Eternal Sunshine of the Spotless Mind
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,2 pour 27 949 notes dont 1 791 critiques  | 
  • 1090 critiques     61%
  • 426 critiques     24%
  • 62 critiques     3%
  • 99 critiques     6%
  • 60 critiques     3%
  • 54 critiques     3%

1791 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
-BartMan-

0 abonné | Lire ses 92 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un véritable, un vrai, un éternel film romantique bien loin des niaiseries classiques que nous offrent beaucoup de réalisateur en manque d'imagination et d'inspiration. Que dire de ce film hors du commun, tout d'abord le grand Jim Carrey est méconnaissable, bien plus encore que dans son rôle phare dans ''The Truman Show'' ou autres pitreries comme le Mask ou Ace Ventura... Le scénario est magnifique et très bien pensé, grandement astucieux et original, le twist final (si l'on peut l'appeler ainsi) est d'une efficacité redoutable, réaliste et mémorable. Kate Winslet y est elle même très convaincante, ce petit couple ordinaire enrobé de défauts nous passionne fortement et nous font jaillir des émotions intenses. Donc oui, c'est vraiment l'un des 100 films à voir avant de mourir, Eternal Sunshine demeurera ce qu'il y a de meilleur dans le genre dramatique, romantique et parfois bien comique, un pur bonheur de vérité et de tendresse concernant les rapports et les problèmes conjugaux de la vie de tous les jours, grand classique assuré je vous dis.

Jeremy69330

19 abonnés | Lire ses 719 critiques |

   3.5 - Bien

Bien que chronologiquement difficile à suivre (principal reproche), ce film reste tout de même fort sympathique avec un scénario original et raconté un peu dans le désordre. Les deux acteurs principaux sont très bien dans leur rôle (Winslet en est presque surprenante). Néanmoins cet absence d’ordre chronologique semble apporter des incohérences, ou plutôt des non-dits avec certains manquent d’explication. Par exemple, pourquoi Clem s’est-elle fait effacé la mémoire en premier lieu ? Bref, il faut faire intervenir un peu de poésie et ne pas trop rationalisé. L’histoire d’amour reste originale et change des sentiers battus. Bon film.


MC4815162342

98 abonnés | Lire ses 1302 critiques |

   4 - Très bien

Eternal Sunshine of the Spotless Mind est un... déjà un long titre mais également une très belle surprise, j'aime beaucoup Soyez sympas, rembobinez et L'Ecume des jours donc je me suis dit: Carrey dans un univers barré à la Gondry ça peut être très bon, et effectivement c'est très bon, on pourrait croire qu'on va se trouver devant un film romantique à deux balles et finalement pas du tout, ce film tire grandement dans la science-fiction. Plusieurs années après avoir rencontré Clementine, le fille qui change de couleurs de cheveux comme de culotte, oui j'avais envie de dire culotte, en même temps il en parle de sa culotte dans le film, bref, après avoir passé un long moment en couple avec Joel elle décide de l'oublier, pour cela une machine existe, elle supprime tous les souvenirs qu'on ne veut plus, Joel ayant du mal à se faire à l'idée qu'elle ne le connait plus décide lui aussi de l'oublier mais pendant le processus il ne veut plus oublier, une folle poursuite entre les gars derrières la machine et Joel dans ses souvenirs va débuter. Oui vous ne comprenez rien, tant pis, vous n'avez qu'à voir le film ! Niveau esthétique, Gondry a déjà prouvé qu'il pouvait proposer du déjanté original, et il continu de le prouver avec ce film extrêmement bien mis en scène, ça part dans tous les sens et pourtant on arrive complètement à suivre, l'histoire en plus d’être belle est captivante, le casting est lui aussi épatant, Jim Carrey et Kate Winslet en têtes, ils sont vraiment géniaux, Carrey continu de m'épater dans ses rôles sérieux, Kirsten Dunst, Elijah Wood, Tom Wilkinson et Mark Ruffalo sont également de la partie, le look de Ruffalo est jouissif. Un très bon film, vraiment à voir, un univers touchant et fou.

benizato

1 abonné | Lire ses 56 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Magnifique! Sans aucun doute le film le plus abouti issue de l'imagination très fertile de Gondry. Jim Carrey est tout simplement énorme, surtout quand il sert un scénario aussi riche et original que celui-ci. Résultat : un pur chef d'oeuvre.

Razimbo

3 abonnés | Lire ses 3 critiques |

   1.5 - Mauvais

La romance et la poésie semblent à priori être au rendez vous... et encore. Le problème majeur, c'est la construction. Décousu dans tous les sens il est difficile de se laisser porter par les émotions que nous sommes venu chercher. Quand on veut trop en faire, on en fait trop et Eternal sunshine en est la preuve. Brusqué par un scénario aux complexités inutiles, le spectateur est désorienté et peine à rentrer dans l'oeuvre.

Alex A.

1 abonné | Lire ses 35 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

En voila un film qui ne ressemble à aucun autre, loin des comédies romantiques habituelles où il se passe toujours la même chose. Ici, on se demande bien comment ça va se terminer, et une fois qu'on le découvre, on est bluffé et même bouleversé. Nous ressentons une sensation et une émotion que nous ressentons avec peu de film. Concernant le scénario, il est très complexe, ambigüe mais tellement original, la réalisation est très bonne et le jeu d'acteurs est quand à lui époustouflant, surtout Jim Carrey qui nous joue ici un rôle sérieux d'un homme mélancolique, sobre et raisonné. Loin de ses pitreries de " Menteur Menteur " ou de " The Mask ", au contraire ici, son jeu est très touchant, et peu être son meilleur film. " Eternal Sunshine of the Spotless Mind " fait parti de ces films qui resteront à jamais gravés dans les mémoires pour leur originalité et l'émotion qu'ils nous font vivre. Un chef d'œuvre qu'il faut voir au moins une fois dans sa vie !

Moon In June

0 abonné | Lire ses 20 critiques |

   4 - Très bien

Scénario original, distribution efficace,montage inventif, mais un romantisme un peu trop féminin, et quelques longueurs et répétitions.

Attila de Blois

32 abonnés | Lire ses 1576 critiques |

   4 - Très bien

Jim Carrey nous avait déjà prouvé, par le passé, qu'il pouvait également jouer des rôles sèrieux, dans un registre plus dramatique (comme par exemple dans "The Truman Show" ou encore dans "Man on the Moon"). Cet aspect de la carrière de l'acteur américano-canadien se confirme une nouvelle fois dans "Eternal Sunshine of the Spotless Mind"; une oeuvre de science fiction romantique réalisé par Michel Gondry (son deuxième long métrage). Par son concept de processus d'effacement mémoriel, la romance développée ici sort des sentiers battus et, appuyé par un solide scénario et une réalisation impeccable, fait d' "Eternal Sunshine of the Spotless Mind" une oeuvre unique et captivante.

Kloden

17 abonnés | Lire ses 615 critiques |

   2.5 - Moyen

J'en veux vraiment à Eternal Shunshine of the Spotless Mind, autant pour les promesses qu'il évente que pour l'impression embrouillée qu'il me laisse. Du bon, du moins bon, du génie mais un certain manque de maîtrise ; il y aurait sans doute matière à un interminable débat quant au degré d’achèvement atteint par cette histoire des facéties de l'esprit humain - celui de Jim Carrey et Kate Winslet, étonnants dans de très bons contre-emplois, dont les personnages font l'erreur de souhaiter effacer une romance dont il se rendront peut-être trop tardivement compte de l'importance. D'autant que le métrage dégage la même poésie que son titre, porté par la frénésie créative du publicitaire Michel Gondry, qui jongle entre la folie douce et la douceur onirique sans jamais trop en faire. Rien à dire, ce qu'il veut dire, ESotSM s'offre des images totalement en mesure de l'exprimer. De plus, le parti pris est extrêmement original et offrait a priori énormément d'idées affleurantes. Le pitch me faisait quand même peur tant il semble renfermer une idée simpliste, celle d'une mémoire cloisonnée, dont on pourrait effacer certains éléments sans affecter l'ensemble de l'édifice mental. L'hypothèse plus sensée d'un champ de souvenirs en interaction, liés dans un nœud inextricable, le film finit par la poser, mais ayant déjà établi le postulat à l'avance, j'ai quand même bien eu le sentiment d'être pris pour une buse. Heureusement, tout ceci n'est qu'un à-côté du propos et d'ailleurs Gondry, aidé de son scénariste Charlie Kaufman, s'amuse rapidement à dessiner la mémoire comme un outil élastique, modifiable. Un moyen tant de perdre le spectateur que de proposer un voyage spirituel (au sens littéral du terme) exhaustif et très chargé. Voilà qui appelle sans doute à plusieurs visionnages mais au tout premier, l'ensemble paraît fouillis et bourré d'incohérences, certaines impardonnables. D'autant que le propos s'épuise vite, bien qu'on tente de le combler par des histoires annexes sans grand intérêt (sinon celui de relancer l'histoire du couple à un moment donné). Puis la romance souffre vraiment de ces accrochages scénaristiques. Regrettable tant l'alchimie du couple dépareillé opère - le tandem personnifiant dans ses différences la love story universelle, tant la narration donne à merveille l'idée de boucle, tant le message sur la survivance de l'amour et surtout la vision douloureuse du couple passent. Mais en définitive, la romance se noie dans les remous outrancièrement complexes du canevas, qui je le veux bien, la rendent encore plus belle car difficile, mais m'ont indisposé à me concentrer à fond sur sa pureté. Je ne suis pas d'une émotivité hypertrophiée, pour faire dans l'euphémisme, et bien des histoires d'amour se sont cassées la gueule sur mes réticences subjectives. Mais le plus dingue, c'est que de ce point de vue Michel Gondry avait tout pour réussir, et se foire pourtant là où il avait tout pour carrément m'enthousiasmer : son scénario quasi à tiroirs et ses questionnements annexes. L'amour naît d'une alchimie complexe, fragile et versatile. Le problème, c'est qu' Eternal Sunshine of the Spotless Mind rappelle aussi, se posant presque en contre-exemple, qu'il en va de même pour le cinéma.

AuroraD.

0 abonné | Lire ses 13 critiques |

   2.5 - Moyen

Malheureusement, les nombreux flash-back perdent le spectateur qui ne s'y retrouve plus. L'histoire reste confuse et on ne peut pas apprécier le jeu des acteurs à leur juste valeur. Vraiment dommage.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Eternal Sunshine of the Spotless Mind Bande-annonce VF
322 838 vues
Eternal Sunshine of the Spotless Mind Extrait vidéo VF
23 572 vues
Eternal Sunshine of the Spotless Mind Extrait vidéo (2) VF
12 869 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné