La grande illusion
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,1 pour 1 324 notes dont 120 critiques  | 
  • 56 critiques     47%
  • 33 critiques     28%
  • 19 critiques     16%
  • 10 critiques     8%
  • 2 critiques     2%
  • 0 critique     0%

120 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
DomCobb78

1 abonné | Lire ses 37 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Une aventure humaine aussi drôle et légère qu'émouvante. 70 ans environ que Jean Renoir nous livrait ce film humaniste aux airs de chef-d'oeuvre du cinéma. Gabin et ses compagnons sont éblouissants, et incarnent de vrais personnages, profonds, comme on en voit avec beaucoup plus de mal aujourd'hui. Universel et film à message, La Grande illusion est aussi La Grande preuve de la beauté du cinéma français.

Sid Nitrik

9 abonnés | Lire ses 259 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un monument du cinéma français. Avec « La grande illusion », Jean Renoir choisit de présenter la guerre 14-18 non pas sous l'angle de la boucherie physique et psychologique qu'elle fut mais sous celui du pacifisme et de la possible fraternisation des peuples. La guerre est ici une farce, une opposition entre des individus qui pourraient finalement être les meilleurs amis du monde si on ne leur imposait pas de s'entretuer. Comme toujours chez Renoir, chaque personnage est clairement identifié par un statut, c'est presque du cliché mais du cliché habilement utilisé au service d'une idéologie d'égalité et d'abolition des classes (notamment à travers le personnage du capitaine De Boëldieu). Utilisant l'humour ainsi que la gouaille d'un Jean Gabin monumental, le réalisateur nous livre une vision à la fois brillamment simple et audacieuse de la guerre des tranchées. Sorti à l'aube de la 2nde Guerre, une œuvre essentielle du cinéma français mais également une œuvre essentielle sur le thème.


Backpacker

9 abonnés | Lire ses 654 critiques |

   2 - Pas terrible

D'abord, il faut être fan de Gabin et de films sur la résistance, ce qui n'est, heureusement, pas à la portée de tout le monde. En tout cas pas de moi. S'ajoute à cela le vieillissement avancé de cette oeuvre qui fait franchement un peu peur. Honnête bien que suranné. Mais de loin pas le chef-d'oeuvre que tant de gens s'amusent à répéter...

Docteur Jivago

61 abonnés | Lire ses 901 critiques |

   4 - Très bien

Grande œuvre et classique du cinéma Français signé Jean Renoir, "La Grande Illusion" nous emmène suivre le destin de différents prisonniers Français dans les camps Allemand durant la première guerre mondiale. Renoir va filmer leurs vies de tous les jours, leurs pensées, leurs tentatives d'évasion plus ou moins réussi et surtout la fraternité à l'intérieur d'un camp de prisonnier. C'est deux officiers Français, un lieutenant (Jean Gabin) et un capitaine (Pierre Frenay) que l'on suit surtout et qui font de leurs mieux au vu des circonstances. Le scénario est intéressant et bien écrit, la première partie m'a néanmoins laissé perplexe, notamment sur la vie dans les camps qui ressemblaient parfois à une colonie de vacances, bien loin de l'horreur de la première guerre mondiale. Mais au fur et à mesure que le récit avance et que les rebondissements se mettent en place, Renoir montre vraiment ce qu'est cette grande Illusion, à travers ces camp où un système de respect mutuel se met en place et où l'ordre et l'honneur ont une place importante et peu à peu les protagonistes découvriront l'illusion, la vérité et que le modèle idéal du camp n'existe pas en dehors. La grande réussite du film c'est aussi sa galerie de personnage et leurs ambiguïtés ainsi que leurs caractéristiques, que ce soit les classes sociales, les nationalités ou les religions et la manière dont là aussi l'illusion prendra forme. Il y a aussi ce commandant Allemand incarné par le toujours impeccable Erich Von Stroheim dont l'envie de fraterniser avec les Français se heurtent à certaines circonstances. C'est un film remarquable que nous offre Renoir, intelligent, humaniste, poignant et captivant. Un très beau film, bien réalisé et bien interprété.

tuco-ramirez

13 abonnés | Lire ses 596 critiques |

   3.5 - Bien

En préambule d’une critique très bien écrite sur ce film, je tenais à ajouter que Renoir est un metteur en scène hors pair. Dans ses mains, le cinéma est un art : profondeur de champ, mouvement de caméra, entrée et sortie du cadre des acteurs, sens de l’ellipse habile surtout dans ce film,… Et les dialogues co-écrit avec Charles Spaak sont d’une finesse, d’une justesse et d’une fluidité rare. Monument du film français, la seule limite de ce film à mon sens est qu’il s’étire beaucoup trop en longueur. CAMIF écrit : « Renoir réalise ici un film majeur de l'histoire du cinéma mondial. A la fois dénonciation de la guerre et de l'antisémitisme, "La grande illusion" est aussi une fresque de la société française de l'après guerre. Empli de pessimisme et de réalisme sur cette guerre qui approche et que personne ne semble ni pouvoir, ni même vouloir éviter ( le film date de 1937 ), « La grande illusion » défie le temps, par sa vision fine des moeurs humaines et des sociétés. Sorti à une époque où l'on pressentait bien que la seconde guerre mondiale approchait, « La grande illusion » se veut un film pacifiste qui démontre qu'en réalité ce ne sont pas les peuples et les nations qui s'opposent mais les classes sociales ( Renoir est alors très proche du parti communiste et surtout il est marqué par les idées progressistes et humanistes du « Front populaire » et cela se sent dans sa manière de décrire le genre humain, des «Bas-fond » à « La vie est à nous » en passant par « le Crime de Monsieur Lange » ou « la Marseillaise ». L'action se situe pendant la première guerre mondiale ( vers 1916 ) dans un camp pour officiers français prisonniers. Maréchal et de Boëldieu, deux officiers français, sont faits prisonniers après que leur avion fut abattu par un commandant allemand. Ils sont rapidement envoyés dans un camp en Allemagne. Ils n'y seront pas mal traités, mais ils chercheront par tous les moyens à s'évader pour regagner la France. C'est après de multiples tentatives qu'ils seront finalement envoyés dans une forteresse pour les prisonniers agités. Là-bas, ils retrouvent Rauffenstein, devenu infirme suite à un combat, et Rosenthal, un juif qu'ils avaient croisés dans le premier camp. Ils seront là aussi bien traités, mais Maréchal ne renonce toujours pas à ses tentatives d'évasion. Boëldieu lui, se rapproche du commandant allemand, ayant en commun une même classe sociale et une même éducation. Véritable témoignage d'une période capitale de l'histoire, "La grande illusion" est un film qui permet de comprendre la situation de la France au lendemain de la guerre. Car bien que le film se déroule pendant la première guerre mondiale, ce n'est pas de la guerre dont il est question, il traite en réalité de la situation des populations en France et en Europe dans une période située entre les deux guerres mondiales. La grande illusion montre des gens qui se rassemblent en fonction de leur milieu, et non en fonction de leur pays. Ainsi le noble français de Boëldieu se lie d'amitié avec le noble allemand von Rauffenstein tandis que Maréchal, ancien ouvrier, trouve des points communs avec un soldat allemand qui fut ouvrier dans la même usine que lui. De même si Rosenthal et Maréchal restent proches, de Boëldieu lui, reste distant, affirmant même à Maréchal quand celui-ci lui fait remarquer qu'ils se vouvoient encore alors qu'ils vivent dans la même cellule depuis plusieurs mois "qu'il vouvoie sa femme et sa mère". Le fossé ne se trouve pas donc entre les peuples mais entre les classes sociales. Boëldieu et Rauffenstein paraissent être les vestiges d'une époque passée, dans une période en plein changement. Autre aspect capital de ce film, la critique de la guerre. La guerre y est présentée comme absurde ( prise d'une ville un coup par les Allemand, le lendemain reprise par les Français .. ) et meurtrière ( la veuve allemande ). De plus, les Allemands sont présentés positivement et proches des Français par leurs conditions, ce qui montre bien que ce sont les dirigeants des pays qui se trompent et qui envoient se battre à mort des peuples qui ont tout en commun. Dénonçant par la même occasion l'antisémitisme, Renoir était bien conscient que lorsqu'il réalisait son film en 1937, la guerre n'était pas loin. Hitler, depuis quatre ans au pouvoir fit d'ailleurs interdire ce film, non pas parce qu'il le jugeait mauvais, mais parce qu'il présentait les différents peuples trop proches les uns des autres. Mussolini en fit autant en Italie. Interdit par le régime de Vichy pendant l'occupation, "La grande illusion" est un film humain dans une époque en proie au doute et à la certitude qu'une autre guerre allait venir. La brillante interprétation de ce qui pouvait se faire de mieux à l’époque (Jean Gabin, Pierre Fresnay, Erich von Stroheim, Julien Carette ) et la maîtrise technique de Jean Renoir décrivant à merveille ce huit clos, reflet d’une société à bout de souffle, qui se cherche une nouvelle identité au travers de rapports sociaux plus justes et plus fraternels. La paix n'est qu'une illusion tant que toutes les conditions sont réunies pour que la guerre éclate à nouveau, donnant à l’oeuvre un côté hélas prophétique ».

http://tout-un-cinema.blogspot.fr/

pierrre s.

3 abonnés | Lire ses 717 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

En dépit des évènements qu'il narre, le film de Renoir brille par sa beauté et son pacifisme. Quelques années avant la seconde guerre mondiale, le réalisateur Français avait donné une magnifique leçon d'espoir (et de cinéma).

C.d.M

0 abonné | Lire ses 227 critiques |

   4 - Très bien

Grand monument du cinéma français mais aussi international, "La grande illusion", meilleur film de Jean Renoir, est une ode à la fraternité durant la guerre. La complicité entre le capitaine de Boeldieu et le Commandant Von Rauffenstein est poignante et restera dans les mémoires avec l'air du célèbre "Il était un petit navire".

Saturnaa

16 abonnés | Lire ses 22 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

La grande illusion, en soulignant l'absurdité des frontières (on renonce à la fin à tirer sur deux hommes passés en Suisse qu'on aurait abattus pour quelques mètres de différence; on constate qu'en raison de leur classe un aristocrate français s'avère finalement plus proche de l'allemand qui lui a tiré dessus qu'il ne l'est de ses compatriotes pour lesquels il a pourtant donné sa vie), en s'interrogeant sur la possibilité de la fraternité humaine et sur ses limites, et en dénonçant toute l'absurdité d'une guerre dans laquelle chaque "victoire" s'obtient par la mort s'impose à l'évidence comme un très grand film que "Tous les démocrates du monde doivent voir" selon un certain Roosevelt. Rien que ça.

Florentin B.

6 abonnés | Lire ses 185 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un film poignant aux dialogues et aux acteurs ( Gabin , Von Stroheim , Fresnay ) inoubliables . Tout comme ce final incertain ou les personnages s' enfuient dans la neige .... Du très bon Renoir et un très grand film .

Xavi_de_Paris

11 abonnés | Lire ses 1400 critiques |

   3.5 - Bien

Un grand classique, signé Renoir, qui montre surtout l'immense respect que se témoignent les officiers durant la guerre, même s'ils appartiennent à des camps différents. Le noir et blanc est superbe, surtout dans la dernière partie du film, qui montre de magnifiques paysages alpins. Les acteurs sont magnifiques, et livrent une prestation émouvante. Immanquable.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
La grande illusion Bande-annonce (3) VF
La grande illusion Bande-annonce (3) VF

25 129 vues

Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #9 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #22
7 vidéos
20 ans après : Qu'a dit le cinéma du génocide rwandais ?
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné