/femmes et la place de chacun dans la société. Qu'on aime ou pas le message ou la façon dont il est représenté, Kubrick a choisi sa voie et l'a explorée à fond, comme il avait l'habitude de le faire (et comme je regrette que d'autres ne le fassent pas...).

Daryl V.

2 abonnés | Lire ses 9 critiques |

   0.5 - Nul

EYES WIDE SHUT : Les mauvaises aspects : pompeux.Le scénario linéaire tient en une ligne : un médecin new yorkais choqué suite aux révélations de sa femme sur la psychologie féminine découvre au fils de ses pérégrinations nocturnes les dessous ( sexuels évidemment ) de la haute société new yorkaise . L'idée vaut ce qu'elle vaut, on POURRAIT tenir un pamphlet dénonçant le scandale d'une société oisive se vautrant dans le vice et l'interdit au nez et à la barbe de la justice, du bon gout et de la décence . Mais il n'en est rien, la réalisation ( impeccable de M.Kubrick ) rend le tout à la fois glamour, désirable et ....finalement plat . Tout est théâtrale ( trop ) et esthétique empêchant le rendu glauque comme devrait être un viol ( la question de la volonté d'une personne droguée reste à débattre ) ou un gang bang poisseux . M.Kubrik adore la grande musique classique ( Barry Lindon, 2001, Doctor Strangelove) . Ici, pas de surprise c'est également le cas, elle ressemble à un ballet d'ouverture ( ou une publicité pour une banque, c'est selon ) et apporte beaucoup d'élégance au film . Le problème est qu'elle ote également tout caractère mystérieux à certaines situations, et pire, décrédibilise le coté menaçant et dangereux de la haute bourgeoisie dépeinte dans le film . En bref, à l'image d'un soufflet au fromage, qui sort du four, gonflé , plein de couleurs et d'odeurs laissant deviner le festin, il se dégonfle assez vite pour ne laisser qu'une enveloppe molle et fadasse, qui une fois froid sera totalement lourd et indigeste . Les bons points : la réalisation : ok c'est du tout bon, le film est filmé sur du velours , jeux de lumière digne de Wenders , plan/contre plan soigné, bref la bible du bon petit réalisateur qui suit la recette pas à pas. Les acteurs n'en font pas trop ( pas de cabotinage forcené de Tommy ) et la plastique de Kidman ( à l'époque ) est juste parfaite .Les décors sont superbes et à la hauteur des prétentions du scénarios .

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Eyes Wide Shut Bande-annonce (2) VF
31 443 vues
Eyes Wide Shut Bande-annonce VF
85 080 vues
Bande-annonce Rétrospective Kubrick - Français
37 727 vues
Playlists
10 vidéos
AlloCiné... Nostalgie !
15 vidéos
Les Avengers font le buzz
14 vidéos
Moins fast, moins furieux : les blockbusters US parodiés !
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné