Mon Allociné
Les Anarchistes
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Les Anarchistes
Date de sortie 11 novembre 2015 (1h 41min)
Avec Tahar Rahim, Adèle Exarchopoulos, Swann Arlaud plus
Genres Drame, Historique, Thriller
Nationalité Français
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 3,1 24 critiques
Spectateurs 2,9355 notes dont 43 critiques

Synopsis et détails

Paris 1899. Le brigadier Jean Albertini, pauvre et orphelin, est choisi pour infiltrer un groupe d’anarchistes. Pour lui, c’est l’occasion de monter en grade. Mais, obligé de composer sans relâche, Jean est de plus en plus divisé. D’un côté, il livre les rapports de police à Gaspard, son supérieur, de l’autre, il développe pour le groupe des sentiments de plus en plus profonds.
Distributeur Mars Films
Récompenses 1 prix et 2 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2014
Date de sortie DVD 16/03/2016
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 14 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 132331

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Les Anarchistes en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Les Anarchistes
Haute définition
VF
Ce film en VOD
  • Acheter (12.99 €)
Les Anarchistes
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Acheter (13.99 €)
  • Acheter (15.99 €)
Les Anarchistes
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Acheter (9.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Les anarchistes DVD (DVD)
Date de sortie : mercredi 16 mars 2016
neuf à partir de 11.24 €
<strong>Les Anarchistes</strong> Bande-annonce VF 1:40
Les Anarchistes Bande-annonce VF
287 310 vues

Interviews, making-of et extraits

Portrait d'un jeune acteur : Swann Arlaud 6:50
Portrait d'un jeune acteur : Swann Arlaud
1 851 vues
Les Anarchistes : Adèle Exarchopoulos et Tahar Rahim dans un film d'infiltrés 3:28
Les Anarchistes : Adèle Exarchopoulos et Tahar Rahim dans un film d'infiltrés
2 861 vues
Cannes 2015 - Les Anarchistes, "un film générationnel" selon Adèle Exarchopoulos 1:30
Cannes 2015 - Les Anarchistes, "un film générationnel" selon Adèle Exarchopoulos
7 602 vues

Acteurs et actrices

Tahar Rahim
Tahar Rahim
Rôle : Jean Albertini
Adèle Exarchopoulos
Adèle Exarchopoulos
Rôle : Judith Lorillard
Swann Arlaud
Swann Arlaud
Rôle : Elisée Mayer
Guillaume Gouix
Guillaume Gouix
Rôle : Eugène Levèque
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Parisien
  • Première
  • L'Humanité
  • Culturebox - France Télévisions
  • Femme Actuelle
  • Le Monde
  • Positif
  • Le Journal du Dimanche
  • La Croix
  • Voici
  • Le Nouvel Observateur
  • Télérama
  • Metro
  • aVoir-aLire.com
  • Ouest France
  • Télé 2 semaines
  • TF1 News
  • Sud Ouest
  • Les Inrockuptibles
  • Studio Ciné Live
  • Critikat.com
  • Le Monde
  • Le Dauphiné Libéré
  • Cahiers du Cinéma
24 articles de presse

Critiques Spectateurs

WutheringHeights
Critique positive la plus utile

par WutheringHeights, le 12/11/2015

3,5Bien

L'interprétation fiévreuse et les dialogues ciselés rattrapent un scénario qui ne tient pas toujours sa promesse de rendre... Lire la suite

Caine78
Critique négative la plus utile

par Caine78, le 19/11/2015

3,0Pas mal

Après un début laissant augurer un film assez politique, « Les Anarchistes » s'en éloigne pour nous offrir un thriller en... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
5% 2 critiques 23% 10 critiques 33% 14 critiques 30% 13 critiques 5% 2 critiques 5% 2 critiques
43 Critiques Spectateurs

Photos

19 Photos

Secrets de tournage

Premier choix

A l'origine, c'est la jeune Anaïs Demoustier qui devait interpréter le rôle de Judith avant d'être remplacée par Adèle Exarchopoulos.

Un amour de l'histoire anarchiste

C'est la passion d'Elie Wajeman pour les histoires d'infiltrés comme Donnie Brasco qui l'a incité à réaliser ce film. Il a également souhaité placer l'action durant la période anarchiste de la fin du 19ème siècle en raison de son goût prononcé pour ce mouvement, qu'il a découvert à travers des textes de l'époque ou encore le film Traître sur commande. Dans ce long métrage, un détective se lie d'amitié avec un groupe de contestataires irlandais luttant contre l'exploitation des mineurs qu'il a infiltré avant de les trahir.
14 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2014.

Commentaires

  • miieb

    Mais comment fait-on pour infiltrer un groupe d'anarchistes ???
    S'ils sont anarchistes, leur groupe ne peut pas être structuré ^^

  • BAPTmad

    tes drôle l'anarchie c'est très structuré. basé sur l'autogestion l'anarchie ce fait en groupe et pas seul. l'anarchie ce n'est pas le chaos, c'est s’organiser en collectivité et par le biais du consensus (donc un acte de pur démocratie) pour construire et vivre sur des bases saines et plus humaines.

  • BAPTmad

    tes drôle l'anarchie c'est très structuré. basé sur l'autogestion
    l'anarchie ce fait en groupe et pas seul. l'anarchie ce n'est pas le
    chaos, c'est s’organiser en collectivité et par le biais du consensus
    (donc un acte de pur démocratie) pour construire et vivre sur des bases
    saines et plus humaines. bisous a toi!

  • miieb

    Hé oui :-D C'est là toute la beauté d'un système qui prône l'absence de règles alors que toute organisation sociale implique en soi une normalisation tacite... C'est le politikon zoon d'Aristote (traduction: soit l'homme est un animal social, soit l'homme est un animal politique (=qui vit en cités))... Seul un véritable retour à l'état de nature, ou le mythe (mythique mdr) du "bon sauvage" si cher à ce cher J-J pour les intimes (Rousseau ^^), permettrait l'absence de règles; et encore, il faudrait là encore respecter une certaine forme de règles: la loi du plus fort :-P
    Pousser un concept jusque dans ses retranchements, afin qu'il se sabre lui-même, c'est ssssssssssplendide ! ^^

  • BAPTmad

    C'est bien vrai que ta raison on vie bien dans une

    Oligarchie(actuellement on appelle ça une république), ou les plus forts font les lois exploitent les faibles, et ces faibles on appris a aimer et à défendre leurs dirigent. Après si ta le temps de lire quelque ouvrages de Nietzsche, Krishnamurti, Buckminster Fuller, Guy Debord, car Aristote et Rousseau c'est très usé mais bon c'est bien ancré dans notre culture. bisous sur ta fesse droite!

  • miieb

    Mdr, c'est magnifique l'ironie des mensonges politiques pour maintenir l'illusion d'une nation souveraine ^^ Je crois d'ailleurs que le concept même de Nation est le pivot de l'asservissement du peuple... Ou comment mettre à profit la manipulation des gens par la formation d'une "élite" médiocre en réifiant la connaissance et en travestissant l'histoire par des raccourcis... Appauvrir la langue est un autre pas, simplifier pour communiquer, les mots ne sont que des étiquettes qui peinent à retranscrire la pensée certes, pourtant limiter le vocabulaire des gouvernés permet in fine de limiter leurs idées...
    Je ne te ferai pas l'affront de te balancer la liste de mes lectures (et je répugne fortement à céder au jeu de l'accumulation de noms de philosophes plus ou moins surestimés ^^), mais les modernes n'ont rien inventé, ils se sont contentés d'adapter les anciens, le tout est de les lire chacun dans leur langue afin de ne rien dénaturer de leur pensée en spirale, merci de me rappeler de me mettre enfin aux hiéroglyphes ^^
    Si tu as le temps, essaie de lire les enseignements de Socrate disséminés dans les écrits de Platon, ça te paraît certainement poussiéreux et ringard, mais tu réaliserais que plus tu apprends, plus tu comprends que tu ne sais rien ^^

  • MickDenfer

    pourquoi attendre le 11 novembre ?

  • axou69

    C'est LE film français que j'attends le plus en cette année 2015 :)

  • Jeromegrenoble

    Très, très envie de découvrir ce film.
    La trame me rappelle sérieusement le chef d'oeuvre de Dennis Lehane "Un pays à l'aube": en 1918, un jeune flic de Boston est chargé -en échange d'une promotion attendue de longue date- d'infiltrer le milieu anarchiste, notamment le syndicat de la police de la ville, et alors que la Grande Guerre n'est pas terminée et que les mouvements bolchéviques font péter des bombes un peu partout.
    Un roman absolument magnifique, entre Germinal et Il était une fois en Amérique.

    P.S. Si cela peut en intéresser, tapez le titre du roman ("Un pays...") puis La cause littéraire, vous trouverez mon article à propos de ce livre.

Voir les commentaires