Notez des films
Mon AlloCiné
    Fury
    note moyenne
    4,1
    13822 notes dont 981 critiques
    répartition des 981 critiques par note
    157 critiques
    451 critiques
    226 critiques
    92 critiques
    28 critiques
    27 critiques
    Votre avis sur Fury ?

    981 critiques spectateurs

    Louis DCiné
    Louis DCiné

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 734 critiques

    4,0
    Publiée le 23 janvier 2015
    Ah sa faisait longtemps que je n'avais pas vu de film de guerre au ciné. Il n'y a pas vraiment de grande originalité, mais ce n'est pas ce que je cherchais en regardant ce "Fury". Je voulais simplement être plongé en plein dans la seconde guerre mondiale et c'est plus que réussi. C'est vraiment le point fort de ce film. On retrouve avec grand plaisir une ambiance de guerre travaillée, portée par un casting bien choisi. Pitt est encore excellent, et je penses qu'il a eu plus l'occasion de montrer ces talents d'acteur à travers son personnage dur, de sergent chef, bien déterminer à tuer des nazis, qu'à travers celui de "World War Z". En plus, on a une excellente bande son, qui accompagne parfaitement les scènes et permet d’amplifier les émotions des spectateurs. Je ne suis pas prêt de l'oublier. Par contre, il y a quelques petits moments de longueurs. Je penses notamment spoiler: à la scène où Pitt et son "apprenti" Norman sont dans un appartement allemand avec deux femmes. 2 heures et quart, c'est peut être trop long. Bref, pour moi ce ne sera pas le film de l'année, mais il reste un bon film de guerre, très réaliste et sympathique, et garantira toujours de passer un agréable moment.
    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2541 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    4,5
    Publiée le 4 novembre 2014
    "Fury" produit un effet et même un choc impressionnant, autant le dire de suite et sans ambages... On est en effet d'emblée complètement immergés dans cette fin de guerre, du reste assez peu évoquée en général, quand les Américains en avril 45 sont plongés en plein dans le territoire ennemi, l'Allemagne en déroute, dans des combats désespérés et jusqu'au boutistes, combats de la dernière cartouche où on a tout à gagner et tout à perdre ! Et c'est bien là que le film est brillant et puissant, par cette grande détermination encore sans faille que ce sergent Collier et ses soldats ont ensemble alors qu'ils se demandent tous ce qu'ils ont bien pu avoir fait pour être encore en vie... ! On reste subjugué par le jeu des acteurs tous époustouflants avec ces têtes abîmées, défaites et fatiguées, que ce soit Brad Pitt formidable et les autres également excellents ! Mais la palme revient vraiment au jeune Logan Lerman, par l'intensité de son jeu et de son regard, dont les fameux yeux bleus effrayés qui s'éclairent intensément dans le viseur du tank, resteront pour moi une référence. C'est justement ce tank, personnage à lui seul, qui va mettre en relief cette micro société où ces quelques hommes très différents par leur personnalité, cohabitent dans la plus grande promiscuité, dans les conditions les plus difficiles et aussi dans la plus grands douleur morale et physique. Ceux-ci nous offre une peinture saisissante et intelligente de la situation inextricable dans laquelle ils sont tous éperdument acculés... En tant que spectateur, on est donc en perpétuelle fascination devant le comportement et l'évolution de chacun, et en particulier par le très jeune Norman, hagard, fortement traumatisé et fragile, mais étonnant dans son insoupçonnée et lente adaptation dont la transformation est sidérante ! Les scènes de combats sont d'un réalisme à couper le souffle jusqu'à la fin absolument grandiose et surtout la chute finale très éloquente... Ce qui n'empêche pas à ce film de passer par des moments plus intimes, plus personnels, dont celui dans cet appartements où vivent deux Allemandes. Cette partie est littéralement bouleversante par l'observation des échanges et du comportement des uns et des autres ! Impressionnant là aussi ! "Fury" vaut immanquablement le détour par cet aspect d'un réalisme incroyable, presque documentaire et aussi par l'étude de la nature humaine très révélatrice de la complexité et de la diversité des caractères ! Cette folie meurtrière qu'il n'a pas été possible d'éviter nous laisse terrassé et presque dans un état second et bien que, même si notre époque est plutôt morose, nous n'avons finalement pas à nous plaindre face à cette période de l'histoire sanglante ! D'ailleurs, l'homme a-t-il su tirer des leçons de ces massacres quand on voit ce qu'il est capable de recommencer sans état d'âme aucun ? Uns réalisation de David Ayer à recommander sans modération et assurément déjà un futur classique du genre que la presse a quelquefois balayé avec mépris... Un comble !
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 1 197 critiques

    4,5
    Publiée le 10 août 2015
    David Ayer a choisi de s’attarder avec sa caméra sur une histoire vraie, celle d’une équipe de tankistes américains à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, en territoire ennemi : l’Allemagne. Cet équipage avait nommé leur tank Fury, tant ils ont fait des dégâts dans les rangs opposés, suffisamment en tout cas pour que David Ayer s’y intéresse. Avec "Fury", on sort des sentiers battus (tant qu’à faire, hein, quitte à avoir des chenilles…) laissés par les grands classiques américains célébrant les grandes manœuvres de la bannière étoilée qui font inverser la tendance en faveur des troupes alliées. Nous sommes en 1945, mois d’avril, alors que la campagne nazie s’essouffle malgré le recrutement de femmes et adolescents dans leurs troupes pour tenter de contrer les forces alliées. L’entame est efficace et tout de suite très immersive. Le casting est irréprochable, avec en tête Brad Pitt qui a su rendre son personnage suffisamment impitoyable pour amener son équipe au bout de la guerre sans trop de casse, mais aussi Shia LaBeouf qui a poussé le vice à ne pas se laver pour se mettre au mieux dans la peau de son personnage, embarrassant au passage ses collègues acteurs de ses effluves malodorantes. Un bon point également à Michael Peña. Mais ma préférence va surtout vers le jeune Logan Lerman pour l’intensité de son expression scénique, subjuguée par son regard aux yeux clairs exprimant tour à tour la peur, l’effroi, la détresse, la détermination. Mais il ne faut pas oublier LE personnage principal : le tank. Tout repose sur lui. Fury : la fureur. Une fureur que ce char aura répandu jusqu’au cœur d’un carrefour. Une fureur que tout un équipage aura su semer en poussant ce M4 Sherman au-delà de ses limites, avec aussi un brin de chance spoiler: (cf. la très impressionnante scène de combat livrée contre le char tigre) . Comme quoi, la chance sourit aux plus audacieux. Et voilà que nous partageons la vie de ces hommes dans la promiscuité d’une boîte de conserve blindée et chenillée. Tout comme "Lebanon", tout a été fait pour rendre cette immersion la plus crédible possible : pour "Fury", des vétérans ayant participé à des combats très durs ont raconté leur vécu à bord de leur tank. De véritables M4 Sherman ont été utilisés, ainsi qu’un char Tigre. C’est réussi, on se sent à l’étroit, et on se sent un peu dans le même état d’âme que le jeune Norman (Logan Lerman) qui découvre un monde inconnu auquel il n’a pas été préparé. Quant aux costumes civils, ce sont de véritables tenues des années 30/40 qui ont été louées directement à Berlin. Et puis la bande son, elle est tout bonnement exceptionnelle. Une bonne acoustique en 5.1 vous en fera profiter pleinement et contribuera à vous faire vibrer. Et puis le dernier combat livré… c’est le combat de la dernière chance, le combat où plus rien n’est à perdre, le combat de l’ultime munition. Un combat sombre, poignant, où on se surprend à espérer, quitte à voir un épilogue convenu. spoiler: Que nenni. Pas de super héros cette fois qui peut vivre tranquillement sur sa célébrité, une fois n’est pas coutume. Pas vraiment de patriotisme, mais un combat pour une cause, largement mise en avant entre autres lors de la scène où les gars décident de rester unis alors que la raison leur indique de plier bagage. Unis pour le meilleur, mais aussi pour le pire, alors que chaque membre d’équipage a une personnalité différente, ce dont on s’apercevra lors de cette scène dans un appartement occupé par deux résidentes allemandes, une scène qui m’a d’ailleurs bizarrement donné une sensation de déjà-vu. Sans faire de jeu de mot de mauvais goût, "Fury" est une véritable petite tuerie de film de guerre, résolument prenante, intense, aux atours de réalisme, offrant des clichés photographiques saisissants.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 1 962 critiques

    4,5
    Publiée le 26 octobre 2014
    Après son nullissime "Sabotage", malgré un ensemble légèrement plombé par des clichés inhérents au genre et un côté forcément prévisible, David Ayer livre là un époustouflant film de guerre aux combats impressionnants, à la photographie sublime qui fait inévitablement penser à celle de "Il faut sauver le soldat Ryan" et au réalisme saisissant. De très bonnes séquences notamment dans les scènes d'action, peu de longueurs, des acteurs convaincants. Bonne impression.
    tristan stelitano
    tristan stelitano

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 987 critiques

    4,0
    Publiée le 16 décembre 2014
    Le grand spectacle est au rendez-vous dans cette production hollywoodienne qui sort l'artillerie lourde. Un film de guerre très bien mis en scène par David Ayer. Ce film diffère des nombreuses productions du genre, qui mettent en scènes le plus souvent, Le Débarquement en Normandie, La victoire des Alliés, la défaite de l'Allemagne Nazi ou bien encore, des mondes alternatives tout comme on peux le voir dans "Inglourious Basters" de Quentin Tarentino. Rien de tout ça dans ce film. Ici, on s'appuie sur un cadre bien spécifique: mettre en scène le vécu de soldats de chars américains dont on n'évoquent presque jamais. Le film raconte comment ces pilotes de chars ont vécus la guerre. Dans de bonnes conditions ou encore dans des conditions périlleuses, c'est-à-dire, en plein cœur de l'action. Ce film est un beau portrait d'hommes qui ont donnés leurs vies en allant jusqu'au bout de leurs convictions. Grâce à une belle distribution et un scènario poignant,"Fury" évite d’être qu'un simple film de guerre pleins de bruits et de feu pyrotechniques pendant deux heures. Le contexte du film nous plonge dans les évènements d'Avril 1945. Les Alliés débarquent en Allemagne et Hitler ordonne le repli des troupes allemandes vers Berlin. On suit le périple d'un sergent américain et de ses quatre hommes, à bord d'un Tank ( Fury), qui ont pour missions de détruire des avants-postes allemands positionnés sur des endroits stratégiques, afin de permettre aux troupes Alliés d'avancées jusqu'à Berlin. Un très bon film enrichissant avec un Brad Pitt qui continu d'atteindre la perfection, Shia LaBeouf avec une très bonne interprétation et Logan Lerman qui nous livre une interprétation époustouflante, la meilleure dans un film. De même pour Jon Berthal, l'un des héros phare de la série "The Walking Dead", qui s'en sort plutôt bien. Les décors sont sombres et boueux. Les scènes de batailles assurent au maximum, dans une atmosphère déchainée et violente. C'est un très bon film."Fury" est très humain et peu parfois être choquant, surtout pour deux séquences particulières. Un war-movie spectaculaire.
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 432 critiques

    4,0
    Publiée le 3 mars 2015
    Les films de guerre ne sont habituellement pas trop ma tasse de thé mais force est de reconnaître que celui-ci est très différent et plutôt bien foutu. La guerre en elle-même est d'ailleurs quasi au second plan, le film se focalisant principalement sur le destin de ces 5 soldats et de leur tank, lui-même un personnage à part entière. Juste un petit reproche toutefois : certaines scènes tirent un peu en longueur et auraient mérité quelques coupes, et notamment spoiler: la longue scène chez les 2 allemandes qui dure quand même 20mn montre en main . Sans ce petit reproche, j'aurais noté ce très bon film 4,5/5.
    Loskof
    Loskof

    Suivre son activité 261 abonnés Lire ses 688 critiques

    2,0
    Publiée le 4 novembre 2014
    Mouais... Je sais pas trop quoi en penser, d'un côté j'ai aimé certaines parties, de l'autre il y a pleins de choses qui m'ont empêché de rentrer dans le film... Bon déjà l'idée de départ de refaire un film sur la 2nde guerre mondiale mais avec comme point de vue un tank je vois pas trop l'intérêt, en soi ça ne justifie pas un film, ça peut être un point de départ intéressant mais il faut raconter quelque chose... Et le souci c'est que ça ne raconte pas grand chose pendant 2h20. Le film oppose un aspect très réaliste dans ses scènes de combats, hyper prenantes, et des scènes plus intimistes qui le sont beaucoup moins (réalistes). On se retrouve encore une fois avec une équipe composée de clichés ambulants, ayant tous des caractères différents et très marqués. Comme d'habitude on a un petit nouveau qui intègre l'équipe et doit faire ses preuves, comme d'habitude on a un chef prêt à se sacrifier et qui n'a peur de rien, comme d'habitude la bande que l'on suit est la meilleure et survit là où d'autres meurent... Bref rien de nouveau sous le soleil. Le pire étant ces longues scènes de dialogues qui n'apportent rien, la 1ère dans le camp, les mecs font la guerre mais ils sont trop cools, même pas peur, on se chambre etc, c'est réaliste ça?? Idem pour le personnage d'Emma, qui peut croire à un personnage comme cela (et je ne parle pas de la séquence la concernant, sans queue ni tête). Le film met en avant que les Alliés sont proches de la victoire mais que les tank alliés sont dépassés par ceux des Allemands, et que les pertes subies sont lourdes face au sacrifice des allemands. Je dis pourquoi pas, mais hormis 1-2 fois, le film montre tout l'inverse, avec les braves soldats américains qui tuent chacun 30 allemands... Et je passe sur le scénario qui nous montre encore une fois une petite troupe de soldat qui fait une mission bien spécifique presque sans lien avec la guerre qui se déroule en même temps. Qui peut encore croire à ça? Et ces défauts sont bien dommages car le film montre des séquences de guerres super bien foutues, on est dedans, on vibre, mais c'est au service d'un projet vain, il n'y a pas d'ampleur, on raconte une histoire, là où il faudrait raconter l'Histoire. Je sais pas moi, il fallait montrer les grandes batailles de Tank qui ont eu lien pendant cette période, pas un petit combat entre 5 chars... C'est trop dommage de ne pas pousser le concept jusqu'au bout. C'est trop dommage de montrer des personnages déconnectés de ce qu'étaient les vrais soldats. C'est trop dommage de vouloir faire de l'intimiste cliché alors que l'on est en guerre, il faut raconter quelque chose sur l'Homme, pas sur les quelques hommes qui composent le film. Je sauve les 2 séquences de combats (pas la dernière qui est vraiment too much), le reste n'évoque rien.
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 711 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    4,5
    Publiée le 26 octobre 2014
    Fury est un grand film sur la guerre. Avril 1945, les nazis sont poussés dans leurs derniers retranchements et forcés d'enrôler femmes et enfants pour tenter de vaincre les Alliés. La guerre est omniprésente. David Ayer nous envoie une image pessimiste de la guerre. On voit des têtes décapitées, des soldats qui brûlent, des maisons détruites... Le spectateur est plongé dans cette horrible guerre. On a l'impression d’être au front avec ses soldats, de ressentir leur peur et leur colère. Le huit-clos est en mouvance, c'était plutôt bien maîtrisé. La mise en scène est très bien soignée avec des décors époustouflants. L'atmosphère est excellente en tout point, on est captivé de bout en bout devant l'oeuvre d'Ayer. Fury brille par son réalisme saisissant, son intensité prenante et par sa violence choquante, très graphique. La bande son est, elle aussi très bonne. Bien sur, on a un casting de qualité : Brad Pitt est incroyable, charismatique en sergent déterminé, Logan Lerman alias Norman est très bon dans sa tache respective. Shia LaBeouf est, à son tour envoûtant dans son personnage. On voit son regard glacial qui nous prend aux tripes. Un personnage émouvant et éblouissant. Ensuite, Michael Pena et Jon Berthal sont, eux aussi convaincants. Tous ces protagonistes sont merveilleux et nous séduit. Des séquences d'action à couper le souffle avec ses dialogues magnifiques. Certaines situations sont angoissantes et parfois dérangeantes. Le spectacle est âpre, impressionnant mais surtout brut. Le hors champs, le jeux des lumières et les effets de montage provoquent des sensations visuelles et sonores. Une photographie superbe et le rythme est efficace sans pour autant être formidable. David Ayer revient en grande forme ayant écrit et réalisée cette oeuvre sublime qui montre que cette guerre de 39-45 n'était pas du tout idiote. Il signe probablement son meilleur film. Pour ma part, Fury est brillant, c'est un paquet de feux d'artifices. Une production oppressante qui nous cloue sur notre siège. On frôle la perfection chez Fury. Succès assuré !
    Sioux25
    Sioux25

    Suivre son activité 9 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 19 janvier 2015
    Ce film est un sketch, une parodie de film de guerre, il mérite à lui seul mon inscription sur ce site. Un condensé de clichés, pour commencer les personnages principaux : le chef patriarche charismatique beau gosse qui parle peux mais bien, autoritaire mais juste accompagné comme toujours d’un écorché vif, un peu abruti légèrement inculte mais loyal. Ajouté le bon copain chrétien qui n’a que pour unique dialogue des versets de la bible (Au cas où on aurait oublié que l’on regardait un film américain). Mais dites-moi il ne manquerait pas un étranger sympathique ? Non le mexicain est là ! Ajouter à cette jolie troupe le petit nouveau à peine sortie des couches de sa mère, un idéaliste ayant vaguement entendu parler de la guerre mais qui va en quelques heures se révéler un héros, une machine à tuer ! Mettez ses braves soldats dans une boîte d’acier et ça en fait un film… Mais cette jolie bande n’est pas novice en la matière, ils ont miraculeusement fait les campagnes d’Afrique du Nord, d’Italie, de Normandie et des Ardennes sans même une rayure sur char d’assaut ! Ne parlons pas de la coupe de cheveux du héros « Wardaddy », Je veux le même gel… rien ne bouge mais pas en plein combat ! Le scénario, c’est simple y’en a pas… c’est exactement le synopsis. Les dialogues sont d’une banalité affligeante et la plupart du temps inutiles «C’est ça la guerre, mon petit gars » «Partez, moi je reste ». Entre toutes ses bonne paroles, les balles fusent, des jaunes, des rouges, des vertes, on se croirait dans la guerre des étoiles, je me suis dit on va bientôt voir choubaka! Mais non raté ! pour mesdames on a eu droit au classique Mr Pitt torse nu se rasant pendant sa pause viol. Et oui c’est fatigant de tuer des stupides nazis. Je dis stupide, oui car ce film nous explique enfin pourquoi les Allemands ont perdu la guerre : Ils étaient trop cons ! Leur tactique se résume à attaquer un char d’assaut un par un à la mitraillette ! Rien n’est crédible dans ce film, c’est un balayage de lieux communs raciaux, sociaux, culturels. Je vous conseille d’arrêter le visionnage avant la scène finale car c’est une overdose d’invraisemblances… vous n’allez pas le supporter !
    bolt
    bolt

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 779 critiques

    3,5
    Publiée le 3 juin 2015
    fury est un excellent film. Très bien réalisé, et parfaitement interprété par une flopée d'acteurs, tous crédibles dans leurs rôles respectifs. Un film à voir aussi bien pour son aspect historique que pour sa bonne réalisation.
    François G.
    François G.

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 388 critiques

    4,0
    Publiée le 16 août 2016
    David Ayer, avant de sortir le pétard mouillé qu'est "Suicide Squad", a sorti "Fury", un film de guerre intense. Avec ce long-métrage, David Ayer change la mise en scène qu'il avait pour "End of Watch" et offre une œuvre vraiment cinématographique avec des travellings et plans fixes contemplatifs. Toutefois, la réalisation ne bouleverse pas le genre et devient vite redondante. La caméra ne fait pas de folie, mais David Ayer exploite très bien son parti pris. Il filme l'horreur de la guerre comme on l'a rarement vu au cinéma, certaines scènes sont d'ailleurs assez gores. Le film montre que la guerre est dure, choquante et sans concessions, et cela fait du bien. David Ayer distingue son long-métrage des autres œuvres de ce genre et le classe parmi les meilleurs. Nous suivons donc une équipe de soldats américains dans un tank (représentant une certaine société dans laquelle s'entraident les hommes), nous immergeant dans cette seconde guerre mondiale. L'histoire nous happe et change ses personnages. En tant que spectateur, on s'identifie plus au jeune Norman (incarné par Logan Lerman), nouveau perdu au sein de ces déchirements humains. Brad Pitt ("World War Z"), Shia LaBeouf ("Nymphomaniac"), Jon Bernthal ("Daredevil") et Michael Peña ("Gangster Squad") l'accompagnent et le subordonnent, chaque acteur maitrise parfaitement son rôle, livrant des séquences fortes et dures. Si le film est pourvu de quelques longueurs et la fin est quelque peu irréaliste, l'ensemble reste fascinant à suivre de bout en bout. Les scènes de combats sont très bien retranscrites et d'un réalisme hallucinant, la tension est parfois à son paroxysme. Cependant, David Ayer pose son œuvre avec des scènes plus intimistes et légères, notamment avec les deux jeunes allemandes. "Fury" est intense, impressionnant et pour ma part d'une force mémorable ; ne tombant pas dans un manichéisme brute (la dernière scène). Si le message religieux est lui aussi très fortement appuyé avec les antihéros que nous suivons, il ne m'a pas pour autant dérangé lors du visionnage. Reste néanmoins que le message que veut faire passer le metteur en scène est confus. La guerre n'a pas de sens, elle est sanglante et détruit des vies certes, mais le chemin de réflexion qu'amène "Fury" ne me parait pas posé. La musique contribue aussi à cette atmosphère immersive et pesante que propose le long-métrage. Composée par Steven Price (II), cette musique accompagne bien le film et est bien utilisée. Si les scènes de combats misent sur le silence et la tension, ainsi que quelques bruitages sonores, la BO s'insère parfaitement dans les autres séquences. Malheureusement, les thèmes ne marquent pas, excepté celui de la bande annonce. Les effets spéciaux et maquillages sont quant à eux saisissants, la retranscription de l'époque est remarquable. "Fury" est émouvant, bien mise en scène et va au bout de son parti pris, je me suis pris une claque visuelle intense. Si quelques défauts sont présent, il ne reste pas moins très bon et à regarder, notamment pour se réconcilier avec David Ayer et voir qu'il est un bon réalisateur.
    Dark Maul 05
    Dark Maul 05

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 189 critiques

    5,0
    Publiée le 5 juillet 2015
    A nouveau un tout bon film de la guerre 40-45. J'attendais pas mal de ce nouveau film après avoir adoré "du sang et des larmes", tout en sachant que ce ne serait pas tout à fait le même genre, l'époque par exemple est différente. Mais encore une fois, j'ai adoré. J'ai trouvé cela intéressant de parler d'une étape de la guerre que peu de personnes connaissent. Dans ce cas-ci, on raconte l'histoire du sergent Wardaddy joué par Brad Pitt, et de ses 4 soldats qui vivent la guerre à bord d'un tank. Et on peut voir le dur quotidien auquel ils sont soumis. Point de vue scénario: impeccable, on est tellement pris par le film qu'on a l'impression de vivre comme eux pendant 2h14 à l'intérieur de ce tank. Point de vue acteur: encore une fois impeccable. Brad Pitt est parfait dans son rôle de leader. Et mention spéciale à Shia LaBeouf et Logan Lerman qui sont eux aussi parfaits. Donc, forcément on s'attache aux 5 héros du film. Je ne sais pas quoi dire d'autre si ce n'est d'aller le voir. Les amateurs de ce genre seront plus que satisfaits !
    Heinrisky C.
    Heinrisky C.

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 2 critiques

    1,5
    Publiée le 12 janvier 2015
    Fury s'inscrit dans la longue lignée des navets de guerre américains. Je ne comprends pas. Les réalisateurs ont tout pour pondre un excellent film, mais ils ne le font pas. Au lieu de ça, ils y insèrent des dialogues vides sans intérêt, des longueurs plus qu'interminables (40 minutes dans un appartement à bouffer des oeufs et à parler sentimental), de la bonne morale américaine à en avoir la nausée, du sentimentalisme qui frise le ridicule et une évolution des personnages tellement prévisible (le gringalet peureux du début se transforme en spartiate en 2 jours, et la grosse brute de l'équipe se transforme en mec compréhensif et sympa à la fin). Bref, les acteurs atteignent le degré zéro de la crédibilité, c'est déplorable. Passons maintenant maintenant au réalisme des scènes. En lisant les critiques, il en ressort que le film est un chef d'oeuvre ultra réaliste et une légende du cinéma de guerre. Alors là, c'est juste esclaffant. Je vais évoquer quelques scènes qui illustrent assez bien cette folie irréaliste et inconcevable. spoiler: D'abord, l'attaque des 4 tanks Sherman sur le char Tigre. Dans le film, les Sherman ont trouvé bon de se mettre cote à cote (lol) pour attaquer un seul ennemi (peut-être pour mieux se faire dézinguer ?). Une scène qui est en surface belle et teintée d'héroïsme, mais par dessus tout on ne peut plus stupide et pathétique. Ensuite, prenons la scène de combat finale que certains qualifient de "magistrale. Les 4 héros, bien amochés, se retrouvent à bord d'un tank immobilisé et à moitié détruit contre un bataillon de 300 SS armés jusqu'aux dents. Cette scène est grotesque à s'en rouler par terre. Les SS apparaissent comme des simples d'esprit qui tirent comme des pingouins (Il a fallu quand même 3 balles de Sniper dans le corps pour spoiler: à peine blesser l'ineffable Brad Pitt ). Puis, lorsque nos héros n'ont plus de munitions, ils ont la bonne idée d'aller en chercher en dehors du tank tranquille pépère, alors que les balles fusent de tous les cotés. Bref, à la fin de la scène finale, nos tankistes ont spoiler: dégommé 90% du bataillon SS, spoiler: le corps de Brad Pitt reste également comme neuf après que deux grenades aient explosé avec lui à l'intérieur du char (summum de l'irréalisme).Grosso merdo, on l'aura compris, Fury est un énième film de guerre manichéen mettant en conflit gentils américains imprégnés de la bonne morale chrétienne et affreux nazis ne sachant pas abattre correctement 3 soldats. En conclusion, ce film n'a rien d'un chef d'oeuvre et surtout rien d'innovant malgré des éléments intéressants. Beaucoup de moyens, pour pas grand chose. Je mets une étoile et demie pour l'image, et les effets spéciaux qui immergent assez bien le spectateur lors des scènes de guerre. Un film commercial pour les collégiens.
    PsychoHead
    PsychoHead

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 219 critiques

    4,5
    Publiée le 7 mai 2017
    Juste avant de nous sortir son pétard mouillé "Suicide Squad", D. Ayer nous livre un très bon film de guerre. J'étais pas spécialement emballé de le voir mais je dois avouer que j'ai vraiment beaucoup aimé le film. La direction d'acteurs est superbe, tous sont très justes, on s'attache vraiment à nos 5 héros tout du long de l'histoire. Les scènes de combats sont très réalistes et percutantes, même très dures à certains moments. Vraiment c'est un très bons film de guerre.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 2724 abonnés Lire ses 10 394 critiques

    3,5
    Publiée le 31 octobre 2014
    Un tank, la fin de la seconde guerre mondiale en Allemagne, cinq soldats amèricains plongès dans l'enfer du conflit, des scènes de combat èlectrisantes, le goût du sang dans la bouche, des images poignantes et lyriques..."Fury" est celle de l'odyssèe guerrière, plus un excellent vèhicule à un solide nom du cinoche amèricain : David Ayer! Tournè en Grande-Bretagne, ce film de guerre concilie les vertus du grand spectacle et du drame plus intimiste! Somptueux ècran large balayant un lumière crue, une boue omniprèsente, mais aussi les quelques mètres carrès à l'intèrieur d'un tank Sherman! Un endroit ètroit et obscur où il ne fait pas bon de vivre! L'aisance avec laquelle David Ayer passe d'un cadre aussi restreint à la grisaille du ciel qui n'en finit pas est remarquable! Comme s'avère remarquable son aptitude à règler des scènes d'action qui èvitent le dèjà-vu, son aptitude à tirer des images fascinantes au coeur de la bataille, à filmer des visages même quand le restant du corps tombe en miettes! Soudès comme les cinq doigts de la main, Brad Pitt, Shia LaBeouf, Logan Lerman, Michael Peña et Jon Bernthal sont plus que convaincants et contribuent à enrichir ce film chaotique et crèpusculaire de bout en bout, entre tirs et dangers! Côtè fèminin, Anamaria Marinca et Alicia von Rittberg (un nom à retenir) ne sont pas en reste! Vous l'aurez compris, ce tank (qu’utilisait l’U.S. Army) est un char d'assaut, un monstre mècanique que la camèra dècrit comme tel! Un vèritable dragon symbolisant la puissance amèricaine en Allemagne! Le dètruire est absurde mais la mètaphore n'èchappe pas aux allemands ; le dètruire pour conjurer le Mal! Sur une seule journèe, la camèra choisit de montrer l'absence de la plus petite once d'hèroïsme des soldats amèricains! L'accent est donc mis sur le rèalisme, la duretè, la peur, une ampleur de tous les instants intègralement prèsente à l'ècran et qui vise à tenir son spectateur en haleine durant les 134 minutes de projection avec un son souvent renversant pour l'ouïe qu'on se croirait revenu en pleine seconde guerre mondiale...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top