Mon AlloCiné
Albert Dupontel

État civil

Nationalité Français
Naissance 11 janvier 1964 (Saint-Germain-en-Laye, Yvelines, France)
Age 53 ans

Biographie

A la fin des années 80, Albert Dupontel se forme à la comédie au Théâtre National de Chaillot. C'est à cette période qu'il débute sur grand écran dans La Bande des quatre de Jacques Rivette et Encore de Paul Vecchiali. Mais c'est en 1991, sur scène que le comédien se fait véritablement connaître du grand public avec son one man show Sale spectacle, qu'il joue à l'Olympia. Son humour féroce et décalé en fait alors l'un des artistes les plus originaux de l'époque.

Fort de sa popularité scénique, Albert Dupontel s'illustre en 1995 dans Un héros très discret de Jacques Audiard. Nommé aux César dans la catégorie Meilleur second rôle masculin, il s'attire le respect de la profession. Un an plus tard, il réalise son premier long métrage, Bernie, dans lequel il s'offre également le rôle-titre. Le ton unique du film, décapant et provocateur, ne fait pas l'unanimité, mais impose la personnalité de son auteur. Après avoir tenu l'affiche de Serial lover, Albert Dupontel signe la mise en scène de son deuxième long, Le Créateur (1998), réflexion sur le statut d'artiste. En interprétant La Maladie de Sachs (1999) sous la direction de Michel Deville, il montre aussi sa capacité à incarner des personnages torturés et complexes.

Par la suite, ce comédien rare et exigeant confirme son désir d'éclectisme dans le paysage cinématographique français, alternant films choc (Irréversible, 2002), drames de facture classique (Du bleu jusqu'en Amérique, Deux jours à tuer) et comédies plus populaires (Petites misères, Monique, Odette Toulemonde). Il adhère également aux univers de Jeunet (Un long dimanche de fiançailles, 2004), Thompson (Fauteuils d'orchestre, 2006) et Klapisch (Paris, 2008). A partir du Convoyeur en 2004, on le voit également s'essayer à un registre plus physique comme le montrent ses prestations dans Jacquou Le Croquant (2007), L'Ennemi intime (id.) et Chrysalis (id.). Albert Dupontel n'en oublie pas pour autant de nous surprendre en s'improvisant Président (2006) et en nous livrant un troisième long, tout aussi décalé que les deux précédents : Enfermés dehors, où il se met en scène en SDF délirant.

Plus sage, moins acide, mais tout aussi burlesque, il réalise en 2009 Le Vilain dans lequel il se met en scène aux côtés de Catherine Frot, sa partenaire dans Odette Toulemonde, qu'il grime en vieille dame tentant de remettre son fils dans le droit chemin. Dix ans après Les Acteurs, il retrouve Bertrand Blier pour Le Bruit des glaçons (2010), dans lequel il incarne le "cancer" de Jean Dujardin. En 2011, Dupontel rejoint de nouveau le duo de réalisateur Grolandais Benoît Delépine et Gustave Kervern Après Louise-Michel (2008) dans Le Grand Soir où il incarne, dans un duo détonant, le frère d'une autre grande gueule du cinéma francophone, Benoît Poelvoorde.

Avec le déjanté 9 mois ferme (2013), il revient à la réalisation pour la cinquième fois et retrouve Sandrine Kiberlain 18 ans après Un héros très discret. Le cinéaste remporte avec ce film le César du meilleur scénario original et vaut à sa comédienne principale le César de la meilleure actrice. En 2017, Dupontel met en scène Au revoir là-haut, adaptation ambitieuse d'un roman de Pierre Lemaitre se déroulant dans le Paris des années folles.

Ses premiers pas à l'écran

Encore
Encore
1988
La Bande des quatre
La Bande des quatre
1988
La Nuit du doute
La Nuit du doute
1989
Sales histoires
Sales histoires
1990

Ses meilleurs films et séries

Au revoir là-haut
Au revoir là-haut
2017
Deux jours à tuer
Deux jours à tuer
2008
9 mois ferme
9 mois ferme
2012
Bernie
Bernie
1996

Sa carrière en chiffres

29
Années de carrière
2
Récompenses
44
Films
0
Série
19
Nominations
31,2 M
Entrées ciné

Genres de prédilection

Comédie : 41 %
Drame : 31 %
Comédie dramatique : 18 %
Policier : 10 %

Ses stats sur AlloCiné

19
Vidéos
162
Photos
63
News
2,3 K
Fans

A tourné le plus avec

Bouli Lanners
Bouli Lanners
9 films
Les Premiers, les Derniers (2016), 9 mois ferme (2012), Le Grand soir (2011), Louise-Michel (2008), Le Vilain (2008), Avida (2005), Enfermés dehors (2005), Un long dimanche de fiançailles (2004), Petites Misères (2001)
Michel Vuillermoz
Michel Vuillermoz
8 films
Au revoir là-haut (2017), Fauteuils d'orchestre (2005), Un long dimanche de fiançailles (2004), Les acteurs (2000), Le Créateur (1999), Serial Lover (1998), Bernie (1996), La Bande des quatre (1988)
Au revoir là-haut (2017), 9 mois ferme (2012), Le Vilain (2008), Enfermés dehors (2005), Monique (2002), Le Créateur (1999), Bernie (1996)
9 mois ferme (2012), Le Vilain (2008), Enfermés dehors (2005), Le Convoyeur (2003), Le Créateur (1999), Bernie (1996)
Claude Perron
Claude Perron
6 films
Chrysalis (2007), Enfermés dehors (2005), Le Convoyeur (2003), Le Créateur (1999), Du bleu jusqu'en Amérique (1999), Bernie (1996)
Au revoir là-haut (2017), 9 mois ferme (2012), Enfermés dehors (2005), Le Convoyeur (2003), Monique (2002)
9 mois ferme (2012), Le Grand soir (2011), Louise-Michel (2008), Enfermés dehors (2005)
9 mois ferme (2012), Le Vilain (2008), Enfermés dehors (2005), Un long dimanche de fiançailles (2004)
Enfermés dehors (2005), Le Créateur (1999), Serial Lover (1998), Un héros très discret (1996)
Jean Dujardin
Jean Dujardin
4 films
9 mois ferme (2012), Le Bruit des glaçons (2009), Le Convoyeur (2003), Les Clefs de bagnole (2003)
Gustave Kervern
Gustave Kervern
4 films
Le Grand soir (2011), Louise-Michel (2008), Enfermés dehors (2005), Avida (2005)
Les Premiers, les Derniers (2016), Enfermés dehors (2005), Les acteurs (2000), La maladie de Sachs (1999)
La Proie (2011), Paris (2008), Serial Lover (1998)
Le Convoyeur (2003), Les acteurs (2000), Un héros très discret (1996)
Benoît Delépine
Benoît Delépine
3 films
Le Grand soir (2011), Louise-Michel (2008), Avida (2005)
Commentaires
  • thedreamers

    Monsieur Dupontel je suis définitivement amoureuse de vos film...Heureusement que vous êtes là pour sauver les piètres restes du cinema Français...
    merci, pour Bernie particulièrement, vous faîtes partie des plus grands du 21 éme siècle.
    Merci, merci, merci.

  • thedreamers

    Albert Dupontel est un type bien. En fait, je l'aime en secret. Enfin, heu, plus maintenant puisque je viens de l'avouer ;p

  • Guillaume 'El Croupier' Ivanez

    Alberrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrt <3

  • Isabelle Bouvet

    J'adore A. Dupontel. J'ai vu tous ses sketches et 13 de ses films. Aussi bon acteur que réalisateur. J'aime beaucoup son style un peu déjanté. Il est tout simplement génial. Merci A.Dupontel pour tes films et sketches formidables.

  • vulture_

    Un comédien vraiment savoureux...

  • itsmartinitime

    J adore quand il est acteur ET a la réalisation.

  • fffranck

    Trop rare et trop grand!

  • Butters777

    Super acteur francais,il est hilarant dans ses films.

  • Yann Dubois

    Je l'adore cet acteur!!!!

  • ludovic-50

    Même avis que vous

  • Crof

    Juste un génie.

  • PierreTwo

    bien d'accord. Je viens juste de découvrir cette superbe émission où il est invité
    https://www.youtube.com/watch?... (Masterclasse France 4)

  • PierreTwo

    bien d'accord. Très bon acteur et très bon réalisateur, l'as tu vu dans cette émission https://www.youtube.com/watch?... sa personnalité honnête et travailleuse y est criante de vérité (MasterClasse France 4)

  • Thib Thib de Youtube

    L'acteur le plus "crazy" au monde !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • moi!

    Le genre d'acteur que je ne veux voir ni sur scéne ni derriére l'ecran...

  • x11

    a ceux qui ne l'aime pas je leur dirais simplement de regarder Deux jours à tuer,et la vous assure que vous aller voir le meilleur acteur de sa generation.

  • Thib Thib de Youtube

    comme le gone du chaaba

Voir les commentaires
Back to Top