Notez des films
Mon AlloCiné
    Catacombes
    note moyenne
    2,6
    2225 notes dont 369 critiques
    répartition des 369 critiques par note
    26 critiques
    54 critiques
    124 critiques
    89 critiques
    53 critiques
    23 critiques
    Votre avis sur Catacombes ?

    369 critiques spectateurs

    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 432 critiques

    2,0
    Publiée le 16 février 2015
    Quel dommage de bousiller un film qui partait pourtant bien. Un scénario un peu original, une première partie assez satisfaisante dans le genre archi-éculé du found-footage, quelques petites idées sympas ( spoiler: dont le retour au point de départ ), une actrice principale qui rempli le contrat, et des décors plutôt convaincants. Et puis patatras, le film change de direction et s'éparpille maladroitement, quitte à côtoyer le ridicule : spoiler: la scène de la voiture qui brule, le guide qui se fait "avaler" par le sol avec les deux jambes en l'air, le retour en arrière express de l’héroïne, etc. . Bref, on s'y perd, on décroche, on a plus de compassion pour les personnages (qu'ils se fassent tous tuer après tout), et on arrive au générique de fin avec une impression de beau gâchis. Autre regret : Le personnage de "la Taupe" méritait d'être mieux exploité, expliqué, et de jouer un plus grand rôle dans la 2ème partie du film.
    Roy Batty
    Roy Batty

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 215 critiques

    3,0
    Publiée le 21 novembre 2014
    "Catacombes" raconte l'histoire d'un groupe d'explorateurs, mené par l'intrépide Scarlett (Perdita Weeks), qui s'introduit illégalement dans les catacombes de Paris et part à la recherche de la pierre philosophale... Si on m'avait dit un jour que j'aimerais un film de John Erick Dowdle, le réalisateur d'"En quarantaine" et de "Devil", j'aurais eu du mal à le croire... Et pourtant, si je ne suis pas non plus tombé en extase devant son dernier film, j'ai pris un certain plaisir à le suivre et il m'a fait vraiment peur à certains moments. Il faut dire que je l'ai vu dans des conditions particulières : seul chez moi, en plein milieu de la nuit, avec un casque audio sur les oreilles. Cette immersion complète a peut-être exacerbé mon ressenti sur ce film, mais je me dis qu'on devrait toujours regarder un film d'horreur seul quand on le peut, car, dès qu'on est plusieurs, on a beau dire, l'angoisse que l'on peut ressentir est toujours un peu moins forte. Bref, "Catacombes" m'a donc agréablement surpris. C'est un long-métrage qu'on peut scinder en deux parties distinctes. Durant la première heure, c'est un film d'aventure mâtiné d'une touche de fantastique, dans lequel on suit l'avancée compliquée et périlleuse de ce petit groupe dans les catacombes, toujours plus profondément à mesure que Scarlett déchiffre des sigles et trouve des portes cachées. J'ai trouvé cette partie assez passionnante et prenante. Ensuite, lorsqu'ils pénètrent dans les "Enfers", le film tombe véritablement dans l'horreur pure. Et ça fonctionne très bien, grâce à une tension constante et une certaine maîtrise pour engendrer de la peur. Le point culminant étant sans conteste le moment où Scarlett doit retourner seule sur ses pas pour reposer la pierre philosophale. En outre, "Catacombes" possède une bande-son assez terrifiante, qui est un mélange de voix et de bruits bizarres et qui est pour beaucoup dans l'angoisse que l'on peut ressentir à la vision de ce film. Surtout quand on le regarde avec un casque audio sur les oreilles ! Toutefois, le long-métrage de Dowdle n'est pas exempt de défauts, loin s'en faut. En premier lieu desquels évidemment, l'utilisation du found footage. Je dois dire que je n'en peux plus de cette mode, qui, dans une recherche de réalisme, rend les films laids et épileptiques. Voir la caméra bouger dans tous les sens et des images mal éclairées n'est pas vraiment la conception que je me fais du cinéma... C'est d'autant plus rageant que "Catacombes" aurait été sans doute encore plus réussi sans ce procédé. Autre point négatif : l'interprétation. A l'exception de Perdita Weeks, assez convaincante dans son rôle, les acteurs livrent des prestations décevantes et manquant de justesse. Enfin, j'ai trouvé le happy end mal venu. Mais, globalement, ce film est une réussite dans son genre.
    Koroxx
    Koroxx

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 140 critiques

    3,5
    Publiée le 26 août 2014
    Agréablement surpris par ce film dont je n'attendais pas grand chose ! Le seul gros défaut est le final qui m'a un peu déçu spoiler: (je ne m'attendais pas trop à un "happy end", du moins pas à ce qu'il y ai des survivants) . Tout à fait d'accord avec la critique de "NON STOP" se trouvant sur ce site, j'ai également eu l'impression de voir un Tomb Raider horrifique ! Puis m'étant peu renseigné sur le scénario avant de voir le long métrage, j'ai été agréablement surpris de cette quête du Graal dans les catacombes de Paris. Je m'attendais à une espèce de "The Descent" avec des vilaines bébêtes sous la ville,mais en fait pas du tout ! C'est tout de même bien différent... en mieux.
    RedArrow
    RedArrow

    Suivre son activité 733 abonnés Lire ses 1 086 critiques

    2,0
    Publiée le 3 mars 2018
    Oublions le titre francais qui rappelle trop l'effroyable film de David Elliot de 2005 avec Shannyn Sossamon et la chanteuse Pink (!) pour se concentrer sur celui américain bien plus judicieux, "As Above, So Below" (En haut comme en bas), référence directe à la théorie de l'Hermétisme, en gros, trouver la vérité en soi. Car c'est bien de ça dont il s'agit : sous prétexte d'une chasse à la pierre philosophale dans les catacombes de Paris, les protagonistes vont faire une véritable plongée infernale (au sens premier du terme, tant le film multiplie les références à l'Enfer de Dante) dans leur inconscient pour y affronter leurs pires traumas. Ambitieux, sans doute trop ambitieux... Là où des créatures à la Silent Hill, allégories des pires secrets des personnages, auraient été les bienvenues, le film se contente d'enchaîner de manière répétitive et pas très subtile les apparitions spectrales des morts qui ont bouleversé leurs vies (même s'il faut reconnaître que celle de la voiture est particulièrement bien fichue). Au premier degré, Catacombes est un film d'aventure horrifique pas très convaincant : il faut dire que Nicolas Flamel et ses potes alchimistes feraient pâlir de jalousie Dan Brown avec leurs pièges inspirés d'un bricolage de diverses mythologies (celui des planètes est par contre bien vu) pour dissimuler la fameuse pierre philosophale. Et toutes ces énigmes sont résolues par une jeune et jolie archéologue qui ferait passer Indiana Jones et Robert Langdon pour deux attardés mentaux à cause de ses déductions quasi-divines (le pompon allant à la tablette avec le personnage ayant une clé dans le dos donc forcément ça veut dire qu'il y a un message à l'encre invisible au verso que les produits ménagers laissés juste à côté par hasard par un brave homme d'entretien vont révéler - oui bien sûr, d'une logique inébranlable). Côté frissons, le film arrive quand même à mettre des coups de pression, surtout dans la dernière partie, avec les bruits assourdissants mais ceux-ci sont constamment désamorcés par des manifestations physiques simplistes. Mentions spéciales à la secte dirigée par Madame "J'ai-les-yeux-les-plus-louches-du-monde", à la décision des personnages de suivre "La Taupe" qui, bloqué dans les galeries depuis 2 ans, connaît une sortie (ben oui, logique, il est coincé là depuis 2 ans...) et au petit twist risible quant à la véritable nature de la pierre philosophale. Un found footage d'une ambition comme on en voit rarement (le 2/5, c'est en majorité pour saluer cet effort) mais qui peine à convaincre sur tous les plans. Vraiment, vraiment dommage, l'idée était géniale...
    Quentin E. V.
    Quentin E. V.

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 1 068 critiques

    3,5
    Publiée le 3 mai 2015
    Ce soir, depuis bien longtemps, je suis incroyablement surpris par un film d'épouvante-horreur. Et pas des moindres. Dès le début, nous suivons une sorte d'Indiana Jones au féminin à la recherche de la pierre philosophale qui se trouverait dans les catacombes de Paris. Même si le lieu du trésor semble un peu facile, on se prête au jeu et on se laisse avoir quelques frayeurs. Quand la moitié du film arrive, on se pose des questions sur le fait qu'il n'y a aucun mort, mais cela est tout à fait normal, du moins selon la logique du film. Je vous laisse donc savoir ce qui déclenchera la colère des enfers. Car oui, le cliché est là, il s'agit encore et encore d'une référence au seigneur des ténèbres. Les dix dernières minutes en mode Lara Croft sont en trop mais le dénouement, auquel on s'attend malheureusement après avoir bien écouté les dialogues, nous satisfait, car on aura bien stressé. A voir dans le noir, seul ou accompagné.
    Alex*56*
    Alex*56*

    Suivre son activité 224 abonnés Lire ses 314 critiques

    2,0
    Publiée le 26 août 2014
    Encore une fois la mode du found footage refait surface, une mode dont je ne suis pas friand. C'est d'ailleurs assez gênant à regarder au début, et se procédé de réalisation rabaisse considérablement la mise en scène, c'est cousu de fils blanc, le film reprend les codes de base du film d'épouvante. Par exemple quand tu vois le type qui est filmé sur le côté gauche au lieu d'être centré, du coup t'a un arrière plan sur le côté droit qui représente un passage sombre des catacombes. Ni une ni deux ça n'a pas raté, la nana de tout les films d'horreur marche de long en large dans le décor d'arrière plan, et hop ! le type se retourne car il a crut entendre quelque chose. Bon ba gros plan sur le visage du type, puis gros plan sur le sombre passage, et PAF une apparition subite de la femme qui était sensée nous surprendre. Raté. Après les catacombes sont plutôt bien faits, il y a une bonne ambiance, mais c'est trop cliché encore une fois, car le coup du passage étroit dans lequel les protagonistes passeront pour accéder à leur but, et bien l'effondrement classique du passage arrive, pour bien sûr éliminer tout "retour en arrière". Tout ça me fait penser à un film de Neil Marshall, The Descent, que j'avais trouvé excellent, sauf que dans celui-là l'ambiance "claustrophobie" était plus palpable, la photographie était magnifique avec des jeux de lumière qui juraient superbement avec l'obscurité de la grotte. En plus les personnages étaient intéressants et bien travaillés. Dans catacombes ils sont tous plus ou moins chiant, et on attend vite que l'un ou l'autre meurt d'une mort violente. Après l'idée de l'enfer est plutôt intéressante, car chacun à son propre enfer en fonction de la culpabilité personnelle. Les scénaristes et la décoratrice avouent d'ailleurs s'être inspiré de L'Enfer de Dante. Mais elle est trop polluée par des monologues incessants sur l'histoire antique et sur le mythe de la pierre philosophale et Nicolas Flamel. A part tout ça les morts sont plutôt réussis, assez tirés par les cheveux des fois mais ça reste sympa ! Bien qu'il faille attendre assez longtemps pour que le film prenne en "intensité". En bref le film est franchement pas terrible, copiant tout les codes basiques du film d'épouvante, et en ne renouvelant pas le genre. Le found footage utilisé sert plus pour l'économie du coût de production que pour la qualité en elle même. Même si le film ne dure que 1h30, vous trouverez le temps long, surtout lors de la première heure du film. N'y allez pas.
    Marceau G.
    Marceau G.

    Suivre son activité 302 abonnés Lire ses 365 critiques

    2,5
    Publiée le 26 août 2014
    Le genre faux-documentaire (ou found footage) trouve un nouvel adepte avec "Catacombes". Sur le papier, ce film est très original. L'idée de produire une sorte de "The Descent" à la sauce "The Blair Witch Project" doublé d'une aventure archéologique à la "Benjamin Gates" qui se passerait dans les Catacombes était tout sauf déjà vue... Et franchement, ce film fout pas mal les jetons ! Malheureusement, les péripéties sont répétitives et le scénario aux abonnés absents... Si le suspense est quasiment omniprésent, on observe cependant quelques temps-morts ennuyeux et inutiles. Le côté archéologique du film est complètement tiré par les cheveux, avec ses énigmes incertaines et tellement invraisemblables qu'elles en deviennent risibles ! Jusque-là rien d'exceptionnel donc pour cet énième faux-documentaire, mais un détail le fait se démarquer du reste du lot : il fait peur ! Et ma foi, c'est un détail important face aux autres navets du genre qui se prennent beaucoup trop au sérieux. Le fait est, qu'ici, on est pas dans une maison (comme dans "Paranormal Activity") où il se passe des chôôôses surnaturelles, et où toutes échappatoires est envisageables, mais on se trouve dans les Catacombes, un labyrinthe souterrain enterré à 200 mètres de profondeur où il se passe des chôôôses surnaturelles... Mais où il est IMPOSSIBLE (ou presque) de s'échapper (surtout quand un esprit bloque les entrées et sorties, et que d'autres esprits s'occupent de vous décimer un par un et en vous faisant bien flipper par dessus le marché !). Donc le concept est novateur et fonctionne. Sauf dans le scénario évidemment et dans la trame qui est encore une fois (oh non !) clichée... Et puis on finit par se lasser au bout d'un moment, de voir tous ces inconscients téméraires crever un par un dans des circonstances les plus horribles qui soient, et tout simplement de regarder un film qui fait peur mais qui n'a pas une once d'intelligence... Enfin, la fin est inexpliquée et déconcertante, et la coutume qu'il n'y ait plus personne à la fin d'un film en found footage n'est même pas respectée... Oups, spoiler ! Oh et puis merde, tant pis... Une petite réussite ; 2,5/5 c'est pas si mal pour un faux-documentaire !
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 262 abonnés Lire ses 1 063 critiques

    3,0
    Publiée le 27 novembre 2014
    Je m'étais promis d'arrêter les found footage mais putain j'y peux rien j'aime trop ce genre, on peut tellement tomber sur des pépites, et en parlant de pépites "Catacombes" (ou "As Above, So Below") frôle ce statut de très très près. Sur le papier ça fait plus ou moins penser à "The Descent", que j'ai détesté, une troupe d'explorateurs s'enfonçant dans la terre pour s'y retrouver piégée et confrontée à des forces dépassant l'entendement. L'intro du film est efficace et nous présente cette pseudo Lara Croft à la recherche de la pierre philosophale, de fil en aiguille, de gravures en messages sacrés, tout mène à croire que la route conduit aux catacombes de Paris, épaulée de deux de ses amis et d'une poignée de connaisseurs des lieux, elle se lance dans une entreprise périlleuse vers l'inconnu, dans les entrailles des ténèbres oscillants de cranes humains. On s'engouffre avec cette caméra embarquée dans ces passages étroits grouillant d'ossements, de bruits bizarres, et les phénomènes étranges commencent à se produire, de cette sonnerie de combiné téléphone au piano poussiéreux, plus ils s'enfoncent dans ces couloirs caverneux plus l'angoisse se fait ressentir et le côté étrange et surnaturel n'est jamais bien loin pour pointer le bout de son nez. De plus les énigmes et le côté mystique des lieux sont vraiment passionnants et les personnages dégagent réellement quelque chose comparé à moult films du genre, la majeure partie de ce long métrage m'a vraiment plu et même carrément captivé à 100%, pour le coup on sent vraiment la peur, la vraie, on est attentif à n'importe quel petit son débouchant d'une fissure d'un mur, d'une ombre, d'un écho lointain, ça faisait un moment que je n'avais pas eu autant la trouille en étant complètement immergé dans un found footage d'horreur, j'ai kiffé. Bon malheureusement on n'échappe pas notre lot de défauts flagrants, notamment lorsque la "porte des Enfers" est franchie et où le film tombe un peu trop dans des clichés et exagérations du genre, on sent venir les jumpscares et cette tension de l'imperceptible marche moins, c'est dommage, mais d'un sens c'est cohérent avec la volonté de crescendo scénaristique, mais la facilité déjuge le projet qui était jusque là en apparence construit sur des bases solides en matière de proposition sincère et maîtrisée. Cela dit on est loin du constat accablant, c'est même largement pardonnable tellement le boulot a été très convenablement réalisé durant plus de la moitié du film, le principal est que ce voyage intra-terrestre soit terrifiant, semblant mener vers l'horreur la plus pure, là où la raison se perd et la perception se distord. D'ailleurs le plus frustrant est ce final, arf ! à deux doigts d'une apothéose extrêmement ingénieuse et folle, mais non ... Dommage encore. Bref "Catacombes" est franchement un bon film d'horreur, un des meilleurs found footage que j'ai vu ces dernières années, cependant malgré des qualités d'atmosphère imparables et un casting très convaincant ce long métrage se perd un peu trop dans les codes préconçus du genre plutôt que de tenter de les contourner ou de carrément les réinventer, le projet est tout de même sérieux et louable.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1467 abonnés Lire ses 3 662 critiques

    1,5
    Publiée le 24 novembre 2014
    Franchement je m'attendais à bien pire. Alors non, ce n'est pas bien, ce n'est même pas correct et c'est même assez mauvais, mais il y a de l'idée... Parce que pour une fois, depuis très longtemps, enfin, on un found foutage qui va tenter de jouer avec des peurs primales... Je crois que ça n'était arrivé qu'avec Le projet Blair Witch et c'est l'un des seuls bons films du genre et le meilleur représentant du genre. Parce que oui, filmer des gens enfermés sous terre, à la première personne, c'est vite claustrophobique et donc assez angoissant... il y a donc une atmosphère... il se passe un truc en gros... Et si la scène d'introduction est assez nulle, on ne comprend rien, c'est carrément abscons... Quelques deus ex machina et truc improbables plus tard on se retrouve dans les catacombes. Et là pendant peut-être dix minutes j'ai commencé à trouver ça sympa. On nous raconte des histoires lugubres sur un tunnel à ne pas emprunter... Un type reste coincé et là on le voit paniqué, mais vu que c'est du found foutage, c'est du quasi plan fixe et on ressent bien que c'est très exigu comme endroit. Mais bien vite, As Above, So Below (qui est un très beau titre), va vouloir, plutôt que comme Blair Witch, qui jouait la carte de l'imagination et du minimaliste... ce qui fait qu'un craquement de branche faisait flipper... foutre du surnaturel partout... Alors oui, ça colle avec le thème de la recherche de la pierre philosophale, mais du coup ça ne fait pas peur... On sait que c'est n'importe quoi, c'est trop. ça en devient carrément grossier, dommage... Le film oublie du coup de jouer avec la claustrophobie, avec la peur du noir, avec des petites touches d'étrangetés qui font s'emballer imagination au profit du spectacle... franchement dommage. On se tape donc des jump scare ultra prévisible... de la psychologie de comptoir et une fois assez prévisible... et sortant de nulle part malgré tout (l'association des deux étant particulièrement rédhibitoire). Du coup le film oscille entre le mauvais, le très mauvais et quelques bonnes idées qui viennent sauver le tout. Ce qui fait que le film ne m'est pas si antipathique que ça, mais bon... je me rends surtout compte qu'on pouvait faire bien mieux... Il n'empêche que j'aurai aimé voir un film minimaliste sur le même sujet.
    Terreurvision
    Terreurvision

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 482 critiques

    3,5
    Publiée le 27 août 2014
    Pari réussi pour John Erick Dowdle qui offre enfin un found footage d'épouvante digne de ce nom à l'année 2014. On pourra toujours lui reprocher un manque d'ambition visuelle, mais tout comme LE PROJET BLAIR WITCH avant lui, CATACOMBES assume son économie de moyen et joue parfaitement la carte de la suggestion, voire du système D pour parvenir à ses fins. La critique est en ligne sur le site Terreurvision.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 580 abonnés Lire ses 2 233 critiques

    4,0
    Publiée le 26 août 2014
    Catacombes : Si vous pouvais, ne regarder pas la bande annonce car elle dévoile pas mal de clé de l’intrigue mais tout est pas dans la BA. Car, c’est une excellente surprise cette chasse au trésor, ce film d’épouvante avec une grand mise en avant de l’archéologie. Bon, le film ne fait pas si peur que ça, certains pourrons sursauter 1 fois ou 2. Grâce à une ambiance des plus maitrisée car l’atmosphère 8 clos est bien menée, il y a de bonne dose d’adrénaline, du suspense, un part de mystère et de fantastique. Non vraiment, l’univers de ce film est très intéressant tout en restant classique dans le schéma du genre film d’horreur. Mais, ce qui a d’original dans ce film qui ma bien plus, c’est le coté archéologue, on se croirait dans un Indiana Jones. Car, on va suivre une spécialiste des tombes qui à découvert une éventuelle existence d’une pierre très célèbres (je vous laisse la surprise) dans les catacombes de Paris et c’est la que leurs cauchemar va commencer, une vrai descende aux enfers ou leurs passer va resurgir (et j'ai bien aimée le fait que chaque personnage doit affronter son passé : un des point essentiel du film)… Donc voila, scénario captivant et prenant du début jusqu'à la fin. Avec en plus, une réalisation qui colle parfaitement au genre, c’est filmé de façon amateur/documentaire donc l’immersion est totale. Et pour finir, les acteurs sont pour une fois convaincants et crédibles. Donc voila, un film que je vous recommande car il m’a emballé.
    Dimitri O.
    Dimitri O.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 137 critiques

    5,0
    Publiée le 20 août 2014
    Ce film est juste super. Une superbe découverte effrayante bien rythmée avec de bon acteurs, et de bonnes scènes de morts. A voir absolument
    Freakin' Geek
    Freakin' Geek

    Suivre son activité 179 abonnés Lire ses 866 critiques

    4,0
    Publiée le 26 août 2014
    Mais pourquoi est-ce aux américains d'avoir l'idée d'un film d'horreur dans les catacombes de Paris ? La France ne manque pourtant pas de réalisateurs spécialisés dans l'horreur mais c'est probablement la faute aux producteurs toujours frileux pour le cinéma de genre si un tel projet nous a finalement échappé. La jalousie nous fait forcement attendre ce film avec le fusil prêt à éventuellement descendre le réalisateur John Erik Dowdle si son film n'était pas finalement pas réussi. Mais pour le savoir, il faut d'abord aller le voir !Voulant poursuivre les recherches de son père, Scarlett Marlow, une jeune archéologue américaine, retrouve la piste de la Pierre Philosophale de Nicolas Flamel dans les profondeurs de Paris. Pour y accéder elle devra s'aventurer dans les catacombes afin d'y trouver un passage secret mais même accompagnés de spécialistes des lieux, personne ne pouvait s'attendre à ce à quoi ils vont être confrontés.Voir John Erik Dowdle à la tête de ce projet n'avait rien de rassurant. C'est à lui que l'on doit l'infâme Devil produit par M. Night Shyamalan et aussi un remake plan pour plan du premier [REC]. Fort heureusement le réalisateur est bien plus inspiré pour son quatrième long métrage dont il signe aussi le scénario avec son frère. Spécialiste du procédé "Found Footage" qu'il utilise pour la troisième fois, l'homme commence à avoir suffisamment d''expérience dans le domaine pour éviter la majorité des défauts du genre. Pas d'utilisation de vision nocturne et pas trop d'abus dans les secousses. Juste ce qu'il faut pour cacher la misère du budget.Ce qui est le plus incroyable dans ce film c'est qu'il est tourné dans les véritables Catacombes Parisiennes et non pas en studio. Bien sur des décorateurs se sont chargés de créer des salles pour le bien du scénario mais le film n'est au final pas le foutage de gueule que l'on pouvait craindre de la part d'un studio américain. L'ambiance claustrophobe du film aide au suspens et la moindre apparition subite ne manquera pas du coup de faire sursauter. Le réalisateur a cependant tendance parfois à en abuser un peut trop gratuitement à certains moments comme la seule apparition soudaine d'un policier vite expédié.Catacombes n'est pas vraiment un film d'horreur a proprement parlé mais quasiment plus un film d'aventure. Son héroïne archéologue et ceinture noire de Krav Maga sur les traces de son père semble inspirée par Lara Croft et Indiana Jones. On a vraiment l'impression de suivre la bande comme si on y était en étant surpris comme eux par leurs découvertes. Ce n'est que dans les vingt dernières minutes que le film plonge réellement dans le fantastique et l'horreur histoire de faire monter un peu plus la tension.Il a fallu auditionner 300 actrices pour trouver l'actrice qui jouerait l'héroïne du film (et d'une probable franchise). L'heureuse élue s'appelle Perdita Weeks, mignonne comédienne pas très connue mais déjà habitué à l'horreur puisqu'elle jouait dans le direct to DVD Prowl. Elle est accompagnée d'un cameraman interprété par Edwin Hodge, seul comédien à jouer dans les deux volets d'American Nightmare et par son meilleur ami qu'elle a obligé à la suivre joué par Ben Feldman vu dans le reboot de Vendredi 13. Ils sont accompagnés d'acteurs français méconnus qui leur servent de guide avec en tête François Civil vu dans Fonzy.On pourra regretter que Catacombes n'est pas bénéficié d'un budget plus important qui lui aurait permis d'éviter d'avoir besoin d'utiliser le procédé du Found Footage et de la Shaky Cam. Le film fait un peu penser à The Descent qui l'utilisait par moment mais offrait aussi des scènes filmés avec de véritables caméras. Si le procédé aide au réalisme de cette descente dans les Catacombes, une plus belle image aurait permis de profiter encore mieux de cette visite interdite. Ce n'est cependant pas un grand défaut et le film fonctionne tout de même très bien de la sorte.
    ollavatelli
    ollavatelli

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 548 critiques

    4,0
    Publiée le 8 janvier 2017
    Catacombes est un film d'horreur convaincant. Hormis le côté archéologie, on apprécie de découvrir les catacombes de Paris (qui plus est de manière inquiétante). Le film offrira son petit lot de frissons. Sans être un chef-d'œuvre, cette production se révélera vraiment bonne et complète. Tout d'abord, le scénario est intéressant : mélanger l'archéologie et l'horreur est une bonne idée. D'autant plus qu'étant loin de Paris, ça me fera une petite visite des sous terrains de la ville. De plus, le film ne se contentera pas d'une simple histoire de fantômes ou de lieux maudits. Ici, le film développera la peur subjective des personnages. Dès les premiers phénomènes étranges dans la grotte, on se pose des questions : y a t-il une secte ? y a t-il des fantômes ? Est-ce une vieille malédiction ? Ce qu'il se passe est carrément mystérieux étant donné que les phénomènes sont totalement différents les uns des autres. De plus, la fin est intéressante : on comprendra mieux pourquoi les personnages ne font que descendre (l’affiche du film prendra tout son sens aussi). Au niveau frissons, le film à ses qualités. Il se montre déjà bien oppressant grâce à son décor. Parfois, ça en est étouffant lorsque les passages des catacombes sont très étroits (la scène où Benji est coincé est vraiment nerveuse). Les jumps-scare sont peu nombreux mais efficaces (par exemple, la vision du Benji au moment de descendre). L'ambiance est bonne : outre le décor oppressant, c'est inquiétant, stressant et mystérieux à la fois. De plus, la caméra embarquée ajoute clairement un plus ici. Ce n'est pas aussi intense et nerveux que The Descent et ça aurait pu être plus angoissant en titillant un peu. Catacombes est donc un film Franco-Americain étonnant. Mal noté pour ma part un peu partout. Ce film se révèle pour moi à la fois intriguant et angoissant. Certes, ça aurait pu être plus angoissant étant donné les grandes possibilités horrifiques avec les peurs subjectives des 4 ou 5 personnages. Mais ne boudons pas ce film car dans le rapport scénario/frissons, le résultat est nettement bon. De nos jours, il est tellement rare de combiner les deux, à tel point que tout est commercial pour le jump scare.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 26 août 2014
    Je m'attendais à voir un énième film copié sur l'efficace "The descent" et bien j'ai été agréablement surpris. L'histoire commence d'une façon tout à fait différente, on est happé par cette quête mystique des alchimistes. Le décor des catacombes permet d'installer une ambiance étrange, très étrange, flippante et glauque. Dommage que le scénario se prenne les pieds dans le tapis et nous perde sur la fin.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top