Mon Allociné
Le Voyage de Chihiro
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
4,4 26454 notes dont 983 critiques
69% 675 critiques 20% 198 critiques 4% 44 critiques 3% 30 critiques 3% 27 critiques 1% 9 critiques

983 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
Françoise.Eveil

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 29/04/2016

Un chef d'oeuvre intemporel. La magie des dessins, de la musique, de l'histoire m'a transportée dès la première vision du film et continuera à chaque fois que je le reverrais. Ne vous privez pas de ce plaisir.

jada K.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 8 critiques

4,5Excellent • Publiée le 03/04/2016

Ce film est tout simplement magique . Il nous transporte dans un univers à couper le souffle . De plus , il est d'une poésie et d'une justesse incroyable .

Sébastien Decocq

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 162 critiques

4,5Excellent • Publiée le 27/03/2016

Faire voyager ne veut pas forcément dire emmener quelqu’un dans une région/un pays qu’il ne connait pas. Concrètement, cette expression possède bien des définitions, comme amener une personne vers de nouveaux horizons. Lui faire découvrir bien des choses, de manière concrète ou bien spirituelle. De l’émerveiller comme il se doit. Cela, le célèbre réalisateur japonais Hayao Miyazaki l’a bien compris avec sa filmographie, riche en œuvres poétiques, magiques et surtout enivrantes, quelque soit le degré de maturité de chacune. Et avec Le Voyage de Chihiro, le papa de Totoro, Monoké et de Nausicaä est arrivé au paroxysme de son art, livrant ainsi au public l’un des meilleurs films d’animation de sa carrière mais également de tous les temps (Oscar du Meilleur d’animation amplement mérité), rien que cela ! Si vous ne connaissez pas encore Miyazaki – sur ce, je vous conseillerai fortement d’arrêter toute activité et de vous plonger illico dans l’un de ses multiples chefs-d’œuvre –, Le Voyage de Chihiro est l’occasion rêver d’entrer dans son univers, d’aborder ses talents d’écriture innés qui permettent de transformer un banal conte en une véritable odyssée. Par là, il faut comprendre bien des choses. Premièrement, le fait de suivre les péripéties d’une petite fille dans un monde fabuleux rempli de créatures fantastiques, de sorcières charismatiques, de dragons majestueux, de sortilèges envoûtants… de tout ce qui peut emporter une personne et titiller son imagination. D’autant plus que Miyazaki ne se donne nullement la peine de livrer des explications sur telle ou telle situation, ce qui aurait nuit à toute implication du spectateur dans cet univers si atypique, nuit à toute crédibilité de ce dernier. Pas besoin donc de détails dans l’histoire pour nous émerveiller. Juste ce qu’il faut de mystère, de personnages attachants et fantastiques, de détails impressionnants dans l’animation (d’excellente qualité soit dit en passant) et de magie pour nous faire voyager. Mais Miyazaki ne s’arrête pas qu’à la découverte d’un monde. Son voyage se présente également sous la forme d’une ode initiatique pour notre jeune héroïne. Spoiler: Une petite fille peureuse de ce qu’elle ne connait pas (aussi bien de cet univers que du déménagement qu’elle vit avec ses parents) et qui va devoir prendre des initiatives pour sauver les êtres qu’elle aime, se retrouver afin d’accomplir de grandes choses pour se faire une place dans ce monde qui semble ne pas aimer les humains. Vous l’aurez compris, Le Voyage de Chihiro fait preuve d’une très grande complexité, d’une très grande maturité. Qui fait fi de toute barrière pour livrer une intrigue qui se soucie peu des clichés et des frontières. Comme celles entre le Bien et le Mal, qui ici se trouvent inexistantes avec ces personnages qui font ce qu’ils ont à faire sans être ni bons ni mauvais. Ou encore cette ambiguïté entre réalité et imaginaire : Spoiler: ce que vit l’héroïne, est-ce réel ou bien le pur produit de son imagination suite à ce déménagement impromptu ? Là encore, rien ne sera révélé (malgré quelques indices) de peur de faire perdre toute magie à ce voyage. Et enfin, Le Voyage de Chihiro se présente également comme un périple dans le Japon vu par Hayao Miyazaki. Un Japon que le réalisateur ne semble plus du tout reconnaître. Un pays qui semble oublier ses racines et ses traditions (Spoiler: le fait que des personnages ne sachent plus rien de leur nom et de leurs origines) pour se plonger dans un modernalisme qui peut s’avérer néfaste. A tel point que ce dernier plonge le Japon (et la société en générale) dans un capitalisme assez péjoratif (Spoiler: le travail à l’établissement thermal rappelant celui à l’usine) dans lequel travaillent sans broncher des employés semblables à des esclaves (Spoiler: le pouvoir du « non » transparaît à chaque situation du film d’animation). Arrivé à ce niveau de la critique, et en visionnant Le Voyage de Chihiro, vous verrez que ce chef-d’œuvre de Miyazaki est la définition idéale au mot « voyage », dans tout ce qu’il y a de plus complet et détaillé. Une remarque cependant, même si cela peut se voir comme du chipotage (je l’avoue). L’ambiance hésitante de l’ensemble. Par là, n’y voyez pas une mauvaise critique, étant donné que Le Voyage de Chihiro sait tout autant émerveiller grâce à sa magie et sa légèreté qu’impressionner par son mystère assez pesant et un côté parfois glauque (Spoiler: l’allure de certains personnages comme le démon nauséabond et la sorcière Yubaba, des passages tel celui où le Sans-Visage dévore des gens sans vergogne…). Sans oublier la musique féérique du toujours aussi talentueux Joe Hisaishi, collaborateur attitré de Miyazaki. Mais je trouve que ce dernier, au lieu d’assumer pleinement sa légèreté (Mon voisin Totoro) ou bien d’être un film pour adultes (Princesse Mononoké), fait du Voyage de Chihiro un projet switchant maladroitement entre divertissement enfantin et pour public averti. Non pas que ce soit un défaut, plutôt le fait que je trouve dommage que de jeunes spectateurs ne puissent pas profiter pleinement de cette œuvre si extraordinaire. Notamment à cause d’une trop grande complexité et de passages pouvant les effrayer l’air de rien. Mais encore une fois, il faut voir cela comme du chipotage, car personne ne peut rester insensible face à cet immense voyage, synonyme de poésie, de magie et d’émerveillement. Comme à son habitude, Miyazaki impressionne grandement par ses talents de réalisateur, de conteur et de magicien du cinéma. Dire que Le Voyage de Chihiro est un bijou serait insuffisant pour mettre en valeur ce merveilleux présent qui nous a été offert par un prodige artistique.

Antony.M

Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 507 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 28/02/2016

Une Pure Merveille. Après le majestueux Princesse Mononoké, le réalisateur japonais Hayao Miyazaki revient avec sa nouvelle pépite d'Animation qui nous emmène dans un voyage Étrange et Merveilleux comme il en a le secret. Grace a une Réalisation somptueuse qui nous fait voyager a travers des Décors qui sont d'une incroyable inventivité tout en étant d'une pure beauté tout en disposant de Graphismes tout simplement somptueux et qui est servi par une BO magique de Joe Hisaishi qui nous transporte avec émerveillement dans cette magnifique aventure qui sied parfaitement au long métrage. Ensuite le Scénario est Passionnante en regorgeant de belle surprises scénaristiques qui parle également de certains thèmes universels avec une trés grande maturité dont les 2h00 que dure le film passent a grande vitesse, ajouter a cela une multitude de scènes mémorables rempli d'aventures,d'humour,de poésie et d'émotion qui y sont parfaitement intégrer au long métrage. Enfin le film possédé une galerie de Personnages hauts en couleurs et trés bien exploiter comme la fameuse Chihiro que l'on découvre au début comme une petite fille gâtée et égoïste mais qui finit par évoluer d'une étonnante manière dont on parvient a s'énormément a s'attacher a cette jeune fille qui va faire de multiples rencontres surprenantes dans cet univers parallèle coloré comme la terrifiante sorcière Yubaba en passant le mystérieux Kaonashi un personnage masqué sans visage ainsi que l'intriguant Haku qui possède un passé mystérieux mais aussi une galerie de Créatures baroques qui viennent enrichir le récit avec en prime un Doublage Vocale d'excellente qualité. En Conclusion, Le Voyage de Chihiro est un merveilleux Dessin Animée Japonais comme en voit rarement de nos jours et qui livre ici un belle hommage a Alice au Pays des Merveilles tout en étant a la fois Poétique,Drôle,Poignant,Dérangeant et Magique qui entre incontestablement au panthéon des Chefs D’œuvres du Cinéma D'Animation des années 2000 qui éblouira petits et grands devant ce magnifique bijoux a redécouvrir impérativement.

Clara Sandri

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 23 critiques

4,0Très bien • Publiée le 27/01/2016

Ce film est bourré de poésie et de magie. La mythologie japonaise magnifie l'animation. Un sublime film, rien à dire de plus

C.d.M

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 479 critiques

4,5Excellent • Publiée le 02/01/2016

Le génie de Hayao Miyazaki est sa capacité à nous élever hors de notre quotidien, à nous transporter dans un univers inconnu où l'on rencontre des créatures fabuleuses, des paysages mystiques qui nous font rêver. Au son d'une magnifique musique, "Le voyage de Chihiro" est un pur moment de poésie, simplement. Il faut oser l'expérience, vous en ressortirez changé.

Komestai

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 446 critiques

4,5Excellent • Publiée le 02/01/2016

Miyazaki et le studio Ghibli réussissent encore une fois, avec "Le Voyage de Chihiro", a nous livrer un comte d'une poésie, d'une magie et d'une féerie époustouflante. Les personnages sont tous très attachants même les plus intimidants d'entre eux. En effet, si certains personnages sont tout choupinets, d'autres sont beaucoup plus effrayants mais tous arrivent à graviter dans une parfaite harmonie. Tout ça garce aux superbes dessins, grande force du studio Ghibli. La musique, elle aussi, est au top et on passe donc un moment inoubliable, accroché aux basques de la petite Chihiro. Le seul léger petit bémol que je pourrais apporter c'est qu'il manque une touchette de symbolisme sur la fin de l'histoire, mais il y en a tellement tout au long du film que je laisserai passer ce léger défaut. Des films d'animation comme ça, on ne peut en tout cas qu'en redemander !

Mathilde T.

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 52 critiques

4,5Excellent • Publiée le 01/01/2016

Le plus beau film de Miyazaki, une ambiance introuvable ailleurs. Il est sans doute un doux souvenirs d'enfance pour bon nombre de personnes.

podzob

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 6 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 30/12/2015

Le voyage de Chihiro Il est difficile d’écrire sur un chef d’œuvre comme celui-ci. Car on parle bien d’une réussite totale, troublante et enchanteresse de la part du maitre Miyazaki. La promesse d’un voyage qui replongera les adultes au plus profond de leurs émotions infantiles et qui ravira les enfants du monde entier. Les valeurs du sorcier des studios Ghibli sont universelles et ruissellent d’une façon si naturelle qu’il est impossible de ne pas s’y retrouver. La qualité des dessins est incroyable, la palette des couleurs dignes de grands impressionnistes comme Monet ou Sisley et que dire de l’animation, d’une fluidité incomparable à l’ensemble de la production manga (mise à part celles d’Otomo). Techniquement et stylistiquement Le voyage de Chihiro est étourdissant. La fable est simple et douce, le récit d’une richesse immense (en sachant que le scénario originel prévoyait largement une heure de plus). La liberté créatrice du génie de Miyazaki résonne dans le cœur du spectateur qui peut s’abandonner sans crainte dans les songes de Chihiro. Les codes sont semblables à ceux de l’autre grande œuvre d’Hayao, Princesse Mononoke : Une relation fusionnelle entre deux jeunes héros, l’omniprésence des animaux, l’importance de la religion Shinto et des esprits, des anciens remplis à la fois de colère et de sagesse,… Et que dire de l’inimitable talent du compositeur Joe Hisaishi, qui sublime l’ensemble de mélodies dont l’écho nous bouleverse encore et encore. Une œuvre d’une pureté rare, à voir absolument. Merci mille fois Monsieur Miyazaki.

ManoCornuta

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 836 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 30/12/2015

Le Voyage de Chihiro est une sorte d'Alice Au Pays des Merveilles à la sauce nipponne. Extrêmement long pour un film d'animation, il entraîne le spectateur dans un univers fantasmagorique inquiétant (monde parallèle ou rêverie? allez savoir) où une petite fille va se débattre pour retrouver son monde. Le style Myiazaki est bien présent à chaque plan, avec de réelles prouesses visuelles que l'on ne trouve que rarement dans le dessin à l'ancienne. Très beau et très fouillé, mais aussi difficilement compréhensible par moments, tenant du conte de fées onirique plus que de tout autre genre, le Voyage de Chihiro est intéressant mais laisse le spectateur avec beaucoup d'interrogations.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse