Notez des films
Mon AlloCiné
    Martyrs
    Bande-annonce Martyrs
    3 septembre 2008 / 1h 40min / Epouvante-horreur, Thriller
    De Pascal Laugier
    Avec Mylène Jampanoï, Morjana Alaoui, Catherine Bégin
    Nationalités français, canadien
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,6 25 critiques
    Spectateurs
    3,1 5580 notes dont 1214 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 16 ans avec avertissement
    France, début des années 70.
    Lucie, une petite fille de dix ans, disparue quelques mois plus tôt, est retrouvée errant sur la route. Son corps maltraité ne porte aucune trace d'agression sexuelle. Les raisons de son enlèvement restent mystérieuses.
    Traumatisée, mutique, elle est placée dans un hôpital où elle se lie d'amitié avec Anna, une fille de son âge.
    15 ans plus tard.
    On sonne à la porte d'une famille ordinaire. Le père ouvre et se retrouve face à Lucie, armée d'un fusil de chasse. Persuadée d'avoir retrouvé ses bourreaux, elle tire.
    Distributeur Wild Bunch Distribution
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2008
    Date de sortie DVD 01/01/2012
    Date de sortie Blu-ray 03/03/2009
    Date de sortie VOD 01/09/2010
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 11 anecdotes
    Box Office France 38 236 entrées
    Budget 6 500 000 $
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 117112

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Location à partir de (2.99 €)
    Location à partir de (2.99 €)
    Location à partir de (2.99 €)
    Location à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 13.00 €
    Martyrs
    Martyrs (DVD)
    neuf à partir de 10.40 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Martyrs Bande-annonce VF 1:28
    Martyrs Bande-annonce VF
    663 772 vues
    Martyrs Teaser VF 0:42
    68 340 vues
    Martyrs Teaser (2) VF 0:52
    54 464 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Pascal Laugier Interview 2: Martyrs 2:00
    Pascal Laugier Interview 2: Martyrs
    1 361 vues
    Pascal Laugier Interview : Martyrs 4:58
    Pascal Laugier Interview : Martyrs
    14 539 vues
    Pascal Laugier Interview 4: Martyrs 1:16
    Pascal Laugier Interview 4: Martyrs
    1 172 vues
    33 vidéos

    Acteurs et actrices

    Mylène Jampanoï
    Rôle : Lucie
    Morjana Alaoui
    Rôle : Anna
    Catherine Bégin
    Rôle : Mademoiselle
    Patricia Tulasne
    Rôle : La Mère
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • aVoir-aLire.com
    • Brazil
    • L'Ecran Fantastique
    • Libération
    • Mad Movies
    • Première
    • Ciné Live
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Positif
    • 20 Minutes
    • Cahiers du Cinéma
    • Charlie Hebdo
    • Chronic'art.com
    • Le Figaroscope
    • Les Inrockuptibles
    • Ouest France
    • Studio Magazine
    • Télérama
    • Le Parisien
    • L'Express
    • MCinéma.com
    • Metro
    • Paris Match
    • TéléCinéObs

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    25 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 3670 abonnés Lire ses 10 395 critiques

    1,0
    Publiée le 4 mai 2012
    Ne tournons pas autour du pot, le deuxième long-mètrage de Pascal Laugier tèmoigne d'un penchant assumè pour le gore le plus malsain! Ici l'aspect morbide à la française (souffrance dans la durèe, dètails de la peau, dècors souvent glauques...) domine et les gros plans sur les visages littèralement dètruits ne font que donner la nausèe! Filmer une boucherie tel quel n'est plus du cinèma, c'est limite du voyeurisme! Le spectateur ...
    Lire plus
    Vixare
    Vixare

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 369 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2008
    Dans Martyrs tout est pretexte à montrer toujours plus de sang, toujours plus de cruauté, toujours plus de gore en fait, quoi de plus normal pour un film d'horreur me direz-vous, seulement la barbarie et les fantasmes sadiques/mysogines doivent avoir leurs limites ! Et quand le tout est sensé tourner autour de pretextes pseudo-religieux ça laisse de marbre ... consternant ce martyr d'une heure trente !
    Cohle.
    Cohle.

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 012 critiques

    0,5
    Publiée le 2 septembre 2012
    Avant toute chose, ce qui me fait le plus rire à propos de ce film ce sont les commentaires des gens l'ayant aimé et qui donne pour premier argument - en béton armé, cela va de soi - "non mais pour l'apprécier il faut le comprendre, mais ce n'est pas donné à tout le monde"...et effectivement le seul film le plus complexe que j'ai pu voir à part celui-ci c'est "Babe, le cochon devenu berger" - qui est, soit dit en passant bien au-dessus de ...
    Lire plus
    Jake S.
    Jake S.

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 136 critiques

    3,5
    Publiée le 29 novembre 2017
    Waouh... ce film ne peut clairement pas laisser indifférent... Je constate beaucoup de critiques négatives mais à mon avis l'enjeu principal de l'histoire n'a pas été saisi ! Et pourtant à la fin du film, il nous est précisé que "martyr" provient du grec "marturos" qui signifie "témoin". spoiler: Dans ce long-métrage de Pascal Laugier, il s'agit d'un témoin de ce qui se passe après la mort... Dans un monde où les riches prennent de ...
    Lire plus
    1214 Critiques Spectateurs

    Photos

    15 Photos

    Secrets de tournage

    Un film controversé

    La Commission de Classification des Films a décidé, jeudi 29 mai 2008, à 13 voix contre 12, d'interdire Martyrs aux moins de 18 ans, ce qui équivaut à un véritable suicide commercial. Dès lors, de nombreuses voix se sont élevées contre cette classification, qui avait été notamment utilisée pour Saw 3 en 2006 ou Baise-Moi de Virginie Despentes en 2000. Selon Richard Grandpierre, producteur et patron d'Eskwad : "Concrètement, cela signifie que... Lire plus

    Sur la violence du film

    Pascal Laugier : "choquer ne m'intéresse pas en soi mais il fallait vraiment qu'on ait une sensation physique, organique, de la douelur infligée, sinon on aurait perdu toute idée de gravité de cette violence, ça l'aurait rendu " gadget " et faisait du film un objet passablement douteux. (...) Je voulais que chaque coup soit douloureux, non par quelque discours moral sur la représentation de cette violence, mais parce que c'est le s... Lire plus

    Un tournage au Canada

    Pascal Laugier a décidé de tourner Martyrs au Canada pour plusieurs raisons : tout d'abord, pour le décor : "La lumière du Québec est vraiment singulière, elle apporte au film une émotion supplémentaire. Le ciel a des teintes de gris que je n'ai pas vues ailleurs, les blancs aussi sont particuliers." De plus, ça lui rappelait l'ambiance des films de ses maîtres dans le cinéma de genre : "David Cronenberg bien sûr, mais aussi d'autr... Lire plus
    11 Secrets de tournage

    Dernières news

    Martyrs : Mélancolie du chaos, un ouvrage pour revivre l'expérience d'un des plus grands films d'horreur français
    NEWS - Culture ciné
    mardi 4 septembre 2018
    "Martyrs" a dix ans. L'occasion de (re)lire l'ouvrage "Martyrs de Pascal Laugier : Mélancolie du chaos", de Frédéric Astruc,...
    Martyrs a 10 ans ! Saviez-vous que le film-choc de Pascal Laugier n’avait jamais été interdit aux -18 ans ?
    NEWS - Culture ciné
    lundi 3 septembre 2018
    Dix ans après la sortie du sensationnel film d’horreur de Pascal Laugier, "Martyrs" est toujours associé à l’interdiction...
    24 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2008, Les meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 2008.

    Commentaires

    • felson
      Le film est ceci, cela... vous balancez sans apporter le moindre argument, votre comm est d'un ennui...
    • felson
      La demoiselle n'est pas dépecée mais écorchée vive. Et si le film vous a traumatisée donc c'est réussi ;)
    • felson
      Vous aimez les films d'horreur ou non? Parce qu'un film d'horreur est forcément horrible, et devant les 'vrais' films d'horreur, vous fuyez ;)
    • felson
      Vous attendez quoi pour le refaire à votre sauce? J'aimerais bien voir comment vous vous en sortirez. Vous avez sûrement vu le remake US tout pourri, je suis sûr que vous avez adoré lol
    • felson
      Laissez tomber, ça ne rime à rien d'essayer de discuter posément avec une girouette comme vous qui passe son temps à dire une chose puis son contraire.
    • felson
      Essayez de le revoir en une fois seulement, sans rien mettre en accéléré ;)
    • felson
      T'as toujours rien pigé, mon commentaire n'est pas une critique mais une réponse à ta critique - à part ça on est en démocratie, tu fais ce que tu veux, tu dis ce que tu veux.
    • Cronenbergfansoff
      🤣
    • JC M
      Ta critique m’intéresse tellement que je viens seulement de la lire... 😂
    • N-Islam B
      Juste beuuuurk ! plus malsain tu meurs 2/5
    • Matt f
      Plus violent de tous les temps en ce qui me concerne.
    • Matt f
      Je viens de le revoir... La première fois c'était quand j'avais 16 ans et franchement je ne sais pas ce qui m'avais pris. Toujours une claque, c'est génial, éprouvant et inégalé.Un des rares films qui fait vraiment (très, très) peur.
    • Va voir là bas si j'y suis
      De ouf , comment j'ai envie de la sauver , de la tirer de là !!!
    • cyril b.
      du tout ^^
    • felson
      Bref pour toi ce film aurait dû être plus classique dans sa construction - et s'il est si brouillon c'est parce qu'il n'est pas linéaire, ou parce que ses segments durent trop ou pas assez longtemps à ton goût. Tout ça est très discutable! D'autant plus que quand on te lit, le film ne te paraît pas brouillon du tout vu que tu en parles comme si c'était clair, comme si tu en avais saisi tous les tenants et aboutissants. Pour moi c'est plutôt ton analyse qui est brouillonne. Tu dis d'abord que cette construction n'a rien d'un défaut (que ça créé même une opposition de styles de mise en scène, ce qui est tout à fait exact) pour ensuite dire que ça rend le film confus (??). En plus de ça, tu trouves d'abord inutile de voir Anna se faire tabasser pendant 15 minutes, pour ensuite dire que tu aurais souhaité voir cette troisième partie durer plus longtemps (45 minutes). J'ai l'impression que tu fais mine de critiquer le film uniquement parce que le sujet t'a un peu dépassée. Comme tu le dis, le film se divise en trois parties très distinctes - ce qui non seulement n'a rien d'un défaut mais en plus, rend le film sans arrêt surprenant et imprévisible (on ne voit jamais rien venir) - mais tu n'as pas compris la première, qui se focalise sur Lucie, une victime traumatisée à vie et en même temps assaillie par des hallucinations nées d'un énorme sentiment de culpabilité envers une autre victime qu'elle aurait pu sauver lors de son évasion. Tout cela justifie complètement cette mise en scène hystérique (pas rédhibitoire du tout), laquelle - dès la mort de Lucie et la disparition de la créature - laisse place à une mise en scène plus posée par la suite, notamment dans la 3ème partie où Laugier devient un esthète. Et je ne suis pas d'accord, on n'aurait pas pu saisir le sens profond du film s'il avait respecté une découpe classique et était du coup resté en surface. Anna mise à part, tous les personnages du film sont violents mais à des échelles différentes, il fallait donc adopter différents points de vue (ici, d'abord celui d'une victime traumatisée et hallucinée, puis celui de ses tortionnaires méthodiques et froids) sur lesquels forcément on va calquer un certain style de réalisation. Martyrs est un voyage dans les tréfonds de l'âme humaine et tout ce qu'elle peut avoir de plus sombre, de plus atroce. Pour s'y enfoncer, il était nécessaire aussi de s'enfoncer dans les profondeurs de cette maison et d'ouvrir cette antichambre de l'enfer. Cela me paraît assez évident. Et vu que toutes ces horreurs sont orchestrées par Mademoiselle, je ne vois pas du tout en quoi son exposition deviendrait si contre-productive au moment où Anna lui donne son si unique témoignage - au contraire, ne pas la montrer à cet instant aurait rendu toute l'histoire totalement invraisemblable. Maintenant si pour toi c'est uniquement un problème de durée (genre tel segment aurait dû durer tel temps etc.), ça n'est certainement pas suffisant pour juger de la qualité intrinsèque d'un film.Je ne vois pas trop pourquoi tu parles de 'révélation', je te rappelle que le film a failli ne jamais sortir, le CSA lui ayant d'abord collé une interdiction aux -18 ans. Perso je n'ai jamais entendu ce mot, 'révélation', concernant Laugier à propos de ce film. Je l'ai surtout entendu se faire injurier de partout.
    • Ol M.
      je percicte et cigne,vrèment une deum mes je conprens con puise émé avec 2 noeuraune
    • WhiteSummer
      4/5 Exclusivement réservé à un public averti, c'est LE film le plus marquant dans ce genre, personne ne peut en sortir indemne. Ultra-violent, notamment psychologiquement, mais très bien réalisé, à l'instar du plus doux Ghostland du même réalisateur. On est tenu en haleine tout au long du film, et on restera à jamais marqué par le sort réservé au personnage principal à qui l'on fait subir le pire ...
    • felson
      Où j'ai dit que Martyrs surpasse Haute Tension et Frontières (qui est mauvais) parce qu'il est malsain et traumatisant, là où les autres ne le sont pas? Faudrait éviter de faire dire n'importe quoi aux autres.Martyrs est un film traumatisant mais ce n'est pas pour ca qu'il surpasse ton Haute Tension. C'est juste au-dessus, pour moi - à bien d'autres niveaux. Le but pour Laugier n'a pas été uniquement de faire du 'gore' et de traumatiser son public - si tu crois vraiment ca, alors tu n'as rien compris à ce film. Et A l'Intérieur est bien plus gore que Martyrs de toute manière.
    • felson
      Salo, pas Sodo :) voilà ce qui arrive quand on a une certaine idée fixe
    • felson
      Je ne me rassure pas l'ami, c'est un fait!
    Voir les commentaires
    Back to Top