Mon AlloCiné
Le Voyage de Chihiro
note moyenne
4,3
28950 notes dont 1006 critiques
68% (685 critiques)
21% (208 critiques)
5% (46 critiques)
3% (31 critiques)
3% (27 critiques)
1% (9 critiques)
Votre avis sur Le Voyage de Chihiro ?

1006 critiques spectateurs

toko29

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 104 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 20/01/2014

"Le Voyage de Chihiro" est l'un des plus beaux films que j'ai pu voir dans ma vie. Je crois que c'est mon Miyazaki préféré avec "Princesse Mononoké". "Le Voyage de Chihiro", c'est la beauté, la beauté des dessins, la beauté de la musique, signée Joe Hisaishi, qui signe ici l'une de ses plus belles compositions, la beauté de l'histoire et des thèmes, la beauté des personnages... Avec ce film, Miyazaki nous montre notre cupidité, nos envies, nos faiblesses, mais aussi nos liens avec la nature et ce qu'il y a de beau dans la vie. A la fois attendrissant et éblouissant, "Le Voyage de Chihiro" fait parti de ces films qu'il faut voir au moins une fois dans sa vie, un film qui s'adresse à tous les publics. En mêlant le rêve et les esprits à la réalité, Hayao Miyazaki nous offre ici l'un des plus grands films de l'histoire du cinéma d'animation, une oeuvre belle, unique et inoubliable !

L'Otaku Sensei

Suivre son activité 135 abonnés Lire ses 218 critiques

4,5Excellent
Publiée le 12/09/2015

Bon ça y est, après 3 visionnage du film (au total), je me décide pour de bon à faire une critique; "L'Otaku" que je suis ne pouvait pas passer à côté d'un voir du film emblématique des studio Ghibli, le film qui est considéré comme le chef d'oeuvre absolu d'Hayao Miyazaki, j'ai nommé: Le voyage de Chihiro ! Petit résumé rapide puisque 90% des gens connaissent le film: l'histoire est celle de Chihiro Ogino,une petite fille de 10 tourmentée par les bouleversements de sa nouvelle vie suite à un déménagement (pour le coup vraiment à l'instar de Riley dans Vice Versa de Pixar^^), qui suite à une escale dans un mystérieux parc désert, avec ses parents, pénètre en fait dans le royaume des esprits et voit ses parents littéralement changés en porc après que ces derniers aient dévorés les mets d'un restaurant du parc. La petite va alors découvrir ce nouveau monde inquiétant qui l'entoure, habité par diverse esprits et va devoir travailler au service de la redoutable sorcière Yubaba qui règne en maître sur cet univers, pour ainsi tout faire pour récupérer ses parents et s'enfuir. Voilà en détail l'histoire (c'est pas du tout un petit résumé en fait dsl^^). Déjà je tient à signaler que Le voyage de Chihiro est sans doute le film pour lequel mon avis a le plus changé avec le temps. La première fois que je l'ai vu j'avais dans les 8-9 ans et franchement je ne l'avais vraiment pas aimé, le côté wtf m'avait vraiment dérangé à l'époque. Et ce n'est qu'au début de l'année, près de 10 ans après mon premier visionnage que j'ai décidé le le revisionner lorsqu'il est passé sur France 4, avant de le revisionner une troisième fois ensuite. Et je dois dire qu'avec le temps mon regards sur le film a beaucoup changé, et j'ai enfin pu redécouvrir et comprendre toute la beauté de ce film qui est considéré par une écrasante majorité comme un chef d'oeuvre absolu. Déjà ce film a une très belle histoire et un univers très beau, un conte (ça en est très proche) merveilleux dans un univers 100% original ! l'univers est fantastique, envoûtant, fascinant mais aussi très particulier, inquiétant et un peu glauque. Mais c'est bel et bien ce côté wtf made in Japan qui fait justement tout son charme car le film possède de très beau dessin et des arrières plans à couper le souffle avec des décors vraiment dans l'esprit du Japon antique avec ses temples, ses sources thermales, ses statues et j'en passe. Le réalisateur nous donne une très belle vision du paysage locale et cherche aussi à retranscrire les différents mythes et légendes du pays ainsi que des tradition; pour le coup ça donne vraiment un esprit très poétique à l'oeuvre. Mais Le voyage de Chihiro, sous ses aires de film d'animation simplement joli et poétique dénonce en fait de grande problématiques et sujets graves comme premièrement une grande critique de la société de consommation Japonaise et de la société moderne qui oublie avec le temps et se moque des traditions spirituels. C'est là qu'est toute l'utilité d'utiliser des esprits: remplacer la société humaine par des esprits pour faire circuler l'idée de perpétuer les traditions sacrées et mettre les humains face à leurs propres fautes, leurs pêchés. Dans ce film il est en effet beaucoup question de pêchés notamment la gourmandise lorsque Spoiler: au début, le parents de Chihiro se jettent sur la nourriture du restaurant st s'empiffrent, dès ce moment là ils ne se contrôle plus et commence directement à perdre leur statut d'humain aux yeux des spectateurs qui comprennent leurs fautes . On trouve aussi l'envie et la luxure, Spoiler: le premier étant incarné par le personnel de l'hôtel lorsque ceux ci se jettent sur les pépites d'or crées par le sans visage et l'autre pêché incarné par le sans visage lui même lorsque celui ci s'empiffre de tous les mets que lui apporte le personnel et y comprit le personnel lui même. D'ailleurs le personnage du fantôme sans visage est de loin l'un des plus intriguant du film car c'est lui qui va avoir en quelque sorte le rôle du "diable tentateur" Spoiler: lorsque celui ci tente tous le monde en produisant des pépites d'or à l'exception de Chihiro. D'ailleurs parlons en du personnage de Chihiro, pour une héroïne de conte je l'aime vraiment beaucoup, elle sort des stéréotypes habituels puisqu'elle n'a que 10 ans et subi en quelque sorte ce qui lui arrive, à aucun moment elle ne cherche une grande destinée, c'est juste une petite fille perdu qui cherche à retrouver ses parents et ça la rend tellement humaine par rapports aux autres personnages (en même temps c'est un peu normale puisque c'est la seule humaine du monde des esprits hahaha !!!^^),du coup le film contient une grande dimension psychologique et le cas de la fillette est vraiment très intéressant car par son passage dans cet univers dérangeant, elle découvre le vrai visage du monde et métaphoriquement on pourrait supposer qu'en fait cette petite fille fait face aux mondes des adultes, donc une sorte d'initiation douloureuse, de passage à l'âge adulte pour l'enfant. En plus, le fait que ce soit l'aventure d'une petite fille dans un monde fantastique m'a vraiment fait penser au classique des studio Disney: "Alice au pays des merveilles", je trouve que ce film y ressemble beaucoup (d'ailleurs là aussi, dans le film d'animation de Disney il est question métaphoriquement du cas de l'enfant grandissant qui fait face au monde des adultes) mais personnellement, je préfère beaucoup plus le voyage de Chihiro, ce film a même la ressource nécessaire pour prétendre rivaliser avec les productions du studio aux grandes oreilles, il est tout aussi magique mais possède un niveau de lecture plus adulte. Sinon pour en revenir à l'aspect critique, ce film fait également une critique de la situation économique d'un Japon en crise au début des années 2000:Spoiler: le fait de placer l'intrigue dans un parc à thème inhabité, et l'explication du père au début: "il y en avait beaucoup dans les années 1990 mais ils ont tous fait faillite. Et aussi, autre petite observation intéressante, sous ses traits de dessin animé, le fait que l'on suive les aventures d'une petite fille travaillent dans un grand hôtel peut indirectement donner un aspect documentaire au film qui nous montre la vie des travailleurs en ne manquant pas de mettre en avant le mérite du travail de groupe. Les personnages eux sont très bien faits, drôle non seulement par leur physique (on notera que la tête de Kamaji est un gros clein d'oeil au Dr Eggman dans Sonic^^) mais aussi par leur attitude, Lin est aussi sympathique, elle incarne la femme ouvrière gentille et bienveillante, Haku est intriguant par le fait Spoiler: qu'il est en quête de son identité, son véritable nom et Yubaba la sorcière est également une méchante réussi qui n'a rien à envier à la reine rouge d'Alice au pays des merveilles, Spoiler: Son côté "méchant n'est pas cliché puisqu'il donne l'occasion de mettre en avant d'autres pêchés comme l'avarice . La musique, composée par Joe Hisaishi est très belle, douce et poétique elle décuple la beauté lyrique du côté fantastique, surtout à la fin lorsqueSpoiler: Chihiro finit par se souvenir du vrai nom d'Haku et le fait ainsi redevenir humain après sa métamorphose en dragon; On voit les 2 planer dans le ciel azure en se tenant les mains, c'est vraiment une scène que j'ai trouvé profondémént jolie. D'ailleurs je n'ai pas pu m'empêcher de faire la comparaison avec les scène de vols des film Dragons de Dreamworks, ici c'est tout aussi beau et encore plus émouvant. D'ailleurs est ce vraiment une coïncidence si je fait la comparaison avec Dragons ? non car il se trouve que le doubleur français d'Haku n'est autre que Donald Reignoux qui fait la voix d'Harold et la voix vfde Chihiro est celle de Florine Orphelin qui s'occupe de doubler Astride dans les films d'animation Dragons 1 et 2. Bon j'en ai déjà énormément dit et je suis sur d'en oublier beaucoup, il y a tellement de chsoe à analyser sur ce film^^. Pour conclure je tient à dire que le voyage de Chihiro fait parti de cette catégorie de film d'animation réservé à un public de grands enfant; pour moi 8 ans est un âge raisonnable pour le faire découvrir aux enfants pour éviter de les choquer avec le côté wtf dérangeant de l'univers fantastique. Sinon subjectivement je lui attribut la note de 17/20 soit à peu près 4,3/5 car j'ai beaucoup aimé ce film, c'est un vrai régale visuel mais de là à le considérer comme un chef d'oeuvre absolu, je trouve totalement subjectivement qu'il lui manque encore quelque chose et moi même je n'arrive pas à trouver quoi à vrai dire. Mais quoi qu'il arrive c'est un très très bon film qu'il faut avoir vu au moin une fois dans sa vie et qui n'a pas volé son succès (récompensé par l'ours d'or au festival de Berlin en 2002 et plus de 24 millions d'entrées au box office Japonais à sa sortie) Donc que puis je vous dire si ce n'est d'aller dévorer des yeux cette merveille si ce n'est pas déjà chose faîte !

Docteur Jivago

Suivre son activité 297 abonnés Lire ses 1 897 critiques

4,5Excellent
Publiée le 04/05/2014

Huitième de film de Hayao Miyazaki, « Le Voyage de Chihiro » sera celui de la concrétisation internationale avec notamment l’ours d’or de Berlin (le premier pour un film d’animation) et l’oscar du meilleur film d’animation. Ici Miyazaki nous conte l’histoire de Chihiro, petite fille Japonaise de 10 ans qui déménage et sur la route menant à sa nouvelle ville et maison, elle s’arrête dans un parc d’attraction avec ses parents et à la tombée de la nuit, ces deux-derniers se transforment en cochons et là commence son voyage dans un lieu magique. C’est donc devenu une habitude pour ma part, Miyazaki me transporte une nouvelle fois avec brio dans son univers si inventif peuplé de spectres, de dragons, de sorcières ou autres étrangetés et de manière poétique, combinant humour, aventure, émotions ou encore fantastique. La galerie de personnages est très bien faite, écrite, consistante et parfois fascinante mais surtout attachante et plus particulièrement la petite Chihiro d’abord triste de déménager, plutôt introvertie et chétive puis on la verra peu à peu évoluer dès qu’elle sera passé dans « l’autre monde », de plus en plus courageuse et apprenant certaines valeurs au fur et à mesure de ses rencontres. Sans oublier d’autres personnages tels que Haku, qu’elle rencontra assez vite dans l’autre monde et la sauvera ou diverses créatures plus ou moins intéressantes. L’histoire est tout aussi passionnante à travers ce voyage mémorable et magique. D’un point de vue esthétique, c’est une nouvelle fois superbe et inventif. La musique est tout aussi magnifique et Miyazaki l’utilise à merveille, participant grandement à l’atmosphère si magique et prenante du film. L’un des films les plus célèbre de Miyazaki et l’un de ses meilleurs, il arrive sans difficulté à nous transporter dans son monde duquel on ne ressort que charmé et enthousiaste après avoir vécu divers sensations lors de ce superbe et si riche voyage.

chrischambers86

Suivre son activité 1038 abonnés Lire ses 9 993 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 09/10/2013

Comment parler de ce film d'animation ? Comment vous en dire assez sans en dèvoiler trop ? Comment vous faire comprendre pourquoi "Le voyage de Chihiro" est le chef d'oeuvre de l'immense Hayao Miyazaki ? Comment expliquer la magie du cinèma, qu'illustre si bien ce voyage inoubliable ? A toutes ces questions, une seule rèponse: le talent à l'ètat pur du maitre Miyazaki qui a su nous faire partager ce voyage palpitant et complètement bluffant! Cette combinaison d'invention et de poèsie, de danger et de plènitude fait tout le charme de ce voyage initiatique qui ressemble à aucun autre! Et c'est tout le talent du rèalisateur japonais, qui peut faire naître le merveilleux et l'angoisse au dètour de chaque plan! Alors, avec bonheur, on se laisse transporter par le courant de cette histoire fantastique, de cette fillette de dix ans qui va vivre mille et une pèripèties en errant dans les rues d'une ville fantôme, en travaillant dans un palais des bains, rythmèe par la magnifique musique de Joe Hisaishi, que seul un très grand conteur pouvait imaginer! Les personnages sont tous parfaits! La jeune et attachante Chihiro en tête! Elle est pour beaucoup dans notre projection dans l'aventure qu'elle vit et apprendra à grandir en gagnant bravoure et courage! Mais que le chemin est long et semè d'embûches! Voici donc sans conteste l'un des dix plus beaux films des annèes 2000, un joyau du genre qui vous « hantera » longtemps où le coeur des cinèphiles bat plus fort en arrivant dans ce mystèrieux tunnel! Rarement Oscar du meilleur film d'animation n'aura ètè aussi mèritè que celui-ci! Merci monsieur Miyazaki pour ce très grand moment de cinèma...

stebbins

Suivre son activité 294 abonnés Lire ses 1 781 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 09/04/2009

Que dire de plus que mes prédécesseurs ? Je n'ai pas grand-chose à ajouter sur ce chef d'oeuvre absolu de l'animation, splendeur visuelle doublée d'une réflexion exemplaire sur l'âge adulte. Moins complexe que Princesse Mononoké, Le Voyage de Chihiro est pourtant une oeuvre sublime d'une grande maturité. Chaque image est une caresse pour l'âme, un plaisir pour les yeux, chaque plan frise la perfection. A l'instar des autres films de Hayao Miyazaki, Le Voyage de Chihiro montre l'enfance comme un passage à travers lequel la sagesse demeure une évidence. Un film flamboyant duquel se dégage une atmosphère unique, jamais dogmatique et d'une portée universelle. L'Homme doit mener un combat de tous les instants pour conserver son identité et sa valeur d'être humain, il doit s'entretenir pour ne jamais sombrer dans la déchéance... Tel pourrait être le message optimiste du chef d'oeuvre de Miyazaki. Le Voyage de Chihiro est sans nul doute le meilleur film de son auteur, et l'un de mes préférés avec Kiki la Petite Sorcière. Bref, vous l'aurez compris, Le Voyage de Chihiro est tout simplement au-dessus. Extraordinaire et ravissant. Unique.

Ash_

Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 124 critiques

4,5Excellent
Publiée le 06/08/2016

Déménagement, nouvelle école, mais avant tout découverte d'un nouveau monde ! Tel est le destin que va devoir affronter la mignonne et attachante Chihiro dans cette superbe aventure de Miyazaki (mon 4ème préféré), et également la plus reconnue du réalisateur ! A la baguette, l'éternelle splendide musique de Joe Hisaishi et à l'image une animation toujours aussi impressionnante, tout autant que certains personnages ainsi que l'univers qui nous emporte. On y pense encore, même plusieurs jours après le visionnage à nous en rendre... dans la lune. C'est inévitable !...

MC4815162342

Suivre son activité 225 abonnés Lire ses 1 485 critiques

4,0Très bien
Publiée le 05/12/2014

Je viens de voir "Le Voyage de Chihiro", et dire qu'il n'y a pas si longtemps j'étais persuadé de ne jamais voir de film de Hayao Miyazaki, et ceux pour une raison simple c'est que le Manga ou le dessin animé japonais en général ne m'intéresse pas, je n'ai à part quelques rares exceptions aimé le style, à tel point que j'ai déjà sorti des mots un peu violents à leurs propos et au propos des fans, ce qui est une bêtise car en voyant ce film je remet en doute ce que j'ai pensé pendant longtemps. Cependant je suis pas devenu un fan du style, car il n'est pas toujours bien utilisé ou même beau, mais comme Miyazaki est surnommé "le maître de l'animation" je ne me fais pas de soucis à propos de ses films que je compte bien tous voir. Ce revirement de situation de ma part à une raison simple, j'ai entendu beaucoup de bien sur cet homme et sa filmographie et je suis un cinéphile invétéré ce qui m'oblige à explorer les nombreuses routes différentes empruntés par l'univers, et puis ce serait bête que d'autres les aient vu et moi non, surtout si ce sont des aussi bons films qu'on le dit. Pour commencer on m'a d'ailleurs recommandé ce film ci, j'ai donc découvert Miyazaki grâce à la petite Chihiro qui en route avec ses parents pour sa nouvelle maison tombe sur un mystérieux tunnel qui l'amènera vers une ville peuplée de monstres, sorcières et re-monstres, d'ailleurs certains sont plutôt marrant, la pauvre petite va se retrouver coincée dans cet endroit qui n'a rien d'un endroit charmant et paradisiaque. Bien que j'ai plus préféré la première partie à la seconde le voyage de cette pauvre enfant se révèle attachant et réussi, le dessin est fort séduisant même si je suis plus à mon aise devant un dessin fluide mais bon on peut difficilement critiquer un si beau travail. L'univers est riche, plaisant à regarder, les personnages sont attachants et certains sont plutôt funs. En bref, mon premier Miyazaki promet un cinéma beau et inédit à mes yeux, plus qu'à voir les autres.

sparowtony

Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 148 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 01/02/2015

Je ne vais pas mentir: l'animation japonaise ne m'a étrangement jamais tenté. C'est la réputation du film qui m'a poussé à le voir un soir à la télé. Et mon dieu, grand bien m'en a pris. "Le voyage de Chihiro "est donc le "premier" film que je vois de Hayao Miyazaki. J'avais juste vu "Le château dans le ciel" il y a bien longtemps, mais je n'en ai quasi aucun souvenir si ce n'est quelques images. Et donc...que dire ? Que dire ? "Le voyage de Chihiro" est juste une gigantesque claque qui te remet bien en place. Le film peut paraitre un peu long à démarrer...mais dès qu'on est embarqué dans cet univers si étrange et envoûtant, impossible de lâcher le long-métrage. Les qualités sont absolument partout, tout est fait pour nous provoquer un total émerveillement. D'abord, l'animation est bien sur sublime. Les dessins sont de (haute) qualités et les couleurs sont superbes. Une des choses qui m'a le plus émerveillé dans ce film, c'est l'univers créé. Surtout la palette de personnages qui ornent le film. Tous ont un "design" très original: Spoiler: les grenouilles, les poussins géants, l'homme sans visage, Kamajii et ses noiraudes sur pattes......l'univers est d'une richesse hallucinante dans ses personnages et son background, j'avais rarement vu ça. Spoiler: Rien que le fait que le paysage tout autour soit inondé à cause de la pluie dans cet univers si étrange, j'ai aimé. Miyazaki me convainc en un film qu'il est un véritable génie créatif. Aussi, il y a cette capacité de nous immerger dans cet univers et de nous faire croire à absolument tout ce qu'on voit. Parce que dans le genre WTF, "Le voyage de Chihiro" se tient bien ! Mais jamais on est sorti du film: on est juste captivé par la richesse de l'histoire et ses nombreux rebondissements. Car oui, l'histoire de ce film est tout aussi riche que l'univers dans lequel il prend place. Riche en rebondissements et situations excellentes, mais aussi riche de sens. Et à cela s'ajoute une richesse dans les émotions qui m'a foutu sur le ***. Spoiler: On ne peut s'empêcher d'être touché par la peine de Chihiro, on ne peut s'empêcher de rire à sa réaction et celle de la sorcière lors de l'arrivée de l'être putride, on ne peut s'empêcher d'être attendri par les nouveaux compagnons de Chihiro (le bébé métamorphosé en hamster et le petit oiseau), on ne peut s'empêcher d'être ému par l'homme sans visage qui trouve la paix chez la soeur jumelle de Yubalba...je vais m'arrêter là mais je pourrais citer tellement d'autres moments. Tout ça pour dire que Miyazaki nous fait passer par pleins d'émotions, et ce de façon très subtile et jamais forcée. C'est pur. Tout simplement. Il est aussi admirable de voir la maturité de l'histoire, ainsi que le non-manichéisme qui règne dans le long-métrage. Spoiler: Les 2 sorcières ont chacune leur part de bonté et de méchanceté (même si la sorcière qui habite dans sa petite maison est bien plus gentille) et le personnage d'Haku a lui-même quelques mauvais secrets. Puis voir l'évolution de Chihiro qui passe de petite fille peureuse à fille mature et sure d'elle, ça rend sincèrement admiratif tellement on y croit. A ce titre, l'une des scènes les plus représentatives de ça est Spoiler: la scène du train, absolument sublime. C'est pourtant une scène assez simple et sobre....mais la poésie est là encore plus que dans tout le reste du film. Scène accentuée par la superbe musique au ton mélancolique de Joe Hisaishi (a noter que toute la bo est excellente). Franchement, Spoiler: le plan ou Chihiro regarde les paysages déterminée m'a foutu des frissons. C'est rare que je me dise ça, mais ce film contient des scènes qui me font dire: ça, c'est la beauté. La beauté à l'état pur. Quand aux personnages qui ornent le film, tous sont attachants. Chihiro est un personnage auquel on s'attache très rapidement. Elle est aussi perdue que le spectateur et on comprend parfaitement ses réactions. Et malgré qu'elle soit perfectible, elle est remplie d'humanité. Ainsi, Spoiler: sa compréhension envers le pauvre homme sans visage ou même le bébé géant (qui sera par la suite beaucoup plus petit) est touchante. Les personnages cités sont eux-mêmes attachants à leur manière tout comme Haku, Kamajii, Lyn, etc. On notera les messages très justes sur la société de consommation, la pollution (Spoiler: même les dieux sont souillés par les humains et leurs constructions), le passage à l'âge adulte, ou même l'adaptation à un environnement étranger. On sort du film comme on sort d'un magnifique rêve. On pense encore à ce qu'on vient de voir, à toutes les émotions qu'on a pu ressentir. Hayao Miyazaki a réalisé là un pur chef d'oeuvre, explosant quasiment tout ce que j'ai pu voir en terme d'animation. J'étais vraiment sur le choc à la fin...je m'attendais à quelque chose de bon, mais pas à ce point. A conseiller absolument. Hayao, je n'en ai pas fini avec ta filmographie !

fyrosand

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 173 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 06/01/2014

Le chef d'oeuvre absolu du grand maître d'animation Hayao Miyazaki ! Il figure dans mon top 3 des meilleurs dessins animés de tous les temps ( composé de Chihiro, Ame et Yuki et le roi lion ) tellement c'est une oeuvre magistrale . Tout d'abord, l'histoire n'est peut-être qu'un simple voyage à première vue mais qui renferme tellement d'événements, tellement de personnages géniaux ( Haku le garçon dragon, Yubaba sorcière pas si mauvaise que ça, Kamaji homme araignée et ses petites bêtes "boules de suie" ressemblant étrangement aux noiraudes de "mon voisin Totoro" ... ) que ça devient une fable passionnante et brillante . Ce n'est pas un dessin animé classique, c'est une oeuvre à part qui nage entre les clichés sans les frôler ! Par moment sombre, par moment drôle, par moment émouvant, le scénario est d'une finesse exemplaire et la mise en scène, typique de Miyazaki, reste propre du début à la fin . Que dire au niveau du design impressionnant, de l'animation sans faille , des décors réalistes et ultra-précis ? C'est du Ghibli tout craché ! J'aimerais féliciter aussi le boulot de Joe Hisaishi, décidément jamais à court d'idées et qui compose ici sa plus belle partition avec Princesse Mononoke et Ponyo . Oeuvre culminante du studio Ghibli, chef d'oeuvre de Miyazaki, le voyage de Chihiro est une pure merveille dont on n'oubliera jamais le nom !

ALF.

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 259 critiques

4,5Excellent
Publiée le 23/12/2012

LE film de l'animation japonaise signé par le maître du genre; Hayao Miyazaki. Par où commencer ? "Le Voyage de Chihiro" est plus qu'un film, c'est une sorte de rêve et de cauchemar cinématographique, une expérience fantastique au pays du songe. Tout d'abord l'histoire est magique, au bas mot, c'est rempli de pensées philosophiques et d'une aura mystique, quelque chose qui nous renvoie à nous-même mais que nous ne pouvons expliquer. J'y vois un regard sur l'enfance, l'innocence, la condition humaine. Tout est permis dans ce monde, exactement comme dans un rêve, on y rencontre toute sortes de créatures, de situations, tout ça pour en tirer l'essentiel. Le tout est magnifiquement orchestré; l'animation est remarquable, criante de réalisme, l'Univers est extrêmement riche, il y a mille chose à voir et à découvrir et la musique est magnifique. Je n'ai pas plus de mot pour décrire une telle perle. A ne pas manquer.

TheCinéphile95

Suivre son activité 201 abonnés Lire ses 432 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 19/06/2014

"Le Voyage de Chihiro" dévoile un Miyazaki au sommet de son art. On retrouve toute sa magie à travers des personnages haut en couleurs, un scénario enchanteur et une animation ( aux dessin-couleurs réalisé à la main) magnifique. "Le voyage de Chihiro" est incontestablement un des chef d’œuvre de l'animation japonaise.

Anema Gmatique

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 30/11/2013

Emportés dès les premières minutes du film dans un univers fantastique, nous découvrons en même temps que Chihiro le monde qu'a imaginé Hayao Miyazaki. Un monde patibulaire mais intriguant qui laisse libre recours au génie du maître de l'animation japonais. Comme à son habitude il traite des thématiques se reliant à l'enfance et dénonce par moment l'âpreté, l'avidité ou bien même la stupidité humaine. L'animation quant à elle est toujours aussi soignée, elle est accompagnée cette fois d'un fond musical monotone et agréable qui convient idéalement tout au long du film. C'est donc selon moi un succès amplement mérité pour cette oeuvre qui est considérée par beaucoup comme le meilleur film d'animation.

Trelkovsky

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 263 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 12/07/2012

Si "Princesse Mononoké" avait déjà révélé au monde entier le génie de son auteur, il aura encore fallu attendre "Le voyage de Chihiro" pour que ce dernier soit définitivement gravé dans le marbre. Chef d'œuvre parmi les chefs d'œuvre, il est l'occasion pour le maître japonais de laisser exploser son imaginaire et de faire voyager le spectateur dans l'univers foisonnant d'une culture fascinante (qui ne manquera pas de nous dépayser, nous les occidentaux) pour au final nous faire partager son regard sur le monde. À travers ce monde gorgé d'excès en tous genres dans lequel voyage la jeune Chihiro, Miyazaki ne fait que tendre un miroir déformant au sien, celui de la société japonaise d'aujourd'hui (et pas seulement ...). À l'image du Sans-Visage - créature terrifiante et grotesque créant de l'or à volonté pour soudoyer n'importe qui, cette société rongée par l'avidité et le pouvoir de l'argent s'englue toujours plus dans appétit morbide qui ne fait qu'accélerer sa décomposition. Mais toujours chez Miyazaki la grande réfléxion (en général pessimiste) s'accompagne d'une réfléxion bien plus intimiste et porteuse d'espoir. À travers le parcours initiatique de l'héroïne, le cinéaste traite du passage de l'enfance à l'adolescence : un premier amour (quoique peut être imaginaire mais en tous cas bien réel dans le coeur de la jeune fille), l'omniprésence du thème du temps (un parc où ce dernier semble suspendu, un train filant sur des eaux calmes, un dragon-rivière - qui permet à Miyazaki de montrer une fois de plus combien il est un grand poète), la prise de conscience de l'hostilité du monde ... il tire, avec toujours son extraordinaire sensibilité, la quintessence de cette difficile transition, qui verra venir une véritable responsabilisation de l'individu. Un individu qui saura peut être participer à la construction d'un monde meilleur ... Une fois de plus, les sublimes dessins du réalisateur ne sonnent pas creux et témoignent d'une intelligence rare, d'une capacité à décrire le monde et à en rendre compte inouïe et d'un sens de la poésie incontestable. Une fois de plus, le monde cruel dépeint laisse entrevoir - toujours au plus proche des êtres - la possibilité d'un avenir plus radieux.

Mad Gump 10

Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 716 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 08/08/2015

Théoriquement, Le voyage de Chihiro est mon deuxième Miyasaki, mais comme je ne garde aucun souvenir de Mon voisin Totoro que j'ai vu tout gamin, et bien je peux le considérer comme mon premier. J'aime beaucoup ce film : l'animation est belle, les personnages sont attachants, l'univers et sympathique et intéressant, et à mon avis c'est là que ça se joue dans l'appréciation du film : si on adhère à l'univers, on je peut qu'adorer le film. Moi personnellement j'aime beaucoup ce monde pleins de mystère, de magie, de poésie, avec des personnages non manichéens et charismatiques ou attachants. Ensuite il y a la musique qui joue un grand rôle dans la poésie du film, l'histoire qui se suit sans ennui, les trouvailles absolument géniales telles que le train sur l'eau, le sans-visage, la chaufferie du vieux Kamaji... Et puis cette fin Spoiler: où on ne peut pas s'empêcher d'être triste pour Chihiro de quitter un tel univers où elle a trouvé l'amitié, l'amour, le courage... C'est superbe. Fans d'animation japonaise ou non, ce film est une merveille à voir.

Antony.M

Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 642 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 28/02/2016

Une Pure Merveille. Après le majestueux Princesse Mononoké, le réalisateur japonais Hayao Miyazaki revient avec sa nouvelle pépite d'Animation qui nous emmène dans un voyage Étrange et Merveilleux comme il en a le secret. Grace a une Réalisation somptueuse qui nous fait voyager a travers des Décors qui sont d'une incroyable inventivité tout en étant d'une pure beauté tout en disposant de Graphismes tout simplement somptueux et qui est servi par une BO magique de Joe Hisaishi qui nous transporte avec émerveillement dans cette magnifique aventure qui sied parfaitement au long métrage. Ensuite le Scénario est Passionnante en regorgeant de belle surprises scénaristiques qui parle également de certains thèmes universels avec une trés grande maturité dont les 2h00 que dure le film passent a grande vitesse, ajouter a cela une multitude de scènes mémorables rempli d'aventures,d'humour,de poésie et d'émotion qui y sont parfaitement intégrer au long métrage. Enfin le film possédé une galerie de Personnages hauts en couleurs et trés bien exploiter comme la fameuse Chihiro que l'on découvre au début comme une petite fille gâtée et égoïste mais qui finit par évoluer d'une étonnante manière dont on parvient a s'énormément a s'attacher a cette jeune fille qui va faire de multiples rencontres surprenantes dans cet univers parallèle coloré comme la terrifiante sorcière Yubaba en passant le mystérieux Kaonashi un personnage masqué sans visage ainsi que l'intriguant Haku qui possède un passé mystérieux mais aussi une galerie de Créatures baroques qui viennent enrichir le récit avec en prime un Doublage Vocale d'excellente qualité. En Conclusion, Le Voyage de Chihiro est un merveilleux Dessin Animée Japonais comme en voit rarement de nos jours et qui livre ici un belle hommage a Alice au Pays des Merveilles tout en étant a la fois Poétique,Drôle,Poignant,Dérangeant et Magique qui entre incontestablement au panthéon des Chefs D’œuvres du Cinéma D'Animation des années 2000 qui éblouira petits et grands devant ce magnifique bijoux a redécouvrir impérativement.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top