Mon Allociné
Basic Instinct
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,6 11405 notes dont 460 critiques
30% 139 critiques 37% 168 critiques 16% 72 critiques 11% 50 critiques 4% 17 critiques 3% 14 critiques

460 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
Jonathan Mele

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 871 critiques

4,0Très bien • Publiée le 06/08/2016

Pourquoi ce polar des 90's est devenu culte ? Peut-être grâce au courbe de Sharon Stone, au jeu flamboyant de Michael Douglas. Il y a de ça. C'est surtout un film qui montre ses cartes tout de suite, mais ne cesse de bourlinguer le spectateur sur de fausses pistes. Et le pire c'est qu'on tombe dedans pied de nez. Sa dimension culte en ai donc légitime, Paul Verhoeven étant le cinéaste coquin de sa génération, un peu basique (sic) dans sa façon de filmer, mais tellement bon narrateur.

Chris46

Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 694 critiques

4,0Très bien • Publiée le 01/08/2016

" Basic Instinct " film culte de Paul Verhoeven . C'est l'histoire de Nick Curran ( Michael Douglas ) un inspecteur de police de San Francisco qui enquête sur le meurtre d'une star du rock tué de 31 coup de pic à glace par une inconnue alors qu'il faisait l'amour . Nick apprend que le chanteur fréquentait Cattherine Thramell ( Sharon Stone ) une riche et brillante romancière . Au cour de son enquête il s'apperçoit que les parents de Catherine sont mort dans un accident suspect , que son professeur de psychologie à été assasiné dix ans plus tôt à coup de pic à glace et qu'enfin une de ses meilleurs amies à tué en 1956 ses 3 enfants et son mari . Il va alors la suspecter du meurtre de la rock star ... " Basic instinct " est un film culte de Paul Verhoeven ( robocop , total recall , starship troopers ... ) qui connu à sa sortie en 1992 un énorme succès mondial ( plus de 4,6 millions d'entrées en France . Plus gros succès de l'année 1992 en France ) . Paul Verhoeven le spécialiste des films de science-fiction culte ( robocop , total recall ...) quitte temporairement l'univers de la science fiction pour mettre en scène un thriller d'une redoutable efficacité . L'histoire est vraiment prenante et captivante et nous tient en haleine du début à la fin celle d'un flic jouer par Michael Douglas qui va tout mettre en œuvre pour connaitre l'identité du meurtrier d'une star du rock tué au pic à glace . Il va suspecter une romancière jouer par la sublime Sharon Stone qui va jouer sur l'ambiguïté concernant sa culpabilité et sa va être tendu . Si au premier abord la culpabilité du personnage de Sharon stone ne fait aucun doute plus on avance dans le film et plus on doute grâce à de nombreux rebondissements et grâce au personnage de Sharon Stone qui entretien l'ambiguïté sur sa culpabilité . Et jusqu'à la toute dernière seconde de la dernière scène du film on est dans le doute concernant l'identité de la meurtrière . Paul Verhoeven entretien le mystère et brouille les pistes jusu'à la toute fin du film . Le plan final est dailleurs excellent Spoiler: avec le pic à glace sous le lit qui nous fait à priori comprendre que c'est finalement Sharon Stone la meurtrière qui a manipuler tout le monde du debut à la fin .Une scéne qui nous fait comprendre qui est la meurtrière tout en laissant quand même planer le doute . .On est vraiment captiver de bout en bout devant cette enquête captivante grâce à un très bon suspense , de bons rebondissements , de la tension , une touche d'action , d'érotisme et de violence . Paul Verhoven a signé un thriller sulfureux qui mélange habilement scènes érotiques comme les scénes assez chaude entre Michael Douglas et Sharon stone ou scènes violentes comme la scéne du meurtre de la rock star au pic à glace assez violente . C'était assez novateur à l'époque . Sa à dailleurs fait naître un nouveau genre le " thriller érotique " . C'était assez novateur et sa à dérouter certaines personnes à l'époque dont la critique et en particulier la critique américaine qui a descendu le film à l'époque le jugeant pornographique , mysogine et homophobe . Ils ont rien compris ceux là . Heureusement que le public , plus intelligent , lui a fait un triomphe et en a fait un film culte . Le film contient quelques séquences mémorables comme la très célèbre scène de l'interrogatoire de Sharon Stone devenu culte . Tout ceux qui ont vu cette scéne savent pourquoi . Je croit que jamais autant de monde n'a fait autant d'arrêt sur image que durant cette scéne . Le film est porter par le duo Michael Douglas / Sharon Stone . Michael Douglas est vraiment excellent en inspecteur de police déterminé à trouver l'assassin d'une star de rock tué de 31 coups de pic à glace . Il va soupçonner une romanciére qui va lui retourner le cerveau en jouant sur l'ambiguïté concernant sa culpabilité . Il va devoir rentrer dans son jeu pour essayer de savoir qui a vraiment tuer la star du rock . Sharon Stone est époustouflante en femme fatale sensuelle , provocante et mysterieuse , romancière a ses heures , qui va jouer avec les flics et en particulier avec le personnage jouer pas Michael Douglas en jouant sur l'ambiguïté sur sa culpabilité . Elle va tenter de faire tomber sous son charme pour mieux le manipuler ce que ce dernier acceptera pour essayer de la coincer . Le duo Michael Douglas / Sharon Stone fonctionne à merveille . La tension est très palpable lors des scènes entre Michael Douglas et Sharon Stone qui sont prenante et tendu Spoiler: ( on se dit que Michael Douglas va en avoir marre et qu'il va lui en foutre une à un moment donner pour qu'elle lui dise enfin la vérité . Ou alors qu'elle va le faire tomber dans un piège . Sans parler des scènes où ils font l'amour qui sont très tendu . On a peur qu'il se prenne un coup de pic à glace ) . Sharon Stone qui avait été révélé deux ans plus tôt dans " Total Recall " où elle jouait la femme de shwarzy ( déja sous la direction de Paul Verhoeven ) devint , grâce au succès planétaire de " Basic instinct , une star mondiale et un sex symbole pour toute une génération . Le film est sublimer par la magnifique musique de Jerry Goldsmith qui colle à merveille à l'ambiance du film . " Basic Instinct " Un trhiller culte des années 90 à ne surtout pas louper .

H.R.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 175 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 01/08/2016

Je l'avais déjà vu il y a quelques années (fin 1990s, j'étais assez jeune à l'époque). Pas revu depuis, revu hier soir et... c'est beaucoup moins bien que dans mon souvenir. Le problème principal, c'est la profonde antipathie qu'inspirent les protagonistes de ce film. L'inspecteur de police lui-même est, selon moi, un personnage bien négatif : soucis de consommation d'alcool, comportement agressif voire violent, brutalité avec les femmes dans ses rapports sexuels. Comment veut-on que le spectateur éprouve de la sympathie pour un tel personnage principal et s'identifie à lui ? Même si Michael Douglas joue très bien. Mais son côté sociopathe ne m'a pas plu du tout. Catherine Trammell ? Franchement, est-ce que tout homme équilibré ne fuirait pas une femme pareille ? Elle respire la psychopathie et la manipulation de toute sa personne. Même si elle est très belle et que Sharon Stone interprète très bien cette femme ambiguë et possédant une certaine forme de charisme, moi je croise une femme comme ça, je m'éloigne le plus possible d'une dérangée pareille. Et je ne parle pas du reste des personnages, qui ont tous l'air de pervers ou de refoulés. Les policiers ont des têtes antipathiques pour des représentants de la loi. L'intrigue réserve du suspense et quelques rebondissements habiles. mais que l'on voit venir malgré tout. La touche d'érotisme a peut-être pu choquer à la sortie du film, mais depuis ça semble bien anodin. La réalisation reste bonne.

tony-76

Suivre son activité 388 abonnés Lire ses 990 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 01/08/2016

Basic Instinct, un thriller érotique aussi excitant qu'imprévisible. Ce film était une grande révélation lors du Festival de Cannes 1992 avec ses scènes de sexe explicites et l'esthétisation de la violence. Tout commence avec l'officier de police Nick Curran (Michael Douglas) qui enquête sur le meurtre sauvage d'une rock star. Durant son enquête, Curran se lance dans une relation et dans un jeu torride avec la suspecte principale, la belle et mystérieuse Catherine Tramell (Sharon Stone)... Le suspense est insoutenable dans Basic Instinct, on éprouve beaucoup de doutes, de curiosité envers le récit. Les rebondissements ne manquent pas à l'appel, tout est bien dosé parfaitement. Une intrigue rondement menée avec un lot de frissons, une bande son envoûtante de Jerry Goldsmith. A noter que le montage est très bien fait pour un film des années 90. L'atmosphère qui règne dans la production est glauque au plus possible ! Bien entendu, tout ceci ne serai pas arriver sans le jeu des acteurs : merveilleux. Michael Douglas est excellent, voir quelque peu troublant dans sa prestation de flic, ancien alcoolique qui veut découvrir le responsable... Il est tourmenté à cause de la sublime Sharon Stone qui s'avère provocante et angoissante. Ce duo a été reconnu grâce à ce thriller sulfureux, devenu maintenant des grands acteurs. Des séquences que tout le monde connaît : Spoiler: l'interrogatoire, les scènes de sexe avec le duo Douglas et Stone, l'ascenseur... Et, le spectateur reste frustrer à la dernière scène et au dernier plan... Terrifiant ! Le réalisateur, Paul Verhoeven créée une tension omniprésente... Pour conclure, Basic Instinct est un film devenu culte, dans lequel on ne résiste pas de le voir et de le revoir. Une grande maîtrise !

romano31

Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 1 118 critiques

4,0Très bien • Publiée le 01/08/2016

Thriller érotique culte du début des années 1990, Basic Instinct de Paul Verhoeven a marqué durablement l’histoire du cinéma. Mais au-delà de la fameuse scène d’interrogatoire et des scènes de sexe explicites, le film est avant tout un excellent thriller où Michael Douglas et Sharon Stone se livrent à un sulfureux jeu du chat et de la souris. Le film est bien mis en scène (Verhoeven oblige), il y a un très bon rythme et on suit cette enquête policière avec beaucoup d’attention et de plaisir. Bref, un film culte donc (à découvrir si ce n’est pas déjà fait) et un des meilleurs thrillers érotiques du cinéma.

Prunette M.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 35 critiques

2,5Moyen • Publiée le 01/08/2016

Ce film devenu culte en particulier pour la beauté sulfureuse de Sharon Stone et ses nombreux ébats sexuels montrés, détaillés ou suggérés est assez sympa à regarder mais n'en est pas pour autant exceptionnel. Il a fait justement beaucoup parler de lui à l'époque surtout pour ses scènes osées plutôt que pour le fait que son héroïne apparemment machiavélique et manipulatrice, tue ses amants à coups de pic à glace. Malgré tout, c'est un film qui reste intéressant à regarder pour son intrigue, et les questions qu'il soulève, face à cette femme aussi charmante qu' énigmatique. Les acteurs assurent bien leurs rôles, et la fin est intéressante, car elle sous-entend plusieurs hypothèses possibles, au choix du spectateur. A voir donc, pour le plaisir du côté culte.

Glouyie

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 116 critiques

4,5Excellent • Publiée le 01/08/2016

Chaud chaud chaud ! Entre sexe et meurtres, "Basic Instinct" est un thriller psychologique qui nous tient en haleine du début jusqu'aux dernières minutes ! Le suspens est intenable, le doute grandit tout le long du film, on ne sait plus qui croire ! Tenu par un Michael Douglas bon flic, tiré par les ficelles et une Sharon Stone manipulatrice, sensuelle et impénétrable (sans faire de jeu de mots... hum), "Basic Instinct" est un film réussi. Les musiques accompagnent magistralement chacunes des scènes. Un chef d'oeuvre.

Mephiless s.

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 689 critiques

4,0Très bien • Publiée le 01/08/2016

Verhoeven signe une fois de plus un excellent film où l'on voit bien sa patte, notamment dans les thèmes abordés, dans les sous-entendus et dans les scènes erotiques et gores. Il met en place une atmosphère malsaine, appuyée par une bo mystérieuse. Les acteurs sont excellents, Douglas et Stone sont incroyables et campent très bien leur personnage. Verhoeven montre une fois de plus les côtes sombres de l'Homme. Dommage que la fin vienne tout gâcher, je l'ai trouvée assez troublante et bizarre

bladgik

Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 187 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 28/07/2016

C'est selon moi le thriller érotique par excellence Tout est bien les acteurs , l'ambiance , l'intrigue , les siens sexuel , le jeu des acteurs et quel bande son envoûtante, tout comme le personnage de Sharon dans ce rôle qu'elle joue à merveille . Michael Douglas est super aussi dans son personnage tourmenté. Là meilleur période de Veroheven avec total recal . À voir et revoir sans modération

overlook2

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 62 critiques

4,0Très bien • Publiée le 19/06/2016

Vu à l’époque de sa sortie comme un film purement commercial – ce sera d’ailleurs le plus gros succès public de Verhoeven –, « Basic Instinct », thriller dont l’efficacité demeure intacte, doit pourtant être réinscrit dans la filmographie du cinéaste qui avait déjà abordé le thème de la mante religieuse dans un film de sa période hollandaise, « Le Quatrième homme», dans lequel un écrivain catholique et homosexuel était obsédé par une femme fatale blonde présentant de nombreux points communs avec le personnage de Catherine Tramell. Malgré un scénario un peu trop roublard (bien que cohérent avec ce goût de la manipulation qui anime le protagoniste féminin), Verhoeven parvient à signer un vrai film d’auteur, une troublante mise en abime des pulsions sexuelles comme révélatrices de l’ambivalence humaine, partagée entre soif de domination et tendance à l’autodestruction, le tout emprunt de trivialité à la manière des grands peintres flamands. Il n’y avait que le cinéaste Hollandais pour bousculer avec autant de violence et d’ironie la censure et le puritanisme anglo-saxon, montrant le sang mais aussi le sperme, les organes et les corps nus, soulignant l’angoisse et la peur qui entourent la sexualité aux Etats-Unis. Le matériau d’origine est ainsi transcendé par la virtuosité et l’intelligence de la mise en scène, ainsi que la vigueur de la direction d’acteurs. Car « Basic Instinct » restera aussi dans l’histoire du cinéma américain contemporain pour avoir inventé une actrice indissociable de son personnage, avatar postmoderne de la garce vénéneuse des films noirs, capable de faire cohabiter une sexualité explicite et de demeurer une énigme insondable, avec un charme pervers et une palette émotionnelle très riche que l’inoubliable Sharon Stone n’aura malheureusement plus souvent l’occasion de déployer dans de bons films par la suite, mis à part le superbe « Casino» de Martin Scorsese. « Basic Instinct » reste un bel exercice de dynamitage de l’intérieur du système, maniant le cynisme et le spectaculaire pour faire passer les mauvaises manières d’un cinéaste toujours prompt à révéler les travers de ses contemporains.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse