Mon AlloCiné
    Martyrs
    Martyrs
    Date de sortie 3 septembre 2008 (1h 40min)
    Avec Mylène Jampanoï, Morjana Alaoui, Catherine Bégin plus
    Genres Epouvante-horreur, Thriller
    Nationalités français, canadien
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,6 25 critiques
    Spectateurs
    3,0 4673 notes dont 1199 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 16 ans avec avertissement
    France, début des années 70.
    Lucie, une petite fille de dix ans, disparue quelques mois plus tôt, est retrouvée errant sur la route. Son corps maltraité ne porte aucune trace d'agression sexuelle. Les raisons de son enlèvement restent mystérieuses.
    Traumatisée, mutique, elle est placée dans un hôpital où elle se lie d'amitié avec Anna, une fille de son âge.
    15 ans plus tard.
    On sonne à la porte d'une famille ordinaire. Le père ouvre et se retrouve face à Lucie, armée d'un fusil de chasse. Persuadée d'avoir retrouvé ses bourreaux, elle tire.
    Distributeur Wild Bunch Distribution
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2008
    Date de sortie DVD 03/03/2009
    Date de sortie Blu-ray 03/03/2009
    Date de sortie VOD 01/09/2010
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 11 anecdotes
    Box Office France 38 236 entrées
    Budget 6 500 000 $
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 117112

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 7.20 €
    Martyrs
    Martyrs (DVD)
    neuf à partir de 8.75 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Martyrs Bande-annonce VF 1:28
    Martyrs Bande-annonce VF
    647 547 vues
    Martyrs Teaser VF 0:42
    67 918 vues
    Martyrs Teaser (2) VF 0:52
    54 066 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Pascal Laugier Interview 2: Martyrs 2:00
    Pascal Laugier Interview 2: Martyrs
    1 333 vues
    Pascal Laugier Interview : Martyrs 4:58
    Pascal Laugier Interview : Martyrs
    14 440 vues
    Pascal Laugier Interview 4: Martyrs 1:16
    Pascal Laugier Interview 4: Martyrs
    1 161 vues
    33 vidéos

    Acteurs et actrices

    Mylène Jampanoï
    Rôle : Lucie
    Morjana Alaoui
    Rôle : Anna
    Catherine Bégin
    Rôle : Mademoiselle
    Patricia Tulasne
    Rôle : La Mère
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • aVoir-aLire.com
    • Brazil
    • L'Ecran Fantastique
    • Libération
    • Mad Movies
    • Première
    • Ciné Live
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Positif
    • 20 Minutes
    • Cahiers du Cinéma
    • Charlie Hebdo
    • Chronic'art.com
    • Le Figaroscope
    • Les Inrockuptibles
    • Ouest France
    • Studio Magazine
    • Télérama
    • Le Parisien
    • L'Express
    • MCinéma.com
    • Metro
    • Paris Match
    • TéléCinéObs

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    25 articles de presse

    Critiques spectateurs

    BlueSkull
    Critique positive la plus utile

    par BlueSkull, le 21/05/2014

    5,0Chef-d'oeuvre
    Quel choc ! Adepte de cinéma d'horreur, j'ai rarement ressenti une telle intensité lors d'un long métrage du genre. ...
    Lire la suite
    Guimzy
    Critique négative la plus utile

    par Guimzy, le 16/01/2013

    0,5Nul
    Des hurlements, du sang, des hurlements, de la torture, des hurlements. Voilà comment on peut résumer Martyrs. ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    29% (346 critiques)
    21% (249 critiques)
    10% (115 critiques)
    13% (154 critiques)
    10% (123 critiques)
    18% (212 critiques)
    Votre avis sur Martyrs ?
    1199 Critiques Spectateurs

    Photos

    15 Photos

    Secrets de tournage

    Un film controversé

    La Commission de Classification des Films a décidé, jeudi 29 mai 2008, à 13 voix contre 12, d'interdire Martyrs aux moins de 18 ans, ce qui équivaut à un véritable suicide commercial. Dès lors, de nombreuses voix se sont élevées contre cette classification, qui avait été notamment utilisée pour Saw 3 en 2006 ou Baise-Moi de Virginie Despentes en 2000. Selon Richard Grandpierre, producteur et patron d'Eskwad : "Concrètement, cela signifie que... Lire plus

    Sur la violence du film

    Pascal Laugier : "choquer ne m'intéresse pas en soi mais il fallait vraiment qu'on ait une sensation physique, organique, de la douelur infligée, sinon on aurait perdu toute idée de gravité de cette violence, ça l'aurait rendu " gadget " et faisait du film un objet passablement douteux. (...) Je voulais que chaque coup soit douloureux, non par quelque discours moral sur la représentation de cette violence, mais parce que c'est le s... Lire plus

    Un tournage au Canada

    Pascal Laugier a décidé de tourner Martyrs au Canada pour plusieurs raisons : tout d'abord, pour le décor : "La lumière du Québec est vraiment singulière, elle apporte au film une émotion supplémentaire. Le ciel a des teintes de gris que je n'ai pas vues ailleurs, les blancs aussi sont particuliers." De plus, ça lui rappelait l'ambiance des films de ses maîtres dans le cinéma de genre : "David Cronenberg bien sûr, mais aussi d'autr... Lire plus
    11 Secrets de tournage

    Dernières news

    Martyrs : Mélancolie du chaos, un ouvrage pour revivre l'expérience d'un des plus grands films d'horreur français
    NEWS - Culture ciné
    mardi 4 septembre 2018
    "Martyrs" a dix ans. L'occasion de (re)lire l'ouvrage "Martyrs de Pascal Laugier : Mélancolie du chaos", de Frédéric Astruc,...
    Martyrs a 10 ans ! Saviez-vous que le film-choc de Pascal Laugier n’avait jamais été interdit aux -18 ans ?
    NEWS - Culture ciné
    lundi 3 septembre 2018
    Dix ans après la sortie du sensationnel film d’horreur de Pascal Laugier, "Martyrs" est toujours associé à l’interdiction...
    24 news sur ce film
    Films recommandés
    The Secret
    The Secret
    Haute tension
    Haute tension
    Ghostland
    Ghostland
    Mirrors
    Mirrors

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2008, Les meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 2008.

    Commentaires

    • cyril b.
      du tout ^^
    • felson
      Bref pour toi ce film aurait dû être plus classique dans sa construction - et s'il est si brouillon c'est parce qu'il n'est pas linéaire, ou parce que ses segments durent trop ou pas assez longtemps à ton goût. Tout ça est très discutable! D'autant plus que quand on te lit, le film ne te paraît pas brouillon du tout vu que tu en parles comme si c'était clair, comme si tu en avais saisi tous les tenants et aboutissants. Pour moi c'est plutôt ton analyse qui est brouillonne. Tu dis d'abord que cette construction n'a rien d'un défaut (que ça créé même une opposition de styles de mise en scène, ce qui est tout à fait exact) pour ensuite dire que ça rend le film confus (??). En plus de ça, tu trouves d'abord inutile de voir Anna se faire tabasser pendant 15 minutes, pour ensuite dire que tu aurais souhaité voir cette troisième partie durer plus longtemps (45 minutes). J'ai l'impression que tu fais mine de critiquer le film uniquement parce que le sujet t'a un peu dépassée. Comme tu le dis, le film se divise en trois parties très distinctes - ce qui non seulement n'a rien d'un défaut mais en plus, rend le film sans arrêt surprenant et imprévisible (on ne voit jamais rien venir) - mais tu n'as pas compris la première, qui se focalise sur Lucie, une victime traumatisée à vie et en même temps assaillie par des hallucinations nées d'un énorme sentiment de culpabilité envers une autre victime qu'elle aurait pu sauver lors de son évasion. Tout cela justifie complètement cette mise en scène hystérique (pas rédhibitoire du tout), laquelle - dès la mort de Lucie et la disparition de la créature - laisse place à une mise en scène plus posée par la suite, notamment dans la 3ème partie où Laugier devient un esthète. Et je ne suis pas d'accord, on n'aurait pas pu saisir le sens profond du film s'il avait respecté une découpe classique et était du coup resté en surface. Anna mise à part, tous les personnages du film sont violents mais à des échelles différentes, il fallait donc adopter différents points de vue (ici, d'abord celui d'une victime traumatisée et hallucinée, puis celui de ses tortionnaires méthodiques et froids) sur lesquels forcément on va calquer un certain style de réalisation. Martyrs est un voyage dans les tréfonds de l'âme humaine et tout ce qu'elle peut avoir de plus sombre, de plus atroce. Pour s'y enfoncer, il était nécessaire aussi de s'enfoncer dans les profondeurs de cette maison et d'ouvrir cette antichambre de l'enfer. Cela me paraît assez évident. Et vu que toutes ces horreurs sont orchestrées par Mademoiselle, je ne vois pas du tout en quoi son exposition deviendrait si contre-productive au moment où Anna lui donne son si unique témoignage - au contraire, ne pas la montrer à cet instant aurait rendu toute l'histoire totalement invraisemblable. Maintenant si pour toi c'est uniquement un problème de durée (genre tel segment aurait dû durer tel temps etc.), ça n'est certainement pas suffisant pour juger de la qualité intrinsèque d'un film.Je ne vois pas trop pourquoi tu parles de 'révélation', je te rappelle que le film a failli ne jamais sortir, le CSA lui ayant d'abord collé une interdiction aux -18 ans. Perso je n'ai jamais entendu ce mot, 'révélation', concernant Laugier à propos de ce film. Je l'ai surtout entendu se faire injurier de partout.
    • Ol M.
      je percicte et cigne,vrèment une deum mes je conprens con puise émé avec 2 noeuraune
    • WhiteSummer
      4/5 Exclusivement réservé à un public averti, c'est LE film le plus marquant dans ce genre, personne ne peut en sortir indemne. Ultra-violent, notamment psychologiquement, mais très bien réalisé, à l'instar du plus doux Ghostland du même réalisateur. On est tenu en haleine tout au long du film, et on restera à jamais marqué par le sort réservé au personnage principal à qui l'on fait subir le pire ...
    • felson
      Où j'ai dit que Martyrs surpasse Haute Tension et Frontières (qui est mauvais) parce qu'il est malsain et traumatisant, là où les autres ne le sont pas? Faudrait éviter de faire dire n'importe quoi aux autres.Martyrs est un film traumatisant mais ce n'est pas pour ca qu'il surpasse ton Haute Tension. C'est juste au-dessus, pour moi - à bien d'autres niveaux. Le but pour Laugier n'a pas été uniquement de faire du 'gore' et de traumatiser son public - si tu crois vraiment ca, alors tu n'as rien compris à ce film. Et A l'Intérieur est bien plus gore que Martyrs de toute manière.
    • felson
      Salo, pas Sodo :) voilà ce qui arrive quand on a une certaine idée fixe
    • felson
      Je ne me rassure pas l'ami, c'est un fait!
    • felson
      Ce n'est pas kif kif
    • F comme Fantomas
      Martyrs est très bon mais ce n est pas parce qu il est plus traumatisant qu il est forcément meilleur .le but recherché pour un film d horreur n est pas obligatoirement d être le plus gore ou le plus malsain possible .l Exorciste est un chef d oeuvre du cinéma d horreur sans être traumatisant .
    • Cronenbergfansoff
      Ah oui effectivement Martyrs est sûrement le film le plus violent de l’histoire
    • felson
      Donc si je suis votre raisonnement, Laugier a fait Martyrs uniquement pour essayer de résister à une grosse concurrence, genre deux stands de gaufre, Laugier fait moins bien que sa soeur, il sort un truc choquant pour pouvoir faire mieux? LOL Vous sortez ce genre d'ineptie et vous prétendez savoir vraiment pourquoi on fait un film! Mieux, ou pire, vous croyez pouvoir élever le niveau de cette 'discussion' en sortant ce genre de blague pour adolescents. Si vous croyez vraiment que Laugier a fait ce film pour 'faire mieux qu'un 'autre', là encore c'est vos oignons. Vous cherchez surtout à me faire mourir de rire et c'est presque réussi! On ne fait pas ce genre de film uniquement par jalousie envers un autre réalisateur qui 'ferait mieux' MDR en passant c'est qui l'autre réal qui tient ce stand si ancien et tellement plus performant?Ben justement pourquoi on fait un film? D'après vous Laugier l'a fait sans croire une seconde au sujet qu'il aborde, uniquement pour faire du profit. Bref on fait un film uniquement pour l'argent quel que soit le sujet abordé. C'est ca? Pourquoi pas après tout.Là où ca coince c'est que vu que vous n'avez pas aimé le film, personne ne devrait l'aimer non plus, personne ne devrait le voir, le film n'aurait meme pas du etre à l'affiche, point c'est tout. Et uniquement parce qu'il est sorti en salles, il aurait 'fait du profit'. Mort de rire! A vous entendre tous les films qui sortent en salles 'font du profit', y compris les films de malade comme celui-là! Bon je vais arreter là, ca vaut mieux... faut jamais essayer de discuter avec les aigris dans votre genre, ca ne mène nulle part.
    • felson
      Martyrs les surpasse tous sans difficulté!
    • felson
      Je n'ai pas dit que Saw est mauvais, juste que c'est soft à coté de Martyrs
    • Cronenbergfansoff
      Oui t as raison c’est kif kif
    • felson
      Hmmm... tu as du tomber sur le film par hasard à la télé, une heure trop tard
    • felson
      C'est peut-être raté mais c'est le meilleur film d'horreur des années 2000
    • felson
      Ce n'est pas un dépecage mais un écorchage
    • felson
      On peut le dire sans crier ;)Par définition tu as tort, un film d'horreur est censé faire peur au point justement de provoquer un trauma. C'est bien pour ça que ce genre de cinéma est déconseillé voire interdit aux mineurs. Je me permettrai donc de te demander quel age tu as.Second point, tu as tort aussi de prendre google comme référence pour tenter de tout expliquer. Google n'est pas un dictionnaire et encore moins une encyclopédie, ce n'est qu'un moteur de recherche. D'ailleurs, sans le savoir tu te contredis, la 3ème définition est valable pour le film.Le mot martyr est donc justifié ici, si on prend la peine de saisir le contexte du film. Le film montre des jeunes femmes martyrisées - qui deviennent donc des martyrs - et qui le sont par des personnes qui ne se réclament d'aucune religion, qui veulent savoir ce qu'il y a après la mort - et non juste satisfaire un vice, comme dans Hostel. Leurs victimes sont donc censées leur servir de témoins sur l'au-delà (Regardez ses yeux...)La torture montrée est expérimentale, vu qu'il ne s'agit pas ici de mettre à mort, d'assassiner, d'exécuter, de supprimer rapidement la victime comme tu le dis, mais au contraire de la maintenir en vie, tout en la faisant souffrir assez longtemps pour mieux la placer dans un état intermédiaire entre la vie et la mort. Ce qui est la martyrisation même. Grosse différence.Je pense que non seulement tu n'as pas du tout compris Martyrs, mais aussi que tu as adoré Ghostland parce que c'est un film plus consensuel où les deux jeunes femmes s'en sortent à la fin. Ce qui n'est pas le cas dans Martyrs. Même si à la fin de Martyrs, Anna est encore vivante.Pour ma part, je trouve Martyrs assez largement supérieur à Ghostand, qui est réussi mais qui a subi l'influence du cinéma d'horreur américain contemporain - notamment les films de James Wan. Martyrs a aussi ce coté expérimental, féroce, triste et nihiliste que Ghostland n'a pas. Et concernant la mise en scène, je regrette, Martyrs est monstrueux.Et tu es mal placée pour dire qu'il n'y a pas de réponse sur ce qu'il y a après la mort. Tu n'en sais absolument rien, moi non plus, personne n'en sait rien, et c'est justement ça qui motive les tortionnaires du film, qui veulent savoir. C'est aussi ça qui motive tous ceux qui, dans la vraie vie, tentent des 'expériences de mort imminente' sur eux-mêmes.
    • Emy Lee M
      Autant j’ai adoré “Ghostland” que j’ai détesté “Martyrs”.Par définition, un film d’horreur est sensé faire peur, mais pas au point d’en être traumatisant !Alors quel est le but de ce film ?!Certainement pas d’expliquer le mot «martyr», qui ne veut absolument pas dire «témoin» comme l’affirme le résumé de fin.En tapant ce mot dans Google, voici les définitions que j’en ai trouvé :martyr(nom)1. Personne qui a souffert, a été mise à mort pour avoir refusé d'abjurer sa foi, sa religion. Vierge et martyre (christianisme).2. Personne qui meurt, souffre pour une cause. Être le martyr d'un idéal, de la liberté.3. Personne que les autres maltraitent, martyrisent.Or ces personnes ne souffrent pas pour une religion, ou pour une cause, ce ne sont donc pas des “martyrs”, ces personnes sont plutôt mises à mort, assassinées, exécutées, supprimées par pure méchanceté, et pour simplement satisfaire un vice !Je trouve ce film malsain, juste de la violence pour de la violence, du voyeurisme !Tout cette mise en scène pour quoi ? Pour savoir ce qu’il y a après la mort, question sans réponse puisque il n’y en a pas...Martyrs, n’est sûrement pas LE chef-d’œuvre du film d’horreur français comme j’ai pu lire dans beaucoup de critiques.Ok, c’est du Pascal Laugier, mais c’est tout, ce film est donc inutile, abject et sans aucun intérêts ! ! !
    • Benjamin F.
      Ce film avait le potentiel pour devenir un chef d’œuvre culte mais à sa vision, je trouve que la mayonnaise ne prend pas. Déjà, je trouve la mise en scène très pauvre et particulièrement austère. Le film se voudrait ultra-réaliste mais le scénar est décousu et bancal. Comment croire une seconde à cette histoire de secte plus ridicule qu'autre chose? On dirait un téléfilm nanar qui se prend au sérieux. Je n'ai pas accroché dès les premières minutes et ça a mis une distance dès le départ. Du coup, malgré les atrocités subies par ces victimes, je n'ai ressenti aucune empathie pour elles. Dommage, il y avait de l'intention et de l'ambition mais c'est raté.
    Voir les commentaires
    Back to Top