Harry Potter et l'Ordre du Phénix
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,8 pour 40 130 notes dont 2 607 critiques  | 
  • 725 critiques     28%
  • 649 critiques     25%
  • 243 critiques     9%
  • 497 critiques     19%
  • 309 critiques     12%
  • 184 critiques     7%

2607 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
tanguyt34

1 abonné | Lire ses 70 critiques |

   3.5 - Bien

Harry Potter et l'ordre du Phénix ou le pavé de mille pages excellent, un de mes livres préféré. Mike Newell cède sa place à David Yates lui aussi sorti tout droit de nulle part et qui je trouve va être un mauvais choix pour la fin de la saga. C'est aussi a partir de ce livre que J.K Rowling à levé le pied en disant: Faites moi les meilleurs films possible.(ERREUR) Bref focalisons nous sur ce film, qui n'est pas mauvais non plus. Je pense que le film aurait du être séparé en deux parties, juste pour le choc, cet opus là est le plus court en film mais c'est le plus long en livre(1000 pages quand même)."Harry Potter et l'Ordre du Phénix" a peut-être toutes les qualités mais aussi tous les défauts que son prédécesseur n'avait pas ! Tout d'abord, il convient de noter la qualité de la mise en scène : David Yates est un réalisateur plus exigeant que Mike Newell et comme Cuarón, il a une réelle approche artistique qui fait de cette œuvre un film personnel qui regorge de bonnes idées. Le problème est que Yates est aussi un débutant dans les blockbusters et qu'il commet ainsi quelques maladresses. Le rythme est souvent très dynamique, Spoiler : notamment à travers les rêves et visions épileptiques de Harry, les zooms sur les articles de journaux animés et la succession de saynètes représentant la progression de l'Armée de Dumbledore et les tentatives de Rusard de la prendre au piège ; si les deux premiers points sont très réussis et donnent au film son ambiance particulière, cette guéguerre entre les partisans d'Ombrage et ceux de Dumbledore est plutôt embarrassante et dotée d'un humour assez peu adapté. À cause de ça, le développement de l'intrigue semble trop expéditif et ne reflète pas la complexité du roman qui est après tout le plus long de la saga. Le film est donc bien trop court et la profondeur des personnages n'a visiblement pas été privilégiée, tellement les membres de l'Ordre apparaissent comme des faire-valoir. De plus, les explications sur l'intrigue générale et les dialogues introspectifs sont rares et largement insuffisants, comme si le scénariste était conscient du décalage entre le quatrième volet rempli d'action et celui-ci plus posé et avait décidé de limiter les échanges entre les personnages pour que le spectateur ne s’ennuie pas, ce qui se révèle bien stupide car, une fois la projection terminée, on se rend compte que les projets de Voldemort au Département des mystères restent flous et que l'importance de la prophétie a à peine été esquissée. C'est assez dommage et le film semble ainsi trop précipité pour laisser sa marque. Heureusement, la beauté des décors et de la mise en scène sauve le reste, et à ce titre, la maison des Black, le Ministère de la Magie et l'impressionnante prison d'Azkaban sont particulièrement réussis. Un autre aspect très positif découle des flash-back de Harry, qui font ainsi intervenir des images des quatre volets précédents, ce qui permet d'unifier une saga qui manquait parfois de cohérence dans ses changements de styles. Ce seul point rend peut-être la présence de Yates à la réalisation indispensable, ou rend en tout cas l'épisode véritablement central. En revanche, la fin du film est peut-être une des plus décevantes des différentes adaptations. En effet, si ce qu'on voit du Département des mystères est incontestablement très beau, on n'en voit hélas pas assez ! Les événement s'y déroulant constituent un des meilleurs passages de la saga à l'écrit : de par son étrangeté et sa richesse en détails (la salle du Temps, celle des cerveaux, l'arcade...), elle recelait une infinité de possibilités de mise en scène, et n'importe quel réalisateur aurait pris son pied en les filmant. Bien sûr, c'est sans doute aussi une question de budget, mais cela amène un grand vide qui aurait pu constituer une séquence incroyablement marquante. Spoiler : Je trouve la mort de Sirius baclée, également la scène ou Harry est censé s'énerver contre dumbledore. Côté nouveaux acteurs: Imelda Staunton et Evanna Lynch sont particulièrement bien choisies dans leurs rôles respectifs de l'odieuse Dolores Ombrage et de l'excentrique Luna Lovegood. Imelda Staunton joue très bien et elle a tout un tat de mimique énervantes pour rendre le personnage diaboliquement énervant mais efficace. En revanche, je n'aime pas la performance de Helena Bonham Carter(qui est elle aussi nouvelle) et elle est un peu trop énervante avec ses rires insupportables. Je trouve qu'elle surjoue notamment dans les Reliques de la mort. Côté musique, Patrick Doyle laisse sa place à Nicholas Hooper qui signe de très bons morceaux mais pas à la hauteur de son prédécesseur et de John Williams. Travail correct de la part de David Yates qui même si le film ne casse pas trois pâtes au canard, il s'en sort tout de même bien pour un réalisateur sorti de nulle part. Ce qui n'ai pas le cas pour le film suivant...

Mehdi Bettayeb (@dawasta)

18 abonnés | Lire ses 564 critiques |

   3 - Pas mal

Toujours plus sombre, Harry va de plus en plus mal à mesure qu'il glisse vers le coté obscure de la force. Encore un film de qualité, plus centré sur les tourments psychologiques du héros et mettant le doigt sur les manipulations de l'opinion publique et les travers du système politique des sorciers (reflet du nôtre évidemment), mais qui se rattrape coté action avec un climax très spectaculaire. La grande bataille est annoncée, et on voit clairement dans cet épisode que les éléments se mettent en place. On note aussi l'arrivée des personnages atypiques de Spoiler : Luna Lovegood et Bellatrix Lestrange. (Pas mal)


FredoBsi

0 abonné | Lire ses 59 critiques |

   3.5 - Bien

Difficile adaptation que celle de ce 5ème pavé de la saga, surtout en considérant la taille de la brique mais aussi son contenu, qui se veut souvent introspectif et délaisse l'action pure avant son final agité ... Dans l'absolu, le film se débrouille franchement bien en considérant les entraves et les défis qui l'attendaient au tournant, en matière de travail de réécriture et de rythmique, ce serait osé de dire le contraire ... On regrettera probablement une grosse partie du côté introspectif qui passe à la trappe : Harry doutant en se supposant être manipulé par Voldemort, puis remettant en question l'image de son père en l'ayant entrevu ce qui se fait sans conséquence dans le film ... En fait, une bonne partie des soubresauts émotionnels de Harry sont occultés dans le film, et simplement minimisé en Harry se demandant s'il ne devient pas Voldemort du fait de ses sautes d'humeur, ce qui est un peu un pied de nez à la thématique adolescente du livre, parfois pas subtile mais intéressante ... D'un côté, certaines idées sont agréables (les séances d'entrainement sous la tutelle de Harry sont agréablement filmées), d'autre le sont moins (le demi-frère de Hagrid qui pour moi est beaucoup trop ''gros bébé'' ce qui ruine la scène potentiellement classe qui devait avoir lieu avec les centaures) ... Qui plus est, là où le livre se veut parfois maladroit dans ses explications (les décisions de Dumbledore, les manipulations de visions de Voldemort), le film agrandit plus encore la blessure en expliquant à minima certaines choses, ne serait-ce que le fait que la vision de Sirius avec Voldemort était une fausse vision incitant Harry à l'action imprudente ... De même, les affrontements de fin de film, tout en restant classe, restent en-deça de l'imagerie que je m'en faisais en lisant le livre, qu'il s'agisse de musique ou de mise en scène, où même d'architecture dans le descriptif des différentes salles des mystères (à l'inverse, très beau travail de création autour de nombreux autres décors de cet opus). En bref, un travail malgré tout de bonne qualité sur un produit difficile à adapter et non exempt de tares en soi ... et une très belle interprétation rose bonbon pour Dolores Ombrage, totalement réussie. 14,5/20 Les plus : Le travail artistique (le ministère notamment). La mise en avant de Luna Lovegood Dolorès Ombrage, finement jouée La composante sentimentale revue à la baisse Les montages dynamiques (entrainements de défense) Le moment Fred-George très jouissif face à Ombrage Les Moins : Le demi-frère de Hagrid, ridicule Un petit quelque chose de pas aussi classe que prévu dans le final Plusieurs personnages sous-exploités (Lupin, Tonks ...) Manque de renvoi à l'introspectif d'Harry à l'écran Clarté des explications parfois pas au top Émotionnel de Harry fort édulcoré

Indocile

0 abonné | Lire ses 10 critiques |

   4.5 - Excellent

Une nouvelle fois le réalisateur change. Cela en devient lassant. Même si le film est assez bien réussi, cela reste un point négatif à la stabilité de la saga dans un sens. Même si on ne le ressent pas au premier coup d'œil il y a foule de petits détails, signature du réalisateur, qui pourraient gêner (ou dans les cas extrêmes choquer) les puristes et les plus grands accros parmi les fans. On s'y fait rapidement. Le défi est relevé cependant, car mettre presque 1000 pages à l'écran était un immense pari. La cape virevoltante d'Alan Rickman et l'arrivée du personnage de Luna Lovegood donnent un peu de fraicheur à cet opus qui nous fait voyager dans le monde des secrets tant Spoiler : par les groupes que sont l'Ordre du Phénix et l'Armée de Dumbledore que par la visite au département des mystères lors de l’excursion extra-scolaire non-autorisée au ministère de la magie. C'est un régal que de visionner les décors réalisés avec soin et tout aussi délectable est le jeu du grand Alan. J'adore la scène dans le bureau d'Ombrage lorsqu'il avoue a demi-mots pour le Veritaserum et qu'il fait mine de ne rien comprendre des élucubrations d'Harry. Le personnage d'Ombrage prend de la couleur au fur et à mesure qu'il prend de l'ampleur et monte en grade à l'écran à l'instar du livre. Spoiler : D'un rose presque pâle elle évolue à un rose criard. L'actrice rend le personnage infecte dans un jeu d'acteur remarquable. De l'autre côté on a une Luna dans la lune, Spoiler : complètement à côté de ses pompes et pourtant bien présente pour ses ami(e)s.

thxoptimizer

5 abonnés | Lire ses 857 critiques |

   3.5 - Bien

Le jeune casting est désormais arrivé à maturité. Mais ici ce qui déçoit, c'est la simplicité de l'histoire. Du coup, le film semble assez bavard sans que le récit n'avance bien loin, et ce qui aurait pu être axé sur le côté politique n'est que brossé superficiellement. Décevant. Note : l'effet spécial de la tête de Sirius Black dans le feu est complètement cheap : c'était bien mieux fait dans l'épisode précédent!!

Le cinéphile

15 abonnés | Lire ses 867 critiques |

   2.5 - Moyen

Cet Harry Potter 5 apparait comme une transition entre ce qui se passe avant et après dans la saga. Un long métrage pratiquement inutile qui enchaîne les scènes de remplissages, les mauvais dialogues et les situations inintéressantes! Reste les personnages attachants et une sorte d'hypnotisation étonnante.

SSiders

23 abonnés | Lire ses 292 critiques |

   3.5 - Bien

David Yates, quatrième et dernier réalisateur de la franchise "Harry Potter", livre pour sa première réalisation dans la célèbre saga un cinquième film bien décevant de ce qu'on a vu dans les précédents films. Alors, certes, ce nouvel opus est beaucoup plus sombre, peut-être trop justement, car on en vient même à haïr Daniel Radcliffe durant les trente dernières minutes. De plus, ce film souffre de pas mal de longueurs, et laissent finalement place à de longs dialogues. "L'ordre du Phénix" reste selon moi l'un des opus les plus décevants de la saga avec le sixième. Sans remettre en cause les excellents jeux d'acteurs et les magnifiques effets spéciaux, accompagnés d'une bande-originale sublime.

snicolas

2 abonnés | Lire ses 54 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Divertissant et drôle. un très bon film pour les parents et les enfants.

cho6

1 abonné | Lire ses 87 critiques |

   2.5 - Moyen

Critique de mi parcours dans la saga HP. Du 1er au 5e rien ne change, c'est toujours aussi mal réalisé et peu passionnant. Adapté un livre est décidément fort difficile. Au risque de faire crier les fans de la saga littéraire, le réalisateur aurait du prendre prendre plus de libertés pour rendre une copie mieux adapté au grand écran.

Pauline G.

6 abonnés | Lire ses 238 critiques |

   3.5 - Bien

Ce cinquième opus de la saga Harry Potter continue de gagner en maturité en posant la question de l'affranchissement des jeunes vis-à-vis de l'ordre social pour devenir des adultes. Mais peut être pour combler, semble-t-il, un scénario sans grande profondeur, ça part un peu dans tous les sens sans vraiment donner de fil conducteur à tout ce méli mélo alors justement que son prédécesseur avait choisi de s'articuler autour de la facette "aventure et quête de soi". Là, le fantastique, l'extraordinaire, le magique et l'intensité dramatique sont étouffés par la tyrannie d'Ombrage là où Yates aurait pu justement jouer du contraste pour les faire ressortir davantage. Dommage... Heureusement, le personnage farfelu d'Ombrage apporte une touche d'humour bien venue, humour rose bonbon, certes drôle, mais qui laisse tout même un peu amer quand il vole la vedette à la guerre sombre et sans merci qu'on attend de voir entre deux forces fantastiques quand on regarde un épisode de Harry Potter. Ça reste quand même un divertissement agréable mais qui aurait mérité d'être moins sage pour gagner en profondeur.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Harry Potter et l'Ordre du Phénix Bande-annonce VF
765 874 vues
Harry Potter et l'Ordre du Phénix Bande-annonce VO
1 280 517 vues
Harry Potter et l'Ordre du Phénix Teaser VF
1 609 515 vues
16 vidéos liées à ce film
Playlists
7 vidéos
Quand les gros durs écrasent une larmichette...
6 vidéos
Xavier Dolan dans tous ses états !
4 vidéos
On peut aussi rire avec "50 Nuances de Grey" !
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné