Notez des films
Mon AlloCiné
    Arlington Road
    note moyenne
    3,3
    1271 notes dont 128 critiques
    répartition des 128 critiques par note
    26 critiques
    38 critiques
    32 critiques
    20 critiques
    6 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Arlington Road ?

    128 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1627 abonnés Lire ses 10 386 critiques

    4,0
    Publiée le 13 février 2012
    Que faire quand on soupçonne ses voisins d'être terroristes et que personne ne vous prend au sèrieux? C'est à cette angoissante question que doit rèpondre un professeur d'universitè confrontè à un terrible cas de conscience! Cet homme est-il devenu paranoïaque ou a-t'il mis le doigt sur une conspiration meurtrière? L'intrigue, magistralement ècrite par Ehren Kruger qui tire son inspiration de l'attentat d'Oklahoma City de 1995, maintient le doute jusqu'aux dernières minutes d'un thriller èpoustouflant qui trouve le point d'èquilibre entre psychologie et action! Jeff Bridges, qui fait une prestation mèmorable, apporte la dose de dèraison nècessaire à son personnage de dètective improvisè tandis que le duo machiavèlique Tim Robbins-Joan Cusack se rèvèle impeccable en couple trop parfait pour être honnête! Le spectateur est lui-même pris au piège et le final est aussi terrifiant que surprenant! Passè inaperçu lors de sa sortie en salles, "Arlington Road" est un must à mi-chemin du thriller hitchcockien et du film d'action qui nous entraîne sur une sèrie de fausses pistes et qu'il ne faut manquer sous aucun prètexte! Excellente B.O...
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 579 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    2,5
    Publiée le 8 mars 2014
    Au risque d'aller à contre-courant de la majorité des spectateurs,je trouve que ce thriller paranoïaque vieillit vite et mal. On en voit désormais toutes les coutures,habitué aux retournements typique des séries des années 2000,et de l'ensemble des fictions de l'après 11 septembre. Évidemment,en 1998,le thème du mal qui peut se cacher au plus près de notre domicile,était puissant. Ce n'était pas encore l'obsession sécuritaire,mais les gens des banlieues résidentielles toutes propres s'y croyait justement en sécurité. "Arlington Road" voit Jeff Bridges et Tim Robbins se lancer dans un duel psychologique très verbal,un jeu de dupes où il s'agit de cacher ses faiblesses et ses intentions. Le script est trop évident,les considérations des uns et des autres peu convaincantes avec une mise en scène téléfilmesque du plus mauvais effet. De plus,le suspense n'est pas vraiment au rendez-vous,la faute à un rythme anémié et une tension aux abonnées absentes. Un bon film du samedi soir,pas plus.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1185 abonnés Lire ses 3 094 critiques

    2,0
    Publiée le 9 juillet 2014
    Une intrigue assez bien cousue même si au fond elle n’accouche que d’un film assez banal. A regarder uniquement si vous n’avez rien à faire de la journée.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    4,5
    Publiée le 7 décembre 2011
    J'ai conscience que ce film ne réserve aucunes audaces sur le plan purement cinématographique ( j'entends par là " trouvailles visuelles ", " ruptures de ton " ou plus généralement " réalisation " ). Toujours est-il que je me suis pris une sacrée claque, de celles que l'on oublie pas de sitôt... Car le choc scénaristique d'Arlington Road est sans appel, son intrigue générant presque à elle seule - n'oublions pas pour autant Jeff Bridges et Tim Robbins, tous deux excellents - l'atmosphère oppressante se dégageant de ce thriller paranoïaque. L'écriture originale de cette objet standardisé remporte tout, vampirise tout, forte d'un équilibre palpitant partant d'une légère affaire de voisinage pour se terminer sur un final explosif, totalement imprévisible, qui laisse physiquement pantois. Les rebondissements parsemant Arlington Road impliquent un sentiment profond de persécution, allant même jusqu'à inclure le spectateur dans cette impressionnante manipulation filmique. Digne du meilleur Brian De Palma, cette perle scénaristique est donc pour ma part une claque intégrale qui, sans vraiment payer de mine de prime abord, nous cloue le bec d'admiration. Excellent !
    Hugo.Mattias
    Hugo.Mattias

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 682 critiques

    3,0
    Publiée le 19 août 2019
    Avec American Beauty (sorti la même année), Arlington est un peu l’autre moitié de ce qui deviendra le concept de Desperate Housewives: des voisins en apparence parfaits s’installent dans la maison d’en face et transforment le joli lotissement de banlieue en un cauchemar paranoïaque. Le style est un peu outré parfois et n’évite pas les clichés du genre ni quelques grosses ficelles et incohérences, mais le résultat est efficace et se donne les moyens de ses ambitions, faisant habilement monter la pression par vagues successives. On craint un moment que le scénario n’ait les yeux plus gros que le ventre dans la dernière partie, qui vire au cinéma d’action, mais c’est pour mieux retomber sur ses pattes avec une fin bien pensée, qui justifie après-coup les deux ou trois poncifs qui alourdissaient le récit (le veuvage, le prof qui en fait trop, etc.). Certes, on y perd fortement en vraisemblance, mais ce côté excessif n’est pas désagréable, comme dans cette scène de garden party surréaliste qui rappelle la fin de Rosemary’s Baby. Pas un chef-d’œuvre, mais une machine bien huilée.
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 119 critiques

    2,5
    Publiée le 17 mars 2014
    Le long métrage n'invente rien et n'innove pas le moindre du monde! Mais le duo d'interprète, Robbins et Bridges talenteux font leur boulot, et le réalisateur joue les David Fincher sur la fin!
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 606 abonnés Lire ses 4 640 critiques

    4,0
    Publiée le 4 août 2010
    L'exemple même du thriller paranoïaque de l'avant-11 septembre, "Arlington Road" est un film qui arrive très bien à instaurer une atmosphère très particulière dès les premières images qui s'avère prenante. Mark Pellington arrive à mener l'ensemble avec beaucoup de souffle et impose une mise en scène très élaborée qui ne ménage pas le spectateur en rebondissements et parvient sans mal à créer l'angoisse. Et si le final, qui devrait laisser coi beaucoup de spectateurs, ne m'a pas paru aussi surprenant, alors qui l'est incontestablement, c'est uniquement parce que j'en ai vu un similaire dans un thriller politique des années 70. L'interprétation est à la hauteur du reste, en particulier Jeff Bridges et Tim Robbins très impressionnants. Un très bon thriller.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 501 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    5,0
    Publiée le 3 octobre 2013
    Deux ans avant les attentats du 11 Septembre 2001, "Arlington Road" préfigure déjà la paranoïa croissante d'une Amérique de plus en plus en proie au terrorisme, attaquée sur son propre territoire et préférant croire aux agissements d'un homme seul (ça on le sait depuis Lee Harvey Oswald et l'assassinat de Kennedy) plutôt qu'à la théorie du complot. L'ouverture du film donne le ton dès le début en nous prenant par la gorge pour ne plus jamais nous lâcher, distillant de la tension au fur et à mesure que l'intrigue avance, nous plongeant dans la paranoïa et le suspense puisqu'on ne sait jamais ce qui va arriver par la suite. Le scénario est remarquable, démontrant son propos avec force sans pour autant être redondant et la mise en scène nerveuse de Mark Pellington correspond parfaitement à son sujet. Porté par un Jeff Bridges qui a rarement été aussi bon et un Tim Robbins plus inquiétant que jamais, "Arlington Road" est une plongée sans concession au cœur d'un des maux les plus terrifiants de son pays.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 239 abonnés Lire ses 4 024 critiques

    4,5
    Publiée le 27 février 2015
    Mark Pellington signe avec Arlington Road un excellent suspens qui fait plaisir à voir et ravira sans nul doute les amateurs du genre. Une belle surprise qui m’avait échappé jusqu’à lors. Au casting un duo principal composé de Bridges et du rare Tim Robbins. Les deux se débrouillent très bien, même si parfois le personnage de Bridges est un peu agaçant car trop mou, mais c’est un détail, les deux acteurs sont excellents. Bridges fait preuve d’une belle variété de jeu, et Tim Robbins impose une présence marquante, et cela sans faire beaucoup d’efforts. Ce qui démontre un talent d’acteur indéniable. Néanmoins il ne faudrait pas voir à oublier les excellents seconds rôles. Joan Cusack aux apparitions mémorables, Hope Davis, toute mignonne et touchante, Robert Gossett, sobre mais efficace. Le scénario est remarquablement travaillé. Surtout son final, tout à fait surprenant. Franchement le film a un atout maitre : il parvient à la fois à construire une histoire des plus costauds, sans pour autant délaisser l’action et le rythme. Un rebondissement arrive, et paf, lorsque c’est fini, un autre, et cela de façon fluide et pleine d’intelligence. Bon, il y a un passage avec quelques facilités qui m’a moins convaincu (celui du camp), et j’avoue que dans la dernière partie il y a une réaction de Bridges face à Robbins que je n’ai pas compris. Là aussi il me semble qu’il y a eu une facilité scénaristique trop visible, et qui m’a quand même accroché. Mais enfin, le reste est percutant. En tout cas les amateurs de suspens apprécieront sans nul doute. Visuellement bon boulot de Pellington qui offre une mise en scène dynamique, la caméra est rarement inerte, qui est capable aussi de prendre de la hauteur, donner un peu d’ampleur au métrage, voire carrément au film d’action. J’ai surtout beaucoup apprécié le travail sur les plongées et contre-plongées, brillant, qui exploite bien pour le coup la taille de Robbins et le regard toisant de Cusack. Pour le reste la photographie et les décors sont sobres mais convaincants, disons qu’il n’y avait de toutes manières pas lieu à des extras particuliers puisque le film se passe surtout dans un pavillon. Mais quand même la photographie a des moments plus originaux (avec les gardiens du camp, superbe travaille d’éclairage par-dessus). Enfin une bande son efficace, mais à mon sens faiblarde si on la compare par exemple à d’autres films à chute comme Shutter Island ou Ghost Writer. Enfin, en dépit de ses petites erreurs, Arlington Road reste quand même un suspens haut de gamme très agréable, que je conseille vivement aux amateurs évidemment. Ceux qui apprécient les films à chute seront aux anges, et il faut avouer que c’est bien mené, pour notre plus grand plaisir. J’accorde donc 4.5 à ce film.
    Terreurvision
    Terreurvision

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 482 critiques

    4,5
    Publiée le 30 septembre 2012
    Original, immersif, angoissant, le surprenant Arlington Road de Mark Pellington étonne par sa réalisation inspirée. Doté d'un scénario brillant aux ramifications inattendues, signé Ehren Kruger (The Ring 1 & 2, La Porte des Secrets, Transformers 2 & 3...) et d'un casting haut de gamme (Jeff Bridges, Tim Robbins...) le métrage s'affirme au final comme un magistral thriller paranoïaque.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 3 262 critiques

    4,5
    Publiée le 4 mai 2011
    Un excellent thriller, très bien construit et parfaitement interprété par Bridges et Robbins. On découvre au fur et à mesure le fin fond de l'histoire et tout tient la route. Gros plaisir à regarder!!!
    Raw Moon Show
    Raw Moon Show

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 803 critiques

    3,5
    Publiée le 26 février 2015
    Je ne m'attendais à rien de spécial avec ce petit thriller paranoïaque et bien dites-moi, c'est pas mal du tout, efficace, flippant, trouble et indistinct jusqu'au bout de sorte qu'on reste sur le cul quand le dénouement se point enfin, amoral au possible, "anti-conventionnel" si lin se réfère à ce genre souvent brossé dans le sens du poil… Pour cette lente montée en puissance d'une paranoïa plus vraie que nature, pour ce final dantesque, Arlington Road se mérite ! Une critique de l'époque résumait ainsi : "Le monde est détraqué. Arlignton Road est là pour nous le confirmer. Avec, dans le rôle du gentil, un Jeff Bridges bouleversant en paranoïaque qui voit le mal partout et, dans celui du méchant, un Tim Robbins machiavélique". Fortiche la série B. Avec un grand B.
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 1 884 critiques

    3,5
    Publiée le 17 février 2018
    Suspense d'une certaine qualité où le malaise s'installe progressivement, Arlington Road donne l'occasion d'un épatant duel entre Jeff Bridges parfait en prof déboussolé et Tim Robbins très bon en voisin pas très net. Le film est malin et complexe, pas forcément exempt de quelques impasses sur le plan scénaristique, mais la mécanique tient la route et la démonstration fait preuve d’une certaine force, en évitant de faire de gros effets de manche, sauf dans le dernier quart d'heure où l'on perd un peu de cohérence. Un travail solide et rondement mené.
    Val_Cancun
    Val_Cancun

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 764 critiques

    4,0
    Publiée le 15 janvier 2015
    Un très bon thriller paranoîaque, avec de la tension, du suspense, un peu d'action, et surtout un dénouement mémorable et inattendu. "Arlington Road" (1999) repose sur l'affrontement de deux grands acteurs, à savoir Jeff Bridges en universitaire veuf qui tente de se reconstruire, face à Tim Robbins en voisin ambigu spoiler: qui suscite la méfiance grandissante du premier , alors même que leurs fils respectifs sont inséparables. Le casting féminin est également à la hauteur : Joan Cusack est parfaite en gentille femme au foyer spoiler: à double visage (cette expression flippante lorsqu'elle apparaît soudain lors de la scène de la cabine téléphonique!) , tandis que Hope Davis campe avec conviction la jeune compagne idéaliste de Bridges. On peut en revanche reprocher à "Arlington Road" de sacrifier quelque peu la vraisemblance au bénéfice de son scénario machiavélique, mais le film de Mark Pellington propose une intrigue suffisamment solide et originale pour regretter qu'il soit passé relativement inaperçu à sa sortie.
    Marie Vidril
    Marie Vidril

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 11 critiques

    2,0
    Publiée le 6 septembre 2012
    Déçue!! Le jeu d'acteur de Jeff Bridges en père veuf qui perd complètement pieds est à couper le souffle, Joan Cusack est plus flippante que jamais et Tim Robbins est très juste comme d'habitude mais l'intérêt du film s'arrête malheureusement ici. L'intrigue est totalement invraisemblable... on n'y croit pas une demi seconde et malheureusement ça suffit à étouffer toutes les "bonnes intentions" des scénaristes de ce film. "Bonnes intentions" qui sont elles-mêmes critiquables d'ailleurs : quel est le message de ce film au juste si ce n'est qu'il faut entretenir la paranoïa aiguë dont souffre le peuple américain? Ce film à côté de la plaque a au moins un intérêt "historique" : montrer que les américains étaient totalement parano bien avant l'attentat du World Trade Center... J'ai vu qu'un internaute qualifiait cette fiction de "téléfilmesque", je plussoie.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top